Prix de Clermont-Ferrand - course pmu du 23 septembre 2018

Pronostic quinté du 23 septembre 2018 – Prix de Clermont-Ferrand

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 23 septembre aura comme support le Prix de Clermont-Ferrand, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 80000 € d’allocations a réuni 14 partants âgés de 4 ans qui s’élanceront tous au même poteau de départ. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours classique des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste. A l’occasion de cette épreuve de tenue, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Très régulier dans ses résultat, ELVIS MADRIK (14) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par le breton Jean-Michel Baudouin fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances quasiment après chaque tentative (5 victoires et 5 accessits en 16 tentatives, soit plus de 60% de réussite dans les 3 premiers, un chiffre remarquable). En dernier lieu, il n’a certes jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il avait le handicap de rendre 50 mètres et était drivé par son entraîneur tout en restant ferré. On notera également qu’il effectuait une rentrée n’ayant pas couru depuis plus de trois mois. Il ne faut donc pas le juger sur cette sortie en demi-teinte mais plutôt consulter ses précédents résultats. Ce fils d’Overtrick avait notamment aligné les bons classements lors du dernier meeting d’hiver tout en affrontant des lots bien composés. Dimanche, il va bénéficier d’un bel engagement au plafond des gains et sera drivé par Franck Nivard tout en étant déferré des postérieurs, une configuration qui lui a déjà permis de vaincre. Il aura donc de nombreux arguments de poids à faire valoir et on peut légitimement espérer le voir renouer avec la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Préparé avec soin par son entraîneur et déferré des 4 pieds, ERODE LUDOIS (9) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie de Stéphane Bourlier vient certes d’échouer en province mais il avait le handicap de s’élancer au troisième échelon tout en restant ferré. Auparavant il avait conclu à la quatrième place d’une course pmu à Vincennes. Ce jour-là, il trottait 1’13’0 sur les 2700 mètres de la grande piste (dernier kilomètre sur le pied d’1’11 et fractions) tout en affrontant des chevaux de la trempe de Enino du Pommereux, Express Jet et Earl Simon. Autant de concurrents qui auraient figuré parmi les favoris de cet événement s’ils avaient été déclarés partants. Jugé sur cette belle prestation, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, EVEREST VEDAQUAIS (7) semble être le bon tocard de ce quinté du 23 septembre. Ce fils du crack Ready Cash ne veut plus rester dans les bonnes allures à l’heure actuelle et il enchaîne les disqualifications. C’est vraiment dommage car il détient une belle chance en pareille société si on se fie à quelques unes de ses rares bonnes prestations cette saison. Au printemps dernier, il avait notamment pris une honorable quatrième place dans un lot bien composé. Ce jour-là, il était encore parti au galop mais son driver, Yoann Lebourgeois, avait réussi à le rechoper et il avait ensuite bien poursuivi son effort jusqu’au poteau après avoir été contraint de trotter le nez au vent. Il n’aurait qu’à rééditer pareille performance pour espérer pimenter les rapports.

L’outsider spéculatif

Comme le montre sa plus récente sortie, ECLIPSE DANICA (11) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. En dernier lieu, cette représentante de la casaque du Comte Paul de Senneville s’est, en effet, remarquablement comportée s’octroyant le premier accessit d’un événement à Vincennes. Ce jour-là, elle faisait afficher 1’13’7, un chrono valable, et elle n’était battue que par Erminig d’Oliverie, laquelle n’est autre que la meilleure pouliche de cette génération des 4 ans. Jugée sur cette performance de choix, cette protégée de Pierre Vercruysse détient une première chance théorique à défendre ce dimanche et elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Clermont-Ferrand si elle bénéficie d’un parcours limpide. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Où en est EVER PRIDE (10) ?… Alors qu’il avait fait preuve d’une louable régularité, ce pensionnaire de Sébastien Guarato reste sur deux échecs consécutifs. Le premier a eu pour cadre le critérium des 4 ans, une épreuve où il avait rapidement rendu les armes après avoir trotté le nez au vent durant le dernier kilomètre. Après cette tentative en demi-teinte, il avait accompagné le champion Bold Eagle à Solvalla durant le week-end de l’Elitloppet afin de participer à une épreuve de vitesse. Disqualifié dans le premier tournant ce jour-là, il n’avait jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Dimanche, ce rejeton de Prodigious effectuera une rentrée n’ayant pas été vu en compétition depuis ces deux échecs cuisants et il n’est pas évident de se faire une idée de son degré de forme actuel. Il aurait toutefois été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu l’habileté de son entraîneur. L’hiver dernier, VERSUS AS (1) avait tenté sa chance à Vincennes sans être ridicule. Ce cheval entraîné par Paul Hagoort s’était notamment octroyé une quatrième place dans un lot de qualité. Il avait ensuite été disqualifié pour allures irrégulières après avoir été gêné par un adversaire. De retour en France après plusieurs bonnes prestations dans son pays, il conviendra de le surveiller de près car il semble parfaitement capable de compléter la combinaison gagnante. Dernièrement, ESTELADA DE FONT (13) a prouvé sa bonne condition physique actuelle en s’emparant d’un bonne troisième place face aux seules femelles. Cette fois-ci, elle aura les mâles sur sa route mais c’est une jument qui a besoin d’un rythme sélectif pour donner sa pleine mesure. Elle ne sera donc as désavantagée et, à l’issue d’un bon déroulement de course, cette élève d’Emmanuel Allard pourrait encore tirer son épingle du jeu. Avant le coup, on lui accordera un certain crédit. THE BUCKET LIST F. (2) a des lignes favorables à faire valoir quand on analyse ses résultats obtenus en Suède. Pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes, il va être intéresser de juger son comportement. Avant le coup, on s’en méfiera quelque peu même si c’est loin d’être un coup sûr à l’arrivée.

La dernière minute

Dernièrement, EXTASY D’OURVILLE (8) a fourni un bel effort final alors qu’elle avait le handicap d’effectuer son retour en piste après trois mois d’absence. Dimanche, cette seconde représentante de l’entraînement de Sébastien Guarato devrait afficher de logiques progrès mais elle aura la lourde tâche d’affronter les mâles. Dans ces conditions, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 23/09/2018 : 14 – 9 – 7 – 11 – 10 – 1 – 13 – 2

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Nivard (n°14) : 50% de réussite
  • Anthony Barrier (n°9) : 44% de réussite
  • Matthieu Abrivard(n°1) : 44% de réussite
  • Eric Raffin (n°6) : 42% de réussite
  • David Thomain (n°8) : 37% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Stéphane Bourlier (n°9) : 100% de réussite
  • Philippe Allaire (n°7) : 59% de réussite
  • Paul Hagoort (n°1) : 58% de réussite
  • Franck Blandin (n°3) : 42% de réussite
  • Pierre Vercruysse (n°11) : 40% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Calle Crown (n°4) : 1’10’3
  • Enora de Piencourt (n°3) : 1’11’5
  • Versus As (n°1) : 1’11’8
  • Ever Pride (n°10) : 1’12’2
  • Extasy d’Ourville (n°8) : 1’12’4

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Erode Ludois (n°9) : 1’13’0
  • Elnino Montaval (n°6) : 1’13’1
  • Ever Pride (n°10) : 1’13’3
  • Everest Védaquais (n°7) : 1’13’7
  • Elvis Madrik (n°14) : 1’13’7

Les conditions de course

Pour mâles, femelles et hongres âgés de 4 ans, ayant gagné au moins 25000 € mais pas 205000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cette course pmu les poulains et pouliches n’ayant pas, dans les 12 mois précédant cette compétition, gagné une épreuve de niveau Groupe I au trot attelé. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Allocations totales : 80000 € (Vainqueur : 36000 €, 1er accessit : 20000 €, 2ème accessit : 11200 €, 4ème place : 6400 €, 5ème place : 4000 €, 6ème place : 1600 €, 7ème place : 800 €).

Les interviews des entraîneurs

Paul Hagoort : Versus As (n°1) est en meilleure condition physique que lors de sa venue à Vincennes l’hiver dernier. Mon pensionnaire s’était d’abord classé quatrième d’une course pmu qui s’était jouée au sprint avant d’être disqualifié pour allures irrégulières. Au début du mois, il avait fait jeu égal avec Who’s Who, le futur vainqueur du Derby suédois. Jugé sur cette ligne favorable, il détient une première chance à défendre dans ce quinté du 23 septembre. Nous nous déplaçons à Vincennes avec de grandes ambitions.

Helena Burman : The Bucket List F. (n°2) est un cheval que j’adore. Il possède énormément de tenue et je pense qu’il devrait s’adapter facilement au rythme des courses de trot en France. Aussi bien dans le Critérium, l’an passé, que dans le récent Derby, il a mieux couru que ne le laisse croire ses résultats bruts. Avant le coup, ce tiercé constitue un test mais nous tentons notre chance avec quelques d’ambitions justifiées.

Franck Blandin : Enora de Piencourt (n°3) est une pouliche sérieuse. Sa seule véritable fausse course a eu pour cadre l’hippodrome d’Enghien Soisy. Ce jour-là, non seulement elle avait souffert de la chaleur mais elle n’était pas spécialement affûtée après avoir décompressé. Je l’ai déclarée partante das ce quinté+ afin qu’elle peaufine sa condition physique en vue d’un engagement favorable qui aura lieu la semaine prochaine.

Tomas Malmqvist : Calle Crown (n°4) est un cheval classique qui a déjà battu le phénomène Perfect Spirit. Après, il n’a pu se qualifier pour le Derby. Un mal pour un bien car, s’il avait terminé dans les trois premiers, il n’aurait plus le droit aux courses européennes en France où j’espère le voir se distinguer. Dimanche, mon cheval va passer un test à l’occasion de ce prix de Clermont-Ferrand car il va découvrir la grande piste de l’hippodrome de Vincennes et sa célèbre montée.

Alexis Prat : Eliséo (n°5) manquait de souplesse l’hiver dernier et il a été castré en début d’année. Après trois courses de remise en jambes très correctes, il a bien couru dernièrement à Toulouse tout en ayant le handicap de rendre la distance. Sa forme est au beau fixe avant de participer à ce quinté du 23 septembre et j’espère qu’il ne va pas avoir de problèmes d’allures en courant pieds nus pour la première fois de sa carrière. Si c’est le cas, il est tout à fait capable de s’emparer d’une allocation.

Fabrice Lercier : Le mois dernier, Elnino Montaval (n°6) ne s’était pas plu sur la piste collante d’Enghien Soisy. Il ne faut donc pas le juger sur cette contre-performance. Depuis, mon élève a bénéficié d’un break. Dimanche, il effectuera donc une petite rentrée et restera ferré. Sachez qu’il aura un bel engagement à son programme dans quelques jours. Il court ce tiercé afin que je me fasse une idée de son degré de forme actuel.

Sébastien Guarato : Le jour de sa rentrée, Extasy d’Ourville (n°8) s’est retrouvée un peu loin des chevaux de tête avec les relais sans quoi la troisième place était à sa portée. Depuis, ma jument a bien travaillé le matin à l’entraînement affichant une condition physique optimale. Dimanche, elle va devoir affronter les mâles, ce qui complique sérieusement sa tâche mais, avec un déroulement limpide, elle pourrait accrocher un accessit. Ever Pride (n°10), son compagnon d’écurie, aurait pu faire l’arrivée de sa dernière course à Solvalla sans sa faute dans le premier tournant. Il a été malade ensuite et a dû être arrêté. Il a du travail derrière lui et j’ai attendu cet engagement favorable pour qu’il fasse son retour à la compétition. Physiquement, il me semble être en pleine possession de ses moyens. Son driver devra préserver sa pointe de vitesse jusqu’à l’entrée de l’ultime ligne droite mais, d’entrée de jeu, il devrait obtenir un très bon résultat dans ce quinté+. Vous auriez donc tort de l’écarter de votre prono.

Stéphane Bourlier : En dernier lieu, Erode Ludois (n°9) avait le handicap de rendre 50 mètres. Ce jour-là, il a très bien couru alors qu’il était ferré lourd en vue de cet objectif visé de longue date. Mon cheval a bien travaillé cette semaine à l’entraînement. Sachez qu’il était très tonique. Au début du mois, il avait réalisé une performance de choix dans une course pmu qui se déroulait sur cet hippodrome de Vincennes. Avec un parcours à sa convenance, il a largement sa place à l’arrivée de ce prix de Clermont-Ferrand.

Pierre Vercruysse : Eclipse Danica (n°11) vient de bien se comporter derrière Ermining d’Oliverie. Elle est restée en très bonne forme depuis cette performance de choix. Cela dit, elle affrontera les mâles et des chevaux étrangers. Elle ne va pas trotter aux avant-postes à chaque fois et elle courra donc cachée. Sachez néanmoins qu’elle est capable de finir vite en venant de l’arrière-garde. Selon moi, elle est parfaitement capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 23 septembre. Tous les feux sont au vert.

Alexis Prat (son driver) : Ecume de Reville (n°12) tombe dans des catégories moins relevées à l’heure actuelle. Lors de son avant-dernière sortie au trot attelé, ma jument était déferrée des quatre pieds pour la première fois de sa carrière mais elle avait le handicap de rendre 50 mètres. Malgré cela, elle franchissait le poteau en tête. Dans ce tiercé, elle va découvrir de bonnes conditions de course et elle sera de nouveau pieds nus. Elle devrait logiquement tirer son épingle du jeu si tout se passe bien durant le parcours.

Emmanuel Allard : Estelada de Font (n°13) a répondu à mon attente dans une récent quinté+ à Vincennes après avoir joué de malchance auparavant sur l’hippodrome d’Enghien Soisy (victime d’une crevaison). Ma protégée a bien encaissé cette sortie et ne travaille pas durement. Eclipse Danica (11) est à redouter en priorité. Elle démarre bien. A l’issue d’un parcours caché le long de la corde, elle a sa chance.

Jean-Michel Baudouin : Elvis Madrik (n°14) a effectué une bonne rentrée dans une course pmu alors qu’il avait le handicap de s’élancer au troisième poteau de départ. Il a bien récupéré et sa condition physique s’est améliorée suite à cette tentative. Cela dit, j’aurais préféré avoir dix jours de plus ou lui donner un parcours supplémentaire. Dimanche, mon cheval va bénéficier d’un superbe engagement au plafond des gains mais il n’est pas encore revenu à son meilleur niveau. Sachez néanmoins qu’il s’est entraîné en conséquence. Avant le coup, je ne sais pas si cela va suffire pour gagner ce prix de Clermont-Ferrand ?…

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette4111913141210
Turfomania.fr111381437105
Equidia14112410891
Geny Courses10111442189
Canalturf.com141113819710
Zeturf.fr11141013187
Radio Balances1411101389123
Bilto111141091347
RTL11143486101
Tierce Mag.1114109813712

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 23 septembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Yann Daigneau.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course sert de support à ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°1 – Départ prévu aux alentours de 14h05 – Trot monté – Allocations totales : 54000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Grande piste – Mâchefer – 10 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 et 6 ans n’ayant pas gagné 195000 € : En début de carrière, DAYTONA JET (9) avait couru essentiellement au trot attelé faisant preuve d’une louable régularité dans cette discipline tant à Vincennes qu’en province. Présentée au trot monté lors du dernier meeting d’hiver, cette fille de Goetmals Wood avait rapidement montré qu’elle possédait les aptitudes pour réussir dans cette discipline. D’entrée de jeu, elle obtenait une probante quatrième place pour sa première tentative avant gagner 3 course pmu par la suite. Cette élève de Stéphane Meunier s’octroyait même quelques places d’honneur dans des épreuves semi-classiques. Mise au repos en fin de meeting, elle n’a fait son retour à la compétition que cet été participant notamment au prix des Hêtres à Cabourg, une épreuve préparatoire au critérium des 5 ans. Elle ne déméritait pas le jour de son retour à Vincennes dans une épreuve sous la selle qui avait réuni les meilleurs de sa génération trottant 1’12’3 sur les 2175 mètres de la grande piste. Elle concluait ensuite à la quatrième place d’une course de niveau groupe II sans démériter. Dimanche, cette bonne jument va redescendre quelque peu de catégorie et elle sera de nouveau déferrée des 4 pieds. De plus, elle bénéficiera d’un avantage au poids étant montée par Mathilde Collet, une jeune apprentie. Cette dernière, qui s’entend bien avec elle (3 victoires et 1 accessit en 5 sorties au trot monté) ne portera, en effet, que 57 kilos contre 63 kilos pour les jockeys professionnels. Avant le coup, elle aura donc de nombreux atouts dans son jeu et elle devrait logiquement lutter pour les premières places dans ce lot à sa portée. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt en espérant simplement qu’elle ne perde pas de terrain au moment de la volte comme cela lui arrive parfois.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.