Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du vendredi 27 novembre 2020

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du vendredi 27 novembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Hilda

Jean-Michel Baudouin : Europa de Chenu (1) sera de la partie. Je suis heureux de la voir au départ car je craignais vraiment qu’elle soit éliminée. J’ai trouvé les bons réglages récemment. Aussi, elle a répondu à mon attente en apprentis récemment. Je vais la munir d’un bonnet fermé pour la première fois à la maison. Sage, sa place est à l’arrivée.

Mattia Monaco : Easy And Nice Er (2) revient à son meilleur niveau après avoir été malade. Ses deux derniers parcours lui ont fait le plus grand bien. Vendredi, sa tâche ne sera pas facile. Elle va courir en dedans. En ce qui concerne ses aptitudes, elle n’est pas compliquée. Elle démarre aussi bien à la volte que derrière l’autostart.

Yves Dreux : Divine Girl (3) a bien travaillé. Des problèmes de santé à répétition l’ont empêchée de faire la carrière souhaitée. Cela dit, sa dernière course est très encourageante. Elle détient une première chance théorique mais elle est devenue intermittente. Même si elle est difficile à recommander, il serait risqué de l’écarter.

Sébastien Leblond : Election Coquine (4) n’a pas démarré dernièrement en apprentis. Elle a ensuite suivi en dedans et elle a terminé avec des ressources. Pour cette raison, elle sera au départ de ce quinté. Elle est capable de suivre tous les trains et la petite piste lui convient bien. Avec un parcours favorable, elle peut finir vite.

Aurélien Desmarres : Enième Chance (5) nous a rassurés dernièrement en apprentis. Elle n’a pas eu le passage mais elle avait du gaz. La petite piste la dessert un peu. Il faut souvent partir vite. Ensuite, c’est tactique. Elle doit courir battue et avoir un peu de chance. L’opposition est de qualité mais elle n’est pas hors d’affaire.

Jacques Bruneau : Escapade (6) a malheureusement repris ses mauvaises habitudes en se montrant fautive lors de ses deux dernières courses. Sa forme n’est pas à mettre en doute. Une fois de plus, tout sera une question de sagesse avec elle. Si elle ne galope pas, elle va terminer dans le quinté.

Yves Dreux : Eva Girl (7) m’avait laissé sur ma faim, le mois dernier, mais elle m’a rassuré récemment. Elle est venue de l’arrière-garde très bien finir après un départ hésitant. Elle retrouve une opposition semblable. Malheureusement, elle s’élance lentement, ce qui est souvent préjudiciable sur ce parcours. Elle visera une place.

Benoît Carpentier : Eurêka Fac (8) a plutôt bien couru à Argentan. Je lui avais retiré l’enrênement. Je continue au sulky en la déferrant des quatre pieds. Elle était compliquée au début mais commence à se faire. Je l’estime compétitive. Elle retournera aussi au monté ensuite mais elle est plus à l’aise à droite dans la spécialité.

Arnaud Desmottes : Emilia Ceijy (9) a connu des problèmes de trafic dernièrement. Elle a mis du temps à pouvoir s’exprimer. Il faut impérativement pratiquer la course d’attente, ce qui comporte des aléas. Elle apprécie ce parcours et retrouve quasiment la même opposition. Sa place est dans le quinté, voir mieux avec un parcours pour elle…

Jacky Planchard : Elène Bourgeoise (10) a joué de malchance dernièrement. Malgré un départ au galop, elle était bien revenue et s’annonçait compétitive pour les premiers rôles lorsqu’elle s’est accrochée dans la ligne droite. Elle est toujours au top et retrouve quasiment les mêmes rivales. Déferrée des postérieurs, je compte sur elle.

Luc Gaborit : De la Chenevière (11) était sans doute un peu trop affûtée dans le quinté du 23 octobre. Elle court de première malgré tout. À Argentan, elle a bien tenu sa partie. Depuis, elle est toujours aussi bien. Son année 2020 a été excellente. J’aimerais bien la faire gagner à Vincennes. Il faudra battre deux ou trois rivales.

Thomas Levesque : Egérie de Banville (12) n’aura pas de prétentions. Je profite de cet engagement à l’attelage pour peaufiner sa condition physique en vue d’une course au trot monté début décembre. Elle ne sera pas déferrée. Même si elle est bien placée aux gains, je vous conseille de la regarder courir uniquement.

Jean-Michel Bazire : Energie d’Echal (13) va se présenter au top pour cet objectif et a déjà bien couru sur ce parcours. Elle sera déferrée des postérieurs et munie de plaques devant. Certes, il faut gérer l’effort, car elle n’est pas très « gourmande », mais c’est sa course. Elite San Leandro semble être notre plus sérieuse rivale.

Jean-Michel Baudouin : Elite San Leandro (14) est en aussi bonne forme que lors de sa récente victoire sur ce parcours, si ce n’est même encore un peu mieux. Tout se présente bien. Elle retrouve une opposition similaire et apprécie la petite piste. Sauf incident, elle va confirmer. Il faut la cacher ce qui comporte quelques risques, c’est tout.

Vincent Seguin : Etoile du Perche (15) a réalisé une année 2020 en deçà de mes espérances. Elle a été un peu malade à l’image de mon effectif. Dernièrement, elle court de première. Elle retrouve la petite piste qu’elle apprécie. L’engagement est idéal. C’est une « bagarreuse ». Plus il y aura de rythme, mieux elle sera. Je compte sur elle.

Bruno Marie : Elmika de Viette (16) a logiquement payé son effort initial pour effacer son numéro en dehors derrière l’autostart à La Capelle. Elle a confirmé sa forme à Bordeaux. Elle est plus performante à cette époque de l’année. Elle s’améliore pour tourner à gauche même si je la préfère à droite. Elle sait se placer et se battre. J’y crois.

Source : Geny courses

A lire également