Prix des Epinettes - course pmu du 23 mai 2019

Pronostic quinté du 23 mai 2019 – Prix des Epinettes

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 23 mai 2019

Ce pronostic quinté du 23 mai aura comme support le traditionnel prix des Epinettes, un gros handicap (référence +20,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu en semi-nocturne sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Cette course de plat dotée de 55000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 3 ans qui s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2100 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,5).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens, TORONADA (n°11) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé si elle fournit sa meilleure valeur. alors qu’elle avait obtenu deux accessits en trois sorties, cette pouliche entraînée par la famille Lerner vient d’ouvrir son palmarès de belle manière en remportant une course pmu en compagnie de Christophe Soumillon, lequel lui renouvelle sa confiance. Ce jour-là, cette fille de Toronado et Tocopilla repoussait toutes les attaques après avoir pris la tête à mi-ligne droite. Jeudi, elle va certes monter de catégorie après avoir été pénalisée de 3 kilos par le handicapeur mais elle semble avoir encore une marge de progression. On peut donc en attendre encore une bonne prestation dans cette épreuve. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Sur la montante à l’heure actuelle, AUSTRALIEN (n°5) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Pia Brandt ne cesse, en effet, de progresser cette saison. Auteur d’une honorable rentrée à saint-Cloud, il avait ensuite bien tenu sa partie dans une course pmu qui se déroulait sur cet hippodrome de PatrisLongchamp. Ce jour-là, il avait pourtant sur sa route des chevaux appelés à un bel avenir mais il n’avait pas démérité, loin s’en faut. Plaisant troisième par la suite alors qu’il faisait ses premiers pas dans les gros handicaps, il montrait qu’il était amené à réussir une belle carrière dans ce type d’épreuves. Jeudi, ce fils d’Olympic Glory et Attachante s’élancera avec un numéro de corde correct et il sera encore confié à Maxime Guyon, un jockey qui s’entend bien avec lui. On notera également qu’il ne sera pas déragé par l’état du terrain. Avant le coup, on peut donc légitimement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, LIFE’S A BREEZE (n°10) semble être le bon tocard de ce quinté du 23 mai. Ce représentant de l’entraînement de Romain Le Gal n’a encore jamais disputé de gros handicap et il ne reste pas sur des résultats très reluisant, Cependant, à y regarder de plus près, on peut se rendre compte qu’il a affronté des chevaux bien plus huppés lors de ses deux dernières tentatives. Il courait, en effet, une listed-race et un groupe III. Il ne faut donc pas le condamner sur ces deux échecs relatifs d’autant que, l’an passé, il avait fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances assez souvent tout en affrontant des lots bien composés. Ce fils de Gale Force Ten et Aubusson est donc loin de constituer une impossibilité et il n’y aurait rien de surprenant à la voir pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

SON OF NORMANDY (n°12) est un cheval allant qui aime bien galoper aux avant-postes, une tactique souvent payante sur ce parcours de la moyenne piste. Il va donc évoluer sur un tracé à son entière convenance. On notera cependant qu’il va devoir s’élancer tout à l’extérieur de la piste et cela ne va pas lui faciliter la tâche. Il va, en effet, devoir produire un effort prématuré pour se rapprocher des chevaux de tête et il pourrait le payer dans la ligne d’arrivée. Néanmoins, si son jockey parvient à le faire souffler un peu durant le parcours, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix des Epinettes. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Dernièrement, CRESSIDA (n°13) a laissé une très belle impression pour ses débuts dans les gros handicaps refaisant énormément de terrain dans la dernière ligne droite. Ce jour-là, cette élève de Stéphane Wattel échouait à une encolure de la lauréate. Jeudi, cette bonne finisseuse s’élancera encore avec une première chance théorique à défendre mais elle évoluera sur un tracé qui ne favorise guère les attentistes. Elle devra donc compter avec les aléas pour obtenir un bon résultat. Malgré cette réserve, elle m&rite absolument qu’on lui accorde un très large crédit vu ce qu’elle vient de réaliser. En grande forme, KIMRIVER (n°7) vient d’ouvrir son palmarès en s’imposant sur les 2400 mètres corde à droite de l’hippodrome de Maisons-Laffitte. Pénalisé de 3 kilos par le handicapeur pour cette victoire, ce protégé de Laurent Viel va devoir prouver qu’il est en mesure de rivaliser avec des chevaux de cette trempe. A la faveur de quelques progrès, ce n’est pas impossible. On s’en méfiera donc quelque peu. En dernier lieu, ISKANDERHON (n°14) n’a pas été ridicule franchissant le poteau d’arrivée en neuvième position. Jeudi, ce rejeton d’Exchange Rate et Beiramar sera plutôt bien placé au poids et il s’élancera avec un bon numéro dans les stalles, un paramètres important sur ce tracé de la moyenne piste. Cela pourrait lui permettre de compléter la combinaison gagnante. En dernier lieu, alors qu’elle débutait dans cette catégorie, COIGNY (n°3) n’a pas démérité mais, ce jour-là, elle montrait, tout de même, qu’elle était prise à un poids qui ne lui laissait aucune marge de manoeuvre. Bien placée dans les stalles de départ et de nouveau munie d’oeillères, cette pensionnaire de l’écurie de Jean-Michel Lefebvre essaiera de préserver une quatrième ou cinquième place. On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute en cas de non-partant

Lors de son avant-dernière sortie, alors qu’il évoluait sur une distance similaire, MILLE SABORDS (n°6) avait radicalement échoué ne donnant jamais d’espoirs aux turfistes qui avaient parié sur ses chances. A sa sortie suivante sur le mile, cet élève de l’énigmatique Robert Collet se réhabilitait pleinement en s’octroyant la quatrième place. Jeudi, il fera son retour sur une distance plus longue et, avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 23/05/2019 : 11 – 5 – 10 – 12 – 13 – 7 – 14 – 3

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°13) : 44% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°4) : 42% de réussite
  • Maxime Guyon (n°5) : 41% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°15) : 40% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°11) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Gianluca Bietolini (n°15) : 83% de réussite
  • Pia Brandt (n°5, n°2) : 41% de réussite
  • Stéphane Wattel (n°13) : 45% de réussite
  • Waldemar Hickst (n°8) : 43% de réussite
  • Fréddy Head (n°12) : 33% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Tabellion (n°4) : -0,5 kilo
  • Life’s a Breeze (n°10) : -0,5 kilo
  • Cartes (n°1) : +1 kilo
  • Toronada (n°11) : +2,5 kilos
  • Kimriver (n°7) : +3 kilos
  • Stone Town (n°9) : +3 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Camprond (n°2), Gracian (n°8), Son of Normandy (n°12) courront ce jeudi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20,5) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches âgés de 3 ans. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 2100 mètres. Corde à droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : Souple (indice pénétrométrique : 3,5). Météo : Temps nuageux (23°). Allocations totales : 55000 € (Vainqueur : 27500 €, 1er accessit : 10450 €, 2ème accessit : 7700 €, 4ème place : 4400 €, 5ème place : 2200 €, 6ème place : 1650 €, 7ème place : 1100 €).

Les interviews des entraîneurs

Carlos Laffon-Parias : Cartes (n°1) vient de renouer avec le succès à l’occasion d’une épreuve à réclamer disputée sur ce même champ de courses. Mon cheval n’est pas forcément meilleur corde à droite mais, l’avant-dernière fois, on l’avait muni d’oeillères et cela n’avait pas produit l’effet escompté. Il part mal mais, malheureusement, il n’y a rien à faire. Avec du rythme, on en attend une bon résultat dans ce quinté du 23 mai.

Pia Brandt : Lors de sa dernière sortie, Camprond (n°2) a remporté une course pmu. On change de surface mais, pour moi, mon pensionnaire va être plus à l’aise sur les grandes pistes en gazon. Il peut être un peu délicat en début de parcours. On verra bien comment il se comporte. Il a la qualité pour gagner un tiercé mais il faudra que tout se passe bien. Australien (n°5), son compagnon d’écurie, a très bien couru dans un gros handicap à Saint-Cloud. A mon avis, il va être intéressant de le suivre à ce niveau de la compétition. Sachez qu’un terrain souple ne le dérangerait absolument pas. Je vous conseille de leur accorder un large crédit.

Jean-Michel Lefebvre : Le dernier coup, Coigny (n°3) m’a pleinement satisfait en terminant sixième d’un gros handicap alors qu’elle effectuait ses débuts dans cette catégorie. Ce jour-là, ma pouliche échouait aux portes de la combinaison gagnante du quinté+ et je la pense capable, ce jeudi, de figurer parmi les cinq premiers d’autant qu’elle est restée en bonne forme à l’entraînement. Avant le coup, c’est toujours difficile d’être très confiant dans ce style de course mais, selon moi, elle détient une très belle carte à jouer.

Mathieu Brasme : Tabellion (n°4) avait la trachée sale dernièrement et il n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Rien de très méchant mais ça suffisait à expliquer que, lorsqu’il fallait accélérer, c’était impossible. Tout est rentré dans l’ordre. Il aura une paire d’oeillères australiennes, comme lors de sa rentrée. Un assouplissement des pistes jouerait en sa faveur. J’aimerais qu’il nous rassure en participant activement à l’arrivée de ce prix des Epinettes.

Didier Ricard (propriétaire) : En dernier lieu, Mille Sabords (n°6) s’est bien comporté à ce niveau et il a bien récupéré de ses efforts. Mon élève a la pointure dans cette catégorie. Lors de son premier essai sur cette distance de 2.100 mètres, on n’a pas pu savoir s’il tenait la distance. Si on retente notre chance dans ce quinté du 3 mai, c’est qu’on pense qu’il va tenir mais cela reste à démontrer. Il va attendre et venir pour finir sur les autres chevaux dans la dernière ligne droite.

Laurent Viel : Kimriver (n°7) toujours été estimé. A 2 ans, il avait fait deux courses très correctes puis a confirmé cette saison. Il vient de gagner une course pmu à Maisons-Laffitte et tente sa chance dans ce tiercé. Il a peu d’expérience mais est très sérieux. Il se met vite en jambes et serait facilement allant. A mon avis, il est amené à réussir une belle carrière dans les gros handicaps.

Waldemar Hickst : Gracian (n°8) est un cheval tardif qui apprécie le terrain souple. L’objectif de sa saison 2019 est de remporter un quinté+. J’en espère un bon résultat ce jeudi

Mathieu Boutin : Stone Town (n°9) donne toujours le meilleur sur la piste et, ce poids, je le crois compétitif. Cependant, ce genre de courses ne sont pas évidentes à gagner mais à l’issue d’un parcours favorable (corde n°16), il est capable de participer à l’arrivée de ce prix des Epinettes. J’espère qu’il va obtenir un bon classement.

Romain Le Gal : Life’s a Breeze (n°10) vient de bien courir à l’échelon supérieur. A ce poids, il est compétitif et sera à l’aise sur ce parcours. Maintenant, j’espère qu’il ne sera pas trop marqué par ses deux dernières sorties mais,sachez qu’à l’entraînement, tous les feux sont au vert. Selon moi, mon cheval devrait bien courir.

Yann Lerner : Toronada (n°11) est assez régulière depuis ses débuts en compétition. Pour son premier handicap, elle a ouvert plaisamment son palmarès. Elle monte logiquement de catégorie à l’occasion de ce quinté du 23 mai. Elle a besoin d’une piste rapide pour donner sa pleine mesure. On va voir comment elle se comporte avec la pénalité infligée par le handicapeur mais la pouliche paraît très bien.

Frédéric Head : Son of Normandy (n°12) reste sur une bonne performance dans une course pmu. Je situe mal sa valeur handicap et on va voir ce qu’il peut réaliser à ce poids dans un tiercé. Sachez qu’il est facile à utiliser. Je le raccourcis un peu, car je le trouve peut-être un peu mieux autour de 2000 mètres. S’il a un bon parcours, je pense qu’il devrait bien tenir sa partie. Cela valait le coup d’essayer.

Stéphane Wattel : Lors du dernier quinté+ qu’elle a disputé, Cressida (n°13) a fourni un bon effort final dans l’ultime ligne droite. Elle semble en mesure de gagner son gros handicap. Un terrain bien souple serait un avantage. En revanche, comme c’est une finisseuse, la moyenne piste de Longchamp n’est pas forcément le parcours idéal. On va lui proposer un profil de piste et une corde différente ici.

Igor Endaltsev : Iskanderhon (n°14) m’a satisfait la dernière fois. Il est en meilleure condition qu’à Saint-Cloud. Il faut savoir qu’il a été castré en février et qu’il n’est pas encore arrivé à 100% de ses capacités physiques. Il le sera en juin-juillet probablement. Il va sur cette distance mais sera encore mieux en étant rallongé, la prochaine fois peut-être.

Gianluca Bietolini : Similaire (n°15) s’est bien comporté dans la catégorie des handicaps, tout en montrant que la distance de 2.100 mètres est limite pour lui. Mon pensionnaire est en forme avant de disputer ce prix des Epinettes. J’espère qu’il va faire une bonne course, comme en dernier lieu à ce niveau. Concernant l’état du terrain, s’il est pénible, cela serait un point d’interrogation.

Frédéric Rossi : Carter And Go (n°16) s’est bien défendu à Marseille dans un handicap de moins bonne facture. Je tente à ce niveau car le poulain me semble en pleine forme et, jugé sur ce qu’il me montre le matin à l’entraînement, cela vaut le coup d’essayer. Avec un parcours sans encombre, je ne serais pas surpris de le voir intégrer la bonne combinaison. Vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette213756151612
Turfomania.fr131556241116
Equidia13511178915
Geny Courses13751156214
Canalturf.com51315681113
Zeturf.fr13512861110
Radio Balances51362111614
Bilto1613512121511
RTL1315121510216
Tierce Mag.1352171586

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 23 mai 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports du Quinté du jour. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Philippe Thévenon et Éric Brosselin.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis en semi-nocturne, le départ de l’épreuve événement support du quinté pmu sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder l’arrivée de cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de ParisLongchamp. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris en ligne dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses dont le quinté du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports car il possède une belle chance théorique de faire l’arrivée lorsque l’on analyse ses résultats pmu. Afin d’augmenter vos chances de gagner au pmu, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE REIMS – Réunion premium n°2 – Course pmu n°2 (Prix France 3) – Départ prévu aux alentours de 12h52 – Trot monté – Allocations totales : 18000 € – Distance à parcourir : 2550 mètres – Piste en sable – 13 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 4 ans (F) n’ayant pas gagné 22000 € au cours de leur carrière. Les turfistes n’auront pas grand chose à se mettre sous la dent ce jeudi. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera, en effet, diffusée sur Equidia et elle aura lieu à Reims. C’est donc sur cette piste corde à droite pas très sélective que se produira FLICKER BOTEURMOEL (n°9), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Franck Leblanc disputera la deuxième épreuve du programme, une course au trot monté réservée aux seuls chevaux de sa génération. L’an dernier, il avait réalisé un début de carrière intéressant tout en affrontant des lots bien composés. Lors de ses premiers pas en compétition, ce fils de Saxo de Vandel et Next Bay Gentille avait fait jeu égal avec des trotteurs de la trempe de Flying Horse, Frison Jiel et Fanfan Stuart. Il avait ensuite confirmé son aptitude à porter l’homme en obtenant une bonne deuxième place dans une course pmu qui se déroulait à Meslay du Maine. Ce jour-là, il n’était battu que par le bon For Me Quick, un trotteur vainqueur de groupe III à Vincennes. Mis au repos après une honorable quatrième place sur l’hippodrome de Cabourg, il vient d’effectuer une rentrée victorieuse à Challans s’imposant de loin dans une modeste épreuve sous la selle. Ce jour-là, il était déferré des 4 pieds pour la première fois et il faisait afficher 1’16’6, un excellent chrono. Sa forme est donc au beau fixe en ce début de saison. Jeudi, il aura sur sa route un lot largement à sa portée et il évoluera sur un tracé corde à droite qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. De plus, il courra de nouveau pieds nus. Il aura donc de nombreux atouts dans on jeu avant le coup et il conviendra de suivre sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner aux courses : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport pmu lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.