Prix du Médoc - course pmu du 27 juillet 2016

Pronostic Quinté du 27 juillet 2016 – Prix du Médoc

L’analyse de la course avec la base et le tocard pour le quinté du jour

pronostic pour le quinté+ du 27 juillet 2016

C’est le prix du Médoc qui servira de support aux paris sur la course du quinté en ce 27 juillet sur l’hippodrome d’Enghien. Il s’agit d’une course au trot attelé longue de 2875 mètres qui a réuni 17 partants. On y retrouvera beaucoup de vieux chevaux qui n’ont plus de marge et le parcours devrait faire la différence.

Le favori du pronostic de Fréquence Turf

GOING FOR GOLD ZAZ (17) redescend nettement de catégorie à l’occasion de ce tiercé et semble avoir un peu de marge face à des adversaires de ce calibre. C’est le cheval qui possède, d’assez loin, les meilleurs titres et il sera le plus riche au départ. Bien sur, il ne reste pas sur des performances très reluisantes mais sa cinquième place du prix Jacques de Saint Sauveur suffit à lui voir une première chance théorique dans un tel lot. De plus, on peut noter que Franck Nivard s’installera à son sulky. Pour toutes ses raisons, il sera le favori du pronostic de Fréquence Turf en ce mercredi.

Le cheval de base

Pas évident de détacher une base fiable dans ce quinté+ où les meilleurs chevaux ne se montrent pas toujours très réguliers. Tentons PORTHOS AMOK (13), un cheval qui, sans être un coup sûr, semble constituer une belle possibilité. Certes, il vient de décevoir récemment sur la piste de Vichy ne pouvant suivre les premiers dans la ligne d’arrivée. A sa décharge, il affrontait un bon lot ce jour-là et il n’avait pas hérité d’un très bon numéro derrière les ailes de l’autostart. De plus, il ne faut pas perdre de vue que c’est un cheval qui possède des titres intéressants pour une telle catégorie. Il a, tout de même, déjà trotté 1’10’0 sur le mile. Une performance qui n’est pas donnée à n’importe quel trotteur.

Le tocard du quinté

Certes, UMBERTO DE NACRE (16) vient de décevoir sur ce parcours mais il affrontait un lot était de qualité avec des concurrents plus jeunes que lui. Auparavant, il avait réalisé une excellente prestation dans une course pmu disputée sur l’hippodrome de La Rochelle dominant un cheval de la trempe d’Aikido. Dès lors, on ne le condamnera pas sur ce faux-pas et on le verra comme un bon tocard capable de pimenter les rapports de ce quinté du 27 juillet.

L’outsider

SEM JAFET (4) n’a pas beaucoup couru cette année mais il retrouve, peu à peu, la grande forme. Sa dernière prestation dans une course d’un niveau correct le montre d’ailleurs sur la bonne voie. Toutefois, c’est un cheval qui n’a aucune marge dans un tel lot et il devra longer la corde pour prétendre à un bon classement. On le verra donc comme un cheval capable de faire afficher une belle cote à l’occasion de ce prix du Médoc.

Les 4 chevaux incontournables

VAGABOND D’ECHAL (6) n’est pas un champion mais c’est un cheval utile qui collectionne les bons résultats à un niveau correct. De plus, contrairement à pas mal de chevaux présents au départ de ce tiercé, il se montre régulier dans ses performances et peut se targuer d’être en pleine forme à l’heure actuelle. Bien engagé en tête à la limite du recul et drivé par Jean-Michel Bazire, il semble en mesure de s’emparer d’une place dans les cinq premiers. TSAR D’ANDAIN (7) sera bien engagé au premier poteau et c’est un cheval qui n’a plus à faire ses preuves sur la piste d’Enghien. Il vient d’échouer par deux fois mais il n’a pas connu un bon parcours à chaque fois et il ne faut pas perdre de vue qu’il avait réalisé auparavant de bonnes performances dans des courses pmu d’un niveau correct. CAEN OLDESON (3) est un trotteur hollandais qui se montre régulier dans son pays et on l’a déjà vu réalisé quelques performances honnêtes sur le sol français. Toutefois, ce n’est pas un crack non plus et avant le coup, il a plutôt l’allure d’un placé que d’un gagnant. On s’en méfiera donc pour une quatrième ou une cinquième place. PRINCESS KRONOS (2) n’a désormais plus aucune marge et doit longer le rail pour espérer une bon classement à l’arrivée. Elle aura l’avantage de s’élancer au premier poteau et pourrait conserver une place dans le quinté+ à la faveur d’un bon parcours caché derrière des chevaux de tête.

En cas de non partant

TEAM JOB (12) est un cheval qui fait toujours l’arrivée quand on ne l’attend pas. Ce mercredi, son entraîneur sera à son sulky et il va devoir rendre la distance. Toutefois, en cas de non partant, il mérite d’être pris en cheval de complément.

Le pronostic quinté gratuit

Conseil de jeu de Fréquence Turf pour ce quinté du 27/07/2016 : 17 – 13 – 16 – 4 – 6 – 7 – 3 – 2

Les autres points de vue sur ce prix du Médoc

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les meilleurs pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Christophe Martens : Shiraz Brodde (1) est à la maison depuis peu de temps. Il n’a pas été revu depuis plusieurs mois et va certainement avoir besoin de courir avant d’être réellement compétitif. Ce prix du Médoc va avant tout permettre de situer ses possibilités actuelles. Il est préférable de le revoir dans de meilleures conditions. Princess Kronos (2) a légèrement déçu dernièrement à l’occasion d’une course pmu au trot attelé. La jument répète ses courses mais elle doit désormais se contenter de places. L’engagement en tête est plutôt intéressant dans ce Quinté du 27 juillet. Pour la motiver davantage, elle sera certainement munie d’un bonnet fermé pour la première fois. Cela peut faire la différence.

Frank Westerveld : Caen Oldeson (3) était engagé dans le Prix de Buenos-Aires, mais il ne remplissait pas les conditions pour être au départ. C’est sans doute un mal pour un bien car l’opposition est un peu moins forte ce mercredi. De condition, il n’a jamais été aussi bien. On serait déçus de ne pas intégrer la bonne arrivée de ce tiercé.

Ronny Kuiper : Sem Jafet (4) a bien tenu sa partie dernièrement dans une course disputée sur l’hippodrome de Pornichet. Le cheval est resté au top le matin à l’entraînement et découvre, dans la foulée, des conditions de courses favorables sur une piste qu’il va apprécier. Il avait aligné les bonnes performances à cette époque l’an dernier, et Dominik Locqueneux le connaît bien.

Baptiste Masseguin : Unaka (5) a dû être longuement arrêtée. Dernièrement, elle est montée en pression lors du défilé et s’est élancée au galop. Après dix mois d’absence, elle va logiquement avoir besoin de plusieurs courses pour retrouver son bon niveau. Il est préférable d’attendre avant de la retenir dans vos jeux.

Jean-Michel Bazire : Vagabond d’Echal (6) n’a pas démérité dernièrement, prenant une deuxième place sur la piste de Cabourg où il rendait vingt-cinq mètres. Il découvre ici un bel engagement en tête, sans les 6 ans. Il est un peu moins à l’aise à gauche mais va s’adapter. Je lui remets le bonnet fermé.

Philippe Autin : Tsar d’Andain (7) s’était montré très régulier au printemps et a joué de malchance lors de ses deux dernières courses à Vincennes. Il n’avait pas un bon programme ces derniers temps et a été éliminé récemment. Malgré la présence des étrangers, il a une belle carte à jouer dans ce prix du Médoc.

Romain Derieux : New Yorker (8) n’a pas été revu depuis fin mai, faute d’engagements. Il court toujours bien sur sa fraîcheur et cela ne me soucie pas. Il ne détient plus de marge de manœuvre à ce niveau de la compétition. Il faudra faire le petit parcours pour espérer conclure en fin de combinaison.

Mlle Maud Goetz : Un Vent d’Ouest (9) a répondu à mon attente à Enghien. Il a dû négocier une partie du parcours en dehors et n’a pas démérité. Je le trouve sur la montante. Franck Ouvrie a demandé pour le driver à nouveau. Là, c’est à la volte, il reste très autoritaire mais j’ai confiance en lui avant ce quinté du 27 juillet.

Yann Lorin : Juliano Rags (10) a fait un bon quinze cents mètres avant de faire la faute pour sa rentrée. À sa décharge, j’ai dû le déplacer. Cette course lui aura fait du bien. Revenir sur un parcours de tenue ne lui posera pas de problème. C’est un bon élément qu’il faut reprendre.

Christophe Martens : Volare de Lou (11) a connu des problèmes de jambes et a été écarté plusieurs mois de la compétition. Le cheval ne travaille pas durement le matin et sera certainement davantage opérationnel d’ici une ou deux courses. Pour le moment, ce n’est pas une priorité.

Yvan Teerlinck : Team Job (12) a couru contre nature à Mons. Il a été pris de vitesse lors du sprint. Auparavant, il n’a pas toujours été très heureux. Il paraît en bonne forme et trouve un engagement intéressant même s’il rend la distance. Gagner sera difficile mais il a son mot à dire. J’y crois.

Christophe Martens : Porthos Amok (13) a déçu à Vichy. À l’entraînement, il se comporte correctement mais ne travaille pas vraiment dur. On est un peu dans le doute car il ne répète pas en course la qualité qu’il avait montré par le passé. Il lui faudra rendre la distance mais peut accrocher une petite place.

Franck Boismartel : Utopie Impériale (14) n’a pas démérité dernièrement dans une course pmu sous la selle. Mercredi, elle bénéficie d’un engagement favorable dans ce prix Burgos mais elle manque de changement de vitesse pour être performante à l’attelage. Cette compétition va lui permettre de peaufiner sa préparation. Vous pouvez faire l’impasse sur ses chances dans ce tiercé.

Didier Dauverné : Umberto de Nacre (16) s’est tendu et a perdu de son influx à Enghien. Il n’est pas facile à gérer à l’entraînement. C’est dommage car il a les moyens de bien faire et l’a prouvé à La Rochelle en juin. J’ai changé son embouchure en espérant qu’il donne sa pleine mesure.

Franck Ouvrie : Going For Gold Zaz (17) s’est perdu dans ses allures à La Capelle, dans une épreuve très relevée, alors qu’il aurait pu accrocher la sixième voire la cinquième place. Il redescend nettement de catégorie à l’occasion de ce quinté du 27 juillet et vient de changer d’entraînement. Mieux vaut s’en méfier.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse hippique

Les pronostiqueurs : Canalturf, Geny courses, Paris Courses, La gazette des courses, Bilto, RTL, Tierce magazine.
Geny courses173101627136
Canalturf 17106342716
Paris Courses17631216427
La gazette des courses 10641781223
Bilto17376162104
RTL617210316134
Tierce Magazine 63247101716

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce tiercé quarté quinté du 27 juillet 2016.

Le cheval du jour

Attention amis turfistes, ce cheval du jour n’est pas une base ni un coup sûr n’étant pas issu d’une longue étude du papier. Voyez-le plutôt comme un trotteur dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants de la course.

HIPPODROME D’ENGHIEN – Réunion 1 – Course pmu n°7 – Prix de Crespières – 12 partants – Départ prévu vers 15h50 : BOGOTA D’HERFRAIE (8) est un fille de Rieussec qui défendra les couleurs de l’écurie de Patrick Martin dans cette épreuve. Cette bonne jument reste sur plusieurs bonnes sorties au trot monté mais elle a aussi réalisé de bonnes performances au sulky durant sa carrière. On l’a déjà vu, par exemple, trotté moins d’1’15 sur la grande piste de Vincennes terminant dans le sillage de la trempe de Barbue, Baronne de Bapré ou encore Bridget landemer. Ce mercredi, elle sera bien engagée dans cette compétition et va trouver un lot à sa portée. Avantagée par la longue ligne droite, on peut raisonnablement penser qu’elle devrait fournir une bonne fin de course si le rythme est suffisamment sélectif pour elle. Espérons simplement que la chance soit de son coté car c’est une concurrente qui doit courir cachée et ne faire son effort qu’à l’entrée de la ligne droite. Quoi qu’il en soit, elle constitue vraiment une belle possibilité avant le coup et on la suivra en confiance.