Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du jeudi 26 novembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Picardie

Jean-Michel Bazire : Certes, ses derniers parcours lui ont fait le plus grand bien, mais Galdric d’Echal (1) a encore besoin de courir. Face à de tels adversaires, sa tâche sera délicate d’autant qu’il ne sera pas déferré. Je vous conseille de le laisser de côté pour le moment.

Tomas Malmqvist : Eric The Eel (2) a réalisé une belle année en Scandinavie avant de venir en France. Il possède de la tenue et demeure parfait pour les courses françaises. Ses dernières sorties sont excellentes. Face aux meilleurs dans le Prix Marcel Laurent, il n’a surtout pas démérité. Il est en pleine forme. Empire lui est supérieur mais il peut fort bien disputer les premières places. C’est une belle course fermée.

Filippo Rocca : Après avoir stationné chez Matthieu Abrivard, Alcide Roc (3) est revenu à la maison il y a un mois. A l’entraînement, il l’affiche une belle forme. Jeudi, je reconnais qu’il affronte un bon lot. Je pense qu’il peut bien se comporter parce qu’il a souvent bien fait à Vincennes, une piste qu’il apprécie. Ici, il s’est déjà classé deuxième de Go On Boy. En courant caché, il est capable de se placer.

Franck Anne : Egal à lui-même, Goodman Turgot (4) défendra chèrement ses chances dans ce quinté. Mais il est barré pour les premières places ; il y a du beau monde, c’est certain. Il a pour lui d’être en forme et de tenir la distance. Il a déjà réussi sur la grande piste même s’il n’est pas plus mal sur la petite. D’avoir écumer la province cet été lui a été bénéfique. Dans ce lot, il a sa place en fin de combinaison.

Björn Goop : Amelie Grif (5) s’est bien comportée pour son retour en France en septembre mais n’a pas réellement confirmé ensuite. Elle s’est même montrée un peu décevante ces derniers temps. Face aux mâles et cette opposition, elle n’aura pas la partie facile avant coup. Il faut qu’elle me rassure.

Jacques Bruneau : Lors de sa dernière tentative, j’ai voulu tester un nouveau mors mais Galactic (6) m’a littéralement embarqué. Je vais, cette fois, le munir d’un lasso en espérant qu’il tire moins. Lorsqu’il est bien décontracté, il est capable de fournir de bonnes fins de course. Jeudi, il restera ferré et sa tâche s’annonce compliquée face à une opposition relevée.

Louis Baudron : Gondole Jenilou (7) est montée en gains rapidement et a peut-être connu une période moins faste cet été ce qui explique ses performances. Je l’avais déferrée il y a quinze jours et elle a pleinement répondu à mes attentes. Elle a un groupe II de seules femelles sous peu. Elle ne peut être déferrée régulièrement. Aussi, j’ai préféré la plaquer ici. Face aux étrangers, elle visera une petite place.

Jean-Michel Bazire : Gloria Berry (8) vient de renouer avec la victoire en bouclant les 2.850 mètres de la petite piste sur le pied de 1’12″7, ce qui témoigne de sa grande forme actuelle, je vous l’accorde. Mais les données ne sont pas les mêmes ici. En effet, elle affrontera les mâles. Face aux seules femelles, elle aurait disposé d’une première chance. Là, je l’estime plutôt compétitive pour une place.

Sylvain Roger : Gimy du Pommereux (9) était fatigué, cet été, après un bon début de saison. Je lui ai donc accordé un break d’un mois et demi. Il m’a agréablement surpris lors de sa rentrée à Laval alors qu’il était ferré. Il a très bien travaillé depuis et me paraît avoir retrouvé son meilleur niveau. Son exercice de lundi matin à Grosbois m’a donné entière satisfaction. Déferré des postérieurs, il a sa place dans le quinté.

Björn Goop : Aramis Bar (10) n’a pas été revu depuis deux mois et n’évolue sans doute pas à 100 % pour cette épreuve. Il a d’autres engagements fermés à venir au cours des prochaines semaines. Il a déjà fait ses preuves sur la grande piste. Il y a sans doute plus en forme que lui au départ. Cela dit, c’est un très bon élément qui devrait terminer à l’arrivée.

Matthieu Abrivard : Goldy Mary (11) n’avait pas de bons engagements après son succès, fin septembre à Vincennes. De plus, elle avait besoin de faire un break avant l’hiver. Elle revient d’un séjour à la mer chez Alice Dubert et n’est pas affûtée pour cette rentrée. Elle n’a pas un très bon programme à venir. Elle restera ferrée. Je n’ai pas hésité à mettre un émoji rouge. Vous pouvez l’écarter.

Tomas Malmqvist : Empire (12) est mon meilleur élément à l’écurie. Il ne faut pas le juger sur ses deux dernières sorties. Il était parfait au heat avant le Prix Marcel Laurent. Je l’ai allégé un peu trop aux antérieurs et il s’est trompé. J’essaye toujours d’optimiser pour la performance. Là c’était trop. Je vais rectifier le tir. Il est en pleine forme. L’opposition est dans ses cordes. J’y crois beaucoup.

Philippe Allaire : L’avoir couru en province lui a un peu changé les idées. Gemme de Busset (13) a bien tenu sa partie à Argentan récemment. Elle est dans sa catégorie et répète ses courses. Il faut se frotter aux étrangers mais elle est sérieuse et va faire sa course. Elle est capable de terminer à l’arrivée.

Hansen Erik Bondo : All Wise As (14) alterne les deux spécialités au gré des engagements. La réussite est présente. Je ne souhaite pas trop la présenter au monté. Ici, c’est une belle course même s’il faut affronter les mâles. Elle sait aller très vite sur un bout. Elle est mieux à venir sur les autres. J’ai vu quelques bons éléments. Cela dit, vu sa forme le matin, je m’attends à le voir confirmer.

Sylvain Roger : Le Critérium des 4 Ans ayant été décalé, j’ai dû garder Girolamo (15) à l’entraînement sans avoir l’occasion de lui donner un peu de repos. Il était fatigué cet été et avait logiquement besoin de vacances. Il a effectué une rentrée correcte. Depuis son arrivée à Grosbois, où j’ai intensifié son entraînement, il est beaucoup mieux. Il sera pieds nus pour cet objectif. Sa place est dans les trois premiers.

Jean-Michel Bazire : Galilea Money (16) a déjà bien travaillé et elle a désormais des gains. Elle est d’ailleurs la plus riche au départ de ce quinté pour 4 ans. Sa forme est sûre comme l’attestent ses derniers résultats. En revanche, elle va affronter un lot bien composé à l’occasion de ce Prix de Picardie. Elle fournira sa meilleure valeur, ce qui peut lui ouvrir les portes pour envisager une petite place.

Source : Geny courses

A lire également