Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du lundi 1er février 2021

Les interviews des entraîneurs pour le prix de Vittel

Luc Roelens : Dans le Prix de la Baule, le fait d’avoir contré Girello (2) dans la montée a coûté cher à Grand Canyon (1) mon avis. Les deux fois précédentes, il avait joué de malchance. Dans ce quinté, son partenaire aura les ordres d’attendre et de venir pour finir. De condition, il est au mieux et sera déferré des quatre pieds. J’espère que tout ira bien et qu’il négociera bien la descente. Il a la pointure d’un tel lot.

Jean-Michel Bazire : Après avoir connu des problèmes de santé durant l’été, Girello (2) a entamé son meeting en retard. Il est de mieux en mieux et sa dernière sortie le prouve. En retard de gains, il trouve des conditions de course favorables au départ de ce quinté. Sans incident, il ne devrait pas être loin de la vérité.

Matthieu Abrivard : Golfeur des Loyaux (3) est abonné aux accessits cet hiver, alors que je comptais sur lui pour gagner une ou deux courses. Il a besoin d’un déroulement de course fluide pour donner sa pleine mesure. Il a très bien fini dernièrement, dans un lot similaire, et a échoué d’assez peu. Il est au top et je ne serais pas surpris s’il renouait avec le succès.

Franck Ouvrie : Gordon Mijack (4) effectue un meeting en demi-teinte. Dernièrement, il a joué de malchance dans un épreuve semblable. C’est un cheval que j’estime et il travaille très bien, mais il n’est pas encore arrivé à maturité. De plus, à chaque fois que je l’ai déferré, il a été victime de seime par la suite. Il sera donc muni de petits alus. Il n’est pas hors d’affaire pour les petites places.

David Cherbonnel : Gaylord Jayf (5) a bien tenu sa partie la dernière fois. Je pense que cette sortie lui était encore nécessaire. Pour moi, il est revenu à son meilleur niveau. Il lui suffit de répéter sa dernière réduction kilomètrique pour avoir son mot à dire dans ce quinté. Franck (Nivard) le connaît bien. Il sera pieds nus et j’en attends une bonne performance.

Guillaume Gillot : Sans parvenir à s’imposer cet hiver à Vincennes, Gai Matin (6) a toujours bien tenu sa partie. Physiquement, il est toujours aussi bien. C’est un cheval pratique, sympathique et sûr. L’allongement de la distance ne va pas le desservir, au contraire. Il est dans sa catégorie, sera pieds nus et associé à Eric Raffin. Je ne dis pas qu’il va gagner, mais je compte le voir terminer parmi les cinq premiers.

William Bigeon : Gigolo du Noyer (7) est sur la montante à chacune de ses sorties de l’hiver. Il a trotté 1’13 » dernièrement, sans parvenir à s’imposer. Il ne sera peut-être pas nécessaire d’aller aussi vite cette fois. Physiquement, il est toujours aussi bien. Il est sérieux et peut appliquer différentes tactiques. Il tourne autour du pot cet hiver et demeure compétitif pour la victoire.

Christophe Gallier : Gump du Poncelet (8) s’amende au fil des courses, notamment au départ. Aussi, je vais pouvoir le démarrer avec les autres désormais. En tout cas, je vais prendre le risque de le faire pour rivaliser à Vincennes. Il enchaîne les courses, mais cela ne lui pose pas de problèmes. Il est même de mieux en mieux. J’ai encore besoin de le façonner, mais il est compétitif pour l’une des cinq premières places.

Alexandre Abrivard : Goupil d’Ardennes (9) a gagné plaisamment dernièrement sur ce parcours et dans un lot semblable. Il affiche toujours une très bonne forme à l’entraînement. Avec ses grandes allures, il faut faire attention au départ mais, ensuite, il se montre très sérieux. Il affronte quelques sérieux rivaux, mais il a, une fois de plus, sa place dans les trois premiers.

Charles Julien Bigeon : Il faut effacer la dernière course de Génial Haufor (10). La piste était lourde et il s’est rapidement montré fautif. Auparavant, il s’était imposé sur la petite piste. Il ne s’élance pas très vite et sera encore plus à son affaire sur ce parcours de tenue. Il est bien engagé et le lot n’est pas trop fourni. Sa place est dans le quinté mais, pour gagner, il faudra que tout se passe bien.
Sébastien Bazire
Ces derniers temps, Gold du Calice (11) fait preuve de nervosité. Il arrive « gazé » sur les hippodromes et, dans ces conditions, il lui est impossible de fournir sa valeur. Lundi, je vais le mener et je compte bien lui donner un parcours sage, dans les autres. Même s’il demeure bien placé aux gains, je n’ai aucune pression. Le seul objectif est de le remettre bien « dans sa tête ».

Yves Dreux : Je m’attendais à mieux de la part de Grabuge (12) cet hiver, mais il faut dire qu’il s’est à chaque fois élancé lentement. J’ai effectué quelques réglages, qui se sont révélés concluants à l’entraînement. Il est bien engagé et a déjà prouvé qu’il avait la pointure d’une telle épreuve. Je ne peux pas le déferrer, mais il a déjà gagné ainsi. S’il s’élance correctement, il devrait terminer dans les trois premiers.

Jean-Paul Marmion : Greco Bello (13) s’est rattrapé à Nantes, après avoir perdu le bénéfice de ses efforts précédemment. Il avait penché et dû abandonner sa victoire acquise sur la piste. Depuis, il est resté en bonne forme. Il aborde la grande piste pour la première fois, mais cela ne devrait pas être un problème. Il a été castré au printemps dernier et a peu couru. Il découvre un bel engagment et devrait en profiter.

Grégory Thorel : Ghana Fligny (14) n’était pas à jour dans sa vaccination, ce qui explique son absence de quasiment deux mois. J’ai profité de cet arrêt forcé pour le faire soigner et il est beaucoup mieux. Lundi, il bénéficie d’un engagement sur mesure. Il a travaillé sérieusement en vue de cet objectif et me paraît prêt. Il y a deux ou trois sérieux clients, mais je le crois capable de bien faire d’entrée de jeu.

Source : Geny courses

Pour augmenter vos chances de gagner au PMU, n’hésitez pas à consulter aussi l’analyse du Tiercé Quarté Quinté PMU et les pronostics gratuits de Fréquence Turf publiés chaque jour.

A lire également