🎙️ Interviews des entraîneurs pour le Quinté du vendredi 25 août 2023

Les avis des entraîneurs pour le Prix d’Argentan à Cabourg

Franck Leblanc : Ginkgo Thélois (1) réalise une excellente saison et se montre très régulier. C’est un bon droitier et l’engagement est favorable. De plus, il a hérité d’un numéro idéal et il fait partie des plus jeunes de l’épreuve. Tout semble réuni pour qu’il prenne encore une part active à l’arrivée.

Cyril Chenu : El Fuego (3) est sur la montante comme l’atteste sa dernière sortie à Amiens. Il a mis du temps à pouvoir s’exprimer mais il a bien fini. Dans la foulée, il fait face à un bel engagement. Il a hérité d’un bon numéro et j’ai fait appel à un pilote qui connaît parfaitement la piste de Cabourg. Il semble barré notamment par Héradamès et Gabelou Carisaie mais je compte sur lui pour prendre une place.

Benoît Vallette : Eternel Amour (4) avait très bien travaillé à la fin du printemps et je lui ai donné un break volontaire après sa dernière sortie. C’est une petite rentrée. Il va manquer d’une vraie course. Il va conserver des fers légers. Je conserve ses pieds pour cet automne et l’hiver à Vincennes. Pour autant, on est bien placé en première ligne. Il peut accrocher une place en fin de combinaison.

Johan Svensson : Kuyt F Boko (5) est à l’aise sur les parcours de tenue. En Suède, il n’a pas beaucoup d’épreuves de ce type ou alors rendre la distance. Il était trop loin lors de sa dernière sortie pour jouer un premier rôle. Ici, en première ligne, il me paraît compétitif. Il est à Grosbois et affiche une bonne forme depuis son arrivée. À main droite, il n’aura pas de problème à évoluer. J’ai un peu de confiance.

Clément Thomain : Héradamès (6) est irréprochable et n’a trouvé qu’Happy Valley pour lui barrer le chemin du succès dernièrement sur cette piste. Il est resté au top et bénéficie d’un engagement en or à seulement 480 € du plafond des gains. Il a tout pour plaire même si son numéro est un peu à l’extérieur. Il ne va peut-être pas gagner mais c’est logique qu’il parte favori d’une telle épreuve.

Antoine Lhérété : Flaubert Gédé (8) a joué de malchance dans le quinté du 4 août sur cette piste. Il aurait pris la cinquième voire la quatrième place s’il n’avait pas été gêné au début de la ligne droite. Il est revenu au mieux après un break. Certes, il s’élance en seconde ligne mais derrière Ginkgo Thélois qui détient une bonne chance. Je compte sur lui pour jouer les bons rôles de ce quinté.

Jacques Etienne Thuet : Gabelou Carisaie (9) réalise une bonne saison 2023 et répète toutes ses courses. Ici, il est en seconde ligne. Le 9 n’est pas si mal. Cela lui évitera de produire des efforts en début de course. Il s’adapte à toutes les pistes. S’il peut bénéficier d’un parcours limpide, il a sa place à l’arrivée.

Emmanuel Varin : Denzo Montaval (10) est un bon droitier ce qui m’incite à le présenter ici, d’autant que Cabourg est proche de la maison. Il lui faudra longer le rail. Aussi, le numéro 10 est favorable. Il va faire de son mieux mais avant coup, la cinquième place sera très bien. Il ira ensuite à Vichy.

Jean-Luc Dersoir : Forever Jiel (11) s’est précipité dernièrement à Amiens alors qu’il s’apprêtait à bien finir. Il est en forme et fait preuve d’une belle régularité même s’il n’a pas réussi à gagner cette année. Il n’a pas de marge à ce niveau et il est contraint de s’élancer en seconde ligne, mais il va se plaire sur ce parcours. Il peut venir accrocher une place à l’issue d’un bon déroulement de course.

Sébastien Ernault : Flying Brickell (12) n’avait pas de bons engagements à sa disposition après Enghien. Aussi, j’ai levé un peu le pied à l’entraînement. Ici, il est en seconde ligne. Cette course va lui faire du bien pour la suite. Il va conserver ses fers. Dans ces conditions et vu l’opposition, il ne lui sera pas évident de jouer un rôle actif à l’arrivée.

Pierre Nicolas Delamarre : Elmer du Belver (13) a été opéré et a fait quatre mois de box. Il a repris l’exercice depuis deux mois. Le matin, il montre beaucoup d’envie. C’est un guerrier qui a régulièrement connu des soucis au cours de sa carrière. Il va avoir besoin d’un parcours ou deux mais j’ai bon espoir ensuite.

Matthieu Varin : Erégon de Jupilles (14) aurait sans doute gagné dernièrement s’il ne s’était pas montré fautif à la fin alors qu’il tentait de rattraper Grizzly Bear. Il est donc dans une excellente condition physique. Vendredi, il faudra gérer sa situation en seconde ligne derrière l’autostart, mais s’il bénéficie d’un bon déroulement de course, il peut tout à fait prendre une part active à l’arrivée.

Source : Geny courses

Prioux Anthony
Anthony Prioux

A propos de l’auteur, Anthony Prioux