Prix Bertrand Deloison - Course pmu du 26 juin 2016

Pronostic Quinté du 26 juin 2016 – Prix Bertrand Deloison

L’analyse de la course avec le cheval de base et le tocard du quinté

Le prix René ballière n’ayant réuni que 11 partants, c’est le prix Bertrand Deloison qui a été retenu par le pmu comme support des paris sur le quinté en ce 26 juin. Il s’agit d’une course au trot attelé d’un bon niveau qui a réuni 17 chevaux sur le parcours des 2850 mètres de la grande piste. Attention, en raison du match des bleus contre l’Irlande, le départ de l’épreuve est fixé à 14h20.

Le favori du pronostic

VERY NICE MARCEAUX (16) semble avoir retrouvé toutes ses sensations depuis qu’il est entraîné par Philippe Allaire. Contrairement à ses deux dernières courses, il sera déferré des 4 pieds cette fois-ci pour cet engagement en or. A l’issue d’un bon parcours, ce fils de Jag de Bellouet pourrait même remporter cette course. Il sera le favori du pronostic de Fréquence turf en ce dimanche.

Le cheval de base

Lors de sa dernière sortie, AVE AVIS (17) a facilement dominé les débats dans le prix du Crépuscule, une course similaire à celle-ci. Il a vraiment fini comme un bolide ce jour-là faisant belle impression. On peut remarquer qu’il sera de nouveau déferré des 4 pieds pour ce bel engagement au plafond des gains, une configuration qui l’améliore beaucoup. A priori, il semble largement en mesure de prendre une place dans les cinq premiers de cette course. On le verra donc comme une base assez solide pour faire des tiercé ou des quinté+ en champ réduit.

Le tocard du quinté

TEAM JOB (11) semble avoir le profil du parfait tocard de ce prix Bertrand Deloison. C’est un cheval intermittent qui s’élance toujours à belle cote et il lui arrive de surprendre de temps à autre lorsque les circonstances de courses lui sont favorables. Ce fût le cas lorsqu’il a terminé troisième du Prix jean gabin après avoir bénéficié d’un parcours en or le long de la corde. Il sera très bien engagé ce dimanche, étant situé juste à la limite du recul. Vu l’opposition, il aura fort à faire s’il veut passer le poteau d’arrivée en tête mais une place est à sa portée.

L’outsider

Par le passé, ARTISTE DE JOUDES (6) s’est souvent illustré dans les belles courses pmu réservées à sa génération. Il va effectuer sa rentrée à l’occasion de ce quinté du 26 juin et il n’est pas évident de savoir où il en est au niveau condition physique. Toutefois, son habile entraîneur a décidé de le déferrer des 4 pieds et de le confier à un bon driver. On peut donc penser qu’il doit se voir une chance de faire l’arrivée. Bien engagé à la limite du recul, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce pronostic. On s’en méfiera donc pour une place.

Les 4 chevaux incontournables

VIKING VA BENE (14) vient d’être disqualifié dans le prix du Quercy alors qu’il luttait pour une place. Il a été gêné par un cheval dans la dernière ligne droite et n’a pu éviter la faute. On rachètera donc ce cheval qui avait faite preuve de régularité auparavant. ULULA BELLA (3) est une chic jument qui donne toujours le meilleurs d’elle-même à chaque sortie. Elle vient de prouver sa forme récemment dans le prix Eudora terminant au troisième rang après un bon parcours caché comme elle les apprécie. Si elle bénéficie d’un bon parcours, elle semble en mesure de participer au sprint final de cette compétition. VENUS DE BAILLY (8) est une jument qui n’a désormais plus aucune marge avec ses gains et il lui faut un parcours en or pour faire l’arrivée. Toutefois, elle sera bien engagée à la limite du recul et on peut s’en méfier pour une place en fin de combinaison. ORIONE DEGLI DEI (15) va effectuer sa réapparition ce dimanche et le manque de compétition devrait se faire sentir en fin de parcours. Toutefois, ce cheval de classe est un très bon finisseur et il va se présenter directement sans ses fers. De plus, il redescend quelque peu de catégorie et rien ne lui interdit de compléter la combinaison gagnante à l’issue d’un bon parcours. On l’envisagera donc pour une quatrième ou une cinquième place avant le coup.

Le pronostic quinté

Conseil de jeu de Fréquence Turf pour ce quinté du 26/06/2016 : 16 – 17 – 11 – 6 – 14 – 3 – 8 – 15

Les autres points de vue sur ce prix Bertrand Deloison

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Lutfi Kolgjini : Olympic Kronos (1) vient juste d’effectuer sa rentrée en Suède après plusieurs mois de repos. Il travaille bien à l’entraînement, mais n’est pas suffisamment affûté pour jouer un premier rôle dans ce quinté du 26 juin. Il aura un meilleur programme sur des hippodrome avec un piste plate prochainement.

Roberto Andreghetti : J’ai bien aimé le comportement de Re Italiano Ur (2) dernièrement dans une course pmu disputée sur la grande piste de Vincennes. Il revient en forme et je sais qu’il a bien travaillé récemment au centre d’entraînement de Grosbois. Dimanche, il y a de l’opposition dans ce prix Bertrand Deloison. Toutefois, à l’issue d’un bon parcours, il peut se placer.

Jean-Paul Marmion : Ulula Bella (3) vient de très bien courir, sans être très heureuse. Avec un bon parcours, elle aurait même pu l’emporter avec un peu plus de chance. Elle affronte un lot nettement meilleur cette fois, mais elle est tellement bien, qu’on a décidé de la recourir. Elle peut finir dans le quinté à l’issue d’un bon parcours.

Vincent Martens : Romanesque (4) a suivi facilement pour sa rentrée et a fini avec des ressources. C’est un cheval de grande classe, qui a besoin de retrouver un petit peu le rythme. Ce dimanche, il n’est pas prêt à fournir sa meilleure valeur mais il a les moyens de faire l’arrivée.

Hervé Sionneau : Tallien (5) a surtout couru en province ces derniers temps, mais il est en forme et comme l’engagement est bon, on se devait d’aller à Vincennes. Il a été un peu décevant dernièrement et sera ferré. Cependant, il a les moyens de figurer.

Philippe Allaire : Artiste de Joudes (6) n’a pas été revu depuis le mois de février. C’est le vrai trotteur de piste plate, qui va effectuer sa rentrée ici. Il aura une opportunité ensuite sur l’hippodrome de Vichy. Il est en forme, a suffisamment de travail derrière lui et j’estime qu’il peut se placer.

Bernard Piton : Vif d’Or du Poli (7) a fait un bon meeting d’hiver. On l’a laissé tranquille ensuite, car il méritait un peu de repos. Il est bien au boulot, mais va courir ferré, sur la grande piste. Je pense qu’il va falloir attendre encore un peu avant de pouvoir le suivre.

Bruno Bourgoin : Vénus de Bailly (8) a échappé à la main de son partenaire dernièrement, à Vichy. La corde à droite ne l’a certainement pas avantagée. Auparavant, elle s’est bien comportée. La jument est en forme et a les moyens de se réhabiliter malgré l’opposition qui est de qualité.

Aymeric Thomas : Ulf du Noyer (9) n’a pas bénéficié du meilleur des parcours la dernière fois, mais il n’a jamais lâché son effort pour autant. Il s’est bien comporté les fois précédentes, et se retrouve bien situé aux gains. Néanmoins l’opposition est relevée. On visera une quatrième ou cinquième place à l’occasion de ce prix Bertrand Deloison.

Grégory Thorel : Alderman (10) va encore avoir besoin de courir pour être à 100%. Il s’est bien comporté à Vichy au début du mois. Il fait face à un bel engagement dans ce quinté du 26 juin mais on va lui donner un parcours gentil, sans artifice. Les parieurs peuvent faire l’impasse sur ses chances.

Yvan Teerlinck : Team Job (11) vient de bien gagner dans un course pmu sur la piste de Kuurne en Belgique. Il avait déjà bien couru les deux fois précédentes, notamment à Enghien. Il est bien engagé, même si le lot est relevé. L’objectif sera surtout de prendre une quatrième ou cinquième place.

Sébastien Ernault : J’ai été très satisfait de la course de rentrée de Vittel de Brévol (12). Il est monté en condition sur cette sortie, mais aura encore besoin de deux parcours pour retrouver son meilleur niveau. Il est en forme mais aura fort à faire dimanche.

Jean-Michel Bazire : Unice de Guez (13) mérite d’être revue. Elle a décompressé après le meeting d’hiver, et a fait deux courses de rentrée. Elle a progressé là-dessus, mais ne sera certainement pas assez affutée. Elle va encore avoir besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau.

Franck Nivard : Viking Va Bene (14) s’est montré un peu décevant dernièrement, après un départ au galop. Il manque un peu de fraîcheur, à mon avis. Là, il est bien engagé, et son entraîneur a dû faire le nécessaire pour qu’il soit au top pour cette épreuve.

Gabriele Gelormini : Very Nice Marceaux (16) s’est très bien comporté dernièrement, dans un bon lot. Si j’arrive à me faire ramener comme il faut, je pense qu’il va très bien finir. Le déferrage des quatre pieds va aussi être un atout. Il a sa place dans les cinq premiers à l’occasion de ce quinté du 26 juin.

Jean-Michel Bazire : Ave Avis (17) ne manque pas d’atouts dans son jeu dans ce prix Bertrand Deloison. Le cheval a bien travaillé depuis sa dernière victoire et affiche une forme optimale. Il revient sur une longue distance et devra rendre 25 mètres. Ceci dit, il dispose en théorie d’une très belle carte à jouer.

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

Les journaux cités : Ouest France, Le Parisien, Paris Courses, Week-End, Bilto, RTL, Tiercé magazine
Ouest France 16171434689
Le Parisien 171431649613
Paris Courses171416328159
Week-End17141634568
Bilto1716463141511
RTL41714316185
Tierce Magazine173161464118

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce Quinté du 26 juin 2016.

Le cheval du jour

Attention, ce n’est pas un cheval issu d’une longue étude du papier mais plutôt un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants…

HIPPODROME DE NANTES – Réunion 4 – Course pmu n°5 – Prix de la Société du Cheval Français – Départ prévu vers 18h55 : CONCERTO ROYAL (7) n’a pas été très chanceux lors de ses deux dernières sorties sur l’hippodrome de Vincennes. On le jugera plutôt sur ses bonnes performances précédentes sur des hippodromes de province. Il avait d’ailleurs bien couru sur cette piste au mois de février avant de franchir le poteau en tête sur l’hippodrome de Chartres après être pourtant parti au galop. Sur une aussi courte distance, il lui faudra faire preuve de sagesse au départ s’il veut s’imposer ce dimanche. Toutefois, il en a parfaitement les moyens ayant souvent prouvé son aptitude à cet hippodrome assez particulier. On le verra donc comme un bon coup de poker à tenter.