Prix de La Rochelle - course pmu du 9 avril 2019

Pronostic quinté du 9 avril 2019 – Prix de La Rochelle

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 9 avril 2019

Ce pronostic quinté du 9 avril aura comme support le prix de La Rochelle, un gros handicap (référence +8 +10) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Compiègne en Picardie. Cette course de steeple-chase dotée de 100000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 3800 mètres corde à gauche de la piste en gazon, laquelle est annoncée très souple par France Galop (indice pénétrométrique : 4,1).

Le favori du pronostic

De retour sur un tracé coulant plus en rapport avec ses réelles aptitudes, BRIONNAIS (n°16) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Lors de sa dernière tentative sur le steeple-chase d’Auteuil, ce pensionnaire de l’écurie de Jean-Luc Guillochon n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs terminant loin des chevaux de tête. A sa décharge, il effectuait une petite rentrée et n’a jamais obtenu de bons résultats sur la Butte Mortemart. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif et on le jugera donc plutôt sur ses précédentes sorties dans des lots similaires à Pau qui étaient toutes excellentes. On l’y a notamment vu s’octroyer le second accessit d’un gros handicap derrière Violon de Bréjoux, lequel a ensuite répété en s’imposant en région parisienne. La ligne est donc favorable. Nanti du bottom-weight et confié à Thomas Henderson, un jockey habile, ce fils de Soldier of Fortune et Une Pivoine devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Jugé sur ses meilleurs titres, RASANGO (n°1) semble constituer une base solide dans ce quinté+. De retour en piste en début d’année dernière après une longue interruption de carrière, ce représentant de la casaque de Gérard Augustin-Normand n’avait pas tardé à retrouver la bonne carburation alignant les bons résultats à Pau avant de s’imposer sur cette piste de Compiègne. Il confirmait ensuite à Auteuil en s’octroyant la quatrième place de la Grande Course de Haies de Printemps. Présenté en steeple-chase à la fin de l’été, il obtenait une seconde place et une victoire sur ce tracé. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Mardi, ce rejeton d’Astarabad et Ravna va effectuer une petite rentrée n’ayant pas été revu depuis sa deuxième place acquise dans un groupe III à Cagnes sur mer mais il court généralement bien frais. Ce cheval de classe a également prouvé qu’il portait bien le poids. Il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Ayant déjà bien couru sur la fraîcheur, DOURDOUR (n°9) semble être le bon tocard de ce quinté du 9 avril. L’an dernier, ce cheval entraîné par Louisa Carberry avait, en effet, terminé troisième le jour de son retour à la compétition. Il avait ensuite bien tenu sa partie tout au long de la saison avant de prendre une bonne quatrième place à Auteuil dans un gros handicap analogue. Il aura donc quelques arguments à faire valoir avant de participer à cette épreuve et il n’y aurait donc rien d’étonnant à le voir pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Lauréat d’une course pmu sur ce tracé alors qu’il effectuait sa rentrée, SURDOUE DE BALLON (n°15) est en pleine possession de ses moyens en ce début de saison. Auparavant, cet élève de Louisa Carberry avait fait preuve d’une louable régularité tout au long de la saison dernière rentrant aux balances assez souvent tout en affrontant des lots bien composés. Mardi, ce fils de Turgeon et Nile Breeze va devoir prouver qu’il est encore compétitif après avoir été pénalisé de 3 kilos par le handicapeur mais il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de La Rochelle. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Pas ridicule le jour de sa rentrée en haies, AL ROC (n°11) retrouvera sa discipline de prédilection ce mardi et on peut en attendre de légitimes progrès d’autant que sa situation au poids semble assez favorable. Avant le coup, on lui accordera donc un large crédit. VIC ROYAL (n°12) et SURELY TRY (n°14) viennent de faire jeu égal à l’occasion d’une course pmu disputée en terrain très lourd sur le parcours qui nous intéresse tout en portant 70 kilos. Ce coup-ci, ces deux chevaux affronteront une opposition plus relevée mais leur aptitude au parcours et leur situation sur l’échelle des valeurs pourraient éventuellement leur permettre de compléter la combinaison gagnante de cet événement. Pénalisée de deux kilos pour sa récente victoire, DEFI MAJEUR (n°3) aura certainement du mal à franchir le poteau en tête cette fois-ci. Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu son palmarès. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Comme le montre sa réapparition victorieuse devant un certain Bon Augure, EDALKA DE KERSER (n°2) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle et sa chance théorique est indéniable si on la juge sur ce succès. Cette pouliche de qualité va toutefois devoir porter pas mal de poids (71 kilos) et il n’est pas certain qu’elle soit suffisamment endurcie pour rivaliser avec des chevaux aguerris aux gros handicaps. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 09/04/2019 : 16 – 1 – 9 – 15 – 11 – 12 – 14 – 3

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Paulin Blot (n°10) : 100% de réussite
  • Thomas Stromboni (n°8) : 100% de réussite
  • Régis Schmidlin (n°1) : 50% de réussite
  • Ludovic Philipperon (n°15) : 48% de réussite
  • Thomas Henderson (n°16) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Jean-Luc Guillochon (n°16) : 50% de réussite
  • Julien Mérienne (n°12) : 41% de réussite
  • Louisa Carberry (n°15, n°9) : 38% de réussite
  • Etienne et Grégoire Leenders (n°7) : 34% de réussite
  • Patrice Quinton (n°2) : 33% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Celtior (n°5) : +3 kilos
  • Surdoué de Ballon (n°15) : +3 kilos
  • Cavisto (n°10) : +2,5 kilos
  • Rasango (n°1) : +1 kilo
  • Dont stop Theparty (n°4) : -1 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Edalka de Kerser (n°2), Défi Majeur (n°3), Doux Dingue (n°7), Crédo des Obeaux (n°8) courra ce mardi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +8 +10) réservé à des chevaux âgés de 5 ans et plus ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu ayant servi de support à des paris enregistrés sur le plan national, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables afin que le top-weight soit fixé à 72 kilos. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Steeple-chase. Distance à parcourir : 3800 mètres. Corde à gauche. Piste en gazon. Météo : ciel couvert et averses (13°). Etat du terrain : collant (indice pénétrométrique : 4,4). Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 1er accessit : 22000 €, 2ème accessit : 13000 €, 4ème place : 9000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 3500 €, 7ème place : 2500 €).

Les interviews des entraîneurs

François-Marie Cottin : Rasango (n°1) va effectuer son retour à la compétition à l’occasion de ce quinté du 9 avril. Il me paraît bien le matin à l’entraînement, en bonne forme. Je l’estime apte à fournir une bonne rentrée. Il aura l’avantage de connaître les lieux, ayant fait l’arrivée des courses de steeple qu’il a disputées sur ce parcours. Maintenant, il doit rendre du poids à tous ses rivaux et porter le top-weight, soit 72 kilos. Guyonne (n°13), sa compagne de box, va découvrir mardi le tracé du steeple-chase de l’hippodrome de Compiègne mais, selon moi, elle devrait bien s’y adapter. Ma jument va tenter de mettre à profit sa situation au poids favorable en bas de tableau, à condition que le terrain ne soit pas top profond. En effet, je la préfère en bon terrain.

Patrice Quinton : En dernier lieu, je m’attendais à ce qu’Edalka de Kerser (n°2) court bien mais elle m’a un petit peu surpris tout de même, gagnant facilement une course pmu. Elle a plus le profil pour réussir à Auteuil mais je n’ai pas trop le choix des engagements car je veux aller au plus facile avec cette jument de 5 ans. Elle s’endurcit, progresse et n’a pas pris dur. Elle va dans tous les terrains et devrait bien courir dans ce tiercé, étant en excellente condition physique.

Pascal Journiac : J’ai beaucoup apprécié sa dernière sortie victorieuse car Défi Majeur (n°3) s’est montrée combative durant le parcours avant de s’imposer avec autorité. Des paramètres positifs pour tenter l’aventure dans les gros handicaps. Elle s’adapte à tous les tracés qu’on lui propose et sa forme et au beau fixe. De plus, elle s’entend parfaitement avec Nathalie Desoutter. J’en attends un bon classement dans ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Anne-Sophie Pacault : Dans l’ensemble, Dont stop Theparty (n°4) fait preuve d’une louable régularité. En dernier lieu, je m’attendais, peut-être à un peu mieux. Néanmoins, il ne s’est pas mal comporté. C’est un cheval qui possède son petit caractère et, dans un bon jour, je le crois en mesure de jouer un bon rôle à l’arrivée de ce Prix de La Rochelle. Sachez que je le trouve en très belle condition et, logiquement, j’en escompte une bonne prestation.

Laurent Viel : Celtior (n°5) était chargé dernièrement sur un terrain trop lourd pour ses réelles aptitudes et il n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Quand son jockey a vu que c’était cuit, il n’a pas forcé. Celtior est resté très bien. Comme il est un peu barré en haies, on le dirige en steeple. Il fait un peu tous les parcours. S’il fait bien ici, il ira peut-être sur le Prix du Président de la République à Auteuil. Il semble bien réglé et, s’il ne fait pas de fautes, il devrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 9 avril.

Jacques Bigot : Bargain (n°6) fera sa rentrée dans ce tiercé mais c’est un cheval qui court généralement mieux frais. A mon avis, il a une bonne chance théorique à défendre dans ce lot à sa portée. La dernière fois, il avait déçu ses preneurs mais n’avait pas aimé le terrain très lourd, raison pour laquelle j’ai attendu pour sa réapparition. Il a bien hiverné et a repris le travail en début d’année. Tendu le matin, il est prêt depuis un bout de temps, en espérant qu’il ne soit pas trop frais.

Grégoire Leenders : Lors de sa rentrée dans un gros handicap, Doux Dingue (n°7) a connu un problème de harnachement, avant d’être fortement gêné par une chute survenue devant lui. Cependant, le fait d’avoir été aux courses lui a fait du bien et il semble être monté en condition physique. Maintenant, s’il s’adapte à ce tracé, il a les moyens nécessaires pour participer à l’arrivée de ce quinté+ car il détient de la qualité et ne semble pas mal situé sur l’échelle des valeurs.

Yannick Fouin : Crédo des Obeaux (n°8) va disputer la troisième course de steeple-chase de sa carrière à l’âge de 7 ans, ce qui est assez singulier. Il pourrait pêcher par manque d’expérience. J’aimerais du terrain lourd pour lui. C’est un cheval qui a du potentiel et qui peut représenter un pari amusant ici même s’il a un peu de mal à finir ses courses. Al Roc (n°11) a effectué une rentrée dans une course pmu sur les haies en vue de cet engagement car la voie du Président ne lui est pas ouverte au vu de sa faible valeur handicap. Voilà pourquoi je le dirige vers ce prix de La Rochelle. Sa plus récente sortie publique sur ce tracé s’étant d’ailleurs soldée par un succès. Il a donc des arguments à défendre mardi. Vous auriez tort de l’écarter de votre prono.

Louisa Carberry : Dourdour (n°9) va bien et est prêt à courir même si je m’attends à le voir progresser sur cette sortie. Contrairement à d’autres chevaux de l’écurie, il n’a pas été sauter sur un hippodrome et a un peu moins de travail que mes autres élèves. Il a fait une très bonne saison 2018 et se trouve dans sa catégorie. Il donne son cœur sur la piste et peut prendre une petite place, car il se prépare vite. Cela faisait longtemps qu’on espérait gagner avec Surdoué de Ballon (n°15), mon autre partant, mais il n’est pas toujours motivé. On l’avait orienté en cross country car il était de moins en moins volontaire, ça lui a permis de se changer les idées. Son récent succès lui a redonné du moral, ce qui est très important pour lui. Il a toujours montré de la qualité. Il va très bien et je pense qu’il va bien courir. S’il s’applique dans ses sauts, il peut participer activement à l’arrivée de ce quinté du 9 avril. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Isabelle Pacault : Cavisto (n°10) nous a fait plaisir dernièrement en renouant avec le succès dans une course pmu. Ce jour-là, mon élève disputait son premier handicap et a été logiquement pénalisé par le handicapeur. Mardi, il va monter de catégorie mais c’est un cheval qui a connu des ennuis de santé et qui peut encore progresser. Selon moi, il peut tirer son épingle du jeu, à condition qu’il s’adapte au peloton qui sera plus touffu cette fois. Certes, les lots que Surely Try (n°14) vient d’affronter étaient d’un niveau inférieur mais, actuellement, il me paraît en très belle forme à l’entraînement, raison pour laquelle je l’ai déclaré partant dans ce tiercé. Il a toujours réussi à Compiègne et, s’il nous montre son vrai visage, un accessit est à sa portée. Pour le succès, c’est une autre histoire.

Julien Mérienne : Vic Royal (n°12) vient de passer un petit test à Compiègne qui s’est avéré concluant. Comme je pense qu’il peut encore faire une ou deux saisons, j’essaie de le préserver et de lui éviter des combats durs à Auteuil. La distance et le parcours vont convenir à ses aptitudes. Il est resté en bonne forme avant de courir ce quinté+. Il a un poil magnifique. Il va tenir sa partie et je le vois courir l’une de ses meilleures valeurs.

Jean-Luc Guillochon : Dernièrement, Brionnais (n°16) a faibli dans l’ultime ligne droite. À sa décharge, c’était une semi-rentrée et ce n’est pas trop un cheval d’Auteuil. Mon pensionnaire va découvrir le tracé de Compiègne à l’occasion de ce prix de la Rochelle mais il devrait s’y plaire lui qui adorait la tracé coulant de l’hippodrome d’Enghien Soisy. Il me semble avoir progressé sur sa dernière course comme en atteste son boulot de mardi matin. Il apprécierait enfin un terrain profond qui ne le dérange pas, mais qui peut gêner ses rivaux.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette15431621271
Turfomania.fr21151163415
Equidia111551612143
Geny Courses121023415511
Canalturf.com215141231411
Zeturf.fr112161612154
Radio Balances121114159517
Bilto13211515127
RTL1214153111213
Tierce Mag.23516111012

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 9 avril 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Compiègne. Les consultants : Philippe Thévenon et Éric Brosselin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome du Putois. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°4 – Course pmu n°5 (Prix Bavaria) – Départ prévu aux alentours de 18h40 – Trot attelé – Amateurs –  Allocations totales : 10000 € – Distance à parcourir : 2100 mètres – Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne) – Grande piste – Cendrée – 10 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 87000 € au cours de leur carrière. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia ce mardi et elle se déroulera sur l’hippodrome de Vincennes. C’est donc sur cette piste sélective que se produira CAGNOISE D’AGON (n°2), le cheval du jour de FT. Cette pensionnaire de l’écurie d’Emeric Hernot disputera la cinquième épreuve du programme, une course réservée à des drivers amateurs. En retard de gains à l’heure actuelle, cette bonne jument vient de renouer avec la victoire en province s’imposant dans une course pmu disputée sur l’hippodrome corde à droite de Saint-Brieuc. Ce jour-là, malgré son handicap initial de 25 mètres, elle triomphait facilement sur un parcours de longue haleine après avoir longtemps musardé à l’arrière du peloton. Mardi, elle va changer totalement de registre puisqu’elle évoluera sur un parcours réduit corde à gauche. Cela ne devrait toutefois pas la déranger car elle semble avoir un peu de vitesse et elle a tourne bien dans les deux sens. Associée à un driver qui s’entend bien avec elle et avantagée par son bon numéro derrière les ailes de la voiture, cette fille de Jag de Bellouet et Noblesse de Larré pourrait bien profiter de l’excellence de sa condition physique actuelle pour débuter victorieusement sur la grande piste de Vincennes. On suivra donc sa performance avec une certaine attention même si les coups sûrs gagnants sont rares dans les courses d’amateurs.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.