Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du jeudi 4 février 2021

Les interviews des entraîneurs pour le prix de Langeais

Franck Harel : Eire d’Hélios (1) vient de bien courir à plusieurs reprises mais comme elle a usé pas mal de corne, je ne pourrai pas la déferrer dans ce quinté. « Chaussée », elle est nettement moins performante. Mais il faut bien la maintenir en forme en vue de prochains engagements. Je vais la mener en dedans. Bien sûr, ses ambitions sont très limitées.

David Haon : Elu de Dompierre (2) n’a pas eu une tâche évidente en rendant 25 mètres dans le Prix de Toulouse vu le rythme imposé par les premiers. Il a bien pris sa course. J’ai attendu cet engagement depuis car il est bien placé en tête. Je vais aussi le déferrer des quatre pieds. Avec lui, il est préférable d’attendre un peu. Damien Bonne le connaît. Même s’il y a des clients derrière, je pense qu’il va bien se défendre.

Patrick Terry : Crack Money (3) a eu une mauvaise prise de sang après sa dernière course éprouvante à Enghien. Souffrant d’une piroplasmose, il a dû être arrêté. Tout est rentré dans l’ordre. Évidemment, il s’agira pour lui d’une reprise de contact avec la compétition. Il sera ferré lourd et les ordres seront de le courir caché. Même s’il a de la classe, je vous conseille de le revoir.

Frédéric Senet : Darlington Park (4) n’a pas démérité dernièrement car il a longtemps dû progresser en troisième épaisseur le nez au vent. Il a logiquement demandé à souffler pour finir. Auparavant, il avait prouvé sa forme en prenant la troisième place d’un quinté. Jeudi, il affronte de sérieux clients, mais s’il peut bénéficier d’un bon déroulement de course, il n’est pas incapable d’accrocher une place.

Jonathan Cuoq : Ananda (6) m’a échappé à Agen dernièrement car j’ai voulu actionner les oeillères à la sortie du tournant final. Il aurait disputé activement l’arrivée. Il a 11 ans mais il a un moral de poulain. C’est l’occasion d’essayer à Paris-Vincennes d’autant qu’il est mieux à main gauche désormais. On affronte une opposition de qualité mais s’il reste sage, il est capable d’accrocher une petite place.

Pierre Pellerot : Dreamer de Chenu (7) n’a plus une grande marge de manoeuvre, c’est certain, mais ses dernières sorties sont propres. Handicapé de 25 mètres dans le Prix du Limousin, il n’a pas démérité. Dans ce quinté, il s’élance au premier poteau et j’espère qu’il pourra aller de l’avant, une tactique qu’il affectionne. Amaigri après ses courses, il a repris de la fraîcheur et de l’état ; il n’a jamais été aussi beau. J’y crois.

Christian Boisnard : Clyde de la Roche (8) a fait quelques extérieurs pour son retour à Paris-Vincennes en décembre et n’a pas démérité. Il me paraît bien réveillé à l’entraînement. Il ne connaît plus de problèmes pulmonaires. Aussi, il peut refaire parler de lui. Cette course, à défaut d’avoir une première chance, va lui permettre d’être opérationnel pour la province. Pour autant, il va faire de son mieux en courant battu.

Gabriel Angel Pou Pou : Caliu des Bosc (9) a couru en progrès dernièrement après avoir connu de problèmes de santé à répétition. Il semble avoir retrouvé une bonne condition physique mais il manque de tranchant. Il découvre un engagement idéal à la limite du recul mais le lot est bien composé, notamment au second échelon. Je lui avais retiré le bonnet mais je pense qu’il l’aura jeudi. La cinquième place me satisferait.

Jean-Michel Bazire : Elie de Beaufour (10) n’a pas couru depuis sa brillante victoire dans la Finale du GNT, faute d’engagement favorable. Il va donc effectuer une petite rentrée. Il me paraît bien mais il n’est pas aussi affûté qu’en fin d’année. Cela dit, ça peut suffire pour gagner car il est doué. Une chose est sûre, il ne doit pas sortir des trois premiers.

William Bigeon : Diablo du Noyer (11) n’est pas en réussite depuis le début de l’année alors qu’il est en pleine forme au travail. Les déroulements de course font la différence. Je le trouve mieux que jamais à l’entraînement. Il découvre un bel engagement même s’il faut rendre la distance. Il est capable de se glisser sur le podium à condition de se faire ramener. J’ai confiance en lui.

Matthieu Abrivard : Duel du Gers (12) a très bien couru dans le Prix de Brest même s’il n’a rien pu faire face à Dorgos de Guez. Comme il a bien récupéré, je le présente à nouveau. Il doit rendre la distance, ce qui va lui permettre de venir finir sur les autres. Sur ce qu’il a fait dans le Finale du GNT, Elie de Beaufour (10) sera très difficile à battre mais la deuxième place est tout à fait envisageable.

Philippe Daugeard : Be One des Thirons (13) a eu un bon parcours dans le Prix de Strasbourg qu’il a inscrit à son palmarès, mais il n’a pas eu la course de rêve dans le « Forez ». Malgré cela, il a fait preuve d’un immense courage pour se classer en tête des battus. Il a bien récupéré et même s’il est sur la brèche depuis pas mal de temps, il est toujours aussi bien. Jeudi, Elie de Beaufour (10) sera dur à battre. Une place est possible.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Cash du Rib (14) me paraît désormais mieux sur les profils plats. Je n’ai pas hésité à le déplacer à Agen même s’il rendait la distance. Il a bien tenu sa partie. J’ai opté pour cet engagement plutôt qu’un autre à Cagnes. Il est plutôt bien placé, n’a pas les jeunes et les étrangers sur son chemin. Il sera allégé un maximum dans sa ferrure. Il peut terminer à l’arrivée.

Nico D’Haenens : Cicero Noa (15) n’a pas démérité dans le Prix du Forez où il a perdu les places dans les deux cents derniers mètres. Il est revenu en bonne condition. Jeudi, il devra rendre la distance et il faudra assurément compter sur un déroulement de course favorable. Comme il a usé pas mal de corne, il ne sera déferré que des antérieurs et muni d’alus derrière. Il peut finir dans le quinté si tout va bien.

Romain Derieux : Dream de Lasserie (16) trotte moins d’1’12 » dans le Prix de Lille et a fourni sa valeur. Il a pris des gains, rencontre les jeunes désormais et ses tâches se compliquent. J’ai attendu ce bel engagement pour le présenter à nouveau. Il faut rendre la distance, affronter Elie de Beaufour (10) notamment, mais les étrangers sont absents. Avant de prendre des vacances, il va essayer d’accrocher une petite place.

Source : Geny courses

Pour augmenter vos chances de gagner au PMU, n’hésitez pas à consulter aussi l’analyse du Tiercé Quarté Quinté PMU et les pronostics gratuits de Fréquence Turf publiés chaque jour.

A lire également