Prix de Bagnoles de l'Orne - course pmu du 24 novembre 2018

Pronostic quinté du 24 novembre 2018 – Prix de Bagnoles de l’Orne

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 24 novembre aura comme support le prix d’Arcachon, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 82000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 405000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et il s’élanceront tous au même poteau de départ. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

BLUES D’OURVILLE (n°18) vient d’afficher un net regain de forme en ce début de meeting d’hiver et, avant le coup, il semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Alors qu’il n’avait jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de ses dernières sorties, cet élève de Virginie Lecroq vient de laisser une très belle impression dans un événement qui se courait sur les 2100 autostart de la grande piste. Ce jour-là, il a fourni un remarquable effort final pour s’emparer du second accessit. D’après son entraîneur, ce fils de Password et Pursuit of Charm n’était encore au top ce jour-là. Il devrait donc afficher de logiques progrès ce samedi d’autant qu’il évoluera sur un parcours qui lui a déjà réussi. Il avait, en effet, trotté 1’12’8 sur ce tracé au cours du dernier meeting d’hiver n’étant battu que par Blé du Gers, un élève de Jean-Michel Bazire qui est monté de catégorie par la suite. Jugé sur cette ligne favorable, il semble avoir un certain retard de gains à combler. Il semble donc logique d’en attendre un bon résultat ce samedi. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très confirmé à ce niveau de la compétition, AUCH (n°15) constitue une base solide dans ce quinté+. Cheval bien né par Niky et la bonne Migraine (mère entre autres d’étonnant, un bon élément de l’écurie de Richard Westerink), ce représentant de l’entraînement de Christian Bigeon n’a, en effet, plus à faire ses preuves en pareille société. Lors de son avant-dernière tentative au trot attelé, il avait notamment trotté trotté 1’12’8 sur les 2850 mètres de la grande piste devançant facilement la plupart de ses adversaires du jour. En cette occasion, ce redoutable finisseur devançait Lover Face, un cheval qui a répété depuis, et il effectuait son dernier kilomètre sur le pied d’1’10 et fractions, une excellente réduction kilométrique qui le place en important retard de gains. Capable de suivre tous les trains, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement si le rythme de la course est suffisamment sélectif, ce qui n’a pas été le cas lors de son ultime sortie à Vincennes. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

AERO KING (n°17) retrouve progressivement la bonne carburation et, avant le coup, il semble être le bon tocard de ce quinté du 24 novembre. Lors de sa plus récente sortie au trot attelé sur l’hippodrome de Vincennes, ce compagnon d’écurie de notre préféré n’a pas démérité alors qu’il n’évoluait pas sur son parcours de prédilection. Ce jour-là, il franchissait le poteau d’arrivée en quatrième position étant plus pris de vitesse que réellement battu. Cette fois-ci, il courra sur un parcours de tenue nettement plus en rapport avec ses réelles aptitudes et il sera idéalement engagé au plafond des gains. Capable d’imposer son rythme, ce rejeton de Hooper et Quarmina du Hour aura sûrement du mal à gagner cet événement mais il ne semble pas incapable de conserver une place à belle cote. Avant le coup, on le verra donc comme un cheval capable de  pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Transformé depuis qu’il a rejoint les boxes de Jean-Michel Baudouin, VERTIGE DE CHENU (n°10) s’élancera avec une première chance théorique à défendre ce samedi. Ce fils de Lynx de Bellouet et Neige de Chenu s’est, en effet, déjà maintes fois mis en évidence dans des lots analogues. Il n’est toutefois pas toujours très sage au moment de la volte et son driver, Eric Raffin, devra donc se montrer vigilant à cet instant du parcours pour qu’il parvienne à tirer son épingle du jeu. Si c’est le cas, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Bagnoles de l’Orne. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Comme le montrent ses derniers résultats, ANGE DE LUNE (n°16) est actuellement en pleine possession de ses moyens. Ce trotteur entraîné et drivé par Matthieu Abrivard reste, en effet, sur plusieurs bonnes performances. Samedi, le train sélectif devrait jouer en sa faveur mais il devra encore bénéficier d’un parcours caché pour se mettre en évidence. Si c’est le cas, ce fils de Laetenter Diem et Kera Elle devrait participer activement à l’arrivée de cette compétition. Avant le coup, on lui accordera donc un très large crédit. Alors qu’il semblait avoir montré ses limites, ABYDOS DU VIVIER (n°4) a franchi un palier ces derniers mois. Lors de ses six plus récentes tentatives au trot attelé, ce protégé de Jean-Michel Bazire s’est, en effet, imposé à deux reprises et il a obtenu trois accessits, soit plus de 80% de réussite dans les trois premiers. En dernier lieu, à l’occasion d’un événement à Vincennes, il confirmait ses progrès en faisant jeu égal Coach Franbleu, Copernic de Play et Captain Sparrow. Autant de trotteurs qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants ce samedi. Sa chance théorique est donc bien réelle et il a donc parfaitement sa place dans ce prono. APRION (n°11) a retrouvé la bonne carburation depuis qu’il a rejoint les boxes de Julien Rivière. Confié à Jean-Phlilippe Monclin, ce rejeton de Nahar de Béval et Idole Verte pourrait s’octroyer une quatrième ou cinquième place s’il peut bénéficier d’un déroulement de course avantageux. En dernier lieu, ALDO D’ARGENTRE (n°3) n’a pas démérité après avoir joué de malchance. Comme deux ou trois autres chevaux, il ne semble pas incapable de compléter la combinaison gagnante à l’issue d’un parcours favorable.

La dernière minute

Samedi, ATTAQUE PARISIENNE (n°14) sera déferrée des 4 pieds, contrairement à sa dernière sortie, et elle bénéficiera d’un bon engagement au plafond des gains. Cette élève de Franck Harel n’a cependant plus beaucoup de marge de manoeuvre à ce niveau de la compétition. Dans ces conditions, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 24/11/2018 : 18 – 15 – 17 – 10 – 16 – 4 – 11 – 3 

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Nivard (n°18) : 50% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°16) : 44% de réussite
  • Anthony Barrier (n°17) : 41% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°4) : 41% de réussite
  • Pierre Houel (n°1) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Julien Rivière (n°11) : 100% de réussite
  • Christian Bigeon (n°15) : 65% de réussite
  • Franck Harel (n°14) : 55% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°4) : 51% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°16) : 50% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Best Buissonay (n°1) : 1’11’1
  • Ange de Lune (n°16) : 1’11’2
  • Blues d’Ourville (n°18) : 1’11’4
  • Aprion (n°11) : 1’11’5
  • Attaque Parisienne (n°14) : 1’11’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Best Buissonay (n°1) : 1’12’8
  • Auch (n°15) : 1’12’8
  • Blues d’Ourville (n°18) : 1’12’8
  • Best du Hauty (n°2) : 1’12’8
  • Aéro King (n°17) : 1’13’0

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 405000 € au cours de leur carrière. Course européenne. 18 partants. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 16 partants. Allocations totales : 82000 € (Vainqueur : 36900 €, 1er accessit : 20500 €, 2ème accessit : 11480 €, 4ème place : 6560 €, 5ème place : 4100 €, 6ème place : 1640 €, 7ème place : 820 €).

Les interviews des entraîneurs

Virginie Lecroq : En dernier lieu, Best Buissonay (n°1) n’a pas mal couru chez les apprentis et lads-jockeys. Le matin à l’entraînement, il affiche un bel état de forme. Sachez que Pierre Houel, son driver, aura les ordres de le mener de façon un peu plus offensive à l’occasion de ce quinté du 24 novembre. Avant le coup, on espère qu’il va nous surprendre agréablement. En tout cas, mon cheval est affûté. Dernièrement, Aéro King (n°17) a très bien tenu sa partie. Il n’était pas sur son parcours de prédilection mais il a bien lutté jusqu’au poteau d’arrivée. Cette course lui a fait du bien. Il retrouve une distance davantage dans ses cordes et sa condition physique est au beau fixe. A mon avis, il peut viser le podium avec un bon déroulement de course. Blues d’Ourville (n°18) a été remarquable sur les 2100 mètres avec départ à l’autostart. Plus heureux au moment décisif, il aurait aussi bien pu s’imposer alors qu’il n’était pas à 100 % de ses capacités.  Là, il est revenu au top. Il a déjà lutté avec un certain Blé du Gers sur les parcours de tenue. Avant le coup, je le préfère à ses compagnons d’entraînement.

Olivier Bizoux : En dernier lieu, Best du Hauty (n°2) s’est octroyé l’accessit d’honneur d’une course pmu qui se disputait dans la discipline trot monté. Physiquement, il est en pleine possession de ses moyens avant de participer à ce tiercé. J’espère qu’on ne sera pas embêtés sur la route pour nous rendre sur l’hippodrome de Vincennes. Samedi, mon pensionnaire courra en plein dans sa catégorie face aux chevaux âgés de 7 à 10 ans et sans la concurrence étrangère. Il pourrait obtenir un bon résultat.

Emmanuel Lamy : Lors d’un récent quinté+, Aldo d’Argentré (n°3) a joué de malchance peu après le départ. C’est dommage car il a eu un excellent comportement ensuite, en retrait. Samedi, les chevaux âgés de 6 ans ne seront pas là. Le parcours fera encore la différence. J’espère que tout va bien se passer cette fois-ci.

Jean-Michel Bazire : Lors de son avant-dernière sortie au trot attelé, Abydos du Vivier (n°4) avait bien gagné face à Be Bop Haufor, un pensionnaire de Christian Bigeon. A sa tentative suivante, il n’a été devancé que par deux trotteurs plus jeunes que lui. Dans ce prix de Bagnoles de l’Orne, il ne rencontrera que des vieux chevaux mais c’est très ouvert, avec de l’opposition. Il sera piloté par Alexandre Abrivard, un driver qui le connaît parfaitement.

Bruno Bourgoin : Beauté de Bailly (n°5) n’est pas évidente à cerner pour les parieurs. C’est une jument qui a toujours fait preuve de caractère. Samedi, je vais changer sa bride. Elle sera aussi munie d’un bonnet fermé. Lors des séances d’entraînement, elle affiche une excellente condition physique. Selon moi, mon élève a le potentiel suffisant pour participer activement l’arrivée de ce quinté du 24 novembre.

Stefaan Stevens : En dernier lieu, Voeland (n°6) s’est très bien comporté à Mons. Depuis cette bonne performance, il n’avait pas de bons engagements sur les profils plats. Il affiche une forme irréprochable au boulot. Maintenant, c’est Vincennes et il affrontera un lot bien composé. On envisage de courir la finale du Grand National du Trot. On l’a déclaré partant dans ce tiercé pour le maintenir en forme.

Jean-Michel Baudouin : Baxter du Klau (n°7) m’a déçu dernièrement ne donnant jamais d’espoirs à ses preneurs. Après avoir pourtant bénéficié d’un parcours favorable, il a été incapable d’accélérer dans la dernière ligne droite. Il travaille pourtant très bien. Samedi, il va participer à sa dernière course pour mon compte. Il partira ensuite en Corse. Je vais demander à son driver de le placer le long de la corde. Vertige de Chenu (n°10), son compagnon d’écurie, a encore fait un truc lors de son ultime tentative. Ce jour-là, sans sa faute initiale, mon cheval aurait terminé dans les trois premiers. Il a eu le temps de récupérer de ses efforts. Son driver habituel étant à pied, j’ai fait appel à Éric Raffin. S’il ne fait pas de faute au moment de la volte, il peut évidemment gagner ce quinté+. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Franck Anne : Beau de Grimoult (n°8) a réalisé une très bonne année. L’été dernier, mon pensionnaire avait pris la quatrième place d’un événement mais il est désormais contraint d’affronter de bons chevaux au trot attelé. Ce prix de Bagnoles de l’Orne va surtout lui permettre de peaufiner sa préparation en vue de prochains engagements dans des courses pmu sous la selle.

Pascal Godey : Astral Viretaute (n°9) a couru de première pour son retour sur l’hippodrome de Vincennes n’étant devancé que par des chevaux plus jeunes. Ils seront absents cette fois-ci mais l’opposition reste forte. Mon cheval affiche un très bon degré de forme à l’entraînement et il se présentera avec de logiques ambitions au départ de ce quinté du 24 novembre.

Julien Rivière : Aprion (n°11) est arrivé à l’écurie depuis trois mois environ et il ne cesse de monter en puissance. L’heure est venue d’effectuer le déplacement jusqu’en région parisienne. Je ne connais pas l’opposition mais il va essayer d’obtenir le meilleur résultat possible. Il s’élance mieux qu’avant. Selon moi, il est parfaitement capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce tiercé.

Alphonse Vanberghen : En dernier lieu, Balando (n°12) s’est vite retrouvé attardé avant d’avoir un parcours peu avantageux. Cette sortie en demi-teinte est à oublier. Il a bien travaillé à l’entraînement cette semaine afin de préparer ce quinté+. Samedi, l’engagement est favorable. C’est un cheval sérieux, qui n’est pas fautif. J’espère qu’il va prendre une bonne allocation.

Sylvain Roger : Vic du Pommereux (n°13) n’a pas un bon programme. Afin de ne pas le laisser trop longtemps sans courir, je l’a déclaré partant dans ce prix de Bagnoles de l’Orne. Prochainement, il aura deux courses pmu à son programme (réclamer). Face à de tels adversaires, je pense qu’il aura beaucoup de mal à tirer son épingle du jeu. Je vais, tout de même, le déferrer des quatre pieds. Il vaut mieux le revoir. A mon avis, vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Franck Harel : Dernièrement, Attaque Parisienne (n°14) avait le handicap de s’élancer avec un mauvais numéro derrière l’autostart mais je pense que cette sortie lui était nécessaire. Samedi, ma jument va retrouver un tracé à son entière convenance et elle sera déferrée des quatre pieds. Selon moi, elle est en mesure de faire partie de la combinaison gagnante.

Christian Bigeon : Auch (n°15) n’a pas démérité lors d’un récent événement qui se courait sur l’hippodrome de Vincennes. Il a besoin d’une course sélective pour exprimer son potentiel. Il est en forme et l’allongement de la distance ne va pas le déranger. Il est assez sûr et, sans incident, il devrait terminer parmi les cinq premiers. Tous les feux sont au vert.

Matthieu Abrivard : Ange de Lune (n°16) a encore rempli son contrat en dernier lieu. Auparavant, il avait gagné son événement sur la petite piste. Sur ce parcours de tenue, il faudra que je lui masque l’effort encore plus longtemps mais il va encore fournir sa meilleure valeur. Sa place est à l’arrivée.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette184101611141512
Turfomania.fr18121516101734
Equidia10161817154143
Geny Courses18101417164315
Canalturf.com181016171214154
Zeturf.fr10144189171516
Radio Balances10151618174143
Bilto101618151417411
RTL174101131698
Tierce Mag.18104171615149

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 24 novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Mathieu Mortagne.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°7 (Prix de Thoissey) – Départ prévu aux alentours de 16h45 – Trot monté – Course européenne – Allocations totales : 60000 € – Distance à parcourir : 285o mètres – Petite piste – 10 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 4 ans ayant gagné au moins 25000 € mais pas 120000 € au cours de leur carrière – Sont seuls admis à participer à cette épreuve les poulains et pouliches n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, gagné une épreuve de Groupe I au trot monté ou au trot attelé. Avantage au poids pour les chevaux montés par des apprentis et lads jockeys : Réunion premium intéressante ce samedi à Vincennes avec plusieurs courses pmu susceptibles de générer quelques rapports spéculatifs. C’est au cours de cette réunion PMU que courra ELINO BILOU (n°3), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie de Thierry Duvaldestin jouit d’une certaine estime de son entraîneur. Ce dernier le pense même capable de monter de catégorie avec bonheur dans les mois qui viennent. Il est vrai qu’il avait aligné les bons résultats au cours du dernier meeting d’hiver obtenant 3 accessits d’honneur et une victoire en 4 sorties sous la selle (soit 100% de réussite à la place). Mis au repos après ces excellentes performances, ce fils d’Uniclove et Sélina Bilou n’a fait son retour à la compétition que cet automne. Pour le moment, il n’est pas parvenu à se mettre en évidence étant souvent disqualifié. On ne le condamnera évidemment pas sur ces faux pas et on le rachètera volontiers car il vaut mieux que cela et il ne devrait plus tarder à pointer le bout de son nez. Confié à Matthieu Abrivard, un jockey qui s’entend bien avec lui, il pourrait, en effet, se rappeler au bon souvenir des parieurs et combler une partie de son important retard de gains. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt en espérant qu’il reste dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.