Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du jeudi 17 décembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Sainte-Mère-Eglise

Mme Pauline Menges : Golden Rajsa (2) n’a pas eu un très bon déroulement de course la dernière fois. Le nez au vent, elle en a trop fait. Cela a été logiquement compliqué pour finir. A ce poids-là, surtout contre les mâles, il faut vraiment le parcours caché. Sans efforts superflus, elle peut espérer prendre une place.

David Smaga : Vilaro (3) n’a plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition. Sa plus récente sortie n’est pas sa meilleure. A sa décharge, il se présentait de façon rapprochée. Ce n’est pas dans ce contexte qu’il est le plus efficace. Il a repris de la fraîcheur et devrait fournir sa bonne valeur.

Yann Barberot : Ficelle du Houley (4) a bien tenu sa partie l’autre jour dans une épreuve similaire. Avec un bon parcours, elle sera encore compétitive. Elle a gagné son quinté en début d’année. Si elle peut conclure l’année de la même manière ça m’arrangerait (rires). C’est une jument très régulière, qui fait toutes ses courses.

Andrea Marcialis : Monty (5) est une récente recrue. C’est un cheval qui a du potentiel. J’ai toutefois peu de recul à son sujet. J’ai aussi un doute quant à son aptitude à la piste en sable fibré. Ses meilleurs titres ayant été obtenus sur un gazon bien souple…

David Smaga : El Manifico (7) n’a plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition. Il a des titres sur ce parcours des 1.900 mètres de la PSF de Deauville. Dernièrement, son effort final a été remarquable, d’autant qu’il a entamé la ligne droite parmi les derniers. Sans incident, sa place est à l’arrivée.

Frédéric Rossi : Savoir Aimer (8) s’est retrouvé un peu trop loin en dernier lieu. Il a toutefois effectué un bon effort final. Je le préfère sur 2.000 mètres. Cette PSF deauvillaise ne devrait pas le déranger. Il est bien et devrait être à l’arrivée.

Frédéric Rossi : Kayrat (9) est régulier et devrait apprécier ce tracé des 1.900 mètres de la piste en sable fibré. S’il a un bon parcours, il devrait terminer dans la combinaison gagnante de cet événement.

Cédric Boutin : Dantes (10) vaut mieux que ne l’indique sa dernière sortie. Cela s’est mal goupillé. Il a été débordé. Il est nettement rallongé ici. Cependant, il a déjà vaincu sur 2.000 mètres. Le matin, je le trouve bien. Il gagne d’ailleurs en souplesse à mes yeux. Il est surtout titré en gazon bien souple. Cette sortie aura valeur d’essai.

Henri-Alex Pantall : Trimlight (11) s’est retrouvé enfermé la dernière fois. Or, il n’aime pas trop ça. C’est un essai sur la PSF. A voir s’il va se plaire sur cette surface. Il a montré que 39,5 de valeur pouvait lui correspondre.

Ludovic Rovisse : Planteur Davier (12) m’a fait plaisir pour sa première sortie chez moi. On avait pris le parti de le reprendre en début de course à cause de son numéro de corde en dehors. Son effort final a été remarquable. Il est resté bien. Jugé sur ce qu’il vient de réaliser et associé à « Monsieur Quinté », sa place est dans les cinq.

Romain Le Dren Doleuze : Ceinture Noire (13) reste sur une très bonne sortie, d’autant que cela ne s’est pas particulièrement bien goupillé. Elle a été supplémentée pour courir ici. Elle avait aussi été engagée dans une Listed. Après réflexion, et en accord avec ses propriétaires, on a opté pour cette course. La pouliche me paraît très bien. Je compte sur elle.

Georgios Alimpinisis : Revamp (14) avait hérité d’un mauvais numéro en dernier lieu. Il a dû partir trop vite pour aller devant, faisant trop d’efforts, raison pour laquelle il n’avait plus assez de ressources pour finir. Avec sa situation en bas de tableau et, s’il dispose cette fois d’un bon déroulement de course, je compte sur lui.

Yann Barberot : Diwan Senora (15) a connu un petit souci de santé, raison pour laquelle il a été absent plus de trois mois. Il a effectué une excellente rentrée dans le Prix du Pays de Bray, tout en étant malchanceux. Il est « monté » sur sa course et sera compétitif à ce poids-là.

Julien Carayon : You Rock (16) a réalisé un bel automne sur le gazon. Il revient sur la fibrée. Il n’a pas de titres probants sur cette surface. A sa décharge, ses 2 sorties sur le sable sont à relativiser : le premier coup il s’était blessé; la 2ème fois, la distance était trop courte. Il s’élancera avec ma confiance, muni de peaux de mouton.

Source : Geny courses

A lire également