Prix Georges Dreux - course pmu du 15 mai 2019

Pronostic quinté du 15 mai 2019 – Prix Georges Dreux

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 15 mai 2019

Ce pronostic quinté du 15 mai aura comme support le Prix Georges Dreux, un course internationale de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu aux alentours de 13h50 sur l’hippodrome de Caen. Cette épreuve qui a réuni 15 partants âgés de 6, 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 271000 € au cours de leur carrière sera dotée de 37000 € d’allocations. Tous ces chevaux s’affronteront sur le parcours corde à droite des 2450 mètres de la piste en sable et ils s’élanceront tous au même poteau de départ.

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, SUPER NICE (n°12) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Mis au repos après sa tentative à Vincennes le jour du prix d’Amérique, ce pensionnaire de l’écurie de Bjorn Goop vient d’effectuer une honorable rentrée terminant cinquième d’une course pmu à Vincennes. Auparavant, il avait aligné les bons résultats dans des lots bien composés faisant jeu égal avec des chevaux de la trempe de Dorgos de Guez, Delloro Védaquais, Super Fez, Cicero Noa, Dreambreaker, Victor Ferm DA, Generaal Bianco, Broadwell et Alcoy. Autant de trotteurs de qualité qui auraient eu une première chance à défendre en pareille société. N’ayant plus à faire ses preuves sur les parcours à main droite, ce rejeton de Orlando Vici et Flax Avenue devrait logiquement lutter pour la victoire s’il est suffisamment prêt. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Avantagé par la longue ligne d’arrivée de l’hippodrome de Caen, COBRA AR CARAC (n°11) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Vincent Gouin reste certes sur des tentatives en demi-teinte mais c’est un cheval qui doit absolument patienter jusqu’à l’entrée de la ligne droite pour donner sa pleine mesure. Il faut donc qu’il bénéficie de circonstances de courses avantageuses pour obtenir un bon classement. Mercredi, ce redoutable finisseur évoluera sur un tracé qui correspondra parfaitement à ses réelles aptitudes et la longue ligne droite de l’hippodrome de Caen jouera en sa faveur. De nouveau déferré des postérieurs, il devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En important retard de gains, ARON THE BARON (n°3) semble être le bon tocard de ce quinté du 15 mai malgré son inexpérience sur les parcours à man droite. Longtemps absent des pistes en raison de problèmes de santé, ce cheval d’origine suédoise avait effectué une discrète rentrée à Vincennes et il n’avait pas été revu durant l’hiver. Très plaisant à Cordemais quelques mois plus tard, il avait ensuite bien tenu sa partie dans un événement sur le plateau de Gravelle trottant 1’11’5 sur les 2100 mètres de la grande piste. Présenté au trot monté après cette sortie, il a prouvé sa bonne forme ce jour-là terminant deuxième avant d’être disqualifié après enquête des commissaires sur ses allures. De retour dans sa discipline de prédilection, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

CHARLY DE L’AUNAY (n°8) est un bon cheval dur à l’effort mais il a pris pas mal de gains au cours des derniers mois et il a désormais moins de marge. Mercredi, ce fils de Qualmio de Vandel et Fleur Vinière devrait apprécier le rythme sélectif et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Prix Georges Dreux si son driver ne l’envoie pas trop tôt au casse-pipe. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Troisième de l’étape amiénoise du Grand National du Trot, DIEGO DU GUELIER (n°13) n’a pas été capable de confirmer à sa sortie suivante sur l’hippodrome d’Agen n’étant que l’ombre de lui-même alors qu’il était le grand favori des parieurs. A sa décharge, cet élève de la famille Mottier avait le handicap de rendre 25 mètres, chose jamais facile à réaliser sur ce champ de courses. On le le condamnera donc pas sur ce faux pas et on le rachètera volontiers car il possède une chance indéniable si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. Comme bon nombre de ses adversaires du jour, CAVIAR DU VIVIER (n°4) a, lui aussi, moins de marge avec ses gains élevés. Une quatrième ou cinquième place pourrait néanmoins lui revenir avec un parcours à sa convenance. BALZAC DE SOUVIGNE (n°14) et BAILEYSE (n°10) viennent de prouver l’excellence de leur condition physique sur l’hippodrome sélectif de La Capelle. Bien engagés et préparés avec soin, ils essaieront de compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute

Voilà quelques semaines, BELLE LOUISE MABON (n°5) avait laissé une belle impression visuelle lors d’un événement à Vincennes. Ce jour-là, cette représentante de la casaque d’Yves Dreux avait perdu toute chance sur faute avant de fournir un superbe effort dans la ligne d’arrivée. Mercredi, elle se heurtera à forte partie mais elle ne semble pas incapable de se rappeler au bon souvenir des parieurs si quelques chevaux en vue ne fournissent pas leur véritable valeur. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 15/05/2019 : 12 – 11 – 3 – 8 – 13 – 4 – 14 – 10

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jörgen Westholm (n°1) : 66% de réussite
  • Franck Nivard (n°6) : 54% de réussite
  • Michel Lenoir (n°14) : 53% de réussite
  • David Thomain (n°3) : 43% de réussite
  • Laurent-Michel David (n°8) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Philippe Billard (n°6) : 60% de réussite
  • Michel Lenoir (n°14) : 57% de réussite
  • Dominique Mottier (n°13) : 50% de réussite
  • Björn Goop (n°12) : 45% de réussite
  • Vincent Gouin (n°11) : 40% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Aron The Baron (n°3) : 1’11’0
  • Cobra Ar Carac (n°11) : 1’11’3
  • Super Nice (n°12) : 1’11’6
  • Baileyse (n°10) : 1’11’9
  • Now Or Never Flair (n°1) : 1’11’9

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur la distance :

  • Berry Félin (n°15) : 1’13’6
  • Caviar du Vivier (n°4) : 1’14’1
  • Cobra Ar Carac (n°11) : 1’14’1
  • Super Nice (n°12) : 1’14’2
  • Diego du Guelier (n°13) : 1’14’7

Les conditions de course

Course internationale de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 271000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cette épreuve les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, 1er, 2ème ou 3ème d’une épreuve de Groupe I. Distance à parcourir : 2450 mètres. Corde à droite. Piste en sable. Bon terrain. 15 partants. Météo : Temps ensoleillée (17°). Allocations totales : 37000 € (Vainqueur : 16650 €, 1er accessit : 9250 €, 2ème accessit : 5180 €, 4ème place : 2960 €, 5ème place : 1850 €, 6ème place : 740 €, 7ème place : 370 €).

Les interviews des entraîneurs

Anders Lindqvist : En dernier lieu, Now Or Never Flair (n°1) s’est retrouvé trop tôt le nez au vent et il a logiquement demandé à souffler une fois l’intersection des pistes passée. Il a bien pris cette sortie. J’avoue ne pas avoir tellement le choix des engagements à l’heure actuelle. Dans ce quinté du 15 mai, son driver aura les ordres de ne pas être trop offensif.

Philippe Beurel : Fabrice Duo (n°2) est arrivé à l’écurie depuis six semaines environ. Il n’est pas simple dans ses allures notamment. Comme il n’a pas grand chose à son programme, on l’a déclaré partant dans ce tiercé. Sa prestation va nous permettre de mieux cerner ses possibilités. On ne demande qu’à le voir courir proprement.

Tomas Malmqvist : Aron The Baron (n°3) affiche un bon degré de forme à l’entraînement avant de disputer ce quinté+. Je pense qu’il devrait s’adapter sans problème à ce parcours corde à droite. Il gardera ses fers ce mercredi car je trouve finalement qu’il est meilleur dans cette configuration. Si tout se passe bien, je pense qu’une place sur le podium est à sa portée malgré une opposition relevée.

Stéphane Meunier : Caviar du Vivier (n°4) nous a agréablement surpris ce printemps. Il faut dire qu’il est toujours en bonne condition physique à cette période de l’année. Dernièrement, mon cheval avait le handicap de rendre la distance à des chevaux plus jeunes que lui. Sa course est très bonne. Il a usé du pied et aura quatre fers très légers à l’occasion de ce Prix Georges Dreux. Il lui faut courir à l’économie pour donner sa pleine mesure mais Benjamin Rochard, son driver, s’en sert bien.

Yves Dreux : Belle Louise Mabon (n°5) n’a pas été revue en piste depuis un mois. Ma jument n’avait pas d’engagements intéressants hormis un derrière l’autostart et j’ai préféré m’abstenir. Elle sera bien sur les grandes lignes droites de Caen. C’est une bonne finisseuse qui sait finir ses courses. L’engagement est valable. A mon avis, si elle reste sage d’un bout à l’autre du parcours, elle a sa place parmi les cinq premiers de ce quinté du 15 mai.

Franck Nivard (son driver) : Lors de sa dernière sortie, Badius de Tilou (n°6) a montré qu’il était encore à court de condition après avoir été longuement arrêté. Avec désormais deux courses dans les jambes, il devrait logiquement courir en progrès ce mercredi. Cela dit, il ne possède aucune marge à ce niveau de la compétition. Il devra donc bénéficier de circonstances favorables pour obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Pierrick Lecellier : Dryade du Parc (7) avait eu une course dure dans le Prix de Cornulier. Elle a bénéficié d’un break dans la foulée. Ma pensionnaire a repris le boulot début mars et elle me paraît bien. Pour cette reprise de contact, elle aura du mal à faire l’arrivée de ce tiercé et je vous conseille de simplement la regarder courir. Je vais m’évertuer à la faire finir sur les autres chevaux dans la dernière ligne droite. Elle sera plus compétitive lors de ses prochaines tentatives au trot monté à Laval et ensuite à Vichy. Vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Laurent-Michel David : Charly de l’Aunay (n°8) court très bien dernièrement à Cordemais. J’ai un regret, celui de l’avoir laisser souffler après l’effort qu’il a fourni pour prendre tête et corde. Il n’est pas reparti franchement ensuite. Mon cheval a parfaitement récupéré de ses efforts. Il est meilleur sur les tracés  corde à gauche mais à Caen, sur une grande piste, cela devrait bien se passer. Selon moi, sa place est à l’arrivée de ce quinté+.

Anthony Dollion : Baraka de Lou (n°9) n’a pas été revue en compétition depuis plusieurs mois. Cette course aura valeur de préparation pour une course au monté à la fin du mois. Elle évoluera ferrée et à l’attelage, elle est désormais barrée. C’est une remise en route et elle aura du mal à tirer son épingle du jeu dans ce prix Georges Dreux. Il faut juste la regarder courir.

Alexis Garandeau : Baileyse (n°10) se montre très régulière dans ses résultats et son passage au trot monté l’a réveillée. Ma jument se plaît sur les pistes plates de province. Elle retrouve toujours le même genre d’adversaires. Déferrée des antérieurs, elle peut profiter de la longue ligne droite pour venir accrocher une petite place, même si elle est moins à l’aise corde à droite.

Vincent Gouin : Cobra Ar Carac (n°11) a un peu déçu lors de sa plus récente tentative sur l’hippodrome de Laval. Ce jour-là, mon protégé n’avait pas plus de ressources que cela au moment de sa faute. Il m’est apparu un peu moins bien mais depuis, il a travaillé de manière convaincante. Dans ce quinté du 15 mai, il retrouvera une piste qu’il apprécie et il sera bien placé aux gains. Avant le coup, je pense qu’il a les moyens de se rappeler au bon souvenir des parieurs.

Monika Hellqvist : Super Nice (n°12) est plaisant à l’entraînement mais il a souvent joué de malchance lors de ses dernières sorties au trot attelé. Il aime les parcours à main droite et le lot sera moins relevé qu’à l’accoutumée. S’il bénéficie d’un parcours caché, mon cheval peut prétendre à un bon résultat dans ce tiercé. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Mathieu Mottier : Diego du Guelier (n°13) reste sur une sortie trop mauvaise pour être exacte. Auparavant, il avait pris une encourageante troisième place dans l’étape du Grand National du Trot d’Amiens. Il effectue sa première saison de monte cette année mais nous avons essayé de le préparer au mieux pour ce très bel engagement au plafond des gains. Il a logiquement sa place dans les trois premiers de ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Michel Lenoir : Balzac de Souvigné (n°14) s’attaquait à trop forte partie dernièrement à Vincennes. Lors de sa course précédente, il avait très bien couru à La Capelle. J’ai évidemment visé ce prix Georges Dreux où il va bénéficier d’un très bel engagement au plafond des gains. Même s’il est plus à l’aise à gauche, mon pensionnaire ne devrait pas être dérangé par le profil de Caen.

Gilles Delacour : Berry Félin (n°15) a été éloigné quasiment un an des pistes en raison d’un problème à un postérieur et il a mis du temps à retrouver son meilleur niveau. Je le trouve désormais en meilleure forme. Sa dernière sortie sur l’herbe d’Ecommoy est correcte. Précédemment, à Angers, il avait bien tenu sa partie. Il sait démarrer mais a ensuite besoin d’être emmené jusqu’à la sortie du tournant final pour se mettre en évidence. Avant le coup, il visera un accessit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette8121353141015
Turfomania.fr1211831413510
Equidia1213814511315
Geny Courses5128131411153
Canalturf.com1213811141553
Zeturf.fr12131458151110
Radio Balances128135414311
Bilto1211813145415
RTL12811131451015
Tierce Mag.1281151413310

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 15 mai 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Caen. Les consultants : Paul-Roland Casabianca et Mathieu Mortagne.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Caen. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CAEN – Réunion premium n°1 – Course pmu n°5 (Prix Hubert Hardy) – LeTROT Open des Régions – Départ prévu aux alentours de 16h10 – Trot attelé – Allocations totales : 27000 € – Distance à parcourir : 2200 mètres – Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne) – Piste en sable – 14 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans n’ayant pas gagné 92000 € au cours de leur carrière. Les turfistes auront du pain sur la planche ce mercredi. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront, en effet, diffusées sur Equidia. La première se déroulera sur l’hippodrome de Caen avec en point d’orgue la course événement du jour et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Marseille-Borély. C’est sur la piste en sable corde à droite de l’hippodrome de la Prairie que se produira EXPRESS DE L’ITON (n°3), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement d’Hughes Levesque disputera la cinquième épreuve du programme, une course de vitesse où il sera idéalement engagé au plafond des gains et surtout très bien placé derrière les ailes de l’autostart. Souvent malchanceux au début du meeting d’hiver, ce fils d’Echo et Samba de l’Iton avait ensuite redoré son balson obtenant une victoire et plusieurs accessits dans des lots bien composés. Il avait notamment fait jeu égal avec Enjoleur Léman, Enzo Viva, Esprit de Belfonds, Elencio, Eiko Vet, Eldorado Royal, Elan Baroque. Autant de trotteurs de qualité qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Sa chance sera donc de premier ordre face à une telle opposition et on peut légitimement espérer le voir renouer avec la victoire. Confié à Tristan de Genouillac, un driver qui s’est déjà imposé en sa compagnie et déferré des postérieurs, on suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.