Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du mercredi 16 décembre 2020

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du mercredi 16 décembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Poitou-Charentes

Franck Leblanc : Ciel d’Azur (1) est en plein boum. Ses jambes ne le font plus souffrir. Il avait gagné un Quinté+ le mois dernier sur plus court mais l’allongement de la distance ne va pas le déranger. C’est le moins riche du lot mais pas le moins doué. Comme lors de son succès du 16 novembre, il sera muni d’un bonnet fermé.

Matthieu Varin : By And By (2) vient d’effectuer une reprise de contact correct sur la petite piste après un souci. Il est bien monté sur sa course. Je vais essayer de lui retirer l’enrênement au heat. Si c’est concluant, cela peut l’aider pour négocier la montée. Il est capable de trotter 1’13″5 sur le parcours. Je m’attends à le voir bien courir.

Philippe Masschaele : Altius Fortis (3) s’est montré accrocheur et courageux jusqu’au bout en dernier lieu. A 10 ans, il tient toujours une forme et un moral intactes. Dans ce quinté, à l’issue d’un parcours à l’économie, il n’est pas incapable d’accrocher une éventuelle cinquième place. Par le passé et souvent, il s’est déjà surpassé.

Laurent-Michel David : Charly de l’Aunay (4) vient d’effectuer une rentrée à Argentan. Il ne s’est pas mal comporté du tout car il n’est pas droitier. Il a bien travaillé depuis. Il est suffisamment prêt pour figurer utilement dans ce quinté. Avec un voire deux parcours supplémentaires dans les jambes, il pourra refaire parler de lui.

Pascal Godey : Bonheur de Nay (5) a constamment été victime de l’emprise du peloton en dernier lieu. De condition, il est bien. Mercredi, l’engagement reste intéressant. S’il ne rencontre pas de problèmes de trafic, alors il est capable de disputer l’arrivée d’une telle épreuve. Un jour ou l’autre, ça va finir par sourire…

Mathieu Mottier : Bamour (6) a de nouveau connu des problèmes de santé après sa deuxième place, début juillet à Enghien. Après cinq mois d’absence, il va logiquement avoir besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau. Certes, il est bien engagé mais il n’est pas prêt à se mettre en évidence. Vous pouvez l’écarter.

Mlle Estelle Dessartre : Comtesse du Clos (7) a gagné sûrement à Argentan. Après avoir été arrêtée à la suite d’un petit souci de santé, elle est revenue en bonne condition. David Thomain va la découvrir mais elle n’est pas compliquée. Généralement, elle donne son coeur sur la piste. Plus il y aura de rythme, plus elle sera à son affaire.

Pierre Louis Desaunette : Berry Félin (8) aurait pu prétendre à la deuxième place en dernier lieu. Il faut le courir à l’économie et on doit subir le déroulement. J’ai choisi cette épreuve par rapport à une autre vendredi prochain. Il est resté en forme. Je vais le résiner aux antérieurs et lui remettre les oeillères avec un trou. Avec du rythme, il peut faire l’arrivée.

Jean-Michel Bazire : Crusoé d’Anama (10) est irréprochable. Il n’a été devancé que par un bon Duel du Gers. À son âge, il encaisse bien les combats. Il a bien récupéré et je n’ai pas hésité à le présenter de façon rapprochée. Il est désormais arrivé dans sa catégorie mais l’engagement reste favorable. Il a encore une belle carte à jouer.

Guillaume Gillot : Black Jack From (11) était dans un mauvais jour en dernier lieu. Il s’est rapidement montré fautif. Il est toujours aussi insaisissable. Lors de sa sortie précédente, il s’était montré appliqué pour prendre la deuxième place derrière Calina. Il ne va pas changer maintenant. Encore une fois, tout sera une question de sagesse.

Jean Morice : Bleu Ciel (12) m’a un peu déçu à Bordeaux. Il n’est pas tellement bien parti puis son driver n’a pas voulu se rapprocher trop tôt. Pour finir, il avait trop de terrain à combler. Avec ses gains, il doit souvent rendre la distance, ce qui n’est pas simple. Mercredi, il sera déferré des postérieurs et plaqué devant. Il a très bien travaillé.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Cash du Rib (13) était déferré des quatre pieds en dernier lieu. Il a répondu à mes attentes. Depuis, il a eu le temps de récupérer et me paraît toujours aussi bien. Je ne peux le déferrer à répétition. Je vais le munir de plaques. Il faut rendre la distance et compter sur un déroulement favorable. Il reste compétitif.

Jean-Michel Bazire : Dayana Berry (14) a très bien couru dernièrement sous la selle et s’était, auparavant, mise en évidence à Laval derrière Diable de Vauvert. Elle me paraît dans une bonne condition physique et n’a plus à faire ses preuves à ce niveau. Elle devrait jouer les premiers rôles de ce quinté. Mes trois partants se tiennent de très près.

Jean-Michel Bazire : Dostoievski (15) a perdu la cadence à la sortie du dernier tournant en dernier lieu. Il était encore compétitif. Sa forme n’est pas à mettre en doute et l’engagement reste favorable. Il détient une chance identique à mes autres représentants. Il a d’ailleurs souvent rivalisé avec Dayana Berry. J’en attends une réhabilitation.

Romain Derieux : Dream de Lasserie (16) s’est montré un peu brillant dans le parcours le 23 novembre. Pour autant, il courait bien. Il n’a rien perdu de sa bonne forme. Il découvre un bel engagement au plafond des gains sans les 6 ans, ni même les étrangers. Il faudra pouvoir pister un bon dos. Il peut viser la victoire à ce niveau.

Source : Geny courses

A lire également