Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du vendredi 1er janvier 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Croisé-Laroche

Gérard Marty : Doruck (1) ne sera pas ridicule. Son avant-dernière sortie, plutôt bonne, à Vincennes l’a mis sous pression et, à Montauban, il a vite compromis ses chances sur une faute. Comme il n’a pas couru, j’ai pris la décision de revenir sur le Plateau de Gravelle. Il y a quelques clients. J’espère la meilleure allocation possible.

Eddy Planchenault : Diablo de Caponet (2) a encore bien couru dernièrement, au Mans, mais j’aurais aimé qu’il jaillisse mieux lorsqu’il en a eu la possibilité. Il se présentait à une semaine d’intervalle et n’avait pas eu le temps de bien récupérer. Il va se présenter au mieux pour cet engagement sur mesure. Il va terminer dans le quinté.

Grégoire Houel : Duc de Christal (3) est toujours aussi bien. Il ne faut pas tenir compte de ses deux dernières sorties. Il n’est jamais trop à l’aise à Cabourg et n’avait pas de gaz. Récemment, il s’est retrouvé un peu trop loin pour disputer les premiers rôles. Ce n’est pas une question de forme mais plutôt de placement dans le parcours…

Alexis Philippe Grimault : Cabernet (4) vient d’arriver chez moi. Il a déçu son entraîneur dernièrement. Ici, il fait face à un bel engagement. Il est un peu particulier dans ses allures mais il a toujours le moteur et l’envie. Il est en bonne condition. Je vais lui retirer l’enrênement. Il faut qu’il rassure mais je ne serais pas surpris de le voir à l’arrivée.

Philippe Daugeard : Cœur de Loup (5) fait tout ce qu’il peut. Evidemment, il n’a aucune marge mais, une nouvelle fois, il va encore fournir son maximum. Il est en forme et pour tenter de renforcer ses chances, je vais le déferrer des quatre pieds. La distance lui est indifférente. Avec un bon parcours, il devrait encore prendre un chèque.

David Thomain : Diablo d’Herfraie (6) avait effectué un break cet été avant de courir à deux reprises avec ses fers, début décembre. Dernièrement, alors qu’il était pieds nus, il n’a cessé de reculer, mais il a fourni une fin de course encourageante. Avec désormais trois courses dans les jambes, il me paraît revenu au top. J’y crois.

Pierre Louis Desaunette : Dream Gold (7) avait besoin de me rassurer au Mans. Il avait aussi fait un petit coup de sang. Sa tentative était très bonne, non loin de Doux Parfum qu’il retrouve. Il ne démarre pas très vite ce qui peut être handicapant. Pour autant, quand il est bien, il est compétitif à ce niveau mais peut-être plus pour une place.

Guillaume Gillot : Doux Parfum (8) a réalisé une excellente année. Il a peu couru, mais a enregistré cinq succès depuis le printemps. Il est resté au top. L’engagement est idéal. Éric Raffin étant retenu sur Dorado Bello, j’ai fait appel à un remplaçant de luxe. Il sera cette fois déferré des quatre pieds, ce qui est rarement le cas. J’y compte.

Christophe Petrement : Dame Denfert (9) méritait de gagner à Argentan après avoir été souvent poissarde. Elle a parfaitement récupéré. Bien sûr, elle s’attaque à plus forte partie, mais elle ne sera pas ridicule. Elle va fournir son maximum. Si elle n’est pas contrainte de faire trop d’efforts durant le parcours, elle est capable de finir très vite.

Franck Leblanc : Dexter des Baux (10) a très bien tenu sa partie, dernièrement, alors qu’il devait rendre vingt-cinq mètres à des 6 ans. Lors de son avant-dernière course, il avait joué de malchance au départ. Il va se présenter au top. Il devrait profiter de ce bel engagement, réservé aux « vieux », pour jouer les premiers rôles.

Thierry Duvaldestin : Diplomate d’Am (11) a vite compromis ses chances dans le Prix de Briare. Il faut toujours s’en méfier dans les premiers mètres. Il faut oublier cette course. Il est en forme et la distance ne lui posera aucun problème. L’engagement est favorable. Sa place est à l’arrivée. Je crains en priorité Doux Parfum et Dorado Bello…

Jean-Michel Baudouin : Dorado Bello (12) collectionne les accessits depuis le début du meeting. Dernièrement, il n’a été devancé que par un « E » de qualité. Il a bien récupéré de ses efforts. Il est prêt à confirmer ses bonnes dispositions. Il n’affronte que des sujets d’âge ici. Il est dans sa catégorie et a ma confiance.

Hervé Sionneau : Désir de Bannes (13) a rapidement « coupé » son effort dans la ligne droite. Même s’il n’a pas eu un bon parcours, il m’a quand même déçu. Au travail, il paraît bien. Vendredi, il va trouver des conditions de course favorables. Il a un bon mental. Je m’en suis occupé et j’espère qu’il va se réhabiliter.

Jean-Michel Baudouin : Caviar du Vivier (14) a très bien tenu sa partie en dernier lieu. Il n’était pas dans le bon wagon, sans quoi il aurait pu terminer plus près. Il confirme son retour en forme. Il a besoin de la bonne course pour pleinement s’exprimer. Je lui préfère Dorado Bello naturellement mais il est capable de terminer à l’arrivée.

Antonio Ripoll Rigo : Dimo d’Occagnes (15) est allé se ressourcer au pré. Il a désormais du travail derrière lui. Il y a longtemps que j’ai repéré cet engagement réservé uniquement à des 8 et 9 ans. Il effectue une rentrée et peut donc logiquement manquer de compétition pour disputer la victoire, mais il est très bien à l’entraînement.

Sylvain Marmion : Comte des Tithais (16) a ma confiance. Après sa troisième place acquise à Mauquenchy, j’ai vu ce Prix du Croisé-Laroche à son programme et je me suis contenté d’attendre cette course. Il a travaillé régulièrement, est resté bien et il a repris de la fraîcheur. Sans une faute pour finir le 12 novembre, il aurait disputé l’arrivée…

Source : Geny courses

A lire également