Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du dimanche 7 février 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du dimanche 7 février 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Ovide Moulinet

Hughes Levesque : Gamay de l’Iton (1) est en forme. Il n’a pas le choix des engagements, je l’ai donc laissé au départ de ce Prix Ovide Moulinet, plus relevé que je pensais. Sincèrement, je signe tout de suite pour la cinquième place. La montée ne l’aide pas et il prend mal le dernier tournant. Il est meilleur à droite.

Thierry Duvaldestin : Gitano (2) n’a cessé de progresser ces derniers mois. Faute de conditions de course plus fermées, je l’ai engagé ici. Je ne pensais pas que cette épreuve serait si relevée. Tous les meilleurs sont là. Il est évident que la tâche de mon pensionnaire ne sera pas facile. S’il se classe 5ème, alors il aura atteint son objectif.

Thierry Raffegeau : Goût Baroque (3) a encore très bien tenu sa partie dernièrement. Lors de son avant-dernière sortie, il n’était certes que sixième, mais il était tout près des premiers. Dimanche, il monte de catégorie. À l’issue d’un bon déroulement de course, il peut prendre une place. Gu d’Héripré et Galius semblent difficiles à battre.

Sylvain Roger : Gimy du Pommereux (4) est parti à la faute derrière l’autostart, retombant dans ses travers. Je n’ai pas d’engagements fermés. Ainsi, je le présente face aux meilleurs. Il est barré par plusieurs concurrents à ce niveau. Il faut déjà qu’il me rassure un peu au moment du départ. Ensuite, la 5ème place serait déjà très bien.

Mme Séverine Raimond : Galius (5) est resté en bonne forme. Il retrouve les meilleurs de la génération, Gu d’Héripré et Gelati Cut notamment. Il est prêt à faire sa course. Je le déferre des quatre pieds. C’est une belle opportunité. Il a de bons pieds de toute manière. Ensuite, il lui reste potentiellement une course durant ce meeting.

Sylvain Roger : Girolamo (6) s’est retrouvé loin au moment du sprint dimanche passé. Combler du terrain était mission impossible. Il n’a pas été marqué par ses efforts. Je n’ai pas de course fermée, c’est pourquoi je le présente à une semaine. Il faut le courir à l’économie. À ce niveau, il ne détient qu’une chance secondaire.

Sébastien Guarato : Gamble River (7) reste sur une bonne sortie. Il est venu de l’arrière-garde bien terminer. Dimanche, le lot est mieux composé et sa tâche se complique, mais il peut suivre tous les trains. Il faut lui masquer l’effort. Cela dit, face à une telle opposition, nos ambitions se limiteront à la cinquième ou quatrième place.

Romain Derieux : Go On Boy (8) est revenu à son bon niveau. Ces derniers temps, il a souvent été malchanceux. Il a subi avec son numéro 10 derrière l’autostart en dernier lieu. La roue finira par tourner. Il peut attendre comme aller de l’avant. Le fait qu’il garde ses fers n’est pas un problème. Je lui maintiens toute mon estime.

Philippe Allaire : Gallant Way (9) revient sur un parcours de tenue, ce qui n’est pas un souci. Avec la présence de Gu d’Héripré, on perd logiquement la prétention d’un rang plus près à l’arrivée. La semaine dernière, avec le 9, c’était compliqué. Il a du poids aux antérieurs mais c’est comme cela. Il tentera d’accrocher une petite place.

Philippe Allaire : Golden Bridge (11) avait des ressources au moment de sa faute dans la montée la semaine passée. Il n’a évidemment pas été marqué par ses efforts. C’est dommage car en prenant le sillage du futur lauréat, il aurait joué un premier rôle car il était au petit trot. Avec Gu d’Héripré au départ, on ne peut viser qu’une place.

Romain-Christian Larue : Gelati Cut (12) s’est encore remarquablement comporté dimanche dernier et je vous assure que lui et le lauréat n’ont pas amusé le terrain pour finir. Il a parfaitement récupéré. Un jour ou l’autre, il finira bien par renouer avec la victoire. Dimanche, Gu d’Héripré s’annonce encore redoutable. Une 2ème place me satisferait amplement.

Franck Nivard : Gu d’Héripré (13) s’est remarquablement comporté dans le Grand Prix d’Amérique. Dans la foulée, il découvre un engagement favorable et redescend de catégorie. J’espère surtout qu’il aura bien récupéré. C’est un cheval imposant et il a eu une course assez éprouvante. Cela dit, face à de tels rivaux, il peut évidemment gagner.

Source : Geny courses

Pour augmenter vos chances de gagner au PMU, n’hésitez pas à consulter aussi l’analyse et le pronostic gratuit de Fréquence Turf pour ce Quinte PMU du dimanche 7 février.

A lire également