Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 7 mai 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 7 mai 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Bélinda

Michel Lenoir : Fashion Star (1) a bien couru à plusieurs reprises cet hiver sur la Côte d’Azur. Elle a ensuite décompressé et manquait de condition dernièrement pour sa rentrée à La Capelle. Elle a encore besoin de courir pour revenir au top. Vendredi, elle s’attaque à forte partie et il est préférable de l’écarter.

Eric Audebert : Energie Mérité (2) apprécie les courses avec du rythme. Dernièrement à La Rochelle, plusieurs faux départs ont été enregistrés. Lors du validé, elle est moins bien partie et a dû produire un effort pour se placer. Elle évolue en bonne forme. C’est un peu rapprochée mais je me déplace pour être dans les cinq premiers.

Tanguy Devouassoux : Emeraude de Bougy (3) a réalisé une bonne valeur en apprentis sur la grande piste mi-avril. Ensuite, en amateurs, cela s’est mal passé. Elle est à son affaire à Paris-Vincennes et découvre un bon engagement. Il faut tenter le coup. On est barré pour les premières places mais elle n’est pas hors d’affaire.

Richard Joly : Féline de Lavau (4) est tombée sur un roc à Pontchâteau. L’engagement m’incite à revenir à Paris-Vincennes, où elle a déjà brillé. Elle a le niveau pour réussir dans cette catégorie. L’an dernier à poteau égal, elle a lutté avec Fasty du Luot qui a progressé. J’ai des ambitions pour les premières places en courant à l’abri.

Nos Tuyaux par mail !

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Stéphane Provoost : Fée Danover (5) a joué de malchance dernièrement. Il faut la juger sur sa bonne deuxième place du 27 mars sur ce même parcours. Elle a déjà fait de belles performances ferrée. Il faut un parcours caché. Au second poteau, il y a de la concurrence mais elle fait partie des bonnes chances du premier échelon.

Alexis Marie : Elite des Rioults (6) a effectué un break cet hiver. Elle a désormais trois courses dans les jambes. Vendredi, elle découvre un engagement favorable. Même si elle est plus à l’aise à droite, c’est le moment de refaire un essai à Vincennes. Avec l’aide d’Éric Raffin, elle peut se placer. Je ne la déferre que sur l’herbe.

Jean-Luc Dersoir : Etoile de Jiel (7) n’avait pas un bon programme cet hiver. Ses trois courses de remise en jambes lui ont permis de revenir au mieux. C’est une jument délicate mais elle possède quelques moyens. Comme l’engagement au premier échelon est favorable, nous tentons l’aventure parisienne. Elle peut accrocher une place.

Marcel Bouchez : Divinella (8) était sale au niveau pulmonaire. Elle a été soignée. Sa rentrée est propre. On a visé ce quinté, où il n’y a que des femelles. Il faut la cacher. Toutefois, elle est capable de faire les sept ou huit cents derniers mètres. Si elle a un bon parcours, je serais assez déçu qu’elle ne fasse pas une bonne prestation.

Frédéric Héon : Daisy du Clos (9) débute à Vincennes. Elle a l’air en forme. Ce sont de belles courses et il faut essayer. Elle a de la tenue et a besoin de train. Sachez par ailleurs qu’elle ne sait pas aller devant. Elle est un peu susceptible. Si elle ne fait pas de bêtises, elle va récupérer celles qui seront un peu fatiguées mais elle n’a pas de marge.

Jean-Luc Dersoir : Etoile Dairpet (10) avait réalisé une très bonne saison 2020. Avec trois parcours dans les jambes, elle est revenue au mieux. C’est difficile de laisser passer un si bel engagement. Certes, elle semble barrée par plusieurs rivales mais la cinquième place est à sa portée. Je lui préfère Etoile de Jiel.

Benjamin Goetz : Emeraude de Bais (11) est la première du second échelon mais l’engagement reste bon. Quand elle ne se montre pas fautive, elle est tout près. Elle adore venir sur les autres. Elle est capable de faire le dernier tiers du parcours après avoir couru à l’abri. Elle est extra physiquement. Elle a pris de la force.

Matthieu Abrivard : Fasty du Luot (12) s’est imposée plaisamment dernièrement sur ce parcours. Elle a fait preuve de courage en redonnant un coup de reins pour finir. Dans la foulée, elle bénéficie d’un engagement favorable même si elle doit rendre la distance. De plus, il n’y a pas beaucoup de 6 ans au départ. Elle détient une première chance.

Jacques Bruneau : Escapade (13) est moins à son affaire à main droite et s’est trompée à Durtal. Elle aurait pu s’imposer sans cela. Elle est vraiment parfaite en ce moment. Il faut toujours rester prudent et elle n’est pas à l’abri d’une faute. Je la déferre des quatre pieds. J’alterne une fois sur deux en général. Je lui vois une bonne chance.

Source : Geny courses

A lire également