Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du mercredi 27 janvier 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du mercredi 27 janvier 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Une de Mai

Yann Lorin : Abzac de Fontaine (1) s’est retrouvé en épaisseur dans le premier tournant le 8 janvier et il a fallu avancer. Cette course lui a fait du bien. En décembre, il courait bien derrière Dayan Winner qu’il retrouve. Il a 11 ans mais apparaît toujours compétitif. Le fait de venir sur la Côte d’Azur lui est bénéfique. Il peut accrocher une place.

Romuald Mourice : Derby de Souvigné (2) va garder ses fers. Sa dernière sortie constituait un objectif. Malheureusement, le déroulement de la course n’a pas joué en sa faveur. C’est un cheval à qui il est préférable de cacher l’effort. Pour le maintenir en forme, je l’ai laissé au départ de ce quinté. Mais sa tâche ne sera pas facile.

Nicolas Mortagne : Duke of Carless (3) a couru correctement le 8 janvier. Plus heureux, il aurait pu terminer plus près. Il a fait de l’entretien depuis, il est prêt. Il faut le bluffer et lui donner envie de se livrer. Il faut aussi se méfier au moment de la volte. L’opposition est assez relevée mais s’il donne sa pleine mesure, il peut compléter l’arrivée.

Sébastien Guarato : Dayan Winner (4) se plaît particulièrement à Cagnes-sur-Mer, comme comme l’attestent ses deux récents succès. Il est resté au top mais il monte de catégorie. Cela dit, il peut suivre tous les trains à condition de lui masquer l’effort. À l’issue d’un bon déroulement de course, il peut encore se mettre en évidence.

David Alexandre : Brindor (5) n’a pas démérité lors de sa dernière sortie à Vincennes. Il monte gentiment en condition, même s’il n’est pas encore à son poids de forme. A l’heure actuelle, il n’est pas suffisamment affûté pour prendre à un bon classement à ce niveau. Non seulement il gardera ses fers mais il fera le petit parcours.

Hervé Chauve-Laffay : Big Boss (6) fournit toujours le meilleur de lui-même. Lors de sa dernière sortie, il n’était pas affûté. Il a besoin de « travailler dur » et de courir souvent pour être compétitif. Ce Prix Une de Mai n’est pas un objectif. On prend les courses comme elles viennent. Avec un parcours caché, il garde son mot à dire.

Thierry Guillaume : Calou Renardière (7) est chez moi depuis quelques mois et je le croyais capable de se distinguer en Corse. Malheureusement, il n’a pas apprécié les pistes en herbe. Pour son retour à Vincennes le mois dernier, il s’attaquait à forte partie. La fois suivante, il n’a cessé de reculer. Je pense qu’il ne devrait pas être ridicule.

Emmanuel Allard : Bachar (8) a eu quelques soins depuis ces derniers temps et il semble en plus bel état actuellement. Jeudi, j’ai surtout besoin qu’il me rassure. Je serais amplement satisfait s’il parvenait à prendre une quatrième ou cinquième place. Malheureusement, je suis dans l’expectative et je me garderai de tout pronostic.

Michel Lenoir : Christo (9) était ferré et pas toujours bien engagé ces derniers temps. Il a très bien couru récemment alors qu’il devait rendre vingt-cinq mètres. Il va se présenter au top pour ce bel engagement et sera cette fois pieds nus. Dans ce cas de figure, il ne déçoit jamais. Il a donc sa place dans le quinté.

Romuald Mourice : Django du Bocage (10) a lâché prise pour finir pour son retour à Cagnes. Sa prestation nous a refroidis. Cela dit, il n’avait pas ménagé ses efforts auparavant, à Mauquenchy puis dans la Finale du GNT. J’ajoute qu’il n’avait pas uriné avant la course. Il a repris de la fraîcheur depuis. Bien entendu, on espère qu’il va nous rassurer.

Nicolas Ensch : Black d’Arjeanc (11) s’est légèrement blessé au niveau d’un fanon lors de sa victoire en décembre. Il a fallu le soigner. J’ai préféré ne pas courir le Prix de la Cote d’Azur à vingt-cinq mètres. Il a bien travaillé depuis. J’espère juste qu’il sera assez prêt car il aime courir de façon rapprochée. Il sait tout faire et a ma confiance.

Christian Bigeon : Alinéa (12) n’a pas réussi à se mettre en évidence cet hiver mais il avait bien tenu sa partie dans la Finale du GNT. Il affiche une bonne condition physique. À 11 ans, il tire ses dernières cartouches. Il va apprécier la piste plate de Cagnes-sur-Mer. Mieux vaut ne pas le négliger. Il n’est pas hors d’affaire pour les places.

Jean-Pierre Ensch : Colonel Bond (13) est parti au galop dans le Prix de la Cote d’Azur. Je l’ai gardé pour ça. Il découvre un très bel engagement. Il n’a pas les plus jeunes sur sa route. Je le déferre des quatre pieds avec de la résine aux antérieurs. Il est très bien physiquement. Je serais vraiment déçu de ne pas le voir à l’arrivée. C’est sa belle course.

Guillaume Gillot : Black Jack From (14) est toujours le même, c’est à dire capable du meilleur comme du pire. J’ai un autre partant au cours de cette réunion, Doux Parfum, qui détient une bonne chance. Je n’aurais pas effectué le déplacement que pour Black Jack From, c’est sûr. Cela dit, l’engagement est favorable. L’objectif est de le voir bien finir.

Source : Geny courses

Pour augmenter vos chances de gagner au PMU, n’hésitez pas à consulter aussi l’analyse du Tiercé Quarté Quinté PMU et les pronostics gratuits de Fréquence Turf publiés chaque jour.

A lire également