Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du lundi 8 février 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Chartre-sur-le-Loir

Björn Goop : Waikiki Silvio (1) ne s’est pas montré convaincant lors de sa récente tentative sous la selle. Il paraît bien au travail mais il ne possède aucune marge. L’engagement reste correct puisqu’il n’affronte que des 7 ans. Il devra bénéficier d’un déroulement favorable pour accrocher la quatrième ou la cinquième place.

Arnaud Hubert : Easter Day (3) pouvait courir une autre course sous la selle. Comme ils ne sont pas nombreux dans ce quinté, je me suis laissé tenter. Il est au mieux. Il méritait cette victoire à Nantes après avoir été malheureux à Cordemais. Il est à son affaire avec un alu sous chaque pied. Une place est à sa portée.

Daniel Béthouart : Epson d’Ariane (4) aurait gagné à Nantes sans sa faute. Il est en forme et les 2.850 mètres de la grande piste vont lui convenir. Associé à Jean-Michel Bazire, il retrouve un lot dans ses cordes. Il sera déferré des antérieurs uniquement; je ne peux pas le faire derrière car il a des pieds blancs. Il a sa chance.

Jarmo Niskanen : Burning Man (5) s’est vite montré fautif lors de ses deux dernières courses. Il a toutefois laissé une bonne impression à son driver, en retrait, le mois dernier. Lundi, il sera muni d’œillères au heat et en course si l’essai est concluant. Cela peut l’aider à s’élancer. Je serai déçu s’il ne termine pas dans le quinté.

Charles-Antoine Mary : Elégant Farcap (6) affiche une forme resplendissante. Certes je le croyais capable de faire mieux cet hiver mais il a des excuses à faire valoir, notamment lors de ses deux dernières sorties. Sa sortie sous la selle lui a fait le plus grand bien. On a le pilote. Dans cette catégorie, il doit avoir une belle carte à jouer.

Alain Roussel : Etat Civil (7) s’est blessé au paddock alors qu’il préparait un engagement le 9 janvier. Il a fallu l’arrêter dans sa préparation. Il a repris depuis quinze jours. Cela risque d’être un peu juste. Ainsi, il est sans doute préférable de le revoir. Il a des engagements à venir et cette course va lui permettre de gagner en condition.

Pierre-Emmanuel Mary : Edjo du Mont (8) a très bien couru le mois dernier. Il bénéficiait de bonnes conditions de course et était pieds nus pour la 2ème fois de sa carrière. Depuis, j’ai attendu ce bel engagement. Il sera de nouveau déferré des quatre pieds. Il a pris deux accessits d’honneur à Vincennes et il mériterait de gagner sa course.

Antoine Lhérété : Eawy d’Eole (9) ne doit pas être jugé sur son dernier échec à Paris-Vincennes. Je l’avais couru trop gentiment. À Angers, il n’avait pas travaillé durement et je n’étais pas sûr de moi mais il l’a bien fait. Il est sur la montante et détient une première chance. Je craignais les étrangers mais ils sont peu nombreux…

Christian Bigeon : Enfantin (10) avait réalisé un très bon meeting, l’an dernier, mais il n’a pas convaincu cet hiver. Il a connu une baisse de régime. Sa dernière course n’était pas très bonne mais ses derniers exercices le montrent sur la montante. Certes, il n’a pas encore retrouvé son meilleur niveau, mais il est préférable de ne pas l’écarter.

Jérémy Koubiche : Easy des Flics (11) passe à coté de son hiver. Le dernier coup, il était bien au heat mais au moment de la course, il a connu des problèmes d’allures. Il a eu des soins depuis; son dernier travail est franchement encourageant. A l’attelage, il a des moyens. Sage, je le crois capable de terminer parmi les cinq premiers.

Jean-Luc Dersoir : Esteban Jiel (12) reste sur une sortie encourageante après un passage à vide. Il a bien travaillé. Il n’a pas de marge mais il découvre un engagement idéal au plafond des gains. Comme en dernier lieu, il sera déferré des quatre pieds et confié à Alexandre Abrivard. Il devrait s’immiscer dans le quinté.

Philippe Daugeard : Erasme Williams (13) s’est précipité dans la montée, en dernier lieu, et s’est mis au galop. Il n’était peut-être pas dans un grand jour. Il ne faut pas lui en tenir rigueur. Lundi, il est dans sa catégorie. La distance est en plein dans ses cordes. Il sera muni de fers légers, pour son confort. Il devrait bien courir.

Loïc Lerenard : Eclat des Noix (14) n’a pas démérité à Saint-Galmier où il est cependant resté « collé sur la main gauche ». Cela lui coûte un meilleur classement. Il tient la distance et a déjà réussi sur la grande piste. L’engagement est favorable. En revanche, il faut impérativement lui cacher l’effort. Il aura quatre fers collés, ce qui lui convient.

Source : Geny courses

Pour augmenter vos chances de gagner au PMU, n’hésitez pas à consulter aussi l’analyse du Tiercé Quarté Quinté PMU et les pronostics PMU de Fréquence Turf publiés chaque jour.

A lire également