Prix de l'Orangerie - course pmu du 6 juin 2019

Pronostic quinté du 6 juin 2019 – Prix de l’Orangerie

L'analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 6 juin 2019

Ce pronostic quinté du 6 juin aura comme support le Prix de l'Orangerie, un gros handicap (référence +17) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome de ParisLongchamp. Cette course de plat dotée de 52000 € d'allocations a réuni 18 partants âgés de 4 ans et plus qui s'affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 1400 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,5).

Le favori du pronostic

Désormais mieux placé sur l'échelle des valeurs, WALEC (n°12) semble tout à fait capable de terminer à l'arrivée de ce tiercé. L'an dernier, après avoir gagné son gros handicap au printemps, ce protégé de Nicolas Caullery avait eu du mal à confirmer suite à la pénalité infligée par le handicapeur et il avait aligné les échecs. Progressivement baissé au poids, il était redevenu compétitif en fin d'année et cela lui avait permis d'obtenir de bons résultats durant le meeting de Cagnes sur mer. Il s'était, en effet, octroyé une troisième place à ce niveau avant de confirmer ensuite à Saint-Cloud. Présenté dans des courses pmu dernièrement, ce fils de Shamardal et Sail va donc faire son retour dans les événements ce jeudi. N'ayant plus à prouver son aptitude au parcours et bien placé dans les stalles de départ, il devrait lutter pour les premières places avec l'aide de Maxime Guyon. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Jugé sur sa dernière tentative sur ce tracé, DARK AMERICAN (n°10) constitue une base solide dans ce quinté+. En dernier lieu, ce pensionnaire de l'écurie de Vincent Sartori s'est, en effet, octroyé le premier accessit d'un gros handicap qui se déroulait sur ce parcours des 1400 mètres de la nouvelle piste de ParisLongchamp. Ce jour-là, il avait pourtant le désavantage de s'élancer avec un numéro de corde complètement à l'extérieur mais il échouait de peu pour la victoire tout en devançant le protégé de Frédéric Rossi. Nettement mieux loti par le tirage au sort des places à la corde ce jeudi, ce fils de Dark Angel et Très Americanqueen devrait logiquement s'octroyer l'une des cinq premières places à l'arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s'appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien placé dans les stalles de départ, PASTICHOP (n°15) semble être le bon tocard de ce quinté du 6 juin. Contrairement à sa plus récente tentative dans un gros handicap, ce cheval entraîné par Charles Gourdain s'élancera, en effet, avec un bon numéro de corde, un paramètre important sur ce parcours. En pleine possession de ses moyens selon son entraîneur et confié à Antoine Hamelin, un jockey qui s'entend bien avec lui (2 accessits en 4 sorties), il ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L'outsider spéculatif

ZALAMEA (n°3) fait preuve d'une louable régularité dans ses résultats. Ce cheval de l'écurie de Frédéric Rossi rentre, en effet, aux balances quasiment après chaque tentative. En grande forme à l'heure actuelle, il vient d'obtenir deux accessits d'honneur dans des gros handicaps analogues. Très à l'aise sur ce tracé et, confié à Pierre-Charles Boudot, ce cheval qui aime galoper aux avant-postes pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l'arrivée de ce Prix de l'Orangerie. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s'intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

RIMINI (n°8) ne gagne que très rarement. Sa dernière victoire remonte, en effet, a plus de deux ans. On notera néanmoins qu'il se montre régulier dans ses résultats. Ayant quelques lignes intéressantes à faire valoir, cet élève de l'habile Christophe Ferland pourrait frapper un grand coup pour ses premiers pas à ce niveau de la compétition. Avant le coup, on lui accordera un large crédit même si c'est loin d'être un coup sûr gagnant. KERAVNOS (n°17), ZAVRINKA (n°5) et TIME TO FLY (n°6) possèdent une chance régulière à défendre en pareille société mais ils n'ont pas été gâtés par le tirage au sort des numéros de corde. Ils devront donc compter sur un déroulement de course favorable pour tirer leur épingle du jeu ce jeudi. On les verra donc plutôt comme des chevaux capables de compléter la combinaison gagnante. On aurait évidemment pu en citer d'autres.

La dernière minute

Pénalisé par le handicapeur pour son dernier succès dans un événement (+3 kilos), KAYENNE (n°1) va devoir s'élancer avec le top-weight. Auparavant, elle avait toujours échoué à cette valeur et il serait étonnant qu'elle franchisse à nouveau le poteau d'arrivée en tête. Néanmoins, sa bonne forme et son bon numéro dans les stalles pourraient lui permettre de conserver une cinquième place. C'est donc loin d'être un interdit dans cette épreuve mais, avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d'impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 06/06/2019 : 12 - 10 - 15 - 3 - 8 - 17 - 5 - 6

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs ayant terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté au cours des 12 derniers mois.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Jean-Bernard Eyquem (n°4) : 55% de réussite
  • Alexis Badel (n°14) : 44% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°1) : 44% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°3) : 42% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°10) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Vincent Sartori (n°10, n°5) : 100% de réussite
  • Yann Barberot (n°17) : 41% de réussite
  • Georges Doleuze (n°11) : 40% de réussite
  • Carina Fey (n°7) : 40% de réussite
  • Henri-Alex Pantall (n°6) : 33% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l'échelle des valeurs évoluer d'un handicap à l'autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Zavrinka (n°5) : +4 kilos
  • Kayenne (n°1): +3 kilos
  • Matar (n°18) : +1,5 kilo
  • Andorre (n°14) : +0,5 kilo
  • Rayon Vert (n°2) : -0,5 kilo
  • Troizilet (n°4) : -0,5 kilo
  • Pedro The First (n°9) : -0,5 kilo
  • Hopeless (n°13) : -1 kilo
  • Dylan Dancing (n°16) : -1 kilo
  • George The Prince (n°11): -1,5 kilo

N'ayant disputé que des courses pmu jusqu'à présent, La Canche (n°7) et Rimini (n°8) courront ce jeudi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +17) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er décembre 2018 inclus. Après l'arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 1400 mètres. Corde à droite. 18 partants. Lice à 0 mètre. Piste en gazon. Etat du terrain : Souple (indice pénétrométrique : 3,5). Météo : Quelques averses (20°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Christophe Escuder : Kayenne (n°1) vient de renouer avec la victoire à l'occasion d'un gros handicap qui se déroulait sur ce même hippodrome de ParisLongchamp. Sur sa lancée, j'espère la voir confirmer ses bonnes dispositions physiques et participer à l'arrivée de ce quinté du 6 juin malgré une situation au poids logiquement revue à la hausse (+4 kilos). Sachez aussi que je verrais d'un mauvais œil un net assouplissement du terrain.

Laurent Loisel : Dernièrement, Rayon Vert (n°2) a bien couru dans un très bon lot alors qu'il évoluait sur une distance un peu limite pour ses réelles aptitudes. Si mon protégé confirme cette valeur, il est capable d'obtenir un bon classement dans ce tiercé, d'autant qu'il s'adapte à tous les terrains. Il faut oublier son avant-dernière prestation où il n'était pas au top de sa forme.

Frédéric Rossi : Zalaméa (n°3) aligne les bons résultats dans les quinté+, même s'il reste assez délicat à utiliser en course et le matin à l'entraînement. J'aurais souhaité le présenter de façon un peu moins rapprochée car les déplacements se répètent. Néanmoins, il semble avoir conservé un bon degré de forme. S'il venait à pleuvoir, cela ne le dérangerait pas du tout.

Vaclav Luka : Troizilet (n°4) mérite d'être repris. Tout s'est très mal passé lors de sa rentrée. Il faut complètement oublier cette prestation. Mon cheval est en pleine possession de ses moyens au boulot. Avec un parcours à sa convenance, il est capable de tirer son épingle du jeu dans ce prix de l'Orangerie. Il peut s'adapter à tous les types de terrain.

Vincent Sartori : Zavrinka (n°5) a très bien couru en dernier lieu. Elle revient dans les gros handicaps après avoir été pénalisée par le handicapeur mais, selon moi, elle est encore compétitive. Peu importe l'état du terrain. Il ne faut pas qu'elle ait trop de chemin à refaire dans la dernière ligne droite car elle ne possède pas de réelle pointe de vitesse mais plutôt une longue accélération. Dark American (n°10), son compagnon d'écurie, a bien tenu sa partie la dernière fois. Son jockey s'entend bien avec cet attentiste qui possède une très belle pointe de vitesse finale. Une piste très souple jouerait en sa faveur. Il est resté en bonne condition physique ayant eu le temps de bien récupérer de ses efforts. A mon avis, il pourrait gagner ce quinté du 6 juin.

Henri-Alex Pantall : Time To Fly (n°6) est assez régulier. Il cherche sa course à ce niveau de la compétition. Mon pensionnaire n'a pas couru depuis un mois et demi mais il est bien d'état. Il évoluera sur une distance à son entière convenance ce jeudi. Avant le coup, je compte le voir obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Carina Fey : La Canche (n°7) s'entraîne comme une "Black Type" le matin mais elle ne répète pas l'après-midi… Du moins pour le moment. C'est une pouliche qui est souvent en chaleur. J'espère la voir confirmer ses bons boulots en course. On va la cacher et la pluie est la bienvenue. On va voir si elle est capable de faire l'arrivée d'un quinté+. J'espère la voir nous rassurer !

Christophe Ferland : Rimini (n°8) fait preuve de constance ces derniers temps même s'il n'a pas gagné depuis un long moment. Il a montré ses limites dans les listed-race et il sera intéressant à voir évoluer dans cette catégorie. Mon cheval est en forme avant de courir ce prix de l'Orangerie et il a déjà bien couru sur la piste assez particulière de Longchamp. Sachez également que l'état du terrain lui importe peu.

Frédéric Rossi : Pedro The First (n°9) a mieux couru que ne l'indique le résultat brut ces derniers temps. Lors de son avant-dernière tentative, il avait fait bonne figure dans un lot similaire malgré un numéro de corde défavorable. Mon cheval devra compter sur un bon déroulement de course car il n'a pas de marge sur l'échelle des valeurs mais il conserve son mot à dire.

Georges Doleuze : George The Prince (n°11) a eu un petit souci à l'entraînement. Tout est rentré dans l'ordre. Il vient d'ailleurs de bien travailler. Je l'ai donc déclaré partant dans ce quinté du 6 juin avec quelques espoirs d'autant qu'il commence à être un peu baissé au poids par le handicapeur, ce qui est la moindre des choses. Maintenant, il faut qu'il confirme en compétition car j'ai vraiment besoin qu'il me rassure sur son degré de forme actuel.

Nicolas Caullery : Walec (n°12) alterne les courses pmu et les handicaps ces derniers temps. C'est un cheval compétitif et confirmé à ce niveau. Quand il est bien physiquement comme il l'est actuellement, il a tout à fait sa place à l'arrivée d'un tiercé. Les pistes souples ne sont pas faites pour le gêner.

Corine Barande Barbe : Hopeless (n°13) ne s'est pas mal comporté dernièrement. Cette dernière sortie me laisse penser qu'il peut bien faire sur 1400 mètres. Je le trouve en belle condition et il est revenu à un poids où il doit être capable de se mettre en évidence dans un quinté+. Cependant, comme beaucoup de mes pensionnaires, il est nanti d'un numéro de corde à l'extérieur.

Charles Gourdain : Lors de sa dernière sortie, Pastichop (n°15) a manqué son départ. Néanmoins, il a tracé une bonne fin de course. Depuis, tout se passe au mieux à l'entraînement et mon pensionnaire va se présenter au départ de ce prix de l'orangerie en bonne forme. Avec un parcours sans encombre, il a les moyens de se rappeler au bon souvenir des parieurs. Vous auriez donc tort de l'éliminer de votre prono.

Christian Le Veel : Dylan Dancing (n°16) a fait une bonne rentrée, après quelques petits soucis de santé et une interruption de carrière un peu longue. J'espère qu'il va monter là-dessus. Il est encore pris un peu haut par le handicapeur mais j'espère qu'il pourra terminer dans la combinaison gagnante de cet événement qui se disputera sur un parcours qui lui a déjà permis d'obtenir de bons classements.

Yann Barberot : Keravnos (n°17) est en pleine possession de ses moyens. On a été ravi de sa victoire au Lion d'Angers et avec la pénalité de 2 kilos, il répond présent. Sur ce parcours, le numéro de corde aura son importance et avec un petit numéro, il est capable de se placer. Pour la victoire, cela me semble un peu plus difficile.

Francis-Henri Graffard : Matar (n°18) va effectuer sa rentrée. Il a eu droit à un peu de repos. C'est un cheval assez délicat qui peut se montrer allant et le matin, il travaille plus dans le sens de la détente ce qui me fait dire qu'il peut manquer de compétition à l'occasion de cette rentrée. Je préfère le voir jeudi avant de le recommander aux turfistes.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d'encouragement du Cheval Français)... Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1035186129
Turfomania.fr313101248615
Equidia61012315795
Geny Courses12108159123
Canalturf.com1038125149
Zeturf.fr10318151256
Radio Balances10356911617
Bilto3106158192
RTL31015812179
Tierce Mag.1031268451

L'analyse du Quinté avec Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 6 juin 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports du Quinté du jour. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Paul-Roland Casabianca et Jonathan Macé.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis en semi-nocturne, le départ de l'épreuve événement support du quinté pmu sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l'hippodrome de ParisLongchamp. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l'antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s'élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu'il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s'adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau n'est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l'arrivée car il s'élance souvent à une cote spéculative. C'est plus un outsider capable de générer de beaux rapports car il possède une belle chance théorique de faire l'arrivée lorsque l'on analyse ses résultats pmu. Afin d'augmenter vos chances de gagner au pmu, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l'inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CHARTRES - Réunion premium n°2 - Course pmu n°2 (Prix des transports J.J Ménard) - Départ prévu aux alentours de 12h20 - Trot attelé - Amateurs (Challenge UNAT) - Allocations totales : 5500 € - Distance à parcourir : 2800 mètres - Piste en sable - 14 partants - Corde à gauche - Pour mâles, femelles et hongres âgés de 4 ans n'ayant pas gagné 94000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 48000 € ou plus. Ce sont deux réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia ce jeudi. La première se déroulera sur la piste de Chartres avec 8 courses pmu au programme. L'hippodrome de Marseille-Borély prendra ensuite le relais en milieu d'après-midi. C'est sur le premier nommé que se produira CAVALLO DU CLOSET (n°6), le cheval du jour de FT. Ce fils d'Ozio Royal et Karlotta disputera la deuxième épreuve du programme, une course au trot attelé pour drivers amateurs. Après avoir disputé trois courses chez les pros, il retrouvera la catégorie de son dernier succès. Voilà plus de deux mois, cet élève de Willy Bourdon s'était, en effet, imposé de belle manière dans une épreuve du même acabit sur l'hippodrome de Laval. Ce jour-là, il dominait Bellone Cayennaise, Andalou d'Huon et Boderec. Autant de chevaux confirmés à ce niveau qui auraient été plébiscités par les parieurs s'ils avaient été déclarés partants dans cette compétition. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère une première chance théorique à défendre ce jeudi. On notera également qu'il aura l'avantage de s'élancer au premier poteau, un paramètre important sur cet hippodrome, et d'être confié à l'habile Michel Poirier, un driver qui connaît une réussite constante. De plus, il sera déferré des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Ivant le coup, il aura donc pas mal d'atouts dans son jeu et il conviendra de suivre sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner aux courses : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c'est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport pmu lucratif même s'il ne franchit pas le poteau d'arrivée en vainqueur.