Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du 27 mai 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix des Epinettes

Christophe Ferland : Shadow (2) vient de disputer une listed race. Une épreuve dans laquelle elle s’est bien défendue sans pouvoir prétendre aux premiers rôles. Elle redescend de catégorie jeudi pour son retour dans les handicaps. Pénalisée pour sa victoire à ce niveau, elle doit prouver sa compétitivité en la valeur qui est désormais la sienne. L’état du terrain a assez peu d’incidence pour elle.

Yann Barberot : Après avoir vaincu d’emblée dans les handicaps, Blackjac du Houley (4) a ensuite confirmé ses bonnes dispositions dans des courses à conditions. Il revient dans les handicaps ici avec une valeur revue à la hausse suite à sa dernière victoire. Et dispute son premier quinté ici. Distance et terrain seront à sa convenance.

Mathieu Brasme : Mon Vieux Léon (6) est un cheval très correct, qui a le niveau d’une course comme ça. Son défaut, c’est qu’il n’est pas encore très endurci. C’est un peu ma crainte pour ce genre de course ; il faudra qu’il ait un parcours fluide. Le tracé avec l’arrivée au deuxième poteau va servir ses intérêts, car il a besoin de grandes lignes pour s’équilibrer. A mon avis, l’état du terrain lui est indifférent.

Nos Tuyaux par mail !

Pour recevoir nos pronostics PMU dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

François Rohaut : En dernier lieu, Lavandier (8) a effectué ses premiers pas dans un handicap et il s’est très bien défendu pour s’emparer de la sixième place prouvant qu’il était compétitif à ce niveau mais sans une grande marge de manoeuvre. Jeudi, j’en attends une confirmation tout en espérant faire mieux. J’espère que le rallongement de la distance lui sera bénéfique.

Mathieu Brasme : Ilot Secret (10) a pour l’instant répondu présent à tout ce qu’on lui a demandé. A l’inverse de Mon Vieux Léon (6), il ne va pas manquer de métier. En revanche, au niveau handicap, on arrive sans doute un peu au maximum de ce qu’il peut faire ; il n’a pas trop de marge. Mais il va donner le meilleur de lui-même et, avec un bon parcours, il peut accrocher une place. Il ne faut pas que le terrain soit trop souple.

Yann Barberot : J’espérais objectivement mieux de Bazoques (11) lors de ses premiers pas dans les handicaps dernièrement. La distance de 2.400 mètres m’a semblé longue pour ses aptitudes. Voilà pourquoi je raccourcis le tir ici avec elle en espérant voir cet ajustement profitable.

Valentin Devillars : Depuis que je l’ai acquise à réclamer, Our First Lady (12) me fait plaisir et m’a prouvé que sur le gazon, elle était compétitive à cette valeur. Elle vient de très bien se défendre dans des courses à condition de qualité et est restée dans un excellent état de forme. De plus, elle ne sera pas gênée si la piste venait à s’assouplir. Beaucoup de points positifs qui me font croire qu’elle a sa place à l’arrivée.

Didier Guillemin : Pont Mirabeau (13) est un poulain qui a eu besoin de temps raison pour laquelle il n’a couru qu’à quatre reprises. Il n’a jamais gagné mais il s’est toujours très bien défendu dans des lots de qualité et peut encore évoluer. A cette valeur, je tente dans ce quinté car je le crois compétitif et bien qu’il puisse manquer d’expérience, j’en escompte une bonne prestation.

Sascha Smrczek : La dernière prestation de Blue Horizon (14) a été très bonne. Cela lui a valu d’être remonté de deux kilos sur l’échelle des valeurs. On va voir ce que cela va donner, d’autant que c’est un premier handicap. Sachez par ailleurs que c’est un bon combattant et qu’il préfère un terrain souple.

Dominique Chenu : La dernière fois, Princess Nessa (15) a couru correctement mais la distance était trop longue et elle avait l’inconvénient d’affronter les mâles. Vu sa valeur, le choix des engagements est limité. Sa valeur est un peu juste pour pouvoir jouer les tous premiers rôles mais on la pense assez compétitive pour accrocher une place. Un terrain bien souple mais pas trop lourd serait à sa convenance.

François Monfort : Grace Bay (16) se retrouve dans la première épreuve. J’aurais plus eu de garanties quant à sa compétitivité dans la seconde… C’est ainsi ! Il nous a fait plaisir pour sa première sortie sous mon entraînement. Il a bien gagné ce jour-là et semble avoir progressé depuis. Distance et terrain (souple) seront à sa convenance. Reste à le voir face à une telle opposition.

Source : Geny courses

A lire également