7ème étape du GNT - Course pmu du 22 juin 2016

Pronostic Quinté du 22 juin 2016 – 7ème étape du GNT

L’analyse de la course avec la base et le tocard du quinté

C’est la 7ème étape du GNT qui servira de support au quinté en ce 22 juin sur l’hippodrome de Reims. Il s’agit d’une course au trot attelé qui a rassemblé 16 partants bien connus des turfistes. Cette compétition aura pour cadre un parcours long de 2600 mètres corde à droite. Avant le coup, la tâche s’annonce ardue pour les chevaux qui vont devoir rendre 25 mètres sur cette petite piste.

Le favori du pronostic

AUSONE DU KASTEL (1) est un cheval qui avait donné pas mal de promesses dans sa jeunesse se classant deuxième du critérium des 3 ans juste derrière Aladin d’écajeul. Il a ensuite connu un long passage à vide entre les saisons 2014 et 2015 avant de renaître de ses cendres au printemps de cette année. Certes, il sera le cheval le moins riche au départ de cette compétition mais il s’agit certainement d’un concurrent qui est en retard de gains. De plus, il a déjà bien fait corde à droite comme le montre sa belle performance du prix de cauvicourt au mois de mars dans un lot de premier plan. Il semble vraiment avoir toutes les cartes en mais pour réussir une belle performance dans cette course et, si son pilote le mène au mieux, il peut même l’emporter. Il sera donc le préféré du pronostic de Fréquence turf en ce mercredi.

La base de la course

BOEING DU BOCAGE (4) est un cheval de classe qui s’est, peu à peu, hissé au niveau des bons éléments de sa génération. A la lecture de son papier, on lui trouve des lignes avec des chevaux de qualité comme Billie de Montfort ou encore Bellina Josselyn, la lauréate de l’étape lavalloise de ce tournoi. Ce fils de Scipion du Goutier reste sur une disqualification dans la cinquième étape sur l’hippodrome de La Capelle alors qu’il effectuait une rentrée. Cette fois-ci, le lot semble moins relevé et il sera le seul 5 ans au départ. De nouveau déferré des 4 pieds et ayant fait ses preuves corde à droite, il semble largement en mesure de participer à l’arrivée de cette compétition. On le verra donc comme une bonne base pour faire des jeux en champs réduits.

Le tocard du quinté

TRUST SPEED (5) a retrouvé une seconde jeunesse comme le montre sa musique cette année. Il est vrai que le déferrage l’améliore aussi considérablement. C’est un très bon droitier qui aime prendre la tête du peloton. Il devrait donc apprécier le profil de la piste de Reims. Certes, il va monter de catégorie à l’occasion de ce quinté du 22 juin mais s’il répète le chrono qu’il avait affiché dans le grand prix de la ville de Saint-Galmier, il pourrait conserver une place dans les cinq premiers. Avant le coup, on peut donc le voir comme un bon tocard capable d’intégrer la bonne arrivée de cette course.

L’outsider

ATTILA DU GABEREAU (3) ne répète pas toujours sa meilleure valeur en compétition. C’est dommage car c’est un cheval de qualité qui, lorsqu’il est en grande forme, est capable de rivaliser avec quelques bons éléments de sa génération. Il semble difficile de savoir où il en est au niveau de sa condition physique actuellement. Toutefois, Mathieu Abrivard le déferre des 4 pieds et cela pourrait lui donner des ailes dans la ligne d’arrivée. Certes, ce n’est pas une base mais on peut le voir comme un bon outsider dans cette 7ème étape du GNT.

Les 4 chevaux incontournables

VERZEE CARISAIE (6) monte de catégorie en ce mercredi mais elle va se présenter déferrée des 4 pieds pour ce bel engagement à la limite du recul et c’est son fidèle driver, Eric raffin, qui sera à son sulky. C’est une concurrente qui aime animer les courses auxquelles elle participe et sur une aussi petite piste que Reims, elle va être très avantagée. VANDERLOV (8) est en très grande forme actuellement comme le montre son récent succès acquis avec autorité sur l’hippodrome de Vichy dans un lot aussi relevé que celui-ci. Certes, il restera restera ferré pour ce bel engagement à la limite du recul mais il s’est déjà bien comporté dans cette configuration. S’il prend correctement les virages assez serrés, il devrait faire partie de la bonne combinaison de ce quinté+. Aux 25 mètres, on se méfiera évidemment  d’UTINKA SELLOISE (11), une jument en pleine forme et confiée à Jean-Michel Bazire encore une fois. Enfin, on citera UN DIAMANT D’AMOUR (15), un cheval qui semble en regain de forme à l’heure actuelle. Il est maniable au départ en général et il devrait rapidement se retrouver bien placé dans le peloton. S’il n’est pas trop loin à l’entrée de la ligne droite, sa pointe de vitesse pourrait lui permettre ensuite de venir compléter la combinaison gagnante.

Le pronostic quinté

Conseil de jeu de Fréquence Turf pour ce quinté du 22/06/2016 : 1 – 4 – 5 – 3 – 8 – 6 – 11 – 15

Les autres points de vue sur cette 7ème étape du GNT

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Emmanuel Allard : Ausone du Kastel (1) ne s’est pas sorti d’une piste trop collante récemment lors du’une course pmu au trot attelé sur l’hippodrome d’Enghien. Les tournants plus courts ce mercredi me font un peu peur, mais c’est un cheval qui se plaît à main droite. Il est remis de la seime et il est très souple actuellement. La distance de ce quinté du 22 juin lui conviendra. J’espère que tout se passera bien durant le parcours.

Jean-Philippe Raffegeau : Thoury le King (2) a réalisé un très bon début d’année. Lors de sa dernière sortie, il n’était vraiment pas loin de la victoire. Il a battu son record le dernier coup. C’est un lion. Il ne demande qu’à courir. J’ai confiance en lui pour ce mercredi.

Matthieu Abrivard : Attila du Gabereau (3) ne m’a pas trop plu récemment. Il n’a pas encaissé les deux courses sous la selle. C’est un trotteur qu’il faut le cacher au maximum jusqu’à l’entrée de la ligne d’arrivée. Il faut être vigilant en partant, mais la distance lui conviendra bien. J’estime qu’il peut conclure quatrième ou cinquième de cette 7ème étape du GNT sans forcer.

Franck Leblanc : Boeing du Bocage (4) était trop allégé dans sa ferrure le 25 mai à La Capelle d’où sa faute. Mais c’était très bien ensuite, en retrait. Il aurait pu attendre une course à Vincennes dimanche prochain, mais je préfère commencer par Reims et cette étape du Grand National du Trot. Ce bon droitier peut se distinguer à l’issue d’un parcours sans encombres.

Loïc Lerenard : Trust Speed (5) est parti au galop à Angoulême ce 5 juin. Jean-Michel Bazire, qui le découvrait, l’a ensuite respecté. Il avait réalisé une sortie de toute beauté le coup d’avant en étant deuxième sur l’hippodrome de Saint-Galmier. Il est au mieux de sa condition physique et je vais encore le déferrer pour ce quinté+. J’y crois.

Jacques Etienne Thuet : Verzee Carisaie (6) n’a pas couru depuis un mois et demi car elle n’avait pas de bonnes courses à son programme. C’est une jument qui tourne bien à droite, vu qu’elle va souvent à Châteaubriant pour s’entraîner. Le profil de Reims lui plaira donc beaucoup. Au niveau condition, je n’ai rien à dire. Ce mercredi, on se déplace avec des ambitions.

Bertrand Kernivinen : Twigg (7) répondait à mon attente en étant quatrième d’une course pmu à l’attelé sur l’hippodrome de Vincennes fin mai. La fois d’avant, sur la piste du Mans, il suivait librement lorsqu’il s’est mis au galop sans raison apparente. Je le trouve vraiment plaisant le matin à l’entraînement. Il va défendre chèrement ses chances dans cette 7ème étape du GNT d’autant qu’il s’élancera au premier poteau.

Aymeric Thomas : Vanderlov (8) était en belle forme récemment. Nous courons ce quinté du 22 juin parce que l’engagement est bon. Toutefois, la piste plus petite me dérange un peu. De condition, le cheval est très bien en ce moment. On le laisse ferré pour préserver ses pieds. Il a une bonne chance à défendre s’il s’adapte au parcours.

Laurent Slama : Ulhior du Béziau (9) a bien tenu sa partie dans l’étape lavalloise. Il tourne parfaitement à droite et je trouve que l’opposition est moins relevée ce mercredi. Il sera déferré et Mathieu Verva, qui connaît la piste, le drivera. Une place est possible, en se faisant ramener jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite.

Sylvain Roger : Vanille du Dollar (10) va rendre vingt-cinq mètres ce 22/06/2016. Cela ne sera pas une tâche facile et Il faudra que tout se passe bien durant la course. Elle est mieux en se faisant ramener dans un parcours. A Laval, c’était vraiment très bien. Une cinquième, voire une quatrième place peut lui revenir.

Jean-Michel Baudouin : Utinka Selloise (11) est toujours en grande forme. Ce profil à main droite ne va pas la déranger. Elle l’avait montrée en gagnant l’étape de ce Grand National du Trot de Lyon-La Soie mi-avril. Il faudra rendre la distance là, notamment à Verzée Carisaie qui devrait faire du train en tête. J’estime qu’elle a une superbe chance à défendre dans cette épreuve.

Stéphane Provoost : Ursa Major (12) tombe sur de bons chevaux et rend souvent vingt-cinq mètres. Niveau forme, il n’y a rien à lui reprocher, mais c’est de plus en plus dur pour elle. Elle va être muni d’un bonnet fermé pour la première fois. Si elle complète la bonne arrivée de ce tiercé quarté quinté+, ce sera déjà très bien.

Anders Lindqvist : Anette du Mirel (13) vient d’être sixième à d’une course pmu sur la grande piste de Vincennes en étant ferrée. Elle approche de son meilleur niveau maintenant. Elle tourne certes moins bien à droite mais l’engagement lui est favorable. L’opposition sera à sa portée pour cette 7ème étape du GNT. Elle peut finir dans les cinq premiers de ce Quinté+ à l’issue d’un parcours limpide.

Jean-Michel Baudouin : Topaze Jef (14) n’a pas eu un bon déroulement de course samedi dernier à Châtelaillon. Elle va faire son heat au monté avec Eric Raffin ce mercredi, en vue d’une épreuve sous la selle à Cabourg. Je pense aussi que cela va la motiver. Sa forme est bonne. Si elle est cinquième de cette course, ce sera très bien.

Charles-Antoine Mary : Un Diamant d’Amour (15) avait besoin de sa récente sortie à Erbray. Il est revenu aux balances sans souffler. Mon cheval devrait logiquement progresser là-dessus. Il va à droite comme à gauche. Le matin à l’entraînement, il est vraiment très bien. Je ne serais pas surpris qu’il finisse dans les cinq premiers.

Stéphane Provoost : Tiger Danover (16) nous a un peu déçus des derniers temps. Il a toujours couru dans des courses trop rapides pour lui. Il a retravaillé régulièrement depuis. Il va essayer de bien partir. C’est un trotteur qui n’a plus trop de marge et une petite place pourrait lui revenir en cas de défaillances des favoris.

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

Retrouvez dans ce tableau les pronostics des principaux titres de la presse hippique.

Ouest France114682101612
Le Parisien 4611821310
Paris Courses1164851231
Week-End 6114123 75
Bilto64211811512
RTL1186321317
Tiercé Magazine461181325

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce Quinté du 22 juin 2016.

Le cheval du jour

Attention, ce n’est pas un cheval issu d’une longue étude du papier mais plutôt un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants…

HIPPODROME DE VICHY – Réunion 4 – Course pmu n°4 – Prix de Divonne-les-Bains – Départ prévu vers 18h10 : L’entourage de CLEOPATRE DU PAOU (3) va effectuer un long voyage depuis la Mayenne pour ce bel engagement au premier poteau et ce n’est surement pas sans ambitions. Certes, cette fille de Vivaldi de chenu n’est pas une championne mais elle a déjà montré quelques belles capacités dans l’ouest de la France. On l’avait notamment vu prendre quelques accessits intéressants dans des épreuves disputées à Nantes et Laval, deux champs de courses référence. Dernièrement, elle vient d’effectuer une course de rentrée sur l’hippodrome en herbe de Jallais se classant bonne deuxième sans que son driver ne la sollicite outre mesure. On notera aussi qu’elle a déjà fait ses preuves corde à droite comme en témoigne sa quatrième place obtenue sur la piste de Reims au début du mois d’avril. On suivra donc avec intérêt sa prestation dans cette épreuve où elle semble trouver des adversaires à sa portée.