Prix de Bihorel - course pmu du 30 septembre 2018

Pronostic quinté du 30 septembre 2018 – Prix de Bihorel

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 30 septembre aura comme support le prix de Bihorel, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 50000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 219000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2100 mètres corde à gauche de la grande piste avec un départ donné derrière les ailes de l’autostart (9 chevaux en première ligne). A l’occasion de cette modeste épreuve de vitesse, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000). Grâce au Boost Ordre, 1 million supplémentaire sera également alloué au rapport du quinté ordre.

Le favori du pronostic

AS DE GODISSON (n°5) vient d’afficher un net regain de forme à deux reprises en province et, avant le coup, il semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par Julien Grumetz vient, en effet, d’obtenir une probante deuxième place dans une épreuve au trot attelé. Ce jour-là, il s’intercalait entre Vez des Voirons et Ashoka, deux chevaux qui ont répété par la suite. Le premier nommé s’imposait à sa sortie suivante tandis que la pensionnaire de l’écurie de Jean-Baptiste Bossuet terminait au troisième rang d’une épreuve au trot monté sur l’hippodrome de Vincennes. La ligne est donc particulièrement favorable. Dimanche, ce rejeton de Gai Brillant évoluera sur un parcours à son entière convenance (1 victoire pour sa seule et unique tentative sur ce tracé lors du dernier meeting d’hiver, soit 100% de réussite à la gagne). De plus, il courra pieds nus, une configuration qui lui convient parfaitement, et il sera idéalement placé en première ligne derrière les ailes de l’autostart. Confié aux bons soins de l’habile Matthieu Abrivard, il devrait logiquement lutter pour la victoire à l’issue d’un parcours sans encombres. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Jugée sur ce qu’elle vient de réaliser, BISE DU COGLAIS (n°4) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Cette fille de Prince Gédé vient, en effet, de renouer avec le succès à l’occasion d’un événement disputé sur l’hippodrome de Vincennes. Ce jour-là, le contexte était différent car elle courrait sur les 2850 mètres de la petite piste et n’affrontait que des femelles. Dimanche, cette élève de Jean-Michel Bazire se présentera au départ d’une épreuve de vitesse et elle aura les mâles sur sa route. Sa tâche se complique donc forcément d’autant qu’elle est nettement meilleure sur les pistes plates. Néanmoins, vu l’excellence de sa condition physique actuelle, son bon numéro derrière les ailes de l’autostart et la maestria de son entraîneur-driver, on peut légitimement espérer la voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Très à l’aise sur ce parcours de vitesse, BEL AIR (n°12) semble être le bon tocard de ce quinté du 30 septembre. Ce pensionnaire de Franck Boismartel avait bien couru sur ce tracé obtenant 1 victoire et une quatrième place en deux tentatives. A chaque fois, il affrontait des concurrents étrangers et trottait sous la barre des 1’12’0. Autant dire qu’il lui suffirait de réaliser de tels chronos pour se mettre en évidence face à de tels chevaux. Il sera certes contraint de partir en deuxième ligne mais il sera confié aux bons soins de l’habile David Thomain et déferré des 4 pieds. En cas de défaillance des favoris, il pourrait éventuellement pimenter les rapports.

L’outsider spéculatif

En dernier lieu, BRASIL DE BAILLY (n°8) est retombé dans ses travers étant disqualifié pour allures irrégulières par les commissaires alors qu’il semblait avoir retrouver la bonne carburation. Ce représentant de l’entraînement de Bruno Bourgoin venait, en effet, de s’emparer d’une honorable sixième place dans un lot bien composé. Ce jour-là, il terminait dans le sillage de Ce Bello Romain, Câlin de Morge, Boy Dancer, Blues des Landiers, Vertige de Chenu. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette modeste épreuve. En analysant ses performances, on peut également s’apercevoir que ce fils de Baccarat du Pont avait trotté 1’12’1 au printemps dernier sur ce parcours, un chrono valable. Sa chance théorique est donc bien réelle et si Franck Nivard parvient à le maintenir dans les bonnes allures jusqu’au poteau alors il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Bihorel. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Au cours du dernier meeting d’hiver, BINIOU DE CONNEE (n°3) s’était octroyé l’accessit d’honneur d’une course pmu disputée sur les 2700 mètres de la grande piste. Ce jour-là, il trottait 1’13’9, une réduction kilométrique intéressante pour cette catégorie, et il battait Showmar, Bora Bora Jiel, Boy Dancer, Easytowin, Say That Again et Beppe Am. autant de chevaux qui auraient figurés parmi les favoris de cet événement s’ils y avaient été engagés. Jugé sur ses meilleurs titres, ce fils de Ni Ho Ped d’Ombrée possède donc une chance théorique de premier ordre en pareille société. Il reste certes sur plusieurs sorties en demi-teinte mais sa récente quatrième place au trot monté montre néanmoins qu’il est sur la bonne voie. Dimanche, ce cheval entraîné par Christophe Alain Mallet sera déferré des 4 pieds pour la première fois de sa carrière et il s’élancera avec un numéro idéal en première ligne. Il n’y aurait donc rien d’étonnant à ce qu’il se rappelle au bon souvenir des parieurs. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. Derrière ces cinq chevaux, la course est très ouverte avec de nombreuses possibilités pour la quatrième et la cinquième place. Probablement meilleur sur les hippodromes avec une piste plate, BE BOP MESLOIS (n°6) est cependant loin de constituer une impossibilité si son se fie à quelques unes de ses performances réalisées sur la grande piste. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. BUSY MONEY RINGEAT (n°1) a hérité d’un numéro piège le long de la corde mais elle a quelques titres à faire valoir et, si son driver parvient à suivre les bons dos, elle pourrait compléter la combinaison gagnante. Enfin, on s’intéressera à la candidature de BELLINO D’AUVRECY (n°13), un fils de la championne Lady d’Auvrecy qui va retrouver la grande piste avec quelques ambitions ce dimanche. Cet élève de Jean-Marc Chaineux aura certes le handicap de partir en seconde ligne derrière l’autostart mais il conviendra de s’en méfier quelque peu. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Dimanche, AZAFRAN (n°2) va effectuer un long déplacement depuis le sud-est de la France pour courir cet événement et ce n’est sûrement pas à des fins touristiques. Ce fils du crack Ready Cash demeure toutefois très bouillant derrière l’autostart et son driver, Gabriele Gelormini, va devoir pianoter pour le maintenir au trot dans la descente. Avant le coup, il fait vraiment figure de coup de poker et le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 30/09/2018 : 5 – 4 – 12 – 8 – 3 – 6 – 1 – 13

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Blandin (n°15) : 58% de réussite
  • Franck Nivard (n°8) : 51% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°4) : 50% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°5) : 45% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°3) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jean-Marc Chaineux (n°13) : 100% de réussite
  • Christophe Alain Mallet (n°3) : 100% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°4) : 48% de réussite
  • Pascal Godey (n°10) : 40% de réussite
  • Julien Grumetz (n°5) : 40% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Bel Air (n°12) : 1’11’5
  • Bellino d’Auvrecy (n°13) : 1’11’8
  • Brasil de Bailly (n°8) : 1’12’1
  • As de Godisson (n°5) : 1’12’3
  • Be Bop Meslois (n°6) : 1’12’4

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Bel Air (n°12) : 1’11’5
  • Brasil de Bailly (n°8) : 1’12’1
  • As de Godisson (n°5) : 1’12’3
  • Be Bop Meslois (n°6) : 1’12’4
  • Aravis Roc (n°7) : 1’12’6

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 219000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2100 mètres. Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne). Corde à gauche. Grande piste. Allocations totales : 50000 € (Vainqueur : 22500 €, 1er accessit : 12500 €, 2ème accessit : 7000 €, 4ème place : 4000 €, 5ème place : 2500 €, 6ème place : 1000 €, 7ème place : 500 €).

Les interviews des entraîneurs

Théophile Loncke : En dernier lieu, Busy Money Ringeat (1) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. A sa décharge, ma jument n’a jamais obtenu de bons résultats sur les pistes en herbe. Cette sortie a surtout servi à la préparer pour ce quinté du 30 septembre. Elle va y découvrir un engagement favorable et courra sur une distance à son entière convenance. Notez aussi qu’elle sera déferrée des postérieurs et munie de fers en alus aux antérieurs.

David Cinier : Azafran (2) a eu un mauvais parcours à Cavaillon. Je profite de cet engagement sur mesure pour effectuer un long déplacement jusqu’en région parisienne. Mon pensionnaire reste très délicat derrière l’autostart mais, s’il s’élance sur la bonne jambe, il pourrait faire afficher une belle cote à l’arrivée de ce tiercé.

Christophe Alain Mallet : Biniou de Connée (3) a connu des problèmes pulmonaires et a mis du temps à retrouver la bonne carburation. C’est désormais chose faite. Il avait bien travaillé au trot monté lors des séances d’entraînement et il n’a fait que confirmer en compétition ce qu’il montrait le matin. Dimanche, mon cheval devrait afficher des progrès à l’occasion de ce quinté+ mais il faudra battre la partenaire de Jean-Michel Bazire.

Jean-Michel Bazire : Lors de sa dernière tentative au trot attelé, Bise du Coglais (4) a gagné un événement. Depuis, nous avons tout fait pour lui redonner de la fraîcheur pour ce bel engagement. Ma jument ne monte pas trop la côte mais, selon moi, elle devrait lutter pour la victoire dans ce prix de Bihorel. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Julien Grumetz : As de Godisson (5) peut difficilement trouver de meilleures conditions de course. Déferré des quatre pieds et drivé par Matthieu Abrivard, cela se présente plutôt bien même si Bise du Coglais (4) et son driver, Jean-Michel Bazire, s’annoncent redoutables dans ce quinté du 30 septembre. Tous les feux sont au vert.

Pierre Belloche : Be Bop Meslois (6) est en excellente condition physique actuellement. Lors de son ultime tentative province, il a pu renouer avec la victoire. Ce jour-là, mon protégé affrontait les jeunes chevaux et les trotteurs étrangers, ce qui ne sera pas le cas dans ce tiercé. Il est certes meilleur sur la petite piste mais il fait bien la grande sur les 2100 mètres. A mon avis, il peut doubler la mise avec un parcours à sa convenance.

Emmanuel Varin : En dernier lieu, Aravis Roc (7) n’a pas démérité mais, avec le 7 derrière l’autostart, son driver avait eu les ordres de démarrer assez vite. Une fois en tête, il s’est mis à tirer et fort logiquement, il l’a payé dans la phase finale. Dimanche, le lot a l’air de se tenir. Sachez que mon cheval a besoin d’un parcours à l’économie le long de la corde pour donner sa pleine mesure. Il devra donc bénéficier d’un déroulement de course idéal pour participer activement à l’arrivée ce ce quinté+.

Bruno Bourgoin : Lors de sa plus récente sortie, Brasil de Bailly (8) s’est montré fautif sans raison apparente. Lors de son avant-dernière tentative, il s’était classé sixième d’un meilleur lot. Dimanche, il sera bien engagé et s’est déjà bien comporté sur ce parcours de vitesse. Toutes les conditions sont réunies pour qu’il obtienne un bon résultat dans ce prix de Bihorel.

Pascal Godey : Amour Encore (10) joue de malchance depuis plusieurs mois. Dans ce quinté du 30 septembre, mon élève aura le handicap de s’élancer en seconde ligne mais avec un petit numéro le long de la corde. J’espère qu’on va avoir un peu de réussite. Sur la grande piste, il a toujours du mal à négocier la montée mais il se relance toujours dans l’ultime ligne droite. Il n’est pas hors d’affaire pour un bon classement.

Patrice Dessartre : Armada Buroise (11) reste sur de bonnes performances dans des courses pmu qui avaient lieu en province. Durant l’été, ma protégée avait bien couru sur les 2.100 mètres de la petite piste. En seconde ligne, il faudra qu’elle bénéficie d’un déroulement de course favorable pour participer activement à l’arrivée de ce tiercé. Si c’est le cas, elle pourrait accrocher une quatrième ou cinquième place.

Franck Boismartel : Bel Air (12) a raté sa saison. Nous avons mis du temps à déceler qu’il était victime d’un virus. Sa dernière sortie au trot attelé avait pour but de préparer ce quinté+. Dimanche, mon cheval courra pieds nus et il sera certainement muni d’œillères pour la première fois de sa carrière. J’espère qu’il va se rappeler au bon souvenir des parieurs. Selon moi, vous auriez tort de l’écarter de votre prono.

Jean-Marc Chaineux : Dernièrement, Bellino d’Auvrecy (13) a bien couru à Lisieux. Les prises de sang sont parfaites, ce qui n’était pas le cas il y a trois semaines. c’est un trotteur qui ne gagne pas souvent. Dans ce prix de Bihorel, il aura l’avantage de n’affronter que des chevaux français âgés de 7 et 8 ans. Selon moi, il n’est pas incapable de figurer dans la combinaison gagnante.

Gilles Curens : Dimanche, Bientôt Jenilou (14) sera contraint de s’élancer en seconde ligne derrière la voiture et je ne vais pas le déferrer. Il sera muni de plaques de cuir sous chaque pied. Mon cheval aura bientôt des engagements plus favorables à son programme. Il n’est cependant pas hors d’affaire pour une petite allocation.

Franck Blandin : Dernièrement, Anza du Carbonel (15) ne s’est pas mal comportée mais n’a plus de marge de manoeuvre. Avec ses gains, elle ne peut plus faire le tour des autres. Ma pensionnaire e présentera au départ de cet événement en étant en pleine possession de ses moyens. Elle aura toutefois le handicap de s’élancer avec le numéro 15 derrière l’autostart. Il faudra donc que tout se passe bien pour qu’elle parvienne à tirer son épingle du jeu.

Yves Jean Le Bezvoet : Belicio Wild (16) avait les poumons sales. On a fait le nécessaire pour le présenter au mieux. Revenir sur un tracé de vitesse ne sera pas un problème. Il n’affrontera que des chevaux d’âge. A mon avis, il n’est pas incapable d’accrocher un accessit.

Olivier Bizoux : Banquière (n°17) est en grande forme à l’heure actuelle. En dernier lieu, ma jument a fourni un bel effort final dans la ligne d’arrivée terminant à la sixième place d’une course pmu. Je la laisse ferrée car elle semble nettement plus à son affaire dans cette configuration. Dimanche, je la crois capable de réaliser un exploit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette4568131123
Turfomania.fr4531213869
Equidia4538612111
Geny Courses4135681712
Canalturf.com5438612713
Zeturf.fr54612313811
Radio Balances4563811215
Bilto4581631213
RTL46538151211
Tierce Mag.5436138121

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 30 septembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Alexandre Decoopman.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 (Prix d’Eaubonne)- Course pmu n°1 – Départ prévu aux alentours de 13h35 – Trot attelé – Allocations totales : 50000 € – Distance à parcourir : 2175 mètres – Grande piste – 10 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 ans n’ayant pas gagné 175000 € au cours de leur carrière : A 6 ans, CRAZY LOOK (n°8) va effectuer des débuts tardifs dans la spécialité du trot monté mais, en digne petit fils de First de retz, il ne semble pas incapable d’y trouver sa voie. Présenté essentiellement au trot attelé depuis ses premiers pas en piste, ce fils de Look de Star a déjà montré qu’il possédait un beau brin de qualité tant en province qu’en région parisienne. On lui trouve, en effet, des lignes avec des chevaux de la trempe de Cadix, As des Jacquets, Chtiot de Bellande, Coalinga City, Césario Bello. On peut également s’apercevoir qu’il s’est déjà bien comporté sur l’hippodrome de Vincennes. Voilà un an, cet élève de Francis Jung avait trotté 1’14’4 à l’occasion d’une course pmu disputée sur les 2700 mètres de la grande piste. Ce jour-là, il avait pourtant sur sa route Colt des Essarts, Cobra Ar Carac, Christo, Copernic de Play et Choriste du Trio. Quelques mois auparavant, il avait également bien couru s’octroyant le premier accessit d’une épreuve de vitesse en 1’12’6 non sans jouer de malchance dans l’ultime ligne droite. Ce samedi, il va certes affronter quelques chevaux de classe ayant largement fait leurs preuves sous la selle mais il aura l’avantage d’être monté par une jeune apprentie de talent, laquelle ne portera que 57 kilos contre 63 kilos pour les jockeys professionnels. Cela pourrait l’aider à fournir, d’entrée de jeu, une belle performance et faire afficher un cote intéressant à l’arrivée de cette compétition. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt même si c’est évidemment loin d’être un coup sûr gagnant.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.