Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour la course du Quinté du mardi 14 septembre 2021

Avis des entraîneurs pour la course du Quinté du mardi 14 septembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Peut-Etre

Didier Prod’homme (entraîneur du n°1) : Khochenko n’a pu s’illustrer ces derniers temps. Il ne s’est pas adapté aux 1600 mètres de la ligne droite de Deauville. Il n’était pas, de plus, dans le bon wagon ce jour-là. Et dernièrement il était très difficile de revenir de l’arrière-garde. Bref ses plus récentes sorties sont à relativiser. Le matin, il donne satisfaction. Avec ce petit numéro de corde, il faudra compter sur un bon parcours.

Henri-Alex Pantall (entraîneur du n°3) : En dernier lieu, à Clairefontaine, dans le quinté du 16 août, cela s’est mal passé ; elle avait un mauvais numéro dans les stalles de départ et c’est une course à effacer. J’espère qu’elle va se racheter.

Didier Prod’homme (entraîneur du n°4) : L’autre jour, il a été un peu trop vite au goût de son jockey. Et l’a logiquement payé pour finir. Le matin à l’entraînement, il est égal à lui-même. Il n’a certainement plus trop de marge de manoeuvre sur l’échelle des valeurs. Mais a l’avantage de pouvoir se monter bien placé et « fait » très bien Saint-Cloud.

Christophe Escuder (entraîneur du n°5) : Je ne peux rien lui reprocher, il donne toujours son meilleur en compétition comme il a pu encore le démontrer en dernier lieu à Clairefontaine. Il est toujours en parfaite condition et bien que la distance soit, peut-être, un peu courte, je compte sur les pluies annoncées en début de semaine. Avec un terrain assoupli, il a les moyens de lutter pour les premières places.

Nos Tuyaux par mail !

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Jean-Pierre Gauvin (entraîneur du n°6) : Sa rentrée a été différée de quelques jours à cause d’un petit soucis qu’il est vite rentré dans l’ordre. Il a eu droit des vacances à la fin du printemps suite à un hiver bien rempli. Ici, c’est une rentrée et bien qu’ayant du travail derrière lui, il manquera certainement de compétition. De plus, il ne trouvera pas le terrain très souple qu’il aime. Avant le coup, cela me paraît compliqué.

Jean-Pierre Gauvin (entraîneur du n°7) : Suite à ses deux derniers succès, on tente l’aventure dans ce quinté même si donne change sans la décharge d’une apprentie et la pénalisation prise dernièrement mais sur sa lancée, on y va. Elle est restée en très belle condition et évoluera sur une distance et un terrain dans ses cordes. Bien que nantie d’un mauvais numéro de corde, on effectue le déplacement avec des ambitions.

Mikel Delzangles (entraîneur du n°9) : Je trouve que pour son premier essai dans cette catégorie, il a bien tenu sa partie échouant de peu pour un meilleur classement. On a le sentiment qu’il sera plus à affaire avec les 200 mètres supplémentaires et si la piste venait à s’assouplir, ce ne serait qu’un avantage. Il semble bien situé au poids et avec un bon parcours, il parait en mesure de finir à l’arrivée.

Didier Prod’homme (entraîneur du n°10) : Allez Henri court bien ces derniers temps sur la fibrée. Dernièrement, avec un meilleur numéro dans les cordes, il aurait fini parmi les trois premiers. On l’aligne mardi cet amateur de psf pour le garder dans le rythme des courses. Sans pour autant évidemment se priver d’un éventuel bon résultat d’autant qu’il a l’avantage d’avoir tiré un bon numéro de corde.

Alexandre Fracas (entraîneur du n°11) : Elle a rempli son contrat en gagnant son réclamer. Elle monte de catégorie mais, sur la forme, tout est possible. A l’issue d’un bon parcours, je ne serais pas surpris si elle terminait dans les cinq premiers. Comme on raccourcit un peu la distance, on va essayer de la monter un peu plus près. Il faut qu’il y ait du rythme pour qu’elle ne tire pas. Elle aurait été mieux en terrain bien souple.

Yann Lerner (entraîneur du n°12) : Dernièrement, son résultat ne reflète pas du tout sa valeur. Elle n’a pas eu un bon déroulement de course, elle a joué de malchance. Il faut la reprendre car elle n’a plus à prouver sa compétitivité à cette valeur et sera plus à son affaire sur ce tracé. Maintenant, on ne souhaite pas la présenter sur une piste trop légère, j’espère que les pluies annoncées ce week-end seront bien présentes.

Antoine de Watrigant (entraîneur du n°13) : La dernière fois, il n’a pas pu se mettre en évidence, car il n’avait pas suffisamment récupéré de sa sortie précédente. Je l’ai supplémenté, car je n’ai pas d’autres courses. C’est un engagement valable pour lui ; c’est un lot dans ses cordes. Il a déjà participé à l’arrivée d’un quinté cet été, à La Teste.

David Smaga (entraîneur du n°14) : El Manifico vient de renouer avec le cours de ses bons résultats dernièrement. Etant désormais revenu à une situation sur l’échelle des valeurs plus favorable, il devrait en toute logique confirmer la belle impression qu’il vient de laisser.

Source : Geny courses

A lire également