2ème étape du Grand National du Trot - course pmu du 27 mars 2019

Pronostic quinté du 27 mars 2019 – Grand National du Trot à Marseille-Borély

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 27 mars aura comme support la 2ème étape du Grand National du Trot, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Marseille-Borély. Cette compétition dotée de 85000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 à 10 ans inclus (V à E). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 3000 mètres corde à gauche de la piste en pouzzolane et ils seront répartis sur trois échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 249000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 429000 € ou plus).

Le favori du pronostic

Bien placé en tête et préparé avec soin par son entraîneur, CASH DES CAILLONS (n°1) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cet hiver à Cagnes sur mer, ce rejeton de Paris Haufor et Nuit des Caillons a encore apporté de vives satisfactions à son entourage remportant 3 courses pmu dont un événement. Lors de cette victoire, il faisait afficher 1’13’9 sur 2925 mètres et dominait sûrement le protégé de Jean-Marie Roubaud, lequel n’est pourtant pas le premier venu. Mercredi, cet élève de Romuald Mourice sera encore bien engagé au premier échelon et il courra pieds nus, une configuration qui lui convient parfaitement. Avantagé par le profil sélectif de l’hippodrome de Marseille-Borély, ce bon finisseur devrait encore lutter pour les premières places si son driver parvient à placer sa pointe de vitesse au moment opportun. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleure que jamais à l’heure actuelle, BULLE DE LAUMONT (n°11) constitue une base solide dans ce quinté+. Cette jument entraînée par Stéphane Cingland ne cesse de repousser ses limites. Elle est même invaincue cette saison avec trois victoires en autant de sorties. Dernièrement, elle a vraiment laissé une belle impression sur l’hippodrome de Cagnes sur mer fournissant un excellent effort final dans l’ultime ligne droite après un bon parcours caché le long de la corde. Mercredi, cette fille d’Hand du Vivier et Ozo de Laumont ne sera déferrée que des antérieurs mais elle évoluera sur un tracé à son entière convenance. Elle compte, en effet, 3 succès, 3 quatrièmes places et 2 accessits, 80% de réussite dans les 4 premiers, un chiffre remarquable. Avantagée par la longue ligne d’arrivée, cette bonne finisseuse devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, BALTHAZAR MAZA (n°3) semble être le bon tocard de ce quinté du 27 mars. L’été dernier, ce compagnon d’entraînement de notre préféré avait aligné les bons résultats réalisant des chronos intéressants dans des lots analogues. Mis au repos par la suite, il tarde à retrouver la plénitude de ses moyens ayant souvent dû se contenter de places d’honneur. Ce fils de Prodigious et Paloma semble, tout de même, sur la bonne voie comme le montrent ses récentes performances sur l’hippodrome de la Côte d’Azur. Bien placé en tête et présenté pieds nus, il pourrait éventuellement pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

VIKING D’HERMES (n°16) n’a jamais été aussi performant qu’à l’heure actuelle. Ce cheval entraîné par Jean-Marie Roubaud aligne, en effet, les bonnes performances depuis de nombreux mois. Mercredi, il va quitter l’hippodrome de Cagnes sur mer pour celui de Marseille-Borély mais le tracé sélectif devrait servir ses intérêts et il sera drivé par David Bekaert, un driver qui s’en sert à  merveille. Très dur à l’effort et maniable, ce rejeton de Sancho Pança et Norina Way pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cette 2ème étape du Grand National du Trot. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Comme le montre sa récente disqualification pour allures irrégulières, BLACK JACK FROM (n°8) demeure toujours aussi délicat mais c’est un cheval de classe qui est capable d’imprimer un rythme élevé sans faiblir. Idéalement placé au premier poteau de départ et confié aux bons soins d’Eric Rafin, il pourrait récompenser son entourage qui fera un long voyage jusque dans la sud-est de la France. CALASKA DE GUEZ (n°4) et BACHAR (n°6) effectueront, eux aussi, un long déplacement pour disputer cette compétition. Sûrement préparés avec soin par leurs entraîneurs respectifs, il conviendra de leur accorder un large crédit. Mercredi, ELVIS DU VALLON (n°7) va bénéficier d’un excellent engagement à la limite du recul et il sera de nouveau déferré des 4 pieds, une configuration qui lui a permis d’obtenir 33 victoires et deux accessits en 5 sorties, soit 100% de réussite dans les trois premiers. Peut-être pas aussi endurci que ses aînés, on l’envisagera plutôt pour les accessits que pour la victoire.

La dernière minute

ALLEGRO NONANTAIS (n°9) tarde à retrouver la bonne carburation mais il courait ferré lors de ses dernières sorties, ce qui ne sera pas le cas ce mercredi. Bien engagé à la limite du recul, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’issue d’un bon parcours le long de la corde. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 27/03/2019 : 1 – 11 – 3 – 16 – 8 – 4 – 6 – 7 

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • David Békaert (n°16) : 80% de réussite
  • Nicolas Ensch (n°7) : 70% de réussite
  • Yannick-Alain Briand (n°15) : 55% de réussite
  • Steve Stéfano (n°10) : 50% de réussite
  • Mickaël Cormy (n°5) : 50% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°4) : 56% de réussite
  • Jean-Marie Roubaud (n°16, n°10) : 42% de réussite
  • Nicolas Ensch (n°7, n°13) : 39% de réussite
  • Guillaume Gillot (n°8) : 33% de réussite
  • Mickaël Cormy (n°5) : 33% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Aprion (n°15) : 1’11’5
  • Viking d’Hermès (n°16) : 1’15’5
  • Calaska de Guez (n°4) : 1’12’0
  • Cross Dairpet (n°5) : 1’12’1
  • Bachar (n°6) : 1’12’3

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Viking d’Hermès (n°16) : 1’13’6
  • Aprion (n°15) : 1’4’1
  • Astral Viretaute (n°14) : 1’14’3
  • Bulle de Laumont (n°11) : 1’14’4
  • Elvis du Vallon (n°7) : 1’14’8

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus. Les chevaux âgés de 5, 6 et 7 ans devront avoir gagné au moins 40000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants, les 8 ans au moins 80000 €, les 9 et 10 ans au moins 160000 €. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 249000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 429000 € ou plus. Sont seuls admis à courir, les trotteurs n’ayant pas remporté une épreuve de niveau Groupe I dans les 12 mois précédant cette compétition. Sont seuls admis à driver les pilotes ayant gagné au moins trente-cinq courses pmu dont dix dans la discipline du trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Distance à parcourir : 3000 mètres. Piste en pouzzolane. Bon terrain. Corde à gauche. 16 partants. Météo : Temps ensoleillé (16°). Allocations totales : 85000 € (Vainqueur : 38250 €, 1er accessit : 21250 €, 2ème accessit : 11900 €, 4ème place : 6800 €, 5ème place : 4250 €, 6ème place : 1700 €, 7ème place : 850 €).

Les interviews des entraîneurs

Romuald Mourice : Cash des Caillons (n°1) n’avait pas de course à son programme le mois dernier. En dernier lieu, il n’était sur son parcours de prédilection. J’avais besoin de prendre des gains et on est battu par un sprinteur. Il est mieux en venant sur les autres chevaux dans la dernière ligne droite. Si je n’ai pas d’ennuis de trafic, il a sa place dans la combinaison gagnante de ce quinté du 27 mars. Sachez qu’il ira sans doute se reposer après avoir couru cette épreuve. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un très large crédit. Balthazar Maza (n°3), son compagnon de box, aurait pu prétendre à la troisième ou quatrième place lors de sa dernière sortie sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer. Il a des gains désormais et on a déjà très bien travaillé avec lui. Il est très pratique, démarre fort le long de la corde. Ensuite, il lui faut la bonne course pour obtenir un bon classement. Il est barré pour la victoire et je serais déjà satisfait s’il accrochait la cinquième place de cet événement.

Patrick Polizzi : Air de Marne (n°2) s’était bien comporté au début du mois sur l’hippodrome de Cagnes sur mers en courant pieds nus. Lors d’une récente course pmu, mon protégé n’a certes jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il préparait ce tiercé. Mon cheval approche désormais les 250000 euros de gains et cela devient plus dur. Bien placé en tête, il va viser une petite allocation. On tente notre chance.

Jean-Michel Bazire : Calaska de Guez (n°4) a été réservée pour ce quinté+. Ma jument va, en effet, découvrir un engagement en or sur une piste à son entière convenance. Alexandre Abrivard, son driver, la connaît bien et elle sera cette fois déferrée des quatre pieds. Malgré la présence de quelques chevaux de qualité, elle détient évidemment une très bonne chance à défendre ce mercredi. Tous les feux sont au vert.

Mickaël Cormy : En dernier lieu, Cross Dairpet (n°5) courait ferré et il avait le handicap de s’élancer en seconde ligne derrière l’autostart. De plus, il n’a pu s’exprimer dans l’ultime ligne droite. Cette tentative lui aura permis d’arriver au mieux pour cet objectif visé de logue date. Il sera bien engagé et courra cette fois pieds nus. Mon pensionnaire a toujours bien couru sur cette piste sélective de Marseille-Borély. Je compte sur lui pour accrocher une belle place à l’arrivée de cette 2ème étape du Grand National du Trot.

Emmanuel Allard : Bachar (n°6) avait été opéré d’un métacarpien l’été dernier. Il n’avait pas un très bon programme cet hiver pour se remettre dans le bain d’autant qu’il n’est pas fan de la grande piste de Vincennes. Il a dû être de nouveau arrêté en début d’année. L’engagement est idéal au premier échelon. Je n’effectuerais pas un si long déplacement sans ambitions. J’espère donc le voir obtenir un bon résultat dans ce quinté du 27 mars.

Nicolas Ensch : Elvis du Vallon (n°7) s’est élancé au galop lors d’une récente course pmu. C’est un cheval assez bouillant et le fait que je rallonge son enrênement ne lui a pas plu. Il est assez nerveux avant de volter. En théorie, il dispose d’une première chance théorique dans ce tiercé où il se retrouve idéalement engagé à la limite du recul. Athéna des Ravaux (n°13), sa compagne d’écurie, est un peu obligée de se présenter dans cette compétition. L’anneau de Borély, doté d’un sol assez souple, lui convient parfaitement. On déferre plus volontiers sur cette piste. Avant le coup, sa tâche n’est pas simple en raison de son handicap de 25 mètres mais elle visera un petit lot.

Guillaume Gillot : Lors d’un récent quinté+, Black Jack From (n°8) s’est montré fautif prouvant ainsi qu’il était toujours aussi délicat à driver. Malgré tout, il a laissé une très bonne impression à Éric Raffin. Je ne peux pas laisser passer un si bel engagement à la limite du recul. Mon protégé va se plaire sur ce tracé corde à gauche et, avant le coup, le lot semble dans ses cordes.

Laurent Simon : Allegro Nonantais (n°9) a pleinement profité de ses deux courses de rentrée. Au début du mois à Laval, il est tombé sur un cheval fatigué pour finir et il n’a pu s’exprimer que trop tardivement, c’est dommage… Le chrono était excellent d’autant qu’il était ferré. Mercredi, mon cheval sera idéalement placé à la limite du recul dans cette 2ème étape du Grand National du Trot. A mon avis, il est en mesure de tirer son épingle du jeu s’il bénéficie d’un bon déroulement de course.

Jean-Marie Roubaud : Baldi Star (n°10) a terminé à sa place le dernier coup. Comme la piste était un peu ferme et qu’il était déferré, il n’était pas à son affaire. Mercredi, il devra rendre la distance et il va garder ses fers, ce qui complique assurément sa tâche. Il disposera d’un engagement plus favorable prochainement. A mon avis, vous pouvez l’écarter de votre prono. Viking d’Hermès (n°16) a parfaitement rempli son contrat la dernière fois. Il va terminer dans les cinq premiers mais gagner ce quinté du 27 mars sera certainement difficile. Calaska de Guez, Elvis du Vallon et Black Jack From en tête ne sont pas les premiers venus. Je tiens aussi à préciser qu’il est toujours un peu moins compétitif sur la piste de Marseille-Borély.

Stéphane Cingland : Bulle de Laumont (n°11) est invaincue cette année ayant remporté les trois courses pmu qu’elle a disputé. Le rester à l’issue de cette étape marseillaise ne sera pas facile mais elle est en grande forme et affectionne la piste de Borély. Elle est encore meilleure qu’à Cagnes-sur-Mer sur ce tracé. Sans incident, ma jument a sa place parmi les cinq premiers de ce tiercé.

Pascal Godey : Astral Viretaute (n°14) va se plaire sur cette piste qui avantage les finisseurs. Le dernier coup à Lyon-Parilly, la ligne droite n’a pas été assez longue pour lui. Si la course s’était prolongée, il aurait fini en tête des battus. S’il peut se faire ramener jusqu’à la sortie du tournant final alors il devrait participer activement à l’arrivée de ce quinté+.

Yannick-Alain Briand : Aprion (n°15) fait preuve d’une louable régularité dans ses performances. Il lui manque la petite étincelle pour gagner mais à 9 ans, il est toujours aussi performant. Il se préserve mais ne lâche rien. J’ai préféré cet engagement à un autre à Lyon. Sa tâche ne sera pas facile car il aura le handicap de rendre la distance mais il pourrait s’emparer de la quatrième ou cinquième place de cette 2ème étape du Grand National du Trot.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette78111164155
Turfomania.fr7854611611
Equidia74816115115
Geny Courses7418115169
Canalturf.com74118151615
Zeturf.fr74811116126
Radio Balances74816111512
Bilto47815161112
RTL48111697151
Tierce Mag.7418516129

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 27 mars 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Marseille-Borély. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Marseille-Borély. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE MARSEILLE BORELY – Réunion premium n°1 – Course pmu n°7 (Prix Docteur Yves Bachelier) – Départ prévu aux alentours de 16h50 – Trot attelé – Allocations totales : 25000 € – Distance à parcourir : 3000 mètres – Pouzzolane – 16 partants – Corde à gauche – Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 176000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 89000 € ou plus. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia ce mercredi et elle se déroulera sur l’hippodrome de Marseille-Borély. C’est donc sur cette piste sélective que se produira CAPITOLE MESLOIS (n°13), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Nicolas Ensch disputera la septième épreuve du programme, une course de trot attelé pour chevaux d’âge. Il compte 11 victoires et 8 accessits en seulement 40 tentatives, soit plus de 47% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. Ce fils de Ganymède et Perrine Mesloise n’a donc pas beaucoup de courses au compteur et il doit certainement être en important retard de gains à l’heure actuelle. Mercredi, il sera déferré des 4 pieds, une configuration qui l’améliore, et il se présentera au top de sa forme pour ce bel engagement face à une opposition à sa portée. Il est vrai qu’il a déjà affronté des chevaux de la trempe de Cash des Caillons, Cross Dairpet, Créature Castelets, Cornflower Jac, Comète Jet ou encore Dimmidisia. Autant de chevaux qui auraient figuré parmi les favoris de cette compétition s’ils avaient été déclarés partants. Sa chance est donc bien réelle et il conviendra de suivre sa prestation avec un certain intérêt malgré son handicap de 25 mètres.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.