Prix de l'Ile de la Cité - course pmu du 26 mai 2019

Pronostic quinté du 26 mai 2019 – Prix de l’Ile de la Cité

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 26 mai aura comme support le Prix de l’Ile de la Cité, un gros handicap (référence +22) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Cette modeste course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 15h55 sur le parcours des 2000 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée bon souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,4).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, SHAMSABAD (n°10) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie de la famille Prod’homme vient de prouver son aptitude aux pistes en gazon en gagnant une course pmu à Saint-Cloud. Ce jour-là, il battait Fréquence Mag, future cinquième d’un gros handicap. Auparavant, il avait souvent fait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Sayann, Folle Passion, More Than This. Autant de chevaux qui ont largement fait leurs preuves dans ce type de tournoi. Ce fils de Rock of Gibraltar et Shamsa a donc des lignes intéressantes à faire valoir quand on analyse ses performances. Il a certes été pénalisé de 3 kilos par le handicapeur pour son dernier succès mais il semble encore bien placé sur l’échelle des valeurs et s’élancera avec un numéro de corde ultra favorable. Avant le coup, il aura donc quelques atouts dans son jeu et on peut légitimement espérer le voir lutter pour les premières places. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très confirmé à ce niveau de la compétition, ZILBIO (n°2) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Lors de sa dernière sortie, ce représentant de l’entraînement d’Henri-Alex Pantall n’a pas démérité face à ses aînés terminant sixième d’un gros handicap. Auparavant, il avait bien tenu sa partie face à des éléments de sa génération s’octroyant deux accessits d’honneur. Samedi, ce rejeton d’Orpen et Zulbis affrontera un lot dans ses cordes et, à priori, il devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, LAND OF MIND (n°3) semble être le bon tocard de ce quinté du 26 mai. L’an dernier, après avoir été baissé sur l’échelle des valeurs, ce fils de Myboycharlie et Coco avait obtenu quelques bons résultats dans des gros handicaps analogues. Mis au repos durant l’hiver, il n’avait pu se mettre en évidence le jour de son retour en piste avant de prendre une bonne troisième place face à ses contemporains. Battu en dernier lieu, face à ses aînés, il retrouvera une tâche à sa portée cette fois-ci. Dès lors, s’il s’adapte au rallongement de la distance, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

En dernier lieu, face aux seules juments, HOLDBACKTHERIVER (n°8) a joué de malchance ne pouvant jamais s’exprimer dans la dernière ligne droite alors qu’elle avait énormément de ressources. Auparavant, cette élève de Pia Brandt avait fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats obtenant une quatrième et une septième place dans des gros handicaps. Dimanche, cette bonne finisseuse devra encore compter avec les aléas du parcours mais elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Prix de l’Ile de la Cité si elle bénéficiait d’un parcours à sa convenance. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

EL MANIFICO (n°7) n’a vraiment pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde mais il a largement fait ses preuves en pareille société et sa forme est sûre. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. TREGUISS (n°11) et BEAT GENERATION (n°16) vont s’élancer avec un poids favorable et ils seront bien placés dans les stalles de départ. Dimanche, s’ils fournissent leur vraie valeur, ils sont loin de constituer une impossibilité pour une place parmi les cinq premiers. Enfin, on s’intéressera à la candidature de CASSARD (n°6), un cheval de l’entraînement de Patrick Monfort qui avait donné de sérieux espoirs à son entourage l’an dernier. Bien qu’effectuant une rentrée, il conviendra de lui accorder un certain crédit. Il n’a, en effet, cessé de dégringoler sur l’échelle des valeurs et, dans un lots aussi modeste, sa chance théorique est bien réelle. LAXXIA (n°12) n’est pas facile à situer mais elle aura le mérite de se présenter au départ de cette compétition en excellente condition physique. Cette représentante de la casaque de Gérard Augustin-Normand vient, en effet, de renouer avec la victoire en province. Dimanche, elle va certes monter de catégorie mais, à la faveur de quelques progrès, il n’y aurait rien de surprenant à ce qu’elle parvienne à tirer son épingle du jeu d’autant qu’elle a hérité d’un bon numéro de corde. Avant le coup, on la verra comme une jument capable de compléter la combinaison gagnante. On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute en cas de non-partant

L’an dernier, CASSARD (n°6) avait donné de sérieux espoirs à son entourage alignant les bonnes performances dans des lots bien composés. Si on le juge sur ses meilleurs titres, sa chance théorique est donc bien réelle à ce niveau. Il n’a toutefois pas été très performant durant l’hiver, ce qui lui avait valu d’être mis au repos. Il va donc effectuer son retour en piste ce dimanche et le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 26/05/2019 : 10 – 2 – 3 – 8 – 7 – 11 – 16 – 12

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Fabien Lefebvre (n°16) : 75% de réussite
  • Christopher Grosbois (n°11) : 50% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°6) : 46% de réussite
  • Théo Bachelot (n°9) : 45% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°10) : 43% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Conny Whitfield (n°4) : 100% de réussite
  • Carla O’Halloran (n°16) : 66% de réussite
  • Pia Brandt (n°8) : 48% de réussite
  • Stéphane Wattel (n°9) : 46% de réussite
  • Patrick Monfort (n°6) : 45% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Eaglewings (n°5) : +3,5 kilos
  • Shamsabad (10) : +3 kilos
  • Plain Beau (n°4) : +1 kilo
  • Cassard (n°6) : -1,5 kilo
  • Merci Capucine (n°9) : -1,5 kilo
  • Speed of Motivator (n°14) : -1,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Just Sherry (n°1), Laxxia (n°12), My Lover (n°13) et Beat Generation (n°16) courront ce dimanche le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +22) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches âgés de 4 ans, ayant couru depuis le 1er novembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 2000 mètres. Corde à droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (indice pénétrométrique : 3,4). Météo : Temps nuageux dans l’ensemble (22°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Edouard Monfort : Just Sherry (n°1) a montré de la qualité cet hiver. Elle a ensuite connu un petit souci physique mais tout est désormais rentré dans l’ordre. Il ne faut pas du tout prendre compte ses deux dernières sorties en demi-teinte. C’est essentiellement une jument de bon terrain et, avant le coup, je lui vois une très bonne chance théorique à défendre dans ce quinté du 26 mai.

Henri-Alex Pantall : Lors d’un récent tiercé, cela s’était mal passé Zilbio (n°2). Ce jour-là, mon cheval avait vu le jour trop tôt dans la dernière ligne droite. Il s’était ensuite tendu et n’avait pas été en mesure de prolonger son effort jusqu’au poteau d’arrivée. Il a besoin d’être caché un peu pour donner sa pleine mesure. Malgré cela, il s’était montré courageux d’autant que le terrain était bien souple, ce qui n’avait  pas joué en sa faveur.

Mauricio Delcher-Sanchez : Land of Mind (n°3) a dû s’élancer en dehors puis a dû contourner le peloton pour tenter de progresser à Bordeaux. A ce poids, mon pensionnaire n’a pas de marge de manœuvre et j’espère que le fait d’être rallongé lui permettra d’accrocher un accessit. Pour le succès, je pense qu’il aura du mal à franchir le poteau en tête dans ce quinté+.

Conny Whitfield : Plain Beau (n°4) progresse au fil des courses. Porter 60 kilos dans un gros handicap n’est pas facile mais, dimanche, mon protégé va apprécier la distance à parcourir dans ce prix de l’Ile de la Cité. Cependant, il ne faudrait pas que le terrain soit trop souple. Il doit courir toutes les quatre ou cinq semaines car il donne beaucoup à chaque course. Un peu spécial, cet attentiste a besoin d’un jockey tranquille pour galoper bien détendu.

Jean-Michel Lefebvre : Dernièrement, après avoir pourtant fait tomber son jockey, Eaglewings (n°5) a gagné une course pmu de belle manière. Sa situation sur l’échelle des poids se détériore sensiblement après la pénalité de 3,5 kilos infligée par le handicapeur et il montera nettement de catégorie. J’estime néanmoins que c’est un cheval sur la montante qui a toutes les chances de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 26 mai.

François Monfort : Cassard (n°6) a été malade. On lui a enlevé ses quatre fers et il est passé un mois et demi au pré pour recharger ses batteries. On le rallonge un peu ce dimanche mais il a déjà fait l’arrivée sur 1900 mètres. Il est revenu vraiment bien, sans être à 100 % de ses moyens. Il pourra se mettre derrière les chevaux de tête. Je conseille aux parieurs de le suivre car, si on l’a comme en 2018, il pourrait gagner un tiercé.

David Smaga : El Manifico (n°7) est sur la montante à l’heure actuelle. Auteur d’une bonne rentrée dans un quinté+, je lui voyais une bonne chance à défendre ce dimanche avant de tirer le numéro 15 à la corde. Five Ice Cubes (n°15), son compagnon d’écurie, a hérité du 16 dans les stalles de départ. Le cheval est en pleine possession de ses moyens le matin à l’entraînement mais sa tâche se complique bien évidemment.

Pia Brandt : En dernier lieu, Holdbacktheriver (n°8) a terminé sixième d’un gros handicap. Ma jument n’a pas eu une ligne droite parfaitement limpide ce jour-là. Elle a besoin d’avoir ses aises car elle n’a pas vraiment de changement de vitesse. Le matin au travail, elle est restée en bonne forme. Sachez que l’état du terrain lui importe assez peu. Elle devrait logiquement participer à l’arrivée de ce prix de l’Ile de la Cité. Tous les feux sont au vert.

Stéphane Wattel : Merci Capucine (n°9) est revenue tardivement à l’écurie. Il faut considérer ce gros handicap comme une course de rentrée. Je pense que sa tâche sera compliquée, tout en sachant qu’elle fera de son mieux pour finir à l’arrivée de ce quinté du 26 mai.

Pauline Prod’homme : Shamsabad (10) était plus titré sur piste en sable fibré. Dernièrement, on a fait un dernier essai sur piste en gazon et il a gagné une course pmu. S’il avait mal couru on l’aurait envoyé au haras. On retente le coup ce dimanche à l’occasion de ce tiercé. Le cheval affiche un bon degré de forme à l’entraînement et il évolue dans le bon sens mentalement. Ce cheval de bon terrain devrait logiquement obtenir un bon résultat dans ce tiercé s’il répète sa dernière performance. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Stéphane Gouvaze : En dernier lieu, Treguiss (n°11) n’a jamais donné d’espoir aux turfistes qui avaient misé sur ses chances mais il courait de façon rapprochée et sur une distance trop courte. Il faut donc oublier cette contre-performance. Depuis, je lui ai fait reprendre de la fraîcheur et il se présentera en bonne forme. En outre, il évoluera sur une distance à son entière convenance et sur un parcours qu’il a déjà emprunté. Je le crois capable prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+.

Stéphanie Nigge : Laxxia (n°12) a peu couru n’étant pas forcément précoce. Elle a le droit de se bonifier avec l’âge. On tente notre chance dans ce prix de l’Ile de la Cité. Elle est en bonne forme et je pense qu’elle est maniable. Il ne faut pas de terrain trop dur, car cela ne lui conviendrait pas. On va voir si elle vaut la valeur que le handicapeur lui a attribué. Speed of Motivator (n°14), son compagnon d’entraînement, a été décevant lors de sa plus récente tentative. Après coup, ce n’était peut-être pas l’engagement idéal. Nous allons essayer de changer de tactique. Il va attendre avant de prononcer son effort dans l’ultime ligne droite. On le raccourcit pour qu’il puisse mieux l’appliquer. Avant le coup, on a surtout besoin qu’il nous rassure sur son degré de forme actuel. Il devrait trouver un terrain bon, souple qui conviendra à ses réelles aptitudes.

Jean-Yves Artu : My Lover (n°13) va manquer de compétition car elle a eu un problème d’abcès à un pied. Je crois que ma pensionnaire va être juste en condition physique et elle aura sûrement du mal à tirer son épingle du jeu ce dimanche. A mon avis, vous pouvez l’écarter de votre prono.

Fabien Lefebvre (son jockey) : Beat Generation (n°16) ne s’était pas trop adapté au tracé de l’hippodrome de Senonnes. Il a ensuite couru correctement à Strasbourg, sous 60 kilos, tout en ayant étant un tout petit peu gêné dans la phase finale. Les 2350 mètres se sont avérés un peu longs, sur un terrain trop souple. Il sera mieux sur 2000 mètres. Il commence vraiment à comprendre un petit peu son métier, sans toutefois être facile à monter.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette72108411315
Turfomania.fr21243108711
Equidia82710164113
Geny Courses181021641112
Canalturf.com21057811115
Zeturf.fr4271581613
Radio Balances71528103114
Bilto.fr4283710155
RTL2781210514
Tierce Mag.284151073

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 26 mai 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports du Quinté Pmu. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce dimanche, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ du jour sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h55. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder l’arrivée de cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de ParisLongchamp. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris en ligne dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses dont le quinté du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats pmu. Afin d’augmenter vos chances de gagner au pmu, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE NIORT – Réunion premium n°5 – Course pmu n°8 (Prix MT Conseil) – Départ prévu aux alentours de 18h26 – Trot attelé – Apprentis et lads-jockeys – Allocations totales : 17000 € – Distance à parcourir : 2475 mètres – Piste en herbe – 12 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 et 7 ans n’ayant pas gagné 101000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 52000 € ou plus. Ce sont deux réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia ce dimanche. La première se déroulera sur l’hippodrome de Cavaillon, un champ de courses particulier où la maniabilité et l’aptitude corde à droite joue énormément (il ne faudra donc pas trop s’attarder sur cette réunion sans intérêts). La piste en herbe de Niort prendra ensuite le relais en milieu d’après-midi avec en point d’orgue la 6ème Etape du Trophée Vert. C’est donc au coeur du Marais Poitevin que se produira DYNAROCK (n°7), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Michel Philippe Nicolle disputera la dernière épreuve du programme, une étape du Trophée Vert des Apprentis. Bien engagé à la limite du recul et confié à Victor Saussaye, un apprenti assez adroit dans les deux spécialités, ce fils de Land Danover et Sans Logique pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs. Il a, en effet, suffisamment de qualité pour briller dans un lot aussi modeste que celui-ci surtout en s’élançant 25 mètres devant ses adversaires. Lors de son avant-dernière sortie à Cholet, il s’était, en effet, bien comporté face à des chevaux de la trempe de Diamond Charm, Drop Thourjan et Dorlic du palais. Auparavant, il avait fait jeu égal avec Danube Meslois, Darwino et Duc Lebel. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient participé à cette course. Sa chance est donc bien réelle en pareille société et il conviendra de suivre sa performance avec un certain intérêt ce dimanche même si, avant le coup, il est loin de constituer un coup sûr gagnant à l’arrivée.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner aux courses : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité par rapport aux autres paris hippiques. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport pmu lucratif et vous ferez du bénéfice même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.