Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du mercredi 7 avril 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Grand Prix Angers Loire Metropole

Alexandre Ramage : Delta Fac (1) a été malade comme tout mon effectif. On reprend gentiment et il fait donc sa rentrée. C’est plus un cheval monté. Vous pouvez faire l’impasse sur ses chances. Il sera plus performant le 17 avril, sous la selle, à Vincennes.

Eric Gilles Blot : Echo de Chanlecy (2) a connu un bon parcours dans le dos de Bugsy Malone la dernière fois à Caen, puis a bien sprinté dans la phase finale. Il aime bien pister et venir pour finir, mais il faut qu’il y ait un peu de rythme pour ça. Il fait toutes ses courses et dispose d’un bel engagement au premier poteau. Après, il y a quelques bons chevaux aux vingt-cinq mètres… Il a une bonne chance en tête.

Grégory Thorel : Favorite Fligny (3) n’avait pas des courses faciles cet hiver et a souvent joué de malchance. Dernièrement, au Croisé-Laroche, elle a très bien couru dans un lot intéressant. Dans la foulée, elle bénéficie d’un engagement idéal à la limite du recul. Certes, elle a peu couru à droite, mais elle tourne très bien et la longue distance va l’avantager. Je serais déçu qu’elle ne dispute pas la victoire.

Jean-Paul Marmion : Cristal du Lupin (4) a décompressé trois petites semaines après le meeting de Cagnes. Il est revenu en bel état. Il me paraît en bonne forme physique. Il découvre un bel engagement en tête, mais l’opposition aux cinquante mètres, notamment, est redoutable. Il va faire de son mieux. J’ai finalement décidé de le déferrer. Sans être une première chance, il reste capable d’accrocher une place.

Jean-Paul Marmion : Duc du Lupin (5) est davantage à l’aise au trot monté, mais il n’a pas de beaux engagements dans la spécialité pour le moment. Aussi, revenir à l’attelage ne lui fera pas de mal ; il n’y est pas dénué de capacités. Vu l’opposition, il aura du mal à jouer un premier rôle, malgré la qualité de l’engagement. Il va faire son possible.

François Lagadeuc : Colt des Essarts (6) a connu des problèmes de santé durant l’hiver, notamment après ses courses au monté. Il ne sera pas revu dans la spécialité sous peu. Ici, c’est une rentrée. Il risque fort d’avoir besoin de courir. Pour autant, il se retrouve un peu le matin à l’entraînement. Le changement de piste va lui être bénéfique. Il rend la distance et évoluera ferré. Il est préférable de le revoir.

Jean Morice : Bleu Ciel (7) avait besoin de se reposer. Alors, on l’a laissé un peu tranquille. Au point de vue forme, il est très bien, mais ne va pas du tout être prêt. Il reste ferré et, pour moi, il va avoir besoin de deux courses de rentrée. Pour l’instant, je vous conseille de le regarder courir.

Yves Dreux : Belle Louise Mabon (8) court très bien dernièrement à Laval et aurait pu finir plus près sans une faute au départ. À 10 ans, elle est toujours aussi compétitive. Elle donne le meilleur d’elle-même. Elle est restée en Mayenne depuis sa dernière sortie. Ici, il y a de l’opposition, mais elle peut accrocher une place, d’autant qu’elle est encore mieux à main droite.

Pascal Monthulé : Diamant de Tréabat (9) se présente à l’attelage pour préparer un prochain engagement au trot monté, comme d’habitude. Il manque de maniabilité dans cette spécialité. La longue distance va l’avantager et je ne vais pas l’empêcher de prendre un chèque, mais le but est de l’amener au mieux le 20 avril à Vincennes.

Franck Anne : Beau de Grimoult (10) ne s’est pas mis en évidence depuis longtemps. Pourtant, il ne montre aucun signe de fatigue à l’entraînement. À 10 ans, il est logiquement vieillissant. Je profite de cet engagement à la limite du recul pour retenter l’aventure. Je reste persuadé qu’il sera plus à son affaire sur ce long parcours. Il a d’ailleurs déjà brillé à Angers. Cela dit, je ne peux pas le recommander aux parieurs.

Jean-Michel Bazire : Dreambreaker (11) a réalisé un très bon hiver, que ce soit à Vincennes ou à Cagnes-sur-Mer. Sa dernière course lui a permis d’arriver au top pour cet objectif. Il est très bien engagé à la limite du deuxième recul et c’est un très bon droitier. Sur cette distance un peu longue pour ses aptitudes, il faudra bien gérer l’effort, mais j’espère le voir prendre une part active à l’arrivée.

Dominique Chéradame : Blues des Landiers (12) vient de bien courir à Caen, avec un apprenti qui se débrouille très bien. Comme il n’a pas grand-chose à courir, je le présente dans cette épreuve. C’est une tâche difficile aux cinquante mètres, même si la distance est longue. Il va faire ce qu’il va pouvoir. Il va rester ferré et cette sortie lui permettra, avant tout, d’entretenir sa forme en vue de prochains engagements.

Jean-Michel Bazire : Valokaja Hindö (13) n’a pas réalisé un grand hiver et n’a pas d’engagements faciles dans l’immédiat. Cette sortie a pour but de le maintenir en forme en attendant de meilleures conditions de courses. Ferré et contraint de rendre cinquante mètres, sa tâche s’annonce très compliquée. Je vous recommande de faire l’impasse.

Jean-Michel Bazire : Dorgos de Guez (14) se présentait pour se maintenir en condition, dernièrement à Laval, après un excellent meeting. C’est encore le cas ce mercredi. Il va bénéficier d’un bel engagement dix jours plus tard à Vincennes. Cette fois, il doit s’élancer au troisième échelon et va garder ses fers. Il mérite 200/1. Il n’a aucune chance de terminer dans les cinq premiers.

Philippe Allaire : Bugsy Malone (15) n’était pas vraiment affûté à Caen pour sa rentrée. Sa deuxième place est très bonne, d’autant que Franck Nivard le découvrait et qu’il y avait beaucoup de vent. Volontairement, je fais l’impasse sur le meeting d’hiver avec lui pour courir à la belle saison. À 10 ans, il est encore très compétitif. Il se plaît à Angers où il a déjà gagné cette course. Il sera pieds nus et a ma confiance.

Jean-Michel Bazire : Davidson du Pont (16) a pris la mauvaise habitude de se perdre dans ses allures ces derniers temps. Cette course va lui permettre de courir sagement et de rester au trot en attendant d’autres objectifs. Il a surtout besoin de nous rassurer. Mercredi, il doit rendre cinquante mètres et il sera muni de fers lourds. Autant dire qu’il n’a aucune chance et je vous conseille de l’écarter.

Source : Geny courses