Prix du Centre d'Entraînement - course pmu du 8 mars 2019

Pronostic quinté du 8 mars 2019 – Prix du Centre d’Entraînement

L’analyse de la course avec le bon tocard et la base incontournable du quinté

Ce pronostic quinté du 8 mars aura comme support le prix du Centre d’Entraînement, un gros handicap (référence +19,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome des Princes de Condé à Chantilly. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 1900 mètres corde à droite de la piste en sable fibré.

Le favori du pronostic

Très à l’aise sur cette piste et particulièrement bien placé dans le bas du tableau, MAGIC PIVOTAL (n°16) semble parfaitement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par Georgios Alimpinisis vient de manifester sa forme en fournissant deux performances intéressantes sur le parcours qui nous intéresse. En tout début d’année, alors qu’il effectuait sa réapparition publique, il s’emparait d’une honorable deuxième place derrière le partenaire de Maxime Guyon après avoir pourtant longtemps galopé aux avant-postes durant tout le parcours. A sa tentative suivante, ce rejeton de Pivotal et Global Magic confirmait ses progrès en franchissant le poteau d’arrivée en troisième position derrière Magny Cours et Mahoe, deux chevaux qui venaient de faire l’arrivée au niveau groupe III. Jugé sur cette ligne favorable, il apparaît même un peu déclassé en pareille société surtout en portant le bottom-weight. Nanti d’un numéro correct dans les stalles et encore monté par Ioritz Mendizabal, il semble tout à fait capable de lutter pour la victoire ce vendredi. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très confirmée dans cette catégorie, LANANA (n°8) semble constituer une solide base de jeu dans ce quinté+. Lors de sa dernière tentative dans un gros handicap, cette protégée de Robert Collet n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais elle a des excuses à faire valoir. Ce jour-là, elle affrontait ses aînés avec pas mal de poids sur le dos (59,5 kilos), ce qui n’est jamais facile à réaliser. On notera également qu’elle ne déméritait pas faisant jeu égal avec Furious des Aigles, un pensionnaire de Corine Barande Barbe récent lauréat à ce niveau de la compétition. Cette sortie est donc meilleure qu’il n’y paraît si on se fie à cette ligne en béton. Avant cette sortie en demi-teinte, elle avait obtenu deux troisièmes places dont une sur ce tracé. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Vendredi, elle s’élancera avec un numéro de corde avantageux et sera associée à Tony Piccone, un jockey qui la connaît parfaitement. Cette fille de Sepoy et Anandara aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement où elle n’affrontera que ses contemporains. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Malgré une situation sur l’échelle des valeurs moins favorable qu’auparavant, TABULARASA (n°2) semble être le bon tocard de ce quinté du 8 mars. En fin de saison dernière, cet élève de Nicolas Caullery avait gagné une compétition disputée sur le sable fibré avant de doubler la mise à l’occasion d’un gros handicap qui se courait sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Ce jour-là, il s’imposait facilement de bout en bout devant Zak, un représentant de la casaque de Jean-Claude Seroul qui a confirmé ensuite. La ligne est donc très favorable. Avantagé par le tracé coulant, ce cheval allant ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

ZILBIO (n°6) est un cheval intermittent qui surprend de temps à autre lorsque les circonstances de courses tournent en sa faveur. L’an dernier, alors qu’il était pris en valeur 39, ce pensionnaire de l’écurie d’Henri-Alex Pantall avait notamment pris une probante troisième place dans un gros handicap analogue sur la piste en sable fibré de Deauville. Son aptitude à cette surface est donc largement avérée. Vendredi, il va certes effectuer sa rentrée mais il défendra les intérêts d’une écurie en grande réussite en ce début de saison. Il pourrait donc parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Centre d’Entraînement d’autant que son numéro de corde avantageux et le profil de la piste devraient jouer en sa faveur. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Depuis ses premiers pas en piste, TROPICAL PRINCESS (n°9) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats. Cette jument entraînée par Fabrice Chappet compte, en effet, 4 accessits et 1 victoire en 6 sorties, soit plus de 83% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. De nouveau confié aux bons soins de l’habile Pierre-Charles Boudot, elle pourrait encore tirer son épingle du jeu aidé dans sa tache pas son bon numéro dans les boîtes de départ. Il conviendra donc de lui accorder un très large crédit. Plutôt gâté par le tirage au sort des places dans les stalles, ASSONANCE (n°14) essaiera d’en profiter pour confirmer sa récente quatrième place acquise sur cet hippodrome. Avant le coup, c’est loin d’être un coup sûr gagnant mais une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir après un bon parcours derrière les chevaux de tête. Récent lauréat d’une épreuve disputée sur ce parcours des 1900 mètres de la piste en sable fibré de l’hippodrome de Chantilly, BANOUSH (n°10) a été pénalisé de 3 kilos par le handicapeur pour cette victoire. Vendredi, les choses se compliquent donc un peu pour ce protégé de Pia Brandt d’autant qu’il n’a pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde. Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu l’excellence de sa condition physique en ce début de saison et le talent de son jockey, l’habile Maxime Guyon. TESTON (n°1) va faire son retour à la compétition en portant le top-weight (60,5 kilos). A priori, il aura certainement du mal à monter sur le podium. Il n’y aurait cependant rien de surprenant à la voir compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Comme le montre sa sixième place obtenue le jour de ses débuts dans les gros handicaps, DANCE THE BLUES (n°12) n’est pas dénué de moyens. Vendredi, il retrouvera la compétition après avoir été éloigné des pistes à la fin de l’été dernier. Sa forme actuelle est donc sujette à caution et, avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 08/03/2019 : 16 – 8 – 2 – 6 – 9 – 14 – 10 – 1

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Stéphane Pasquier (n°7) : 44% de réussite
  • Maxime Guyon (n°10) : 42% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°9) : 40% de réussite
  • Alexis Badel (n°12) : 39% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°11) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Keven Borgel (n°13) : 61% de réussite
  •  Pia Brandt (n°10, n°11) : 56% de réussite
  • Cédric Rossi (n°3) : 46% de réussite
  • Jean-Pierre Gauvin (n°14) : 40% de réussite
  • Fabrice Chappet (n°9) : 37% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Tabularasa (n°2) : +4,5 kilos
  • Banoush (n°10) : +3 kilos
  • Alcama Doloise (n°15) : +2 kilos
  • Sax (n°3) : -0,5 kilo
  • Cayo Coco (n°5) : -0,5 kilo
  • Zilbio (n°6) : -1 kilo
  • Dance The Blues (n°12) : -1 kilo
  • Ultra Petita (n°13) : -1 kilo
  • Diamond Vendôme (n°4) : -1,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Tropical Princess (n°9) et Breath of Fire (n°11) courront ce vendredi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +19,5) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches âgés de 4 ans ayant couru depuis le 1er septembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables afin que le poids le top-weight soit fixé à 60 kilos. 16 partants. Distance à parcourir : 1900 mètres corde à droite. Piste en sable fibré. Etat du terrain : standard. Météo : temps nuageux dans l’ensemble (13°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Pascal Bary : Teston (n°1) va certes faire son retour à la compétition mais il a du travail derrière lui et il me semble, d’ores et déjà, en très bonne forme. Cela me fait dire qu’il est capable de bien courir d’entrée de jeu. Maintenant, mon pensionnaire doit porter le top-weight et jouer la victoire dans ce quinté du 8 mars me semble compliquée mais pas impossible. Personnellement, j’en attends une bonne prestation.

Nicolas Caullery : Tabularasa (n°2) vient de ne pas mal courir à un niveau supérieur et face à des chevaux plus vieux que lui. Auparavant, mon cheval avait gagné facilement un gros handicap. Il est en bonne forme au travail et son excellente condition physique pourrait lui permettre de prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+. Son bon numéro dans les stalles va l’aider dans sa tâche. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Cédric Rossi : Sax (n°3) vient d’effectuer une rentrée encourageante dans une course pmu disputée sur les 1600 mètres de l’hippodrome de cagnes sur mer. Il a progressé depuis cette sortie et j’espère une logique confirmation de sa part à l’occasion de ce quinté+. Sa valeur handicap ne lui laisse pas beaucoup de marge au poids mais vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Christophe Escuder : Diamond Vendôme (n°4) arrive sur cet engagement en parfaite condition physique. Malgré une défaillance sur une distance un peu courte pour ses aptitudes, je n’ai rien à lui reprocher. Vendredi, distance et surface serviront ses intérêts. De plus, il sera monté par Christophe Soumillon. Des points positifs qui me laisse penser qu’il détient une belle carte à jouer dans ce prix du Centre d’Entraînement. Tous les feux sont au vert.

Patricia Alexanian : Cayo Coco (n°5) a réalisé une fin d’année mi-figue, mi-raisin. Après sa dernière tentative, on a procédé à des analyses de sang dont le résultat n’était pas très bon. Le matin à l’entraînement, ma jument a l’air d’être désormais en meilleure condition physique. D’ailleurs, les dernières analyses réalisées étaient rassurantes. Ce n’est pas un grand modèle et elle doit porter du poids dans ce quinté du 8 mars. Avant le coup, elle a surtout besoin de rassurer sur son degré de forme actuel.

Pia Brandt : En dernier lieu, Banoush (n°10) a gagné une course pmu de belle manière. Ce jour-là, mon protégé se rachetait pleinement de sa sortie en demi-teinte dans un gros handicap, course durant laquelle il n’avait peut-être pas eu le meilleur des parcours. Malgré la pénalisation de 3 kilos infligée par le handicapeur pour cette victoire, j’espère qu’il va obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Pia Brandt : Breath of Fire (n°11) vient de prouver sa bonne forme en s’emparant de la troisième place d’une épreuve qui se déroulait sur cet hippodrome de Chantilly. C’est un concurrent qui ne manque pas de potentiel mais il courra son premier quinté+ en ayant assez peu de métier. A mon avis, il pourrait s’avérer un peu tendre face à des chevaux plus endurcis que lui.

Henri Devin : Vendredi, Dance The Blues (n°12) effectuera sa rentrée mais il s’est entraîné régulièrement et je pense qu’il devrait fournir sa meilleure valeur à l’occasion de ce prix du Centre d’Entraînement. L’an dernier, mon élève n’était pas parvenu à tirer son épingle du jeu dans cette catégorie mais cette sortie avait eu lieu sur le gazon alors que c’est un cheval qui demeure plus à l’aise sur le sable fibré. Je ne gagne qu’un gros handicap à peu près par an. Alors, si je venais à enlever celui-ci, le reste de l’année serait long.

Keven Borgel : Ultra Petita (n°13) s’élancera avec toute ma confiance. C’est un cheval qui reste délicat à monter mais, dans un bon jour, il a les moyens d’accrocher un accessit à ce niveau. Pour cela, il faudra qu’il bénéficie d’un bon déroulement de course. Sachez que la piste en sable fibré ne le dérangera pas et la distance à parcourir correspondra parfaitement à ses réelles aptitudes. Avant le coup, je l’estime capable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 8 mars.

Jean-Pierre Gauvin : Assonance (n°14) a été soignée car elle avait mal au dos. En dernier lieu, ma pensionnaire a bien couru en s’emparant de la quatrième place d’une course pmu. Cette sortie avait pour but de l’amener au top pour ce tiercé. Elle devrait se présenter un peu plus affûtée ici tout en n’ayant pas la décharge dans un lot un peu mieux composé. Selon moi, elle est compétitive sans avoir de marge au poids. Si elle peut patienter non loin des chevaux de tête alors ce serait parfait.

Alain Bonin : Alcama Doloise (n°15) a eu droit à quelques jours de vacances. Vendredi, ma jument effectuera son retour en piste et je pense qu’elle va manquer de compétition. Sachez également que j’aurais préféré la voir en deuxième épreuve. Néanmoins, j’espère la voir bien se comporter dans ce quinté+ et si elle venait à s’octroyer une allocation alors je serais ravi de ce résultat.

Georgios Alimpinisis: Magic Pivotal (n°16) a rejoint mon écurie depuis trois mois maintenant. J’aurais préféré que mon cheval soit au départ de la deuxième épreuve du handicap divisé mais il est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Il est grand et costaud mais ne doit pas forcément courir aux avant-postes. Son jockey doit le laisser galoper dans son rythme. A mon avis, il est en mesure de confirmer sa dernière bonne sortie en participant activement à l’arrivée de ce prix du Centre d’Entraînement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1097814162
Turfomania.fr91641410671
Equidia7861091414
Geny Courses1191107865
Canalturf.com7110948162
Zeturf.fr9810251127
Radio Balances10618149114
Bilto9101712425
RTL1247211089
Tierce Mag.10792411114

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 8 mars 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome des Princes de Condé à Chantilly. Les consultants : Philippe Thévenon et Thierry Carosini.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Chantilly. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CORDEMAIS – Réunion premium n°2 – Course pmu n°4 (Prix Jacques Fairand) – Départ prévu aux alentours de 13h25 – Trot monté – Allocations totales : 28000 € – Distance à parcourir : 2825 mètres – Piste en sable – 18 partants – Corde à gauche – Course européenne réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 270000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 145000 € ou plus. Sont seuls admis à participer à cette épreuve les trotteurs n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, gagné une épreuve de niveau Groupe I au trot monté ou au trot attelé. Avantage au poids pour les chevaux montés par des apprentis et lads jockeys. Les turfistes auront du pain sur la planche ce vendredi avec deux réunions premium réservées aux trotteurs très intéressantes mais riches en partants. La première se déroulera sur l’hippodrome de Cordemais en Loire-Atlantique (44) et la seconde aura lieu en région parisienne sur la piste corde à gauche d’Enghien Soisy. C’est sur les bords de la Loire que se produira BRISBANE DU BOURG (n°14), le cheval du jour de FT. Cette représentante de l’entraînement de Sébastien Guarato disputera la quatrième course, une épreuve sous la selle. Prometteuse dans sa jeunesse, elle avait alors donné de sérieux espoirs à son entraîneur alignant pas moins de cinq victoires consécutives à Vincennes durant l’hiver avant de faire jeu égal avec une certaine Bellissima France dans un semi-classique réservé à sa génération. Sujette à des soucis de santé par la suite, elle est restée longtemps sur la touche et, avec seulement 35 sorties à son actif, elle semble avoir un important retard de gains à combler dans les mois qui viennent. Vendredi, cette fille de Jasmin de Flore et Nistelle d’Avèze redescendra nettement de catégorie par rapport à ses récentes sorties sur l’hippodrome du plateau de Gravelle. Elle vient, en effet, d’affronter des chevaux de la trempe de Carla du Châtelet, Baraka de Lou, Bourbon Somolli, Chalimar de Guez, Capitaine France, Bloomer, Caban Prior. Autant de chevaux de classe qu’elle ne croisera pas ce vendredi. Elle aura donc de nombreux atouts dans son jeu et elle devrait logiquement renouer avec le succès. Pour cela, elle devra, tout de même, se méfier du cheval entraîné par la famille Rochard. Ce redoutable finisseur n’est pas le premier venu et il a également réalisé un excellent meeting d’hiver sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.