Prix des Villas de Benerville - course pmu du vendredi 6 janvier 2017

Pronostic Quinté du vendredi 6 janvier 2017 – Prix des Villas de Benerville

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du vendredi 6 janvier 2017

C’est le prix des Villas de Benerville qui servira de support au quinté du vendredi 6 janvier. Il s’agit d’une course de galop inscrite au programme de la réunion PMU qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Cette compétition, qui a réuni 16 partants, se disputera sur le parcours des 1900 mètres de la PSF.

Le favori du pronostic de Fréquence Turf

HAPPY CAUSE (8) se montre très à l’aise sur les pistes sable fibré ayant déjà passé le poteau en tête à trois reprises en six tentatives sur cette surface. Ce vendredi, il monte quelque peu de catégorie. De plus, il n’a plus la même situation sur l’échelle des valeurs venant d’être pénalisé par le handicapeur. Néanmoins, il semble voler de progrès en progrès à l’heure actuelle et pourrait bien signer une exploit en fournissant le lauréat de ce tiercé. Il sera le favori de ce pronostic.

Le cheval de base

JASMIRALDA (11) cherche sa course avec application et elle pourrait la trouver ce vendredi à l’occasion de ce quinté+ où elle semble avoir une belle carte à jouer. Cette pensionnaire de l’écurie de Stéphane Wattel aura l’avantage d’être entraînée sur place et d’être toujours en grande forme en cette fin de saison. Bien placée au poids et nantie d’un bon numéro dans les stalles de départ, elle devrait logiquement s’emparer d’une des cinq premières places si elle bénéficie d’un parcours sans encombres. On la verra donc comme une bonne base pour faire des combinaisons en champ réduit.

Le tocard du quinté

MULTIPLES CHANCES (6) possède quelques lignes intéressantes à la lecture de ses performances et il aura l’avantage d’être en forme en cette fin de saison comme le montre sa belle prestation dans le prix de la Ville de Toulouse. Certes, cette compétition se déroulait sur le gazon mais il a déjà bien couru sur le sable. A priori, on peut le voir comme le bon tocard de ce quinté du 6 janvier même si sa cote risque de ne pas être si élevée que cela vu sa régularité.

L’outsider

VEAKALTO (4) est largement confirmé à ce niveau de la compétition avec un succès et trois places en neuf tentatives. Dernièrement, ce fils de Slickly s’est bien comporté dans le prix de la Forêt d’Ermenonville échouant de très peu pour une place dans la combinaison gagnante. Auparavant, il avait réussi à s’imposer sur ce parcours lors du prix des Equidays. Ce vendredi, il n’a pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde à l’occasion de ce prix des Villas de Benerville. Il va, en effet, devoir s’élancer complètement à l’extérieur de la piste. Son jockey devra se faire ramener sans faire trop d’efforts pour jouer un rôle à l’arrivée. Si c’est le cas, il devrait fournir un bel effort final dans la ligne droite et cela pourrait lui permettre de s’emparer d’un accessit.

Les 4 chevaux incontournables

NEW FROSTY (5) a bien couru pour sa réapparition et elle sera de nouveau associé à la cravache d’or en titre, Pierre-Charles Boudot. Si elle ne subit pas le contrecoup de cette bonne rentrée, elle devrait confirmer sa bonne forme du moment. Vendredi, SANS PEUR (9) n’a pas hérité de la meilleure des places à la corde. Il était toutefois difficile d’aller contre sa candidature vu sa régularité à ce niveau. On l’envisagera simplement plus pour une place que pour la victoire. ASTRAL MERIT (2) ne cesse de repousser ses limites en cette fin de saison. Lauréate de sa dernière coure, sa situation sur l’échelle des poids s’est nettement dégradée et elle aura sûrement du mal à s’imposer de nouveau. Toutefois, elle s’élancera avec un excellent numéro de corde et comme elle aime pratiquer la course en avant, elle pourrait conserver une place dans les cinq premiers. Depuis que le handicapeur a consenti de la baisser au poids, ZLATAN IN PARIS (10) a retrouvé son meilleur niveau. Dernièrement, il a conclu au quatrième rang à ce niveau. S’il a bien récupéré, il devrait confirmer en prenant à nouveau une place.

Cheval de dernière minute en cas de non partant

Que penser de YUME (3) ?… Il aura l’avantage d’être monté par le crack Jockey Christophe Soumillon ce vendredi mais il a radicalement échoué à ce niveau depuis des mois.

Le pronostic quinté gratuit

Sélection de Fréquence Turf pour ce quinté du 06/01/2017 : 8 – 11 – 6 – 4 – 5 – 9 – 2 – 10

Les autres points de vue sur ce prix des Villas de Benerville

Parce que plusieurs opinions valent mieux qu’une, Fréquence Turf vous propose également les avis des entraîneurs, les meilleurs pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf.

L’avis des entraîneurs

David Smaga : Menardais (1) a pour ainsi dire compromis toutes ses chances par son départ manqué lors de sa dernière tentative dans un quinté+ disputé sur cette piste. Sa ligne droite finale a toutefois été satisfaisante. C’est ce qui m’incite à insister à ce niveau de la compétition. Sa forme est restée au beau fixe à l’entraînement et un rachat est espéré dans ce prix des Villas de Benerville.

Fabrice Veron : Astral Merit (2) fait toutes ses courses actuellement et c’est une jument qui apprécie les pistes en sable fibré. Elle a certes moins de marge sur l’échelle des poids depuis son dernier succès mais la forme est là, comme me l’a confirmé son entourage. Elle devrait lutter pour les accessits dans ce quinté du 6 janvier. Pour gagner, ça sera un peu plus compliqué.

Yann Lerner : Yume (3) aurait pu finir plus près à l’occasion de sa dernière sortie dans une course pmu disputée sur ce parcours. Sa situation sur l’échelle des valeurs s’est améliorée cet automne. Je trouve vraiment le cheval dans de très belles dispositions au travail. Il sera associé à Christophe Soumillon pour ce tiercé. Il à une belle carte à jouer.

Vaclav Luka : Veakalto (4) a bien couru dernièrement même si son jockey l’a peut-être trop laissé faire. Le fait de n’avoir pas couru depuis un mois et demi ne sera pas un problème. Il a bien travaillé à l’entraînement afin de préparer cette épreuve. Ce n’est pas une course facile mais il doit terminer dans les trois premiers à l’arrivée si tout se passe bien durant le parcours.

Yves de Nicolay : New Frosty (5) s’est reposée pendant deux mois et demi. Dernièrement, pour sa rentrée, elle s’est remarquablement comportée sur une piste qu’elle affectionne montrant qu’elle était toujours compétitive dans les handicaps malgré les cinq livres de pénalité reçue par le handicapeur. Vendredi, j’en attends le meilleur.

Lionel Larrigade : Multiple Chances (6) sera présent au départ de cette compétition car je ne voulais pas le laisser sans courir durant trois mois en vue d’un quinté+ disputé le mois prochain. Depuis qu’il est arrivé à l’écurie, je ne l’ai jamais présenté sur la PSF. J’espère qu’il nous fera plaisir en s’emparant d’une allocation.

Joël Boisnard : Lucky Team (7) vient de très bien finir son parcours dans un récent tiercé. Vendredi, il revient sur 1900 mètres, distance qu’il avait abordée dans sa jeunesse. C’est un cheval de 1400-1600 mètres mais il paraît très bien. Sur ce parcours plus long qu’à l’accoutumée, je préfère qu’il ne porte pas les oeillères. Mis à part le doute sur la distance, tous les feux sont au vert avant ce prix des Villas de Benerville.

Stéphan Cerulis : Happy Cause (8) est un chic cheval. Il vient de manifester sa forme en s’imposant dans une course pmu sur cette même piste de Deauville. Il va passer un test dans ce quinté du 6 janvier. Tout d’abord face à ses aînés et en 38 de valeur. Un petit numéro dans les stalles de départ serait le bienvenu d’autant que c’est un concurrent qui se monte près des chevaux de tête.

Stéphane Wattel : Sans Peur (9) a repris de la fraîcheur pour cette course qui constitue un objectif. Après cette tentative, la jument ira se reposer. Mes deux pensionnaires ont prouvé leur compétitivité à ce niveau. Même si c’est toujours un travail de garder des pouliches en bonne condition physique à cette période de l’année , elles sont toutes deux en forme le matin à l’entraînement.

Romain Le Dren Doleuze : Zlatan in Paris (10) vient de montrer que son jour était proche à ce niveau de la compétition. La semaine passée, malgré une distance trop courte, il s’est remarquablement comporté dans un quinté+. Il me semble être resté en grande forme. Vendredi, il devrait lutter pour les premières places à l’issue d’un bon parcours.

Stéphane Wattel : Jasmiralda (11) est restée bien depuis sa sortie dans un tiercé qui s’était déroulé sur l’hippodrome de Chantilly à la fin du mois de novembre. Elle a repris de la fraîcheur pour ce qui sera son dernier objectif de l’hiver. Elle a une tactique de course plus facile à gérer pour son jockey par rapport à mon autre pensionnaire qui a tiré un numéro de corde moins favorable.

Mme Carina Fey : Indian Walk (12) n’a pas apprécié la piste paloise dernièrement. C’est un cheval qui a son caractère. Il demeure imprévisible dans un parcours. Le matin il paraît bien à l’entraînement. Sur 1900 mètres, il ne devra pas faire trop d’efforts prématurés sinon il les paiera dans la ligne d’arrivée. Cette distance représente, en effet, le maximum de sa tenue.

Mario Hofer : Theo Danon (13) s’est très bien comporté lors de ses deux dernières prestations dans des courses pmu à réclamer. C’est un concurrent qui aime la PSF et je pense qu’il va bien courir ce vendredi. Comme il montre une belle forme au travail, nous l’avons supplémenté pour ce prix des Villas de Benerville. Avant le coup, il visera une place dans la combinaison gagnante.

Alessandro Botti : Time Shanakill (14) a effectué de bons débuts dans les quinté+ en novembre dernier. C’était sur plus court et en terrain souple. Mais cela ne m’inquiète pas car il a déjà bien fait sur le sable. Je le trouve très bien au travail pour cette semi-rentrée. Reste à bénéficier d’un bon parcours.

Yan Durepaire : So Funny (15) est une pouliche que j’ai reçue à l’écurie pour qu’elle soit gagnante, ce qu’elle a réussi à deux reprises. Elle a gagné plaisamment sur la piste de Vivaux et je pense qu’elle sera plus à son affaire sur cet hippodrome de Deauville. Malgré une pénalité de quatre livres, on effectue le déplacement avec des ambitions pour ce quinté du 6 janvier.

Romain Le Gal : Butte Montmartre (16) a renoué avec le succès dernièrement. Sa marge au poids est désormais mince. Mais la jument est en très belle condition et se plaît sur les pistes en sable fibré. Vendredi, ces atouts peuvent lui permettre d’ambitionner une éventuelle allocation.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse hippique

Les pronostiqueurs : Canalturf, Geny courses, Zeturf, La gazette des courses, Bilto, RTL, Tierce magazine.
Geny courses1159310287
Canalturf5391121041
Zeturf1195311047
La gazette des courses1195826104
Bilto1035721196
RTL911346528
Tierce Magazine1110935241

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf pour ce tiercé quarté quinté du 6 janvier 2017.

Le cheval du jour

Attention, amis turfistes, ce cheval du jour n’est pas une base ni un coup sûr en jeu simple gagnant. Il n’est pas toujours issu d’une longue étude du papier. Voyez-le plutôt comme un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants de la course. N’hésitez pas à l’inclure dans vos combinaisons de Trio, couplé ou Pick 5.

HIPPODROME DE CAGNES SUR MER – Réunion 3 – Course pmu n°1 – Prix de la Bolline – 2150 mètres – Autostart – Trot attelé – Grande piste – Corde à gauche – 16 partants – Départ prévu vers 13h27 : Pas grand chose à jouer en ce vendredi sur cette piste de Cagnes avec pas mal de courses d’un niveau modeste… Tentons VOSSACRE (5), un trotteur de l’écurie de Virgile Foucault qui semble avoir une belle carte à jouer dans cette épreuve pour Apprentis et lads-jockeys. Sa forme est sûre et il sera piloté par un driver confirmé contrairement au grand favori. Capable de rapidement prendre la tête du peloton, il devrait ainsi éviter les remous du peloton souvent nombreux dans ces compétitions. Cela pourrait lui permettre de fournir le lauréat de cette compétition à sa portée. On suivra donc sa prestation de près en espérant toutefois qu’il reste au trot jusqu’au passage du poteau d’arrivée, lui qui n’est pas toujours très sage.