Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du jeudi 18 février 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du jeudi 18 février 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Châteaurenard

Mathieu Mottier : Esperanzo (1) traverse une belle période de forme. Il n’a pas un très bon programme actuellement, mais je profite de sa grande condition physique pour le présenter à ce niveau. C’est un bon cheval, maniable et vite sur jambes. Même s’il monte de catégorie, je le crois capable de terminer dans les trois premiers.

Stéphane Provoost : Deganawidah (2) a bénéficié d’un break. Jeudi, il s’agira pour lui d’une petite rentrée. Il aura de belles courses à venir à son programme. Non seulement il gardera ses fers mais il n’aura aucun artifice également. Il va boucler son parcours en dedans et ses ambitions sont extrêmement limitées.

Jean-Philippe Mary : Diadème Blue (3) ne m’avait pas déplu dans le Prix Hersilie. En revanche, sa sortie suivante est moins bonne. Il n’était pas à l’aise avec son lasso; bref, une question d’embouchure. De condition, il n’est pas trop mal. Cependant, il va rencontrer une tâche délicate une fois de plus. Il va tenter de prendre la meilleure allocation possible.

Jean-Luc Dersoir : Equinoxe Jiel (4) a prouvé dernièrement qu’il était au top. Il est peut-être plus performant sur les courtes distances, mais il a aussi des titres à faire valoir sur les parcours de tenue. L’engagement est favorable puisqu’il affronte ses aînés. Malgré la présence de quelques clients, une place reste à sa portée.

Gilles Lefebvre : Amour Orageux (5) a bouclé un parcours propre en dernière lieu. Mal parti et dans une course sélective, il lui était difficile de venir disputer l’arrivée. Cette sortie ne l’a pas marqué. Jeudi, il affronte encore un lot relevé. A l’issue d’un parcours favorable, il n’est pas incapable de se glisser dans le quinté. Il sait parfois finir vite.

Yves Dreux : Dreamer Boy (6) a très bien couru en dernier lieu. Il devait rendre vingt-cinq mètres à un cheval comme Epsom d’Herfraie… Il est toujours au top et l’engagement est favorable. Les deux chevaux étrangers de Jean-Michel (Bazire) semblent difficiles à battre. Je compte sur lui pour prendre une part active à l’arrivée.

Jean-Michel Bazire : Sobel Conway (7) a connu fin de course un peu pénible dans le Prix Jean-René Gougeon. On n’a pas compris. Au travail depuis, j’ai augmenté la cadence. Il me paraît très bien. C’est un cheval que j’aime bien. Il dispose d’une première chance au départ de ce quinté. En classe pure, il est meilleur que Victor Ferm…

Nicolas Jaulneau : Cocktail Desbois (8) est un cheval très sympa, facile et doué. Il a besoin de quelques soins réguliers. Il a des gains et ce n’est pas évident. Je le présente ici car il n’a pas d’engagement très intéressants avant avril. Je vais sans doute l’orienter vers le Trophée Vert. Ici, face à cette opposition, cela ne s’annonce pas évident.

Anders Lindqvist : Hard Times (9) a connu quelques petits soucis, de pieds notamment. Tout est rentré dans l’ordre et il a très bien travaillé ces derniers temps. Dans ce quinté, je vais pouvoir le déferrer complétement. Il ne manque pas de qualités et sa présence parmi les cinq premiers ne me surprendrait nullement.

Jean-Michel Bazire : Victor Ferm (10) s’attaquait évidemment à trop forte partie dans le Grand Prix d’Amérique. Là, il vise beaucoup moins haut. Au travail, il affiche une forme resplendissante. Bien engagé au départ de ce Prix de Châteaurenard, il ne devrait pas être loin de la vérité.

Henk A.J. Grift : Archibald (11) a bien tenu sa partie à Mons le 22 janvier. J’ai surtout profité de la continuité du travail de Pierre Levesque. Il est resté en bonne forme depuis. Son propriétaire a plaisir à le voir évoluer à Paris-Vincennes. Aussi, on tente le coup. Il affronte de bons éléments et s’il venait à prendre une petite place, je serais déjà satisfait.

Christian Bigeon : Classic Haufor (12) ne s’est pas montré convaincant cet hiver et s’est souvent montré fautif. Il n’est que très rarement performant l’hiver. Cette course aura pour but de prendre une petite allocation, afin d’effacer les « zéros », mais aussi de le maintenir en condition en attendant les beaux jours. Il n’aura pas la partie facile.

Stéphane Provoost : Atoll Danover (13) n’a pas été revu depuis plusieurs semaines car il n’avait pas d’engagements. Il a 11 ans et sa carrière touche à sa fin. Jeudi, il trouve des conditions de course favorables. Il a travaillé en conséquence. L’objectif est de tenter de quitter la scène hippique de la meilleure des manières…

Franck Boismartel : Brainstorm (14) n’apprécie plus le trot montée à Paris-Vincennes et il n’a jamais fait des étincelles à l’attelage. Cette course va uniquement lui permettre de se maintenir en condition physique en attendant des engagements sous la selle, sur des pistes plates. Jeudi, je vous conseille de faire l’impasse.

Cyril Chenu : Baron Daidou (15) ne m’a pas surpris en dernier lieu. Il affrontait uniquement des sujets d’âge et a pu avoir une course favorable. Il possède aussi beaucoup de vitesse. Il a déjà gagné deux courses cet hiver et le contrat est plus que rempli. Cette fois, avec les étrangers et 7 ans, c’est plus dur. Pour autant, il devrait faire l’arrivée.

Source : Geny courses

Pour augmenter vos chances de gagner au PMU, n’hésitez pas à consulter aussi l’analyse et le pronostic de Fréquence Turf pour ce Prix de Châteaurenard, le Tiercé Quarté Quinte du jeudi 18 février qui se courra sur l’hippodrome de Vincennes.

A lire également