Prix d'Arras - course pmu du 17 février 2019

Pronostic quinté du 17 février 2019 – Prix d’Arras

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 17 février aura comme support le prix d’Arras, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 48000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 7 à 10 ans inclus (C à V) n’ayant pas gagné 219000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire de 500000 euros mais sans le controversé numéro plus. Les parieurs ayant trouvé les cinq premiers chevaux dans l’ordre exact d’arrivée se partageront donc ce jackpot.

Le favori du pronostic

Récent lauréat d’une épreuve analogue disputée sur ce champ de courses, ANGLE OF ATTACK (n°4) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Robert Bergh vient, en effet, de remporter facilement un événement qui se courait sur les 2100 mètres de la grande piste de Vincennes tout en ayant le handicap de s’élancer avec un mauvais numéro en deuxième ligne derrière les ailes de l’autostart. Ce jour-là, il franchissait le poteau avec plusieurs longueurs d’avance effectuant ses derniers 500 mètres sur le pied d’1’10 et fractions sans être sollicité par Gabriele Gelormini, son driver. Auparavant, ce fils du champion Scarlet Knight et de Magyare Turgot s’était octroyé l’accessit d’une épreuve disputée sur ce tracé faisant afficher 1’12’8, un excellent chrono. Dimanche, il évoluera donc sur un parcours qui correspondra parfaitement à ses aptitude et il sera de nouveau déferré des 4 pieds. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et, vu son important retard de gains, il devrait logiquement doubler la mise s’il a bien récupéré de ses efforts. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, COFFEE LOOK D’EAM (n°13) constitue une base solide dans ce quinté+. L’an dernier, ce pensionnaire de l’écurie de David Cherbonnel avait réalisé un meeting d’hiver de toute beauté ponctué par une victoire dans une épreuve de niveau Groupe III. Lors de cette victoire, il était déferré des 4 pieds pour la première fois de sa carrière et il devançait des chevaux de la trempe de Chica de Joudes, Colonel, Dream de Nilrem, Caprice du Lupin, Coach Franbleu, Cash Maker, Cérenzo Turbo. autant de chevaux qui auraient été plébiscité par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette compétition. Ce fils de Look de Star et Nidra Pierji possède donc une chance théorique de premier ordre si on se fie à cette performance de choix. En dernier lieu, il a certes été disqualifié mais, auparavant, il avait affiché un net regain de forme en prenant une honorable sixième place à Vincennes. Il ne faut donc pas le condamner sur son récent faux-pas d’autant que dimanche, son entraîneur a décidé de le présenter pieds nus. Il n’y aurait donc rien d’étonnant à ce qu’il s’octroie l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Malchanceuse à deux reprises, WELL DONE LA MARC (n°1) semble être le bon tocard de ce quinté du 17 février. Lors de sa plus récente sortie sur ce parcours, cette jument entraînée par Bjorn Goop vient de se montrer fautive dès les premiers de course. Auparavant, elle avait joué de malchance ne pouvant s’exprimer aux abords du poteau alors qu’elle semblait en mesure de prendre la deuxième place. Dimanche, son driver devra assurer au moment de la volte pour que cete fille de Ready Cash reste au trot mais, si c’est le cas, elle ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Après avoir aligné les mauvais résultats durant le deuxième semestre de l’année dernière, ANGEL D’OR (n°12) vient de prouver à deux reprises qu’il avait désormais retrouvé la bonne carburation. En début d’année, ce fils de Ganymède et Gloria de l’Iton avait pris le premier accessit d’un événement disputé sur les 2850 mètres de la grande piste. A sa sortie suivante, malgré un handicap initial de 50 mètres, il confirmait cette bonne performance en s’emparant d’une probante deuxième place derrière Popeye Diamant, lequel allait ensuite doubler la mise à ce niveau de la compétition. La ligne est donc particulièrement favorable. Dimanche, cet élève de Benoît Vallette sera de nouveau confié à François Lecanu, un driver qui le connaît parfaitement, et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix d’Arras. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

MELLBY DRAKE (n°3) reste sur une tentative encourageante dans un événement disputé sur cet hippodrome de Vincennes. Ce jour-là, comme son compagnon d’écurie, il avait la handicap de partir en deuxième ligne mais il s’octroyait une méritoire quatrième place tout en ayant été accroché par un adversaire dans le tournant final. Lors de sa tentative précédente, il s’était montré fautif au moment de la volte étant rapidement disqualifié pour allures irrégulières. Dimanche, ce rejeton de Viking Kronos et U.Dont Wanna Know devrait participer activement à l’arrivée de cette épreuve s’il se montre sage dans les premiers mètres de course. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. COSTA HAUFOR (n°8) et TOOLTIME (n°2) ont souvent fait jeu égal ce hiver. Face aux mâles, ces deux juments n’auront certes pas la tâche facile mais ce sont deux attentistes qui possèdent une belle pointe de vitesse finale lorsqu’elles peuvent être préservées jusqu’à l’entrée de la ligne d’arrivée. Avantagées par le train sélectif, elles pourraient s’octroyer une quatrième ou cinquième place à l’issue d’un parcours limpide. Il aurait donc été hasardeux de ne pas les inclure dans ce prono. Ensuite, c’est très ouvert et ils seront nombreux à pourvoir espérer compléter la combinaison gagnante. On se méfiera de la candidature de COCO DE ROCHA (n°14), un élève de Jacques Bruneau qui sera déferré des 4 pieds et confié aux bons soins de l’habile Matthieu Abrivard pour cet engagement intéressant. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Présenté comme un cheval de qualité à son arrivée en France, CEASAR SISU (n°6) n’a jamais confirmé les espoirs que son entourage avait placé en lui. Ce compagnon de casaque du crack Bold Eagle est, en effet, plus brillant que tenace et il doit, la plupart du temps, se contenter de jouer les seconds rôles dans la phase finale. Dimanche, son driver, Eric Raffin, devra encore le positionner le long de la corde pour qu’il obtienne un bon classement, une tactique qui comporte pas mal d’aléas. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 17/02/2019 : 4 – 13 – 1 – 12 – 3 – 8 – 2 – 14

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Mattia Monaco (n°9) : 100% de réussite
  • Franck Nivard (n°13) : 56% de réussite
  • Philippe Masschaele (n°10) : 50% de réussite
  • Björn Goop (n°1) : 44% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°14) : 43% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Benoît Vallette (n°12) : 60% de réussite
  • Mme Gilbert Masschaele (n°10) : 50% de réussite
  • Robert Bergh (n°3, n°4) : 50% de réussite
  • Christian Bigeon (n°8) : 42% de réussite
  • Björn Goop (n°1, n°2) : 42% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Angle of Attack (n°4) : 1’10’4
  • Well Done la Marc (n°1) : 1’10’5
  • Mellby Drake (n°3) : 1’10’7
  • Tooltime (n°2) : 1’11’5
  • Angel d’Or (n°12) : 1’11’9

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Coffee Look d’Eam (n°13) : 1’12’8
  • Angle of Attack (n°4) : 1’12’8
  • Tooltime (n°2) : 1’13’0
  • Ahrima Turgot (n°16) : 1’13’1
  • Costa Haufor (n°8) : 1’13’1

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus (C à V) n’ayant pas gagné 219000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cette épreuve les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, à l’une des trois premières places d’une course pmu de niveau Groupe I. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 16 partants. Météo : temps ensoleillé dans l’ensemble (16°). Allocations totales : 48000 € (Vainqueur : 21600 €, 1er accessit : 12000 €, 2ème accessit : 6720 €, 4ème place : 3840 €, 5ème place : 2400 €, 6ème place : 960 €, 7ème place : 480 €).

Les interviews des entraîneurs

Björn Goop : Well Done la Marc (n°1) reste vraiment spéciale avec le départ volté. De ce fait, je vais devoir partir en queue de peloton et il faudra ensuite un bon déroulement de course pour qu’elle obtienne un bon classement. Avant le coup, j’estime qu’elle n’a aucune espèce de chance de rivaliser avec les deux chevaux présentés par Robert Bergh. Une cinquième place me ferait plaisir. Avant de partir au haras, au printemps, j’aimerais que Tooltime (n°2) fasse une très bonne performance. À la vue de sa dernière tentative au trot attelé, je pense qu’elle devrait obtenir un bon résultat si elle peut se faire ramener jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite. Je pense toutefois que, vu l’opposition, elle aura certainement du mal à accrocher l’une des trois premières places de ce quinté du 17 février.

Robert Bergh : Mellby Drake (n°3) est meilleur que jamais à l’heure actuelle. Dernièrement, mon cheval avait le handicap de s’élancer avec un numéro en deuxième ligne derrière l’autostart. Ce jour-là, s’il avait été plus chanceux, il aurait terminé deuxième derrière son compagnon d’entraînement. Ce dimanche, je pense qu’il pourrait prendre sa revanche. En tout cas, ce serait une déception de ne pas le voir terminer dans les trois premiers de ce tiercé. Tous les feux sont au vert. J’ai attendu ce meeting d’hiver pour présenter Angle of Attack (n°4) tout en sachant qu’il allait pouvoir exprimer tout son potentiel sur la grande piste de l’hippodrome de Vincennes. Depuis son dernier succès, mon cheval a surtout fait de l’entretien. Pour la victoire, je crains essentiellement mon autre partant. je vous conseille de lui accorder un large crédit.

David Cinier : Peut-être que la piste de Cagnes ne convient plus à Azafran (n°5). Mon pensionnaire vient de s’y montrer fautif plusieurs fois cet hiver. Il faut surtout qu’il nous rassure. Il paraît pourtant bien le matin à l’entraînement. A mon avis, le changement d’hippodrome devrait jouer en sa faveur. Bien sûr, il est difficile de le recommander chaudement aux parieurs mais je viens avec d’autres chevaux qui disputeront d’autres courses pmu et possèdent une chance de faire l’arrivée. Comme il restait de la place, je l’ai déclaré partant dans ce quinté+.

Sébastien Guarato : Ceasar Sisu (n°6) est davantage à son affaire sur les hippodromes avec une piste plate. Mon élève a souvent joué de malchance cet hiver sur la grande piste. Il n’a cependant pas de marge et doit courir le long de la corde pour donner sa pleine mesure. Il lui faut donc un déroulement de course limpide. Lors de la dernière course pmu qu’il a disputé en province, il a reculé suite aux différents relais en tête du peloton mais il a ensuite fourni un bon effort final dans la ligne droite. Sachez qu’il est actuellement en pleine possession der ses moyens. Il faudra certes de la réussite pour qu’il participe à l’arrivée de ce prix d’Arras mais il peut espérer compléter la combinaison gagnante.

Charles Dreux : En dernier lieu, Class Action (n°7) n’était pas à l’aise sans ses fers et elle a fini par prendre le galop étant disqualifiée pour allures irrégulières. Suite à cette disqualification, j’ai mis un peu de temps à l’avoir bien souple. Elle a bien travaillé récemment, c’est ce qui m’a incité à la déclarer partante. Elle affrontera les mâles et les chevaux étrangers, ce qui n’est jamais évident. Avant le coup, les représentants de l’entraînement de Robert Bergh s’annoncent redoutables. Elle pourrait néanmoins se glisser à l’arrivée de ce quinté du 17 février si elle ne se montre pas fautive.

Christian Bigeon : Lors de sa plus récente sortie, Costa Haufor (n°8) a effectué une semi-rentrée victorieuse dans une course pmu à Vincennes tout en ayant le handicap de s’élancer au second échelon. Elle l’a bien fait face aux seules juments. Ce dimanche, les données changent avec les mâles et trotteurs étrangers. De plus ma protégée se présentera à dix jours d’intervalle. J’aurais préféré un peu plus de temps de récupération. Cela dit, elle est en bonne condition physique. Si elle peut courir cachée jusqu’à la sortie du tournant final alors elle pourrait obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Elle est assez sûre.

Mattia Monaco : Primula Brazza (n°9) n’a pas couru depuis deux mois car elle n’avait pas de bons engagements à son programme. Ensuite, elle a connu un problème administratif. Ma pensionnaire a continué à s’entraîner régulièrement et elle se présentera en grande forme. Cela dit, elle se heurte à forte partie. Elle est capable de trotter 1’14 et fractions sur ce tracé mais cela risque d’être insuffisant pour se mettre en évidence face à une telle opposition. Après avoir couru ce quinté+, elle devrait retourner en Italie.

Philippe Masschaele (son driver) : Altius Fortis (n°10) a bénéficié de très bons engagements en fin d’année dernière et il en a pleinement profité. Depuis sa dernière tentative au trot attelé, mon cheval a un peu soufflé et il a été ralenti dans son entraînement en raison des conditions climatiques. Il ne sera pas à 100 % de ses capacités pour ce prix d’Arras. Je vais donc m’installer à son sulky. Le tracé des 2700 mètres de la grande piste ne lui posera pas de problème. Il va falloir se frotter aux concurrents étrangers et cela complique sérieusement les choses. Il visera au mieux la cinquième place.

Alain Laurent : Dernièrement, Aguero de Joudes (n°11) a terminé à sa place. Il est en bonne condition physique au travail mais une nouvelle fois, il aura du mal à un bon classement. Selon moi, les chevaux suédois seront à craindre en priorité. Il va garder ses fers car il n’est pas à l’aise en étant déferré. En résumé, il va tenter de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce quinté du 17 février.

Benoît Vallette : Angel d’Or (n°12) n’a cessé de monter en puissance après avoir connu des petits ennuis de santé durant l’automne. Il est vraiment au top à l’heure actuelle et sa dernière sortie chez les amateurs lui a fait le plus grand bien. François Lecanu, son driver, s’entend parfaitement avec lui. Sans incident, il va lutter pour les premières places dans ce tiercé. Il n’est pas fautif et il démarre bien. De plus, il tient parfaitement la distance. Angle of Attack reste à redouter en priorité.

David Cherbonnel : Lors de son ultime sortie, Coffee Look d’Eam (n°13) est parti au grand galop et la cause était alors entendue. Son partenaire, Franck Nivard, ne lui a pas demandé l’impossible. Malgré quelques soucis de santé, il a l’air plutôt bien à l’entraînement. Le vrai Coffee Look d’Eam aurait une belle carte à jouer dans ce quinté+. Mon protégé sera déferré des quatre pieds pour mettre tous les atouts de son côté. A mon avis, il devrait bien courir. Vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Jacques Bruneau : En dernier lieu, Coco de Rocha (n°14) a couru au trot attelé en vue d’une course pmu sous la selle. Malheureusement, il a été éliminé aux gains. Comme je pense qu’il aurait pu finir plus près des chevaux de tête si je m’étais intéressé à la course, je le crois capable de tirer son épingle du jeu dans ce prix d’Arras. J’ai donc mis un pilote et je vais le déferrer des quatre pieds. Il aura certes un engagement à Laval au trot monté mais son driver ne va pas l’empêcher d’obtenir un bon classement.

Bruno Marie : Benoît Royal (n°15) n’était pas au top lors de sa rentrée le mois dernier. La fois suivante, il s’est perdu dans ses allures dans la phase finale alors qu’il était compétitif pour la troisième place. Il avait le handicap de rendre 25 mètres, ce qui n’est pas évident à réaliser sur l’hippodrome de Graignes. Sa prestation est donc encourageante. En théorie, il devrait finir dans la combinaison gagnante. A moins qu’il confirme que Vincennes n’est pas sa tasse de thé. On verra bien.

Hervé Daougabel : C’est un bel engagement au plafond des gains pour Ahrima Turgot (n°16). Ma jument a travaillé en conséquence afin d’être affûtée pour cette épreuve mais son aptitude à la grande piste de Vincennes. Personnellement, j’ai toujours eu un doute sur son aptitude à franchir le montée. On a cependant fait appel à un driver chevronné ce dimanche. Avant le coup, j’espère qu’elle va disputer l’arrivée de cet événement. Sur la petite piste, j’aurais été nettement plus confiant.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette34812137146
Turfomania.fr4281371631
Equidia4387121312
Geny Courses43128137142
Canalturf.com4133287121
Zeturf.fr13481273141
Radio Balances43132181412
Bilto41338214112
RTL4831321127
Tierce Mag.4311328712

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 17 février 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°2 (Prix Ovide Moulinet) – Départ prévu aux alentours de 14h00 – Trot attelé – Groupe II –  Allocations totales : 100000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – Cendrée – 6 partants – Corde à gauche – Pour chevaux âgés de 5 ans (E) hongres exclus, ayant gagné au moins 38000 € au cours de leur carrière. Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins 35 courses pmu dont dix dans la discipline du trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera au programme sur Equidia ce dimanche. Elle se déroulera sur la cendrée de l’hippodrome du Plateau de Gravelle. C’est donc sur cette piste que se produira EARL SIMON (n°5), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie de Jarmo Niskanen disputera la deuxième épreuve du programme, une course de niveau groupe II réservée aux chevaux de sa génération. Mis au repos en fin d’année après sa troisième place obtenue dans le Critérium Continental, ce protégé va effectuer une petite rentrée à l’occasion de cette compétition au trot attelé. Sa fraîcheur pourrait toutefois s’avérer déterminante face à des concurrents ayant déjà pas mal donné depuis le début du meeting d’hiver. On notera également qu’il est capable de trotter aux avant-postes, ce qui est toujours un avantage lorsqu’il y a aussi peu de partants. N’ayant plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition, ce fils de Prodigious et Tindrana pourrait asseoir sa suprématie chez les 5 ans, une génération qui se cherche encore un leader. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt malgré son degré de forme incertain.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.