Prix de l'Aquitaine - course pmu du 7 mai 2019

Pronostic quinté du 7 mai 2019 – Prix de l’Aquitaine

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 7 mai aura comme support le prix de l’Aquitaine, un gros handicap (référence +19) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 3100 mètres corde à gauche de la piste en gazon, laquelle est annoncée souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,7).

Le favori du pronostic

Pas ridicule pour son retour dans les gros handicaps, IMAGO JASIUS (n°16) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par Florent Monnier vient, en effet, de conclure au septième rang alors qu’il n’en était qu’à sa deuxième sortie de la saison. auparavant, il avait prouvé sa bonne forme en s’emparant d’une probante troisième place sur cette piste alors qu’il effectuait sa rentrée. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Mardi, ce rejeton de Spanish Moon et Issoria n’a pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde mais sa situation sur l’échelle des valeurs sera un atout non négligeable et on peut en attendre de logiques progrès sur sa dernière prestation. Dès lors, s’il ne se retrouve pas trop loin des chevaux de tête à l’entrée de la dernière ligne droite, il devrait logiquement participer à l’emballage final. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Véritable modèle de régularité, PALMERINO (n°4) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de Grégoire Leenders rentre, en effet, aux balances quasiment après chaque tentative et il a largement fait ses preuves dans les gros handicaps. On lui trouve notamment déjà 2 victoires en seulement 9 sorties dans cette catégorie. On notera d’ailleurs que ses deux succès on eu pour cadre cet hippodrome de saint-Cloud. Mardi, ce fils de Doctor Dino et Palmeriade évoluera donc sur un parcours de longue haleine qui correspondra parfaitement à ses réelles aptitudes et il sera monté par Pierre-Charles Boudot, un jockey qui vient de terminer deuxième en sa compagnie. Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et on peut raisonnablement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, AJMANY (n°9) semble être le bon tocard de ce quinté du 7 mai. Ce pensionnaire de l’écurie de Jean-Marc Baudrelle a, en effet, remporté trois de ses quatre dernières sorties (2 épreuves à réclamer et un handicap de moyenne facture). Il ne rencontrait certes pas les mêmes adversaires mais on notera qu’il a déjà bien tenu sa partie à ce niveau. De retour dans cette catégorie avec un moral au beau fixe, ce fils de Kheleyf et Passarelle ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Seulement douzième pour sa première tentative dans un gros handicap, DUBAI EMPIRE (n°15) a montré un meilleur visage à sa sortie suivante en obtenant une bonne quatrième place. Ce jour-là, le rallongement de la distance a joué en sa faveur et il a produit une brillante accélération dans l’ultime ligne droite. Mardi, ce protégé de Gina Rarick devra s’élancer avec un mauvais numéro de corde mais, comme c’est un attentiste, cela ne devrait pas le contrarier et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de l’Aquitaine. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Comme le montrent ses deux récentes troisièmes places obtenues en pareille société, AIRFIELD BEAUTY (n°12) est une jument qui est largement confirmée dans les gros handicaps. Mardi, cette bonne finisseuse sera de nouveau associée à Maxime Guyon et elle évoluera sur un parcours à son entière convenance. Dans ces conditions, on est obligé de lui faire confiance. Quatrième de la course référence juste derrière la protégée de Fabrice Vermeulen alors qu’elle devait s’élancer avec un numéro de corde exécrable, GIPSY SONG (n°6) aura certainement du mal à franchir le poteau en tête si le terrain reste juste souple. Cette élève de Mikel Delzangles a toutefois parfaitement sa place dans ce prono si on la juge sur cette brillante prestation. Le jour de son retour en piste, SHINING LORD (n°11) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances après avoir longtemps galopé parmi les chevaux de tête. Avantagé par le rallongement de la distance, il pourrait éventuellement s’emparer d’une quatrième ou cinquième place. Enfin, on s’intéressera à la candidature de ROCK ON DANDY (n°7), un cheval qui n’a pas démérité dans le gros handicap que l’on peut qualifier de course référence. A la faveur de quelques progrès, ce représentant de l’entraînement de Gavin Hernon essaiera de brouiller les cartes. On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute

Cheval bien connu des turfistes, MAX LA FRIPOUILLE (n°1) disputera ce mardi le 22ème gros handicap de sa carrière. Désormais très mal placé sur l’échelle des valeurs, il doit, la plupart du temps, se contenter de lutter pour les places d’honneur. Mardi, cet élève de Rodolphe Collet devra donc compter sur plusieurs défaillances de chevaux en vue pour intégrer la combinaison gagnante. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera donc une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 07/05/2019 : 16 – 4 – 9 – 15 – 12 – 6 – 11- 7

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Thomas Trullier (n°7) : 50% de réussite
  • Théo Bachelot (n°10) : 47% de réussite
  • Antoine Coutier (n°13) : 42% de réussite
  • Maxime Guyon (n°12) : 42% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°4) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Gianluca Bietolini (n°2) : 75% de réussite
  • Mikel Delzangles (n°14, n°6) : 75% de réussite
  • Pia Brandt (n°5) : 51% de réussite
  • Gavin Hernon (n°7) : 50% de réussite
  • Rodolphe Collet (n°1) : 50% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Karlstad (n°5) : +3,5 kilos
  • Ajmany (n°9) : +1,5 kilo
  • Max la Fripouille (n°1) : -0,5 kilo
  • Smart Whip (n°3) : -0,5 kilo
  • Shining Lord (n°11) : -0,5 kilo
  • Vasy Sakhee (n°10) : -1 kilo

Les conditions de course

Gros handicap (référence +19) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er novembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 17 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : souple (indice pénétrométrique : 3,7). Distance à parcourir : 3100 mètres corde à gauche. Météo : ciel nuageux (17°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Rodolphe Collet : Max la Fripouille (n°1) a couru de façon un peu rapproché car il était bien rentré de sa sortie sur l’hippodrome de ParisLongchamp et découvrait un bon engagement. Ce jour-là, mon cheval s’était très bien comporté en terminant à la deuxième place d’une course pmu. Sachez que son moral est au beau fixe à l’heure actuelle. Cependant, dans cette catégorie, sa marge au poids est réduite. Maintenant, il affectionne le tracé de l’hippodrome de Saint-Cloud et, à mon avis, il pourrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 7 mai.

Gianluca Bietolini ; Diluvien (n°2) n’a pas démérité dernièrement sur un terrain un peu trop ferme pour ses réelles aptitudes. Les pluies tombées en fin de semaine passée vont jouer en sa faveur. J’espère donc que la piste sera bien souple. Si tel est le cas, il est capable de faire l’arrivée de ce tiercé même si porter du poids face à ses aînés n’a rien de facile en début d’année de quatre ans.

Christophe Lotoux : Smart Whip (n°3) a été supplémenté pour être au départ de ce quinté+. Mardi, mon pensionnaire passera un test sur 3100 mètres mais il n’y a pas lieu d’être inquiet quand on fait les 2400 mètres de Nantes. Il prend de l’âge mais reste en pleine possession de ses moyens. On n’a pas trop le choix des engagements mais il est apte à prendre une bonne allocation. L’arrivée de la pluie ne le dérangerait pas.

Grégoire Leenders : Palmerino (n°4) s’est remarquablement comporté pour son retour dans un gros handicap en s’emparant du premier accessit. Il est resté en super forme à l’entraînement.  Notez aussi qu’il affectionne l’hippodrome de Saint-Cloud et s’entend parfaitement avec Pierre-Charles Boudot. On serait, évidemment, déçu de ne pas le voir lutter pour le succès dans ce prix de l’Aquitaine. Tous les feux sont au vert.

Pia Brandt : Karlstad (n°5) m’a surpris le jour de sa rentrée. Le déroulement de course lui a été favorable. Il a pu prendre du moral. La castration lui a fait du bien. J’espère qu’il peut poursuivre sur sa lancée à l’occasion de ce quinté du 7 mai. Il a eu 3 kilos de pénalisation par le handicapeur mais c’est un grand cheval qui peut progresser avec l’âge. Sachez qu’il est indifférent à l’état du terrain.

Mikel Delzangles : Gipsy Song (n°6) a bien fini sur une piste un petit peu trop légère pour ses aptitudes en dernier lieu. Ce jour-là, sur ce terrain, elle a été prise un peu de vitesse. Elle préfère les pistes un petit peu souples, ce qu’elle devrait trouver ce mardi à Saint-Cloud. De là à gagner, c’est autre chose mais elle devrait figurer. Coulonces (n°14) a fait une bonne rentrée sur plus court mais c’est plutôt une pouliche de 3000 mètres. Elle a l’air d’avoir monté un peu là-dessus. Contrairement à sa compagne d’écurie, il n’est pas dit qu’une piste trop souple lui plaise. Si le terrain n’est pas trop souple, elle peut rentrer dans la combinaison gagnante de ce tiercé.

Gavin Hernon : Rock On Dandy (n°7) recourt un quinté+ sur plus de 3000 mètres et il est en pleine forme au travail le matin. La dernière fois, il était bien caché et n’a pas pu trouver le passage avant les trois cents derniers mètres. Il a bien fini ensuite. J’espère qu’il pourra trouver une piste un peu assouplie.

Frédéric Rossi : Cutty Pie (n°8) s’est bien comportée dernièrement et arrive sur cet engagement en belle forme. Comme elle ne détient pas de marge au poids, on effectue un test sur cette distance en espérant que cela lui convienne. Avant le coup, je la crois en mesure de participer activement à l’arrivée de ce prix de l’Aquitaine même si pour la victoire ce sera plus compliqué.

Jean-Marc Baudrelle : Ajmany (n°9) a gagné une course pmu pour sa première sortie sous ma férule. Mardi, les conditions de course seront bien différentes. Et le cheval a été pénalisé au poids par le handicapeur. Ce n’est donc pas une première chance théorique mais c’était le moment ou jamais pour tenter notre chance dans un gros handicap. Le cheval est en parfaite condition physique avant de courir ce quinté du 7 mai et il apprécie les pistes souples.

Yann Barberot : Vasy Sakhee (n°10) est confirmée à ce niveau de la compétition et l’état du terrain lui importe peu. Le matin à l’entraînement, elle semble peut-être un peu moins bien cependant. Avant le coup, je demande à voir.

Anthony Crastus : Comme à son habitude, Shining Lord (n°11) a été monté de manière offensive lors d’un récent tiercé et il n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. A sa décharge, il effectuait une rentrée. Je pense qu’il avait besoin de cette course pour retrouver la bonne carburation. En outre, c’est plus un cheval de longue distance qui apprécie le terrain lourd.

Jérémy Para : Airfield Beauty (n°12) s’est très bien défendue dernièrement dans un récent quinté+. Sa bonne condition physique est toujours d’actualité. Et un sensible assouplissement du terrain lui serait profitable. Une logique confirmation de sa part est attendue. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Jess Parize : Mortrée (n°13) s’est très bien défendue à ParisLongchamp. La jument est restée en très bonne forme et elle est prête à obtenir un bon résultat dans ce prix de l’Aquitaine. De plus, si la piste venait à s’assouplir ce ne serait qu’un atout supplémentaire dans son jeu. On se déplace avec des ambitions justifiées.

Gina Rarick : Dubai Empire (n°15) a super bien couru l’autre jour dans un événement. C’est un cheval qui a du talent mais il demeure difficile à gérer pour son jockey. La qualité du parcours aura une grande incidence d’autant qu’on allonge le tir. Il apprécie les pistes souples mais un terrain lourd pourrait le gêner. On n’a pas encore trouvé tous les boutons mais il a du potentiel, c’est certain. Vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Florent Monnier : A force de tourner autour du pot, Imago Jasius (n°16) arrivera bien à gagner son gros handicap un jour ou l’autre. Je le trouve en meilleure forme que la dernière fois, beaucoup plus fleuri. Un terrain souple serait mieux pour lui. On n’est pas obligé d’être tout devant mais il aime bien avoir ses aises durant le parcours.

Ecurie de Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez : Lors de sa dernière sortie, Sikandari (n°17) a été monté un peu trop offensivement. On continue dans cette voie mais cette fois, on va se montrer plus patient. On a des interrogations quant à la façon de le monter, la surface en gazon et sa marge de manoeuvre et avant le coup, on va attendre et tenter de venir prendre une place.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette4512621517
Turfomania.fr41412521613
Equidia41165212106
Geny Courses5241267113
Canalturf.com4125216716
Zeturf.fr
Radio Balances412616211310
Bilto54112261014
RTL1264521713
Tierce Mag.4512215176

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 7 mai 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Les consultants : Damien Bazerque et Ludovic Conio.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Saint-Cloud. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°4 – Course pmu n°5 (Prix Iclea) – Départ prévu aux alentours de 18h45 – Trot monté – Allocations totales : 42000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Grande piste – Cendrée – 13 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 151000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce mardi. La première aura lieu à Marseille-Borély et la deuxième se déroulera sur l’hippodrome de Vincennes. C’est sur cette piste que se produira ELDRICK BOKO (n°13), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement du très en forme Matthieu Abrivard disputera la cinquième épreuve du programme, une course au trot monté où il sera idéalement engagé au plafond des gains. Lauréat dès ses premiers pas sous la selle, ce fils de Cantab Hall et Radiant Lindy avait laissé une belle impression visuelle ce jour-là ralliant le poteau d’arrivée avec une confortable avance sur ses adversaires. On notera également qu’il effectuait son dernier kilomètre sur le pied d’1’11 et fractions, un excellent chrono qui lui confère un important retard de gains à combler. Il confirmait ensuite sa grande forme du moment en s’octroyant une probante deuxième place à Chartres. Ce jour-là, il faisait jeu égal avec Ready Ribb, un trotteur qui allait ensuite doubler la mise sur l’hippodrome de La Capelle. La ligne est donc particulièrement favorable. Mardi, il va changer de registre car il évoluera sur un tracé plus sélectif mais il ne devrait pas être désorienté par le rallongement de la distance. Il devra toutefois passer la montée, ce qui n’est pas fait d’avance. Pour cette raison, on le verra plutôt comme un bon coup de poker à tenter.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.