Prix des Bords de l'Oise - course pmu du 23 juin 2018

Pronostic quinté du 23 juin 2018 – Prix des Bords de l’Oise

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 23 juin aura comme support le prix des Bords de l’Oise, un handicap divisé (référence +19,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Compiègne. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 15h20 sur le parcours des 2000 mètres corde à gauche de la piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve assez difficile à analyser, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, BERJOU (10) semble tout à fait capable de participer activement à l’arrivée de ce tiercé. Ce protégé de David Windrif fait preuve d’une louable régularité dans ses performances rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. En dernier lieu, il n’a pu se mettre en évidence après avoir longtemps galopé à l’arrière-garde mais il a surtout été victime de son mauvais numéro de corde ce jour-là. Samedi, il a été plutôt gâté par le tirage au sort des numéros de corde et son entraîneur va encore le munir d’oeillères australiennes, un artifice qu’il apprécie. Il n’a certes pas été revu en piste depuis deux mois mais, par le passé, il a prouvé qu’il courait bien sur la fraîcheur. Dès lors, il semble logiquement en attendre un bon résultat dans ce gros handicap. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens, GOUREL (3) constitue une base solide dans ce quinté+. Lors du dernier gros handicap qu’il a disputé, ce représentant de la casaque de Gérard Augustin-Normand a joué de malchance étant considérablement gêné par un adversaire dans la ligne droite. Sans ses malheurs, nul doute qu’il aurait obtenu un bien meilleur classement ce jour-là. Samedi, il va affronter une opposition similaire et il s’élancera avec un numéro de corde avantageux. En outre, il aura le bon terrain qu’il affectionne et sera muni d’oeillères australiennes. Dès lors, on peut légitimement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

De mieux en mieux placée sur l’échelle des valeurs, GUANACASTE (11) semble être le bon tocard de ce quinté du 23 juin. L’an dernier, ce cheval entraîné par Pierre Sobry n’avait pas été ridicule dans des épreuves analogues alors qu’il portait deux kilos supplémentaires. Cette saison, il compte un accessit d’honneur pour son retour dans les gros handicaps. Il est donc très compétitif à ce poids. Seule ombre au tableau, il va évoluer pour la première fois sur une distance aussi longue. Avant le coup, il n’est donc pas évident de savoir s’il possède suffisamment de tenue pour réussir mais, s’il s’adapte, il pourrait pimenter les rapports.

L’outsider spéculatif

BLUE HILLS (7) reste sur quelques sorties en demi-teinte mais elle a quelques excuses à faire valoir. Lors de sa plus récente tentative, cette pensionnaire de l’écurie de Jérôme Reynier a, en effet, été contrainte de galoper le nez au vent alors qu’elle est meilleure en étant cachée. Il ne faut donc pas la condamner sur cet échec relatif. Auparavant, elle avait bien couru terminant à la sixième place d’un gros handicap analogue après avoir attendu son heure derrière les chevaux de tête le long du rail. Samedi, cette fille de Myboycharlie évoluera sur un terrain qui correspondra parfaitement à ses réelles aptitudes et elle s’élancera avec un excellente position dans les stalles. Elle aura donc quelques atouts dans son jeu et cela pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix des Bords de l’Oise. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Lors de sa dernière sortie à ce niveau de la compétition, GO FAST (9) avait longtemps fait illusion pour un meilleur classement avant de plafonner dans les 100 derniers mètres du parcours. Cet élève de Nicolas Caullery a repris de la fraîcheur depuis cet échec et il devrait logiquement monter son meilleur visage cette fois-ci. Avant le coup, on lui accordera un large crédit même s’il peut sembler meilleur en terrain lourd. Ces derniers temps, VIEUX MOULIN (13) n’a pas toujours été monté au mieux de ses intérêts. Il n’a toutefois pas démérité lors d’une récente course pmu disputée sur 2100 mètres s’octroyant une honorable septième place. Bien placé dans les stalles, il essaiera de compléter la combinaison gagnante à la faveur d’un meilleur parcours. Bien placé dans la bas du tableau, BARON (15) pourrait redorer son blason à la faveur de quelques progrès. HAKY (16) défendra les intérêts de la casaque classique d’Hamdan Al Maktoum et sera présenté par John-Edward Hammond, un entraîneur souvent redoutable lorsqu’il présente un partant dans un gros handicap. Ce rejeton de Muhtathir s’élancera certes avec un numéro de corde peu enviable mais il conviendra de s’en méfier car il semble avoir une marge de progression intéressante devant lui. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Alors qu’il avait fait preuve d’une louable régularité tout au long de la saison dernière, QUEVILLON (5) n’est que l’ombre de lui-même cette année ne parvient plus à intégrer la combinaison gagnante. En dernier lieu, il a bénéficié d’un très bon parcours le long de la corde mais il s’est montré incapable d’accélérer dans la ligne d’arrivée. Depuis cet échec, il a été baissé au poids par le handicapeur (-1,5 kilo) et cela pourrait lui permettre de se rappeler au bon souvenir des turfistes. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 23/06/2018 : 10 – 3 – 11 – 7 – 9 – 13 – 15 – 16

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Fabien Lefebvre (n°16) : 50% de réussite
  • Soufiane Saadi (n°15) : 50% de réussite
  • Théo Bachelot (n°11) : 43% de réussite
  • Kyllan Barbaud (n°12) : 37% de réussite
  • Grégory Benoist : (n°9) : 37% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • John-Edward Hammond (n°16) : 50% de réussite
  • Pauline Menges Antoine (n°12) : 40% de réussite
  • Richard Chotard (n°1) : 37% de réussite
  • François Rohaut (n°3) : 35% de réussite
  • Carlos & Yann Lerner (n°5) : 34% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Quevillon (n°5) : -1,5 kilo
  • Jacksun (n°4) : -1 kilo
  • Baron (n°15) : -1 kilo
  • Blue Hills (n°7) : -0,5 kilo
  • Green Bay (n°2) : -0,5 kilo

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +19,5) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches âgés de 4 ans ayant couru depuis le 1er décembre 2017 inclus. Après l’arrivée de cet événement, un souvenir sera offert au propriétaire, à l’entraîneur, au jockey et au cavalier d’entrainement du cheval gagnant par la Société des Courses de Compiègne. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €). Etat du terrain : bon.

Les interviews des entraîneurs

Richard Chotard : Bo Papa (1) a réalisé un véritable festival en début d’année gagnant deux gros handicaps. Sa dernière prestation est meilleure qu’il n’y parait. Selon moi, mon cheval sera plus à son affaire sur ce tracé corde à gauche. Il est au top de sa forme le matin à l’entraînement avant de disputer ce quinté du 23 juin. Avec de la fraîcheur, il devrait encore bien tenir sa partie même si c’est surtout un adepte du terrain lourd.

Philippe Van de Poële : Green Bay (2) est un cheval sympa mais le handicapeur le prend certainement un peu haut sur l’échelle des valeurs. Il a fait plaisir à son propriétaire cette année et, dès lors, on ne veut pas le courir à réclamer. Il l’a donc déclaré partant dans ce tiercé. On verra bien commet il va se comporter avec autant de poids à porter.

Michael Figge : En dernier lieu, Jacksun (4) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais la distance était trop longue pour ses aptitudes. Il devrait affiché des progrès à l’occasion de ce quinté+. En outre, sa condition physique s’est améliorée et il me semble désormais revenu en bonne forme. De plus, il a été légèrement baissé sur l’échelle des poids. Le terrain léger va lui convenir. A mon avis, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Carlos Lerner : Dernièrement, Quevillon (5) nous a quelque peu déçu. Mon cheval n’a pas fourni sa meilleure valeur. A l’entraînement, il est pourtant en pleine possession de ses moyens. Samedi, le profil de l’hippodrome de Compiègne sera à son entière convenance. Le handicapeur vient de lui accorder une décharge le baissant d’1,5 kilo. Cela pourrait lui permettre de se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’occasion de ce prix des Bords de l’Oise.

Michel Maillard : Lors de son ultime sortie, Embajadores (6) a terminé quatrième d’une course pmu tout en jouant de malchance. Il nous a quelque peu rassuré ce jour-là. Il n’est pas caractériel mais c’est encore un gros bébé qui manque de maturité. La distance à parcourir dans ce quinté du 23 juin va parfaitement convenir à ses aptitudes. Le tracé de l’hippodrome de Compiègne jouera également en sa faveur. Mon pensionnaire reste toutefois bien meilleur en terrain souple.

Jérôme Reynier : Lors du dernier gros handicap qu’elle a disputé, Blue Hills (7) n’est pas parvenue à titrer son épingle du jeu mais, ce jour-là, elle courait de façon un peu rapprochée et elle était un peu fatiguée. Samedi, ma jument a hérité d’un bon numéro de corde, ce qui va l’aider dans sa tâche. Selon moi, elle est parfaitement capable d’obtenir un bon résultat dans ce tiercé si elle bénéficie d’un bon déroulement de course. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Roberto Aon Picardo : Border City (8) fait preuve d’une belle régularité dans ses performances. Sa dernière course est très décevante sans véritable explication. Sachez qu’il est plus performant en bon terrain. Dans ce quinté+, mon élève n’a pas une première chance théorique à défendre mais une quatrième ou cinquième place reste dans ses cordes.

Nicolas Caullery : Go Fast (9) a été préservé en vue de ce prix des Bords de l’Oise. Il n’aura probablement pas le terrain bien souple qu’il affectionne mais sa condition physique est au beau fixe le matin au travail. Le lot proposé est à sa portée. c’est un cheval dur à l’effort et il va se plaire à Compiègne. On est confiant. Tous les feux sont au vert.

David Windrif : Berjou (10) a bénéficié d’une période de repos après sa dernière sortie afin qu’il reprenne de la fraîcheur. Mon cheval n’a plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition. Evidemment, il aurait été plus compétitif en terrain très souple mais il détient, tout de même, une chance régulière dans ce quinté du 23 juin.

Pierre Sobry : Guanacaste (11) n’est pas trop mal en ce moment. Malheureusement, il risque de trouver un terrain bien trop léger à son goût et il aura certainement du mal à participer à l’arrivée de ce tiercé. Il aurait dû disputer une course pmu récemment mais il a connu un souci à un pied. On attend la pluie avec impatience.

Pauline Menges Antoine : Golden Rajsa (12) reste sur une sortie en demi-teinte dans un gros handicap. Elle s’est retrouvée prise de vitesse au départ et n’a pu refaire des longueurs sur les chevaux de tête dans la phase finale. Samedi, ma protégée va courir sur une distance plus longue et son jockey aura les ordres de la monter en position d’attente le long de la corde. Elle a absolument besoin de venir sur les autres chevaux dans la ligne droite. C’est ainsi qu’elle donne sa pleine mesure. A mon avis, elle est capable de prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+ si elle peut bénéficier d’un parcours limpide.

Hiroo Shimizu : En dernier lieu, Vieux Moulin (13) s’est octroyé la septième place d’une course pmu. Il a fait bonne figure jusqu’à 100 mètres du poteau d’arrivée après avoir été contraint de galoper le nez au vent. Mon élève n’affrontera que des 4 ans dans ce prix des Bords de l’Oise. Sachez qu’il semble toujours au top de sa forme à l’entraînement. Son jockey m’a demandé de lui retirer les oeillères.

Henri-Alex Pantall : Baron (15) a connu quelques soucis de santé récemment. Pour sa rentrée, il s’est montré un peu trop tendu mais n’a pas démérité. Mon cheval est peut-être un peu juste pour figurer à ce niveau de la compétition mais il pourrait compléter la combinaison gagnante.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr395131015712
Equidia31291057615
Geny Courses10513317915
Canalturf.com391112514110
Zeturf.fr3510136197
Radio Balances351112910615
Bilto.fr3119110758
RTL31211561910
Tierce Mag.31291058711

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 23 juin 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases et les challengers susceptibles de faire grimper les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome du Putois à Compiègne. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE MAUQUENCHY – Réunion premium n°3 – Course pmu n°5 – Départ prévu aux alentours de 14h20 – Trot monté – Course européenne – Allocations totales : 21000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 et 7 ans n’ayant pas gagné 101000 € au cours de leur carrière : Après un début de carrière au trot attelé et de nombreuses disqualifications, CIROCO D’AUVILLIER (12) avait quitté les boxes d’Alexis Garandeau pour ceux de Bruno Guillot. Ce dernier l’avait ensuite rapidement dirigé vers la discipline du trot monté et bien lui en a pris car, après quelques réglages, il a fini par trouver sa voie dans cette spécialité. Depuis deux ans, ce fils de Ludo de Castelle enchaîne, en effet, les performances de choix et ne cesse de repousser ses limites. Cette saison, il n’a couru que deux fois sous la selle mais il compte un accessit à Vincennes et une facile victoire dans une course pmu en province. Présenté au sulky lors de ses deux dernières tentatives, il va retrouver sa discipline de prédilection à l’occasion de ce bel engagement au plafond des gains et nul doute qu’il devrait lutter pour la victoire. On suivra donc sa performance avec un grand intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.