Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du mardi 22 décembre 2020

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du mardi 22 décembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Tremblade

Yannick Henry : Bunker du Prieuré (1) devrait faire l’arrivée. Dans le Prix d’Hautefort, nous avons regretté de ne pas avoir été plus offensifs. Il n’était pas sur sa meilleure distance et sera mieux sur ce tracé. L’opposition semble un peu plus relevée. Cela dit, il nous a montré qu’il a encore la pointure de Vincennes. Il sera pieds nus.

Stéphane Provoost : Deganawidah (2) est venu bien terminer à la cinquième place dernièrement. Précédemment, il a été battu au sprint sans démériter, loin de là. Le parcours fait souvent la différence. Il y a de l’opposition à nouveau mais je m’attends à une belle prestation. J’ai préféré cette course à une autre à Bordeaux.

Jacques Etienne Thuet : Destin Carisaie (3) a échoué de peu dernièrement à ce niveau. Il s’est retrouvé le nez au vent en début de parcours ce qui n’est pas idéal pour lui. Il me paraît revenu aux mieux. Il a désormais besoin d’un déroulement de course favorable pour donner sa pleine mesure. Cela dit, il doit confirmer.

Thibaut Le Floch : Baccarat de Niro (4) a bénéficié d’un parcours sur mesure à Lyon et n’a pas souffert pour s’imposer. Il a parfaitement récupéré. Il est vraiment bien physiquement. Je le présente déferré uniquement des antérieurs car il avait les pieds un peu sensibles. Il aura des protections de trente grammes. Il doit confirmer.

Jean-Michel Bazire : Douxor de Guez (6) reste sur deux bonnes performances à ce niveau. Il est toujours au mieux mais il n’a plus de marge de manœuvre. Il faut gérer l’effort et ne pas venir trop tôt. Il bénéficie d’un engagement favorable et affronte des adversaires qu’il connaît. Il a encore sa place dans les trois premiers.

Vincent Gouin : Cobra Ar Carac (7) a connu des problèmes respiratoires cet été qui l’ont éloigné de la compétition. Il a deux courses dans les jambes. Je le trouve sur la montante mais pas suffisamment pour être compétitif. Je n’ai pas de courses en province pour le préparer dans l’immédiat. Il vaut mieux le revoir.

Pierre Pellerot : Dreamer de Chenu (8) s’est imposé plaisamment le mois dernier. Il affichait une condition optimale à l’entraînement et je n’ai pas été réellement surpris. C’est vrai que la régularité n’est pas son point fort, mais il est resté au top et il retrouve des conditions similaires. Je le crois capable de doubler la mise.

Christian Boisnard : Clyde de la Roche (9) s’est bien comporté à Argentan le mois dernier. Je n’ai plus d’engagements en province dans l’immédiat avec lui. On tente le coup sur la grande piste. Il faudra absolument le courir à l’économie et le faire finir. On ne détient pas de marge à ce niveau. Il est en forme et fera de son mieux.

Franck Furet : Belle du Matin (10) vient d’entretenir sa forme sous la selle, qui n’est pas sa spécialité. Sa tentative et son dernier kilomètre sont plutôt intéressants d’ailleurs. Mardi, elle a des atouts dans son jeu. Elle sera pieds nus et sa condition est sûre. Je mise sur une course sélective pour la voir se distinguer.

Christophe Alain Mallet : Biniou de Connée (11) a peu couru cette année et n’était pas au mieux cet été. Il a prouvé dernièrement qu’il était sur la montante. Il a gagné en condition depuis et l’allongement de la distance ne va pas le déranger. L’opposition est plus relevée mais il peut accrocher une place à l’issue d’un bon déroulement.

Philippe Masschaele : Altius Fortis (12) était un peu mou en dernier lieu et le déroulement de l’épreuve n’a pas été à son avantage. Cette sortie l’a réveillé. C’est sa belle course du meeting. A l’issue d’un parcours caché et avec l’aide d’une course sélective, il peut venir « ramasser quelques morts ». A Vincennes, il est capable de se surpasser.

Gilles Lefebvre : Amour Orageux (13) a très bien tenu sa partie le jour de sa rentrée. Il ne faut pas perdre de vue qu’il partait en deuxième ligne. Sa prestation ne m’a pas surpris car j’avais de bonnes sensations avec lui à l’entraînement. Cette sortie lui a pleinement profité. Il n’est pas incapable de se mettre en valeur.

Laurent-Michel David : Charly de l’Aunay (14) a fait illusion pour une place jusqu’à cent mètres de l’arrivée avant de coincer en dernier lieu. Il est surtout sorti en promenade depuis; il est bien frais. Il trouve ici son meilleur engagement de l’hiver. Toutefois, j’ai vu trois ou quatre « D » susceptibles de lui mener la vie dure. J’espère être dans les cinq premiers.

Loïc Chaudet : Déesse Noire (15) n’a pas démérité le 5 décembre. Elle n’a été devancée que par un 6 ans qui s’élançait au premier poteau. Elle a eu le temps de récupérer et découvre un bel engagement au plafond des gains. Eric Raffin ne peut pas la driver mais Franck Nivard va s’en servir au mieux. J’attends une très belle sortie.

Yves Dreux : Dreamer Boy (16) fait preuve d’une grande régularité. Après s’être imposé à Nantes, il a confirmé ici-même. J’ai attendu cet engagement idéal aux gains. Ill apprécie ce parcours. Il est capable de prendre le train à son compte, ce qui est un avantage dans ce genre d’épreuves. Je compte sur lui.

Source : Geny courses

A lire également