Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du lundi 18 janvier 2021

Les interviews des entraîneurs pour le prix de Brionne

Jean-Michel Bazire : Foxtrot Nobless (1) n’a pas rencontré de problèmes particuliers ces derniers mois. Je profite de ce Prix de Brionne pour lui donner une course de rentrée. Il va s’améliorer au fil de ses sorties bien entendu. Ferré pour le moment, il vaut mieux le revoir.

Jarmo Niskanen : Burning Man (2) était très tendu lors de sa dernière course et s’est montré fautif peu après le départ. Il a décompressé depuis. Je pensais qu’il allait être éliminé. Il est malgré tout dans une bonne condition physique et ses moyens sont évidents. Il n’est pas très bien engagé mais reste en mesure d’accrocher une place.

Robert Bergh : Mellby Glader (3) s’est vite retrouvé en retrait lors de sa dernière sortie et n’a pu revenir. Il est préférable de le placer dans le groupe de tête. Ses deux sorties sur la grande piste ne reflètent pas sa valeur. L’engagement est valable. Il est bien à l’entraînement. Il peut disputer l’arrivée à ce niveau.

Jules Van Den Putte Jr. : Giovanni Bianco (4) s’est pleinement réhabilité le 8 janvier après s’être montré fautif précédemment à Mons. Il est au top de sa forme et me paraît prêt à fournir sa meilleure valeur. Il aura quatre alus. Il avait souffert d’une seime et je ne veux pas prendre de risques. Il peut être parmi les quatre premiers.

Charley Mottier : Fétiche Atout (5) a eu le temps de se refaire une santé depuis. Il ne sera pas déferré des quatre pieds mais muni de plaques devant. Pour moi, il sera encore mieux dans cette configuration. Il ne sera pas plus mal pour s’élancer aux 2.700 mètres de la grande piste. Si tout se passe bien, il devrait alors répéter.

Philippe Daugeard : Erasme Williams (6) répète bien ses courses. Il lui manque peut-être un petit quelque chose pour gagner plus souvent. Il s’adapte à toutes les distances. Sérieux et fiable, il devrait encore bien courir même si l’opposition me paraît solide. Il faut se méfier en partant; ensuite il ne manque pas de bonne volonté. J’y crois.

Jeroen Engwerda : Gustafson (7) reste sur une sortie en demi-teinte. Comme cela lui arrive parfois, il n’est pas vraiment livré derrière les autres. Il est tout de même mieux quand il peut aller de l’avant. Il m’a rassuré en Allemagne depuis. Il est en forme. J’espère le voir fournir sa meilleure valeur et qu’il se montre volontaire.

Vitale Ciotola : Zerozerosette Gar (8) a été contraint de se rapprocher en dehors, en dernier lieu, et n’a pu accélérer dans la ligne droite. Auparavant, il avait gagné plaisamment sous la selle. Il n’a jamais réussi à se mettre en évidence sur les parcours de tenue de Vincennes. Il devra bénéficier d’un bon déroulement pour prendre une place.

Mme Anne-Françoise Donati Marcillac : El Greco Bello (9) n’a pas ménagé ses efforts ces dernies temps. Les ordres seront de ne pas être offensif. Je préfère aussi ne pas le déferrer. Il disposera d’un meilleur engagement à la fin du mois sur 2.100 mètres, sa meilleure distance. L’idéal serait toutefois de prendre de l’argent pour qu’il puisse partir en première ligne…

François Lagadeuc : Enzo d’Essarts (10) avait dû être arrêté et il a mis du temps à retrouver la bonne carburation. Il a prouvé dernièrement qu’il avait retrouvé son bon niveau. Il est aussi bien que l’an dernier à pareille époque. Il a très bien travaillé. Certes, il affronte des plus jeunes et des étrangers mais il a sa place dans le quinté.

Alexandre Abrivard : Vlad del Ronco (11) fait preuve d’une belle régularité dans les deux spécialités. Il lui manque juste la petite étincelle et peut-être un peu de courage. Il est resté au top. Ce parcours de tenue n’est peut-être pas l’idéal pour lui, mais en lui masquant l’effort au maximum, il devrait encore terminer dans les cinq premiers.

Junior Guelpa : Eberton (12) a très bien tenu sa partie mardi dernier et n’a été devancé que par El Santo Haufor. Il n’avait pas couru depuis plus d’un mois. Il a gagné en condition. Je n’hésite à le courir de façon rapprochée, d’autant qu’il n’avait pas de bons engagements avant quelques semaines. Il a encore une belle carte à jouer.

Hervé Sionneau : Deus Ex Machina (13) reste imprévisible. Dernièrement à Pontchâteau, sans une faute pour finir, il aurait vraisemblablement gagné. Il est en forme et les 2.700 mètres de la grande piste sont dans ses cordes. Le déferrage n’a pas vraiment d’importance en ce qui le concerne. Evidemment, il y a des clients. Sage, il a sa chance.

Jean-Michel Bazire : Tjacko Zaz (14) a gardé des ressources intactes. A 9 ans, il possède encore un sacré « moteur ». Il n’est pas vraiment compliqué. Il peut aussi bien attendre qu’aller devant. Bien engagé, je n’ai aucune réserve à émettre au départ de ce Prix de Brionne, qu’il devrait inscrire à son palmarès si tout passe bien…

Jérôme Huguet : Flight Dynamics (15) parait bien le matin. Cela s’est mal passé lors de ses dernières sorties qui ne reflètent ni sa qualité, ni sa forme du moment. L’engagement est intéressant au plafond des gains. Il va sans doute effectuer son heat au monté. Avec un course rythmée, il a parfaitement les moyens de rivaliser.

Bruno Marie : Félix du Bourg (16) répète bien ses courses depuis plusieurs mois. Evidemment, l’opposition n’est pas la même qu’à Toulouse. Il est tellement bien placé au plafond des gains que je suis obligé de courir ça. A l’issue d’un parcours caché, il tentera de finir quatrième ou cinquième, ce qui l’aiderait pour ses prochains engagements.

Source : Geny courses

Pour augmenter vos chances de gagner au PMU, n’hésitez pas à consulter aussi l’analyse du quinté et les pronostics gratuits de Fréquence Turf publiés chaque jour.