Prix de Cannes - course pmu du 16 janvier 2019

Pronostic quinté du 16 janvier 2019 – Prix de Cannes

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 16 janvier aura comme support le prix de Cannes, un gros handicap (référence +18,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 1500 mètres corde à gauche de la piste en gazon. Attention, comme le réclamaient bon nombre de turfistes, le numéro plus et le bonus 4 sur 5 ont été supprimés par le PMU. La tirelire n’est désormais proposée qu’une fois par semaine, en général le dimanche et son montant s’élève à 500000 euros. Ces mesures vont permettre de doubler le rapport de la combinaison gagnante du quinté ordre et désordre. Les rapports des bonus 3 et bonus 4 vont également augmenter.

Le favori du pronostic

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, CASSARD (n°6) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Voilà quelques mois, ce représentant de l’entraînement de Patrick Monfort avait notamment pris une probante cinquième place à ce niveau sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Ce jour-là, il faisait jeu égal avec Yaalail, Cayo Coco, Stratège et Cazaline tout en devançant  Salt Lake City et Ego Dancer, deux chevaux qui allaient ensuite s’octroyer les deux premières places d’un gros handicap. Il confirmait ensuite en prenant la troisième place d’une course à conditions derrière Indyco, futur lauréat d’une listed-race. Il a donc des lignes particulièrement favorables à faire valoir quand on analyse ses performances et, avant le coup, il possède une première chance théorique à défendre dans ce lot à sa portée. On notera également qu’il a hérité d’un numéro de corde avantageux et qu’il sera de nouveau muni d’oeillères pleines, un artifice qui lui convient parfaitement. Ce rejeton d’Air Chief Marshal et Corvette aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, ASCOT SPIRIT (n°12) semble constitue une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par l’habile Jérôme Reynier vient, en effet, de renouer avec la victoire à l’occasion d’une course pmu qui se courait sur le petit hippodrome de Marseille-Vivaux. Auparavant, il n’avait jamais donné d’espoirs à ses preneurs pour ses premiers pas dans es gros handicaps mais, ce jour-là, il avait dû galoper le nez au vent en épaisseur et son jockey n’avait pas insisté dans l’ultime ligne droite. Il ne faut donc pas le condamner hâtivement sur cet échec relatif d’autant que, lors de ses sorties précédentes, il avait souvent fait jeu égal avec quelques uns de ses adversaires du jour. Nanti d’un bon numéro dans les boîtes, on peut légitimement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien placé au poids dans le bas du tableau, LORRAYNIO (n°17) semble être le bon tocard de ce quinté du 16 janvier. Suite à ces échecs à répétition, ce pensionnaire de l’écurie de Carlos et Yann Lerner évolue désormais dans une zone de poids plutôt avantageuse et il ne devrait plus tarder à pointer le bout de son nez. Voilà deux mois, il n’avait d’ailleurs pas été ridicule à ce niveau terminant septième d’un gros handicap mieux composé. Bien placé dans les stalles de départ, ce fils d’Elusive City et Suvretta Queen pourrait donc pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Sujet tardif, KIHAVAHFUSHI (n°11) n’a encore que peu couru pour un cheval âgé de 4 ans et il doit certainement posséder une belle marge de progression devant lui. Lauréat de ses deux dernières tentatives, ce représentant de l’entraînement et de la casaque d’Henri-Alex Pantall va débuter dans les gros handicaps sous un poids correct en compagnie de Pierre-Charles Boudot. On peut également remarquer qu’il aura l’avantage de s’élancer avec un bon numéro de corde et qu’il évoluera sur une distance qui correspondra parfaitement à ses réelles aptitudes. Nul doute qu’il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Cannes s’il bénéficie d’un bon déroulement de course. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

JIZELLITA (n°7) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats. Depuis ses premiers pas en compétition, cette représentant de la casaque de Magalen Bryant compte, en effet, deux victoires, deux accessits d’honneur et une quatrième place. En regardant de près ses performances, on lui trouve des lignes avec des chevaux de la trempe de Contessa du Barry (placée de Groupe III), Cloud Dancer, Fantastic Béré, Silvery Mist et Falco Delavillière. Autant de concurrents qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cet événement. Sa chance théorique est donc bien réelle et, malgré son mauvais numéro dans les stalles de départ, il conviendra de lui accorder un très large crédit. A l’image de la protégée d’Alain de Royer Dupré, DANCE COLONY (n°9) n’a pas été gâtée par le tirage au sort des places à la corde. Vu l’excellence de sa forme et son extrême régularité, elle pourrait néanmoins prendre une part active à l’arrivée. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Pris très haut par le handicapeur pour ses débuts dans cette catégorie, DAIMYO (n°2) aura sûrement du mal à poursuivre sa série victorieuse. Il ne semble toutefois pas incapable de s’octroyer un accessit avec l’aide de Christophe Soumillon. On s’en méfiera donc particulièrement. Comme le montrent ses deux récents succès, BILLABONG CAT (n°1) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle.  Ce fils de Siyouni et Lunacat sera toutefois nanti du top-weight ce mercredi en raison des pénalités infligées par le handicapeur et, de ce fait, il ne semble pas avoir une grosse marge de manoeuvre sur l’échelle des valeurs. Avant le coup, on le verra donc plutôt comme un cheval capable de compléter la combinaison gagnante de cet événement. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Jugée sur ses meilleurs titres, ULTRA PETITA (n°14) semble en mesure de prendre une quatrième ou cinquième place. Sa position dans les stalles risque toutefois de lui être préjudiciable. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 16/01/2019 : 6 – 12 – 17 – 11 – 7 – 9 – 2 – 1

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Maxime Guyon (n°1) : 41% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°4) : 40% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°2) : 40% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°11) : 39% de réussite
  • Tony Piccone (n°8) : 37% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Keven Borgel (n°1) : 57% de réussite
  • Christophe Escuder (n°5, n°4) : 44% de réussite
  • Patrick Monfort (n°6) : 39% de réussite
  • Fabrice Vermeulen (n°1, n°9) : 38% de réussite
  • Carlos & Yann Lerner (n°17) : 36% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Colday (n°3) : +5,5 kilos
  • Billabong Cat (n°1) : +3,5 kilos
  • Jizellita (n°7) : +3,5 kilos
  • Bibi Voice (n°16) : +3,5 kilos
  • Kihavahfushi (n°11) : +3 kilos
  • Ultra Petita (n°14) : +3 kilos
  • Ascot Spirit (n°12) : +2,5 kilos
  • Daimyo (n°2) : +1,5 kilo
  • Smart Move (n°15) : -1,5 kilo
  • Nosdargent (n°13) : -0,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Diamond Vendôme (n°4) courra ce mercredi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +18,5) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches âgés de 4 ans ayant couru depuis le 1er juillet 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : très souple (indice pénétrométrique : 3,8). Distance à parcourir : 1500 mètres corde à gauche. Les remises de poids (apprentis, jeunes jockeys et femmes jockeys) ne sont pas applicables dans cet événement. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Jérémy Para : Billabong Cat (n°1) a gagné une course pmu pour sa première sortie sous notre entraînement. C’est un concurrent qu’il faut monter à l’arrière-garde en début de parcours. J’espère que la piste ne sera pas trop légère. Malgré son top-weight, j’estime qu’il bénéficie d’un engagement intéressant. Selon moi, il a le droit de participer activement à l’arrivée de ce quinté du 16 janvier. Dance Colony (n°9), mon autre partant, a trouvé le temps long dernièrement. Elle sera mieux sur le mile. C’est une pouliche extrêmement régulière dans ses résultats qui donne toujours le meilleur d’elle-même. Certes, sa marge de manœuvre est mince. Je la pense toutefois capable de lutter pour les premières places.

Jean-Claude Rouget : Daimyo (n°2) n’a pas recouru après sa victoire acquise sur l’hippodrome de Bordeaux. Lors de ses trois victoires, il a bien gagné mais il battait ce qu’on lui donnait à battre. Nous le courons aux avant-postes car il est demandeur de cela. Reste à savoir s’il a la pointure des gros handicaps. En tout cas, personnellement, je le pense capable de gagner un tiercé. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Richard Chotard : Colday (n°3) reste sur une série de bonnes performances. C’est un cheval qui a réalisé une très belle saison 2018. Il est resté en parfaite condition physique le matin à l’entraînement. Depuis qu’il a été pénalisé au poids par le handicapeur, sa marge dans les handicaps est mince. Mercredi, mon élève devra se frotter à une opposition à des chevaux de valeur parisienne. En forme et avantagé par son bon numéro de corde, il pourrait toutefois causer une petite surprise à l’arrivée de ce quinté+. Vous auriez donc tort de l’éliminer de votre prono.

Christophe Escuder : En dernier lieu,  Diamond Vendôme (n°4) a gagné une course pmu mais il battait un petit lot. Il va se présenter en pleine possession de ses moyens au départ de ce prix de Cannes. Il a un poids à peu près correct tout en n’ayant pas de marge. Je pense qu’il va très bien se comporter d’autant qu’il s’adapte à tous les terrains. Misva (n°5), sa compagne d’écurie, a joué de malchance en dernier lieu se retrouvant derrière un rideau de chevaux. C’est une jument qui n’a pas de marge mais elle va se présenter en excellente condition physique. Il faudrait que le terrain reste bon, ce qui jouerait en sa faveur. Avec l’aide d’un déroulement de course favorable, elle pourrait compléter la combinaison gagnante.

François Monfort : L’an passé, Cassard (n°6) avait disputé une listed-race et il était rentré avec une méchante seime. Tout est rentré dans l’ordre. Mon pensionnaire a été préservé pour le meeting de Cagnes sur mer. La piste ne devrait pas être trop lourde pour ce vrai cheval de sable. A mon avis, il vaut un gros handicap même si ça sera plus compliqué ensuite. Il devrait donc logiquement participer activement à l’arrivée de ce quinté du 16 janvier.

Alain de Royer Dupré : Mercredi, Jizellita (n°7) retrouvera les gros handicaps et elle va devoir prouver sa compétitivité à la valeur qui est désormais la sienne. Avant le coup, sa candidature comporte pas mal d’interrogations. Sachez qu’elle fera l’aller-retour depuis le centre d’entraînement de Chantilly pour courir ce tiercé.

Anthony Crastus – : French Béré (n°10) a besoin de rassurer. Sa situation au poids s’est un peu améliorée ces derniers temps. À cette valeur-là, je pense qu’il est capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+. Mais cela fait deux fois qu’il court un peu en demi-teinte. On va bien voir comment il se comporte.

Henri-Alex Pantall : Kihavahfushi (n°11) s’est bien adapté à son nouvel environnement, à savoir Cagnes-sur-Mer, un profil qu’il va découvrir en compétition. Mon cheval est sur la montante. Il est certes moins bien placé sur l’échelle des valeurs mais je le trouve en excellente condition physique avant de disputer ce prix de Cannes. Tous les feux sont au vert.

Jérôme Reynier : Ascot Spirit (n°12) reste sur un bon succès. Je suis très content d’elle au travail et le fait de retrouver le gazon devrait lui plaire. De plus, elle est nantie d’un bon numéro de corde. À l’issue d’un bon déroulement de course, ma pensionnaire est capable de s’octroyer une belle place à l’arrivée de ce quinté du 16 janvier.

Didier Prod’homme : Nosdargent (n°13) n’aura pas le terrain lourd qu’il affectionne mais il s’est déjà bien comporté en bon terrain. Il avait été très malade l’an passé et on avait failli le perdre. Il lui a fallu du temps pour retrouver la plénitude de ses moyens. C’est un bon cheval qui sera pris à son poids et il se plaît sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Smart Move (n°15) est un cheval de bon terrain. Il devrait donc être avantagé par le gazon qui sera rapide. Il me semble en bonne forme à l’entraînement mais il n’a pas bien voyagé. Avant le coup, j’étais bien plus confiant avec lui car il a des performances qui laissent penser qu’il est en mesure de gagner un tiercé.

Keven Borgel : Ultra Petita (n°14) a bien tenu sa partie dans des courses pmu de bonne facture. Certes, sa marge de manoeuvre est plus réduite mais je le crois capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Sachez également qu’un terrain très souple ne le dérangerait pas, bien au contraire.

Mickaëlle Michel : Bibi Voice (n°16) est une jument que j’aime bien. Elle retrouve le gazon et sa distance. La dernière fois, la distance était un peu trop longue pour ses réelles aptitudes. On a un bon numéro dans les stalles de départ et elle n’a qu’un petit poids à porter. Je pense qu’elle peut bien se défendre et obtenir un bon classement à l’arrivée de ce prix de Cannes. Selon moi, elle va bien courir.

Yann Lerner : Lors de ses deux dernières sorties, Lorraynio (n°17) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais il a joué de malchance. Dernièrement, Julien Augé m’a dit qu’il avait beaucoup de gaz. Il est aussi à l’aise selon moi sur le gazon que sur le sable. Et Vincent Cheminaud, son jockey, devrait je pense bien s’entendre avec lui.

Frédéric Rossi : Namibie (n°18) est à l’écurie depuis qu’il a été acquis à réclamer. Nous avons décidé de la garder pour le meeting de Cagnes sur mer. Elle est dans sa catégorie et affiche une bonne condition physique lors des séances d’entraînement. L’allongement de la distance ne sera pas un problème. Personnellement, je crois qu’elle peut tirer son épingle du jeu et conclure parmi les cinq premiers.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (pronos de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (sélections de Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1113436279
Turfomania.fr62117411012
Equidia713215188116
Geny Courses2116118875
Canalturf.com117131526118
Zeturf.fr1347211631
Radio Balances11521234617
Bilto2111317151810
RTL23176111213
Tierce Mag.62711117134

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 16 janvier 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Les consultants : Philippe Thévenon et Ludovic Conio.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Cagnes sur mer. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME D’AGEN-LA GARENNE – Réunion premium n°2 – Course pmu n°7 (Prix d’Eauze) – LeTROT Open des Régions – Départ prévu aux alentours de 15h12 – Trot attelé – Allocations totales : 21000 € – Distance à parcourir : 2625 mètres – Piste en sable – 17 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans (E) ayant gagné au moins 10000 € mais pas 75000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 34000 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce mercredi. La première se déroulera dans le sud-ouest de la France sur la piste d’Agen et la seconde aura pour cadre l’hippodrome de Marseille-Vivaux. C’est sur l’hippodrome d’Agen-La Garenne que se produira ESHALLA (n°4), le cheval du jour de FT. Cette jument bien née est issue du champion Timoko et de Shall We (mère notamment de la bonne Durzie, lauréate du dernier prix de Normandie, épreuve classique de niveau groupe I disputée au trot monté à Vincennes). Elle a donc des origines de rêve. Mercredi, elle disputera la septième épreuve du programme, une compétition réservée aux chevaux de la génération des 5 ans (E) où elle aura l’avantage de s’élancer au premier poteau de départ. Mercredi, elle trouvera vraiment une belle occasion de combler une partie de son retard de gains. Il est vrai qu’elle a des lignes intéressantes à faire valoir lorsque l’on analyse son papier. On peut, en effet, s’apercevoir qu’elle a déjà rivalisé avec des trotteurs de la trempe d’Epson d’Ariane, El Greco Bello, Eclat du Buisson, Escorte Vrie et Express du Gers. Autant de chevaux qui ont ensuite connu une belle réussite en région parisienne. Mis au repos à la fin du printemps 2018, cette pensionnaire de l’écurie de Stéphane Michel n’est revenue à la compétition qu’en fin d’année dernière et, comme le montrent ses deux prestations, elle retrouve progressivement la bonne carburation. Sixième au terme d’un bon effort final le jour de son retour à la compétition, elle s’est ensuite octroyée le second accessit d’une course pmu disputée sur la piste corde à droite de Châteaubriant. maniable et vite sur jambes, cette jument qui aiment trotter dans le groupe de tête devrait se plaire sur le tracé coulant de la piste d’Agen. On notera également qu’elle sera déferrée des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Elle aura donc de nombreux atouts dans son jeu et on suivra sa performance avec un très grand intérêt car, à la faveur de quelques progrès, elle pourrait logiquement renouer avec la victoire.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.