Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 6 juin 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Qatar Prix du Jockey Club

Nicolas Caullery : Fort Payne (1) est très bien et a fait un bon galop d’entretien mardi. Avec 19 partants, il va y avoir du rythme et tout va se jouer au départ. Je veux ne pas avoir de regrets et, surtout, que l’on ne se retrouve pas enfermé. S’il est meilleur que les autres, on gagnera, s’il est battu par meilleur, on l’acceptera. Il ne faudrait pas une hécatombe d’eau avant la course qui pourrait changer les paramètres.

John H. M. Gosden : Derab (2) a très bien couru à Ascot l’année dernière, puis n’a pas pu recourir. Depuis il a livré deux belles performances. Il a du talent, mais contrairement aux produits de Sea The Stars et vu que sa sœur Enable est grande, c’est une petite surprise qu’il ne soit pas très grand. Il n’a jamais encore couru sur plus long que le mile mais nous pensons qu’il devrait tenir. Il aimerait un terrain souple.

Jean-Claude Rouget : Makaloun (3) est un poulain de classe. Je ne l’ai jamais eu aussi bien. Il est expérimenté et maniable. Deux atouts utiles dans un peloton touffu comme celui de dimanche. En espérant évidemment ne pas subir trop de remous.

Jean-Claude Rouget : Saiydabad (4) est un poulain peu démonstratif qui fait le minimum syndical. Il ne gagne jamais facilement. Mais gagne toujours.. Il n’avait pas couru à l’âge de deux ans car il a eu besoin de temps pour se déclencher. Il demeure un peu immature et peut manquer de vitesse naturelle dimanche. Il n’a pas encore tout dévoilé et sera mieux sur 2.400 mètres à terme.

Roger Varian : Le Prix du Jockey Club est prévu depuis un moment avec El Drama (5). C’est un cheval qui est très impressionnant et que nous avons toujours beaucoup respecté. A Chester il a confirmé l’estime placée en lui. Il avait également un engagement dans le derby d’Epsom. Mais nous préférons le courir sur la distance de 2100 mètres. Il est en très belle forme. Un peu de pluie serait la bienvenue.

Mlle Stéphanie Nigge : Après ses débuts victorieux, Millebosc (6) a fait de la croissance raison pour laquelle il a effectué une rentrée tardive. Dernièrement, dans le Prix de Guiche (Gr3), il a prouvé qu’il avait la pointure, pour se présenter au départ du « Jockey-Club », avec une chance. De plus, il a été respecté par son jockey ce qui me fait croire qu’il a encore un peu de marge. La distance ne devrait pas le gêner. On y croit !

Fabrice Veron : Je vais découvrir Royal Word (7) en compétition. Mais j’ai pu voir ses courses de l’année. Toutes très convaincantes. C’est un très beau modèle. Il a beaucoup d’abattage et d’action et le fait d’avoir un numéro de stalles en dehors ne sera donc pas un problème. Bien au contraire. Il découvre la distance. Mais doit pouvoir « tenir » au vu de ses origines. Enfin son entourage préférerait un terrain pas trop souple.

Aidan Patrick O’Brien : Tout s’est bien passé pour St Mark’s Basilica (8) depuis son retour de Longchamp. Il a bien géré sa course et c’était une belle performance. Le Jockey Club a toujours été dans son programme. Il n’a pas travaillé beaucoup afin de garder de la fraîcheur. C’est un cheval très facile à entraîner et il a un bon numéro à la corde. Ioritz le connaît bien maintenant. Je pense qu’il est très polyvalent et indifférent au terrain.

Pascal Bary : Baby Rider (9) est un poulain avec un excellent tempérament. Il a progressé cette saison, prenant de la force. Il a de plus trouvé le bon terrain qu’il affectionne cette année. Il a bien travaillé en vue de ce Prix du Jockey-Club qui est une suite logique dans son programme. Dans ce peloton fourni et dense, il aura aussi l’avantage d’être maniable dans un parcours.

Nos Tuyaux par mail !

Pour recevoir nos pronostics PMU dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Mme Pia Brandt : Dans la Poule, le manque de train a desservi Policy of Truth (11). Il a été un peu gêné, mais a cependant bien fini. Il a bien récupéré de sa course. Lundi dernier, il a été prendre ses marques à Chantilly et a bien travaillé sur le gazon. Le rallongement de la distance ne devrait pas le gêner et avec autant de partants, il va y avoir du rythme, ce qui est une bonne chose. Après, cela sera à son jockey de gérer.

Frédéric Rossi : Dans la « Poule », Sealiway (12) était nanti d’un mauvais numéro de corde et a dû voyager en épaisseur nez au vent. Logiquement, il a plafonné pour finir. Cette fois, le numéro de corde (4) me convient mieux car il aime aller dans les chevaux de tête. Il est resté en très bonne forme et cela fait longtemps que je veux le rallonger. Maintenant, on y est et on verra si j’avais raison.

Frédéric Rossi : Smile Makers (13) est un poulain que j’ai toujours estimé mais il avait besoin d’être façonné pour pouvoir montré son vrai potentiel. Sa course dans le « Greffulhe » est excellente avec un temps de course très bon. Il va devoir s’élancer en dehors mais sera monté pour prendre une place et cela me dérange moins que pour Sealiway (12) mais avec un bon déroulement de course, il peut bien faire. Je reste optimiste avec lui.

Philippe Sogorb : Cela fait longtemps que je pense que Ninth Titan (14) est un cheval de « Jockey-Club ». Il vient de perdre son invincibilité n’ayant pu bénéficier d’un bon déroulement de course. Il arrive en très belle condition physique et j’espère qu’il aura un parcours fluide. Avant le coup, je ne connais pas ses limites et je peux dire que tous les feux sont au vert!

John H. M. Gosden : Son numéro à la corde n’est pas avantageux. En tout cas Megallan (15) est en pleine forme. Il a bien couru dans les Dante Stakes. Le gagnant court le derby d’Epsom et le troisième court dans le derby irlandais. Nous sommes satisfaits avec sa condition. Cette course figure depuis un moment sur son agenda, puisqu’il y trouve sa distance. C’est un cheval bien équilibré qui apprécie le bon terrain.

Mlle Stéphanie Nigge : Dasn la « Poule », après avoir patienté dans la seconde moitié du peloton, Normandy Bridge (16) a mis du temps à trouver la bonne carburation puis a très bien terminer ce qui me conforte en pensant qu’il ne sera pas gêné par les 2.100 mètres. Je suis très satisfaite de sa préparation et Gérald (Mossé) le connaît désormais. Avec un bon déroulement de course, j’en escompte une belle performance.

Aidan Patrick O’Brien : Comme tous nos poulains, Van Gogh (17) n’avait pas bien couru dans les 2.000 Guinées à Newmarket. Depuis, il va très bien et nous sommes contents avec sa préparation. On ne peut jamais être sûr de la tenue d’un cheval. Mais pensons que la distance du Prix du Jockey Club est à sa portée. Il a des performances dans un terrain souple, mais nous ne pensons pas que ce soit nécessaire pour le voir bien courir.

Frédéric Head : Il est vrai que la dernière course d’Adhamo (18) m’a un peu déçu mais il a des excuses à faire valoir notamment le fait d’avoir été nez au vent durant la course et s’est montré trop brillant pour pouvoir bien finir. Avec un un parcours caché nul doute qu’il puisse tenir la distance. Il faudra donc que tout se passe bien mais si tel est le cas, il devrait très bien courir.

Jean-Claude Rouget : Cheshire Academy (19) a bien travaillé mardi matin, ayant un galop un peu plus poussé que ses compagnons de boxe. Car il n’a pas couru depuis le 11 avril dernier, jour de son succès dans le Prix Noailles. C’est un poulain qui se prépare assez vite. Il est tardif et va venir avec l’âge. Il ne s’élance pas toujours très rapidement des stalles. Mais a une redoutable accélération finale.

Source : Geny courses

A lire également