Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du samedi 2 janvier 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du samedi 2 janvier 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Bar-le-Duc

Frédéric Prat : Eliséo (2) se montre très régulier et n’est pas sorti des cinq premiers depuis cet été. Avec ses gains, il affronte souvent de très bons chevaux et doit se contenter des places. Samedi, il s’attaque à forte partie d’autant qu’il est moins performant sur les parcours de tenue de Vincennes. Il sera plus à son affaire, la semaine prochaine, sur une courte distance. Sa tâche s’annonce compliquée.

Björn Goop : Bryssel (3) a demandé à souffler logiquement pour finir la dernière fois, c’était une petite rentrée. Cette course lui aura fait du bien. À l’entraînement, il paraît bien et sur la montante. On affronte de très bons adversaires et il ne sera pas facile de jouer les premiers rôles. On va déjà essayer d’accrocher une petite place.

Jean-Michel Bazire : Sobel Conway (4) méritait cette victoire le mois dernier. Physiquement, il n’a rien perdu de sa bonne forme. Sur cette distance de longue haleine, il faudra lui cacher l’effort davantage. J’espère qu’il ne va pas se montrer trop brillant. Avec un parcours à sa convenance, il a une très belle carte à jouer. Bien entendu, il a ma préférence au départ de ce quinté.

Grégory Thorel : Fire Cracker (5) n’a été devancé que par Feydeau Seven dernièrement. Il est resté au top et a bien travaillé ce mercredi matin. L’engagement, au premier échelon, est favorable et nous allons effectuer quelques changements. Il est capable de réaliser un bon chrono ce qui compliquera la tâche des chevaux du second poteau. Il a sa place sur le podium.

Anders Lindqvist : A Sweet Dance (6) est une sacrée jument. J’ai rarement entraîné un cheval avec une telle vitesse de base. Elle a très bien tenu sa partie dans le Prix Oscar Collard. Après avoir dévalé rapidement la descente et pris la tête, elle a ensuite été relayée. Quand elle a eu le jour pour finir, elle a donné un excellent coup de reins. Samedi, il ne faut pas la démarrer et lui cacher l’effort. Une place est envisageable.

Cédric Mégissier : Foxtrot Sea (7) met toujours plusieurs courses à retrouver son meilleur niveau mais il est sur la montante. Il doit se présenter au top ici.

Grégory Thorel : Doum Jénilou (8) n’a pas démérité samedi dernier dans le Prix Constant Hervieu alors qu’il était sans enrênement et sans artifices. Il sera cette fois muni d’œillères descendantes. Il est idéalement engagé à la limite du recul mais le lot est très bien composé. Fire Cracker pourrait lui rendre plus de vingt-cinq mètres. Face à de tels rivaux, il n’aura pas la partie facile.

Björn Goop : Hard Times (9) a fait son possible récemment sur un parcours de vitesse. Il n’a pas eu le déroulement de couse idéal. L’engagement est très bon au premier échelon. Il évoluera cette fois avec des plaques aux antérieurs. Il est plutôt en bonne forme à l’entraînement à Grosbois. L’opposition est présente. Il va tenter de se glisser à l’arrivée.

Jean-Michel Bazire : Victor Ferm (10) va devoir s’élancer au deuxième poteau et j’ai le sentiment que rendre 25 mètres dans ce quinté ne sera pas une partie de plaisir. En revanche, il s’agit d’un cheval de classe. Il a bien travaillé et la distance lui est égale. Avec un déroulement de course limpide, il garde son mot à dire pour une place.

Jean-Michel Bazire : Dreambreaker (11) fait ce qu’il peut. Une nouvelle fois, il va fournir son maximum à l’occasion de ce Prix de Bar-le-Duc. Mais aux 25 mètres, sa tâche ne sera pas des plus faciles. A la faveur d’un parcours sur mesure, il n’est pas hors d’affaire pour une place car il est sérieux, courageux et généreux. J’ajoute qu’il affiche une forme irréprochable à l’entraînement.

Pierre Vercruysse : Express Jet (12) s’est fait mal lorsqu’il a galopé dans le Prix des Cévennes. Les radions ont montré qu’il s’était décollé un bout d’os. Il a dû être totalement arrêté. Il va donc effectuer une vraie rentrée ce samedi. Il est loin de son bon niveau. J’espère qu’il sera opérationnel pour la secondede partie du meeting. Samedi, vous pouvez l’écarter.

Bertrand Le Beller : Diable de Vauvert (13) a levé le pied après sa victoire dans le Prix de Betagne avant de le préparer dans la sérénité pour cette unique course avant la « belle » du 31 janvier. Il est bien sur la fraîcheur. Tout se présente bien pour samedi qui est un objectif en soi. J’ai repéré quelques bons éléments en tête qu’il faut respecter. J’espère une course avec du rythme. On va défendre nos chances à fond.

Franck Leblanc : Coach Franbleu (14) avait très bien couru dans le Prix du Languedoc en début de meeting. Dernièrement, pour son retour sous la selle, il a montré qu’il n’était plus performant dans cette spécialité. Samedi, il doit rendre vingt-cinq mètres à de très bons chevaux. Cette sortie va lui permettre de se maintenir en condition. Il est préférable de le regarder courir uniquement.

Source : Geny courses

A lire également