Grand Handicap de la Manche - course pmu du 25 août 2018

Pronostic quinté du 25 août 2018 – Grand Handicap de la Manche

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 25 août aura comme support le Grand Handicap de la Manche, un handicap divisé (référence +16 +21,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville-La Touques en Normandie. Cette course de plat dotée de 70000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 3 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 3200 mètres corde à droite de la piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve de longue haleine, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000). Avant le coup, n s’intéressera en priorité aux chevaux qui ont prouvé qu’il avaient suffisamment de tenue.

Le favori du pronostic

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, PARZIVAL (9) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette saison, ce représentant de l’entraînement d’Alessandro & Giuseppe Botti enchaîne les bons résultats. Il a, en effet, obtenu 3 victoire et 5 accessits en 9 sorties, soit près de 90% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. On notera également qu’il avait bien tenu sa partie lors d’un gros handicap disputé sur cette piste de Deauville s’octroyant une méritoire troisième place. Ce jour-là, il dominait d’ailleurs quelques uns de ses adversaires du jour dans des conditions de poids similaires. Samedi, ce rejeton de Myboycharlie sera muni d’oeillères pleines, un artifice qui lui convient parfaitement, et il sera monté par Pierre Bazire, un jeune jockey qui s’entend bien avec lui. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et on peut légitimement en attendre un bon résultat dans cette compétition. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Jugé sur sa deuxième place acquise dans la course référence, DE BON ALOI (16) constitue une base solide dans ce quinté. Ce pensionnaire de l’écurie de la famille Leenders vient, en effet, de s’emparer du second accessit d’un gros handicap analogue. Ce jour-là, il prouvait qu’il avait suffisamment de tenue pour réussir sur les longues distances. Samedi, ce fils de Desert Style aura Pierre-Charles Boudot sur son dos et il s’élancera avec un numéro correct dans les stalles de départ. On notera aussi qu’il sera plutôt bien placé sur l’échelle des valeurs. Il aura donc quelques arguments à faire valoir et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien placé sur l’échelle des valeurs par rapport si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, KING NONANTAIS (12) semble être le bon tocard de ce quinté du 25 août. Au printemps dernier, ce cheval entraîné par Andreas Suborics avait notamment pris le second accessit d’un gros handicap qui avait lieu sur les 3000 mètres corde  droite de l’hippodrome de Chantilly. Ce jour-là, il rendait 2 kilos à Vasy Sakhee et 1 livre à Linardo. Hors, il retrouvera ces deux chevaux avec un net avantage au poids cette fois-ci. Sa chance est donc bien réelle. Bénéficiant d’une certaine fraîcheur physique, ce fils d’Air Chief Marshal pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

GO FAST (15) a été supplémenté pour avoir le droit de participer à cette épreuve, c’est à dire que son propriétaire a déboursé une certaine somme pour qu’il soit déclarer partant. Il faut sûrement y voir un signe de confiance. Il est vrai qu’il semble retrouver la bonne carburation après avoir demandé à souffler au cours du printemps. Particulièrement bien placé au poids et nanti d’un bon numéro de corde, ce protégé de Nicolas Caullery pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Grand Handicap de la Manche s’il ne pêche pas par manque de tenue. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Alors qu’il restait sur plusieurs sorties en demi-teinte dans des gros handicaps, DAGOBERT DUKE (11) vient d’afficher un net regain de forme en s’octroyant le premier accessit d’une course pmu qui se déroulait sur un parcours de longue haleine. Samedi, cet élève de Pierre Sobry n’aura pas les mêmes adversaires sur sa route mais il évoluera sur un tracé à son entière convenance comme le prouve sa deuxième place acquise dans cette même épreuve voilà deux ans. Avant le coup, il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et on lui accordera une note de méfiance. LE PIN (14) semble être plus performant sur les pistes en sable fibré mais il a déjà obtenu quelques bons résultats dans des gros handicaps disputés sur le gazon. Ce samedi, son entraîneur le munit d’oeillères australiennes pour la première fois de sa carrière et il le confie à Christophe Soumillon. Voilà qui pourrait lui permettre d’accrocher une quatrième ou cinquième place. BARDARBUNGA (10) et NOTANOTHERHOLIDAY (13) s’élanceront avec la confiance de leurs jockeys respectifs, lesquels avaient sûrement le choix des montes. Venant de prouver l’excellence de leur condition physique, ils pourrait figurer dans la combinaison gagnante. On leur accordera donc un certain crédit. On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute

LINARDO (1) reste sur un succès à ce niveau de la compétition. Ce jour-là, il a pu mener la course à sa guise sans être inquiété par aucun de ses adversaires. Pénalisé de 3 kilos par le handicapeur suite à cette facile victoire, ce représentant de la casaque de Gilles Barbarin va devoir prouver qu’il est encore compétitif à ce poids. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 25/08/2018 : 9 – 16 – 12 – 15 – 11 – 14 – 10 – 13

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°13) : 46% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°16) : 41% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°14) : 37% de réussite
  • Maxime Guyon (n°10) : 37% de réussite
  • Grégory Benoist (n°8) : 37% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Anastasia Wattel (n°10) : 100% de réussite
  • Yann Barberot (n°4) : 39% de réussite
  • Andreas Suborics (n°12) : 37% de réussite
  • Stéphane Wattel (n°13, n°5) : 36% de réussite
  • Etienne & Grégoire Leenders (n°16) : 35% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Libello (n°2) : -0,5 kilo
  • Dagobert Duke (n°11) : -0,5 kilo
  • Linardo (n°1) : +3 kilos
  • Parzival (n°9) : +3,5 kilos
  • Snowmaster (n°3) : +4 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Layali (n°8) courra ce samedi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +16 +21,5) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments âgés de 3 ans et plus ayant couru depuis le 1er février 2018 inclus. Piste en gazon. Etat du terrain : bon. Corde à droite. Distance à parcourir : 3200 mètres. Lice à 7 mètres. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 70000 € (Vainqueur : 35000 €, 1er accessit : 13300 €, 2ème accessit : 9800 €, 4ème place : 5600 €, 5ème place : 2800 €, 6ème place : 2100 €, 7ème place : 1400 €).

Les interviews des entraîneurs

Cédric Boutin : Libello (2) a rejoint mon écurie voilà peu de temps. Je n’ai pas trop de recul à son propos. Je ne vois rien de rédhibitoire le matin à l’entraînement avant ce quinté du 25 août. Maintenant il est certain qu’un assouplissement des pistes jouerait nettement en sa faveur. Sachez également qu’il me semble pris un peu haut sur l’échelle des valeurs ayant déjà gagné un gros handicap en valeur 35.

Fabian Cellier : Snowmaster (3) a besoin d’une piste souple pour donner sa pleine mesure. Je voudrais donc qu’il pleuve sur la Normandie. Dans ces conditions, mon cheval est capable de montrer une plus grosse valeur, comme on l’a vu sur l’hippodrome de Vichy. Il aurait gagné encore plus facilement avec deux cents mètres de plus. Il est resté au top de sa forme au travail. Son classement à l’arrivée de ce tiercé dépendra surtout de l’état du terrain.

Yann Barberot : En dernier lieu, Vasy Sakhee (4) n’a pas démérité en terminant à la sixième place d’un événement après avoir galopé en épaisseur à l’extérieur des chevaux de tête. Ce quinté+ est une course visée de longue date. Ma jument est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Samedi, elle courra à domicile et ses propriétaires seront là. Elle va dans tous les terrains. Seul petit hic, elle ne sera pas associée à Théo Bachelot, son jockey habituel.

Stéphane Wattel : Goderville (5) vient de très bien courir sur 2.400 mètres. On prend un petit risque en la rallongeant mais il semble qu’elle puisse tenir la distance. Je suis le programme qui offre la possibilité de courir ce grand handicap de la Manche. Sachez que le terrain lui est indifférent. C’est une jument qui a besoin d’un rythme sélectif car elle a tendance à trop tirer durant le parcours.

Jérémy Para : Lors de sa dernière tentative, Ambre Doux (6) a très bien tenu sa partie dans un gros handicap analogue. Cet engagement est une suite logique pour ce chic cheval qui repousse constamment ses limites. Il devrait de nouveau fournir sa meilleure valeur. Sachez que l’état du terrain n’a aucune incidence sur ses performances. Le Pin (14), son compagnon d’écurie, a certes du potentiel mais n’est pas de tous les jours. C’est un cheval qui aura besoin d’un parcours sur mesure et d’un terrain juste souple pour participer à l’arrivée de ce quinté du 25 août.

Alessandro Botti : Comme le montre sa récente victoire dans une course pmu, Parzival (9) est en excellente condition physique à l’heure actuelle. Mon pensionnaire mérite vraiment de se présenter au départ de ce tiercé même s’il devra monter de catégorie après avoir été pénalisé par le handicapeur. Il adore le terrain souple et la distance à parcourir correspondra parfaitement à ses réelles aptitudes. Il a vraiment envie de courir en ce moment. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Anastasia Wattel : En dernier lieu, Bardarbunga (10) m’a beaucoup plu d’autant qu’il aurait préféré que la course se déroule à un rythme plus sélectif. Ce quinté+ représente la suite logique de son programme. Mon élève affiche toujours un bon degré de forme à l’entraînement et il ne serait pas gêné par un éventuel assouplissement des pistes.

Pierre Sobry : Alors qu’il restait sur toue une série de contre-performances dans des événements, Dagobert Duke (11) s’est pleinement réhabilité en gagnant une course pmu sur l’hippodrome de Compiègne. Actuellement, je ne peux pas l’avoir mieux, mon cheval est extra. Il n’a plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition. A cette valeur, il est tout à fait capable d’obtenir un bon résultat dans ce grand handicap de la Manche. Il affectionne le profil corde à droite de la piste de Deauville. Samedi, j’en attends une très grande performance. Tous les feux sont au vert.

Andreas Suborics : King Nonantais (12) est désormais en meilleure forme après une rentrée nécessaire. Mon cheval n’avait pas couru avant car il a besoin de terrain souple et ce n’était pas le cas. J’espère donc beaucoup de pluie sur la Normandie avant ce quinté du 25 août. S’il trouve une piste à sa convenance, mon protégé devrait fournir une très bonne performance. Selon moi, vous auriez tort de l’écarter de votre prono.

Stéphane Wattel : Notanotherholiday (13) préfère le bon terrain. En début d’année, il n’avait jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors d’un tiercé disputé sur 3.000 mètres mais je pense qu’il n’était pas encore revenu à son meilleur niveau. C’est un attentiste qui a besoin d’un parcours caché. Donc, il faudra un peu de rythme pour qu’il respire correctement.

Nicolas Caullery : Go Fast (15) vient de manifester sa forme au niveau qui nous intéresse. Il a bien récupéré de ses efforts et se plaît en meeting à Deauville. Voilà pourquoi j’ai pris le parti de le supplémenter afin qu’il soit au départ de ce quinté+. Sachez cependant qu’il s’agira avant tout d’un test car il n’a encore jamais couru sur une distance aussi longue.

Grégoire Leenders : De Bon Aloi (16) fait preuve d’une belle régularité dans ses résultats. En dernier lieu, mon pensionnaire s’est un peu repris après avoir toujours galopé aux avant-postes mais il a réalisé une très bonne valeur ce jour-là. On le connaît par coeur, il a son petit caractère et tout se jouera encore dans sa tête. S’il a envie de se battre, il peut remporter ce grand handicap de la Manche. Je peux vous assurer sa bonne forme actuelle.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), La Gazette des Courses, Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr115816137159
Equidia1113511414166
Geny Courses568151610137
Canalturf.com8111661051214
Zeturf.fr16511612984
Radio Balances5101613157124
Bilto11815109166
RTL10166131582
La Gazette166109513111
Tierce Mag.8111516151013

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 25 août 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases incontournables et les outsiders capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville en Normandie. Les consultants : François Moreau et Florent Béasse.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de la course événement sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour le regarder en direct, soit via Equidia, la chaîne des courses hippiques, ou LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui regardent les courses pmu sur le web, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. Ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°3 – Course pmu n°7 (Prix de Lury-sur-Arnon) – Départ prévu aux alentours de 16h05 – Trot attelé – Allocations totales : 39000 € – Distance à parcourir : 2100 mètres – Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne) – Piste en mâchefer – 14 partants – Corde à gauche – Pour poulains entiers et hongres âgés de 4 ans n’ayant pas gagné 43000 € au cours de leur carrière : ELVEN WINNER (8) est un trotteur qui possède un certain potentiel mais il n’est pas toujours discipliné au moment de la volte et il s’élance souvent sur la mauvaise jambe. Cette fois-ci, le départ sera donné derrière les ailes de l’autostart et cela devrait grandement l’avantager. Au printemps dernier, ce fils d’Orlando Vici s’était d’ailleurs octroyé une probante deuxième place dans une course pmu disputée sur ce tracé faisant afficher 1’13’6, un chrono intéressant pour cette catégorie de chevaux. Ce jour-là, il était battu de peu par Elan du rocher, un protégé de Franck Nivard qui a ensuite répété en s’imposant sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère même une première chance à défendre dans ce modeste lot. Ce pensionnaire de l’écurie de Laurent-Claude Abrivard aura certes le handicap de s’élancer avec un numéro à l’extérieur mais il aura ainsi toutes ses aises pour démarrer et cela ne devrait pas le contrarier outre mesure d’autant qu’il est capable de trotter aux avant-postes n’ayant pas besoin de courir caché. Déferré des 4 pieds et bien engagé face à une opposition dans ses cordes, il pourrait combler une partie de son important retard de gains en renouant avec la victoire ce samedi. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si, avant le coup, c’est loin d’être un coup sûr gagnant. On le verra, en effet, plutôt comme un coup de poker à tenter.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.