Interviews des entraîneurs pour le Quinté du mardi 3 janvier 2023

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Poitiers à Vincennes

Alphonse Vanberghen : Erolina (1) m’a satisfait dernièrement, d’autant que sa préparation avait été perturbée par le gel. Elle sera mieux cette fois-ci, ayant pu s’entraîner normalement. Elle est en très bonne condition. Il faut courir caché. Si cela se passe bien, elle doit normalement être dans les trois premiers.

Hervé Sionneau : Deus Ex Machina (3) a été rassurant la dernière fois. Malgré un départ lent et sans être très souple, l’ayant déjà eu un peu mieux que ça, il a tracé une bonne fin de course. Je crains un peu la volte avec lui. Il va défendre ses chances et peut disputer l’arrivée, mais sachez qu’il aura ensuite un engagement derrière l’autostart à sa disposition.

Pierre Louis Desaunette : Ezalyo Smart (4) l’a bien fait en dernier lieu, lors de sa première sortie pour mon compte. Il a toujours été un bon cheval, je n’ai rien inventé. Sûrement que le déferrage lui a donné un petit plus. On a changé deux-trois choses, plus le nouvel environnement. Il est aussi bien à venir sur les autres. Il est resté assez souple et devrait confirmer lors de ce bon engagement.

Emmanuel Varin : Fée de Ranchval (5) a été sanctionnée pour ses allures dans la descente dernièrement. Elle n’était pas à l’aise et a visiblement souffert des pieds. Elle a eu une ferrure confortable entre ses deux courses et elle a très bien travaillé, vendredi matin à Grosbois, en se montrant très souple. Je vais pouvoir la déferrer mardi. Elle avait remporté un quinté similaire, fin novembre. Elle a une belle carte à jouer.

Jean-Marie Roubaud : El Presidente (6) était ferré les deux dernières fois, sans grandes ambitions. Ici, il devrait être dans la même condition que lors de sa deuxième place du 22 septembre sur ce tracé. Avec lui, c’est une question de parcours, il faut que cela se passe bien. S’il se fait bien ramener et qu’il est à portée de fusil à l’entrée de la ligne droite, il devrait prendre un bon chèque.

Charley Mottier : Divine Monceau (7) a bien tenu sa partie, dernièrement à Lyon-Parilly où elle a notamment été devancée par des “H”. J’ai pu la préparer sans problème pour cet engagement favorable, elle va se présenter au top. Elle n’a plus de marge de manœuvre à ce niveau, mais elle peut profiter de sa forme pour accrocher une petite place, à l’issue d’un bon déroulement de course.

Adrien Pereira : Flower By Magalou (8) va se présenter plus affûtée à l’occasion de cet engagement favorable. Cet automne, elle a prouvé qu’elle était compétitive à ce niveau. J’en attends une réhabilitation.

David Békaert : Esperanzo (9) aligne les bonnes performances depuis son arrivée dans le Sud. Je lui ai laissé le temps de reprendre de la fraîcheur après avoir enchaîné trois courses. Faute d’engagement favorable dans notre région, j’effectue ce long déplacement. Il est au top et a repris du moral. Même si ce n’est pas un spécialiste de la grande piste, je compte sur lui pour prendre la cinquième, voire la quatrième place.

Guillaume Richard Huguet : Djembé d’Orgères (10) n’avait pas couru depuis un certain temps la dernière fois et avait besoin de rythme. Cependant, il n’a pas démérité dans une spécialité où il est amené à recourir. Cette sortie lui a fait vraiment du bien. Il est beaucoup mieux et revient bien. C’est un bon engagement sur un parcours qui lui plaît. Avec un bon déroulement de course, je compte sur lui.

Gabriel Angel Pou Pou : Flaya Kalouma (11) m’a déçu lors de sa plus récente sortie. Elle s’est retrouvée sans ressources en haut de la montée. Après examen, il s’est avéré qu’elle avait les poumons un peu sales. J’espère que ce n’est que ça. Tout semble rentré dans l’ordre. Elle paraît bien au travail mais j’ai, avant tout, besoin qu’elle me rassure.

Sylvain Roger : Figaro de Larré (12) reste ferré. A ce niveau-là, il n’a pas de chance. C’est une course pour préparer un engagement au monté, le 18 janvier.

Arnaud Desmottes : Espoir d’Elphigny (13) est irréprochable depuis son retour de Corse. Fin novembre, il s’était classé quatrième d’un quinté similaire, puis il avait remporté une épreuve semblable le mois dernier. Il retrouve des conditions de course idéales et affronte des adversaires qu’il a l’habitude de rencontrer. Tout sera une question de déroulement de course, mais sa place est dans la bonne combinaison du quinté.

Pierre Levesque : Filwell (14) a réalisé une excellente année sous la selle. À l’attelé, il manque de maniabilité. De plus, avec ses gains, il affronte toujours de sérieux clients. Cette rentrée à l’attelé va lui permettre de gagner en condition, en attendant un prochain engagement sous la selle. Il est préférable de l’écarter.

Louis Baudouin : Falco d’Havaroche (15) n’était pas à son top niveau la dernière fois. Là, il paraît mieux et a d’ailleurs été préparé pour cette course. Normalement, tous les feux sont au vert. On espère un bon classement. Maintenant, on le connaît, il lui faut le bon parcours.

Pierre-Yves Verva : Déesse Noire (16) a intégré mes boxes après sa tentative sous la selle, il y a une dizaine de jours. Elle n’a pas été très chanceuse lors de ses dernières courses. Sa forme n’est pas à mettre en doute. Je pense que sa sortie sous la selle lui aura fait du bien. Le changement d’environnement peut également être bénéfique. Elle fait face à son meilleur engagement de l’hiver. Mieux vaut s’en méfier.

Source : Geny courses