Interviews des entraîneurs pour le Quinté du 6 avril 2023

Les avis des entraîneurs pour le Prix de l’Opération Overlord à Deauville

Adrien Fouassier : En dernier lieu, Thirsty (1) n’a pu accélérer comme à son habitude pour finir. Peut-être qu’il manquait d’un peu plus de travail. Il a travaillé en conséquence et se présentera plus affûté jeudi. Le tracé sans dénivelé sera aussi un atout. Comme je le présente sur la Psf, le programme fait que je dois le raccourcir. Il a déjà gagné sur ce parcours et j’espère le voir lutter pour les premières places.

Didier Prod’homme : Ce n’est pas l’habitude de la maison mais Khochenko (2) a très bien récupéré et Pauline l’a trouvé en bonne forme lundi ce qui nous a incité à le supplémenter. Sa performance de Chantilly est excellente et a souvent performé à Deauville. Comme tout attentiste, il faudra que tout se déroule au mieux mais si tel est le cas, nul doute qu’il puisse lutter pour les premières places.

Didier Guillemin : Pont Mirabeau (4) fait toutes ses courses. Malgré des numéros de corde souvent peu avantageux, il se montre toujours très courageux dans la phase finale. Bien réglé dans cette catégorie et compétitif à cette valeur, il mériterait de renouer avec le succès et remporter un handicap de la sorte. Espérons que ce soit pour ce jeudi…

Harald Schneider : Anonymous (5) n’a effectivement pas un bon numéro à la corde, mais il est rapide au départ. Il apprécie la PSF. Il effectue sa rentrée, mais a du travail derrière lui et a bien travaillé vendredi dernier à Munich. Il est pris à sa juste valeur. Je pense qu’il devrait bien se comporter.

Christopher Head : Marvanco (6) reste sur de belles performances, en courant de manière un peu rapprochée. Là, nous sommes à un mois. Il prend part à son premier handicap et je le pense compétitif à cette valeur. Il a montré son aptitude à la PSF et la distance ne sera pas un souci. Il aura, comme les dernières fois, les oeillères australiennes. Tous les feux sont au vert et il devrait pouvoir figurer à l’arrivée du quinté.

Jean-Pierre Gauvin : Bien que pénalisé début janvier suite à un succès, Portalis (7) vient de nous prouver qu’il demeurait compétitif en 37,5 de valeur. Il est resté en bonne forme et personnellement, je le préfère à Deauville. Logiquement, on part avec de légitimes prétentions.

Eric Libaud : Il faut oublier sa dernière performance où il a été monté de façon trop offensive. Mister X (10) a très bien récupéré et je conseille de le racheter. Il demeure compétitif à cette valeur et avec un bon déroulement de course, il a les moyens de jouer un très bon rôle dans ce genre de tournoi.

Pierre Groualle : J’apprends encore à connaître le cheval. Central Park West (11) est bien le matin et retrouve un parcours qu’il apprécie. Avec un bon parcours, il est capable de venir lutter pour une place.

Yannick Fouin : Ses deux derniers échecs comportent des excuses. La première fois, Eaglehawk (13) n’a pu revenir, comme beaucoup d’autres, de l’arrière-garde et dernièrement, il a joué de malchance à plusieurs reprises dans la phase finale. Avec une course rythmée et un déroulement de course sans encombre, il est capable de très bien courir. Il ne faut l’oublier au moment du choix.

Mlle Anne-Sophie Crombez : C’est toujours un peu compliqué pour lui dans les quintés. Ce n’est pas tant le niveau, car Stormy (14) vient de bien se comporter dans une course à conditions, mais c’est surtout le nombre de partants. Et avec le 2 à la corde, il va se retrouver en pleine de peloton et ce numéro, bon à la base, m’ennuie un petit peu. Ceci étant, il est bien.

Peter Schiergen : Quello (15) est très bien le matin. Il reste sur une tentative honorable à Düsseldorf. Il y aura deux cents mètres de plus que la dernière fois et aura les oeillères cette fois. J’espère donc le voir bien courir.

Romain Le Gal : Depuis son arrivée à l’écurie, je ne peux rien lui reprocher. Combermere (16) répond présent à chacune de ses courses. Toujours en forme, on se retrouve cette fois dans un quinté mais il ne part pas hors d’affaire pour autant. Certes, avant le coup, il m’est difficile de dire qu’il peut s’imposer mais une place reste complétement possible.

Source : Geny courses