Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du samedi 26 décembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le prix de Strasbourg

Mlle Estelle Dessartre : Comtesse du Clos (1) n’a pas eu ses aises à la sortie du dernier tournant en dernier lieu, ce qui lui coûte la troisième ou quatrième place. Elle a bien prolongé son effort, ce qui témoigne de sa bonne forme. Faute de meilleurs engagements, je l’ai laissée dans ce quinté plus relevé. Je serais déjà contente qu’elle termine 5ème.

Patrick Terry : Casting de Chenu (2) s’est précipité lorsqu’il est sorti à la distance à Bordeaux et s’est perdu dans ses allures, étant disqualifié après enquête. Avec un peu plus de chance, il aurait pu tout aussi bien gagner. Il y a plus fort que lui ici, Brillant Madrik, Crusoé d’Anama , Black Jack From et Be One des Thirons… Difficile d’envisager la victoire.

Jean-François Senet : Crescendis (4) a eu le droit à un break après ses bonnes performances de l’été. Elle a effectué une course de rentrée correcte, le mois dernier, et a couru en progrès lors de sa plus récente sortie. Elle me paraît revenue à un bon niveau. Cela dit, face à de tels rivaux, il est préférable de l’envisager pour les petites places.

Jean-Marie Monclin : Charme de Star (5) n’a pas tellement le choix des engagements. Samedi, cette course semble plutôt intéressante face aux 8 à 10 ans. Il est préférable de lui cacher l’effort. Il restera ferré également car le dernier coup, il a « mangé pas mal de pneu ». Avant le coup, je suis assez réservé mais une placette reste possible.

Ludovic Guitton : Ce Retour d’Oscar (6) s’est montré méritant pour garder la troisième place du Prix Michel Thoury. En effet, desservi par le manque de train et contraint de venir un peu tôt devant, il s’est montré accrocheur. Il a bien pris sa course. Face aux 8 à 10 ans, il peut difficilement trouver de meilleures conditions de course.

Stéphane Provoost : Atoll Danover (7) a fait le coquin à l’entrée de la ligne droite à Bordeaux, où il a concédé quelques longueurs sur une faute avant de bien se relancer. Le chrono est très bon. Il a 10 ans et il va courir régulièrement jusqu’à la fin du mois de mars. Brillant Madrik est imbattable. Il va donner le meilleur de lui-même.

Christian Bigeon : Be Bop Haufor (8) a couru en progrès dans la Finale du GNT et a fourni une fin de course correcte. Il me paraît sur la montante et ses derniers exercices m’ont donné entière satisfaction. Certes, il affronte de sérieux clients mais je ne serais pas surpris de le voir accrocher la cinquième place. Il serait risqué de l’écarter.

Christian Bigeon : Alinéa (9) n’a pas démérité dans la Finale du GNT même s’il a dû se contenter de la septième place. À 10 ans, il n’est peut-être plus aussi tranchant mais il affiche une excellente condition physique à l’entraînement. Une fois de plus, s’il ne fait pas de faute, il peut accrocher une place.

Philippe Daugeard : Be One des Thirons (10) est un chic cheval qui est revenu en bonne condition après avoir connu une baisse de régime. Ses deux dernières courses sont très bonnes. Généreux, il va encore donner son maximum. J’en attends une confirmation sur cette distance qui correspond parfaitement à ses aptitudes.

Jean-Michel Bazire : Crusoé d’Anama (11) est irréprochable depuis plusieurs mois. Samedi, il est idéalement engagé et n’a pas vingt-cinq mètres à rendre. Il est toujours au top et va encore disputer, sans incident, activement l’arrivée. Comme il est assez « brutal » et que j’ai mal aux côtes, je préfère ne pas le driver.

Yves Dreux : Belle Louise Mabon (12) découvrait une tâche assez compliquée dans la Finale du GNT. Mieux vaut la juger sur sa quatrième place, dans une épreuve similaire, le mois dernier. Elle a besoin d’un déroulement de course favorable pour placer sa pointe mais elle peut s’immiscer dans le quinté.

Guillaume Gillot : Black Jack From (13) est au mieux. Avec lui, on ne peut jurer de rien. Encore la dernière fois, il n’avait aucune raison de se mettre au galop. Après sa disqualification, il ne manquait pas d’allant. Je mise sur le changement de mains pour le voir se racheter, ce qui ne lui sera pas compliqué s’il reste au trot…

Alexandre Abrivard : Brillant Madrik (14) s’est imposé sûrement le mois dernier. Il a eu le temps de récupérer. Nous avons attendu cet engagement sur mesure. Je suis sous le coup d’une mise à pieds et mon frère Léo va assurer l’intérim avec un peu de pression. Il faut faire attention au départ. Sauf incident, il devrait aligner un nouveau succès.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Cash du Rib (15) a encore très bien couru dernièrement. Le wagon de trois ne progressait pas en montant et il s’est retrouvé un peu loin à l’entrée de la ligne droite. Samedi, il bénéficie d’un engagement idéal. J’ai essayé de le préparer au mieux pour cet objectif. Pieds nus pour l’occasion, il devrait jouer les premiers rôles.

Nicolas Catherine : Cantin de l’Eclair (16) a bouclé un parcours propre dans le Prix Jean Boillereau. Il a juste été dominé dans les deux cents derniers mètres. Mais il faut souligner que ça allait très vite. Samedi, cette épreuve fermée arrive dans son programme. Une nouvelle fois, sa tâche ne sera pas facile. Une éventuelle 5ème place me satisferait.

Source : Geny courses

A lire également