Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté PMU du samedi 24 octobre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Saint-Pair-du-Mont

Mikel Delzangles : Shalamba (1) est restée en bonne forme. En dernier lieu, ce qu’elle a fait a été assez plaisant pour son premier handicap. Sur les conseils de son jockey, j’allonge la distance, car, selon lui, elle a surtout été prise de vitesse ce jour-là. J’espère qu’elle va aussi bien se comporter cette fois-ci.

Henry Spiller : Crack Regiment (2) est en progrès et sera encore plus performant l’an prochain. Je le trouve un peu mieux qu’en dernier lieu. Il a très bien travaillé. Maintenant, il y a deux points d’interrogation : le terrain profond, sur lequel il n’a encore jamais couru, et la pénalité au poids suite à sa dernière sortie victorieuse.

Francis-Henri Graffard : Perle d’Ivoire (3) est restée bien. Après sa dernière sortie, j’avais pour idée de la rallonger. Comme je n’avais pas beaucoup d’options, je l’ai dirigée vers cette épreuve. Au regard de sa dernière course, elle ne semble pas avoir beaucoup de marge. J’espère que le rallongement de la distance sera bénéfique.

Francis-Henri Graffard : Farout (4) a repris un peu de fraîcheur depuis sa dernière sortie où il avait tracé une bonne fin de course. Depuis sa victoire, sa marge est réduite. Je le crois capable de bien se comporter, au moins pour les places. Maintenant, concernant son aptitude aux pistes assouplies, je suis un peu dans l’inconnu.

Marian-Falk Weissmeier : Have Dancer (5) a très bien couru en dernier lieu sur une piste pénible. Ici, c’est la même distance et le même hippodrome. Il a besoin d’un terrain profond pour donner sa pleine mesure. Si tel est le cas, je suis confiant pour une bonne performance.

Marc Pimbonnet : Woot City (6) est rarement décevant. Dernièrement, il a prouvé sa compétitivité à ce niveau et son aptitude aux pistes lourdes. Il était donc logique de suivre le programme des gros handicaps. Depuis, il est resté en bonne forme et portera de nouveau les oeillères. On revient en région parisienne avec des ambitions.

Ludovic Gadbin : Spatial Merit (7) s’est retrouvée trop loin en dernier lieu, ce qui n’est pas idéal à Pornichet puis elle n’a pu revenir efficacement. Pour son retour sur le gazon, j’en escompte logiquement un rachat. On arrive en fin de saison avec moins de marge au poids. Néanmoins, j’espère la voir prendre une bonne place.

Mlle Stéphanie Nigge : Zealandia (8) vient d’affronter un lot de qualité. Il est battu de pas grand chose et a été tenace jusqu’au bout. On retourne à Saint-Cloud sur la même distance et sans doute un peu mieux placé sur ce handicap. Il a l’air de se sortir dans les terrains profonds donc ça ne devrait pas le déranger. Il est compétitif.

Pascal Bary : Macra (9) est un peu l’x de la course. Je trouve que la prendre en valeur 36,5, après avoir gagné sur l’hippodrome de Tours, n’est pas un cadeau. Néanmoins, elle aime le terrain souple qui ne devrait pas la déranger selon moi. La distance va également lui plaire donc on tente le coup.

Mauricio Delcher-Sanchez : Madame Eraada (10) s’est montrée courageuse jusqu’au bout, en dernier lieu, dans une course un peu particulière. De plus, le lot était plutôt correct. Je pense qu’à sa valeur actuelle, elle peut terminer à l’arrivée d’une course comme celle-ci. Le terrain ne va pas la déranger.

Mathieu Brasme : Mabawi (11) est assez immature mais il possède quelques moyens intéressants. Il s’est endurci gentiment et, comme je le trouve pas mal situé au poids, je tente à ce niveau. Il affectionne les terrains lourds et devrait pouvoir bien se défendre. Maintenant, il peut manquer d’expérience par rapport à certains rivaux.

Satoshi Kobayashi : Queenhope (12) travaille bien. La distance et le terrain l’ont bien aidé en dernier lieu. La décharge a également été un atout supplémentaire. Même si elle gagne de peu, elle l’a fait sûrement. Sa tâche se complique logiquement ce coup-ci. J’espère toutefois la retrouver dans les cinq premiers.

Jean-Marie Béguigné : Kourking (13) a été castré. Depuis, il est plus franc en compétition. Il s’est bien comporté en dernier lieu, en valeur 35, pour son premier handicap, n’étant battu que par des chevaux à qui il devait rendre du poids. Sur des pistes profondes, cela a forcément une incidence. J’en attends un bon comportement.

Alain Bonin : Crisalsa (14) a prouvé à plusieurs reprises qu’il pouvait faire l’arrivée de ces courses-là. Le terrain pénible devrait lui convenir. Il est resté bien. Maintenant, c’est un lot qui tient la route. On y croit tout de même, au moins pour prendre une allocation.

Paul De Chevigny : Boy Davier (15) progresse gentiment. Je n’attendais pas d’aussi bonnes prestations en début d’année. Sa récente sortie est très intéressante. Il semble être pris à son poids et devrait apprécier le terrain. Il va être monté sagement et est plutôt à envisager pour une place.

Mathieu Boutin : Bene Bene (16) a peut-être été un peu un ton en dessous la dernière fois. Malgré tout, il a montré qu’il était en forme en cette fin d’année et pris à sa juste valeur. Mais là, sa tâche n’est plus la même, car il monte de catégorie. On va courir pour une place et on verra ce qu’il adviendra.

Source : Geny courses

A lire également