Quinté+ du 8 juin 2019

Pronostic quinté du 8 juin 2019 – Prix de Villeneuve-sur-Lot

L'analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 8 juin 2019

Ce pronostic quinté du 8 juin aura comme support le prix de Villeneuve-sur-Lot, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 48000 € d'allocations a réuni seulement 15 partants âgés de 6 à 10 ans inclus n'ayant pas gagné 225000 € au cours de leur carrière. Tous ces chevaux s'affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s'élanceront tous au même poteau de départ.

Le favori du pronostic

Auteur d'une remarquable performance en dernier lieu, DOLLAR SOYER (n°12) semble tout à fait capable de terminer à l'arrivée de ce tiercé. Lors de sa plus récente sortie, ce cheval entraîné par Grégory Thorel n'a certes terminé qu'à la quatrième place mais, ce jour-là, il faisait jeu égal avec Jerry Mom, Portland, Alcoy. Autant de chevaux de grande qualité qui auraient été plébiscités par les turfistes s'ils avaient été déclarés partants ce samedi. On notera également qu'il trottait 1'13'0 sur ce tracé tout en effectuant ses derniers 500 mètres sur le pied d'1'10, un excellent chrono. Avant le coup, ce fils de Phlegyas et Quinoa Soyer détient donc une chance théorique de premier ordre à défendre face à une telle opposition et, s'il a bien récupéré de ses efforts, il devrait logiquement obtenir un très bon résultat. Il pourrait même renouer avec la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais à l'heure actuelle, DUEL DU GERS (n°9) constitue une base solide dans ce quinté+. Cheval bien né par Quaker Jet et La Chasse Verte, ce pensionnaire de l'écurie de Matthieu Abrivard n'est autre que le propre frère du bon Roi vert, un trotteur qui avait pris près de 670000 euros de gains en compagnie de Jean-Michel Bazire. Pour le moment, il n'a pas encore prouvé qu'il avait autant de capacités que son illustre aîné mais il marche sur ses traces ayant, tout de même, accumulé près de 200000 euros en seulement 25 courses. Capable de suivre tous les trains et de fournir un superbe dernier kilomètre, il est particulièrement à son affaire sur ce tracé sélectif. En début d'année, la veille du dernier prix d'Amérique, il y avait d'ailleurs trotté 1'13'1 effectuant son dernier kilomètre sur le pied d'1'10 et fractions ce jour-là. Samedi, il n'aurait qu'à répéter pareille réduction kilométrique pour s'octroyer l'une des cinq premières places à l'arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s'appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Confié à Franck Nivard, THOR DI GIRIFALCO (n°5) semble être le bon tocard de ce quinté du 8 juin. Ce représentant de l'entraînement de Jens Bergmann a quelques titres à faire valoir ayant déjà obtenu quelques accessits sur l'hippodrome du Plateau de Gravelle. Ce fils de Dream Vacation et Iduna November avait notamment pris la deuxième place d'un événement cet hiver en compagnie du pilote normand. Ce jour-là, il avait longtemps trotté dans le sillage du cheval de tête et il s'était bien comporté jusqu'au bout. Certes, sa marge de manoeuvre sera infime face à quelques chevaux en vue mais il est loin de constituer un interdit et il pourrait parfaitement pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L'outsider spéculatif

Voilà plusieurs semaines, lors d'un événement à Vincennes, DESTIN CARISAIE (n°7) avait quelque peu déçu ses nombreux preneurs alors qu'il faisait partie des favoris. Ce jour-là, après un bon déroulement de course, il n'avait pu accélérer dans la dernière ligne droite devant se contenter de la sixième place au passage du poteau d'arrivée. A sa décharge, le rythme n'avait pas été sélectif durant la première partie de la course et cela n'avait pas joué en sa faveur. De plus, selon son habile mentor, Jacques Etienne Thuet, il n'était pas au top de sa forme. Mis au repos après cette sortie en demi-teinte, il vient d'effectuer une rentrée victorieuse en province. Ce fils d'Uniclove et Quiss Me Carisaie va donc aborder cette compétition avec un moral au beau fixe et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l'arrivée de ce prix de Villeneuve-sur-Lot si son driver parvient à préserver sa pointe de vitesse jusqu'à la sortie du tournant final. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s'intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Lors d'une récente course pmu à Vincennes, DELFINO (n°11) a été disqualifié pour allures irrégulières après enquête sur ses allures mais il vaut assurément mieux que cela et on le jugera plutôt sur ses précédents résultats obtenus dans des lots bien composés. Lors de son avant-dernière tentative au trot attelé, malgré un départ chaotique, ce protégé de la famille Mottier s'était notamment intercalé entre Chica de Joudes, Drôle de Jet et Détroit Castelets. Autant de chevaux qui auraient eu une belle chance à défendre en pareille société. Il faudra donc s'en méfier particulièrement ce samedi. Après un gros passage à vide, ARON THE BARON (n°10) a retrouvé la plénitude de ses moyens. Ce représentant de l'entraînement de Tomas Malmqvist vient, en effet, de renouer avec la victoire à l'occasion d'un événement disputer sur l'hippodrome de Caen. Ce jour-là, après avoir pris un bon départ, David Thomain lui avait donné un excellent parcours derrière le cheval de tête et il s'était imposé à la lutte face à Super Nice, un cheval de qualité. Pas revu en piste depuis ce succès, il a certainement dû être préparé avec soin par son entraîneur pour cet engagement intéressant. Ayant largement prouvé son aptitude au tracé de la grande piste de Vincennes, ce cheval maniable devrait logiquement participer à l'arrivée de cette épreuve au trot attelé. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. BANDIT BRICK (n°2) est l'X de la course. Ce cheval scandinave vient de rejoindre l'écurie de Jean-Michel Bazire après un remarquable début de carrière. Samedi, ce rejeton de Yankee Glide et Blazing Kemp va donc effectuer ses grands débuts sur la grande piste de Vincennes. De plus, il fera une petite rentrée n'ayant pas été revu en piste depuis plusieurs mois. Déferré des 4 pieds d'entrée de jeu et drivé par le sulky d'or, il aurait toutefois été hasardeux de ne pas l'inclure dans ce prono. Enfin, on s'intéressera à la candidature de SANTIAGO DE LEON (n°4), un visiteur aux dents logues qui sera déferré des 4 pieds pour la première fois de sa carrière.

La dernière minute

DANCING LOVE (n°15) doit souvent se contenter de lutter pour les places d'honneur. Samedi, ce protégé de Bernard Piton sera idéalement engagé au plafond des gains mais, s'il veut obtenir un bon classement, il devra encore musarder et attendre l'entrée de la ligne droite pour placer sa pointe de vitesse. Son pilote devra donc être dans un bon jour... Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d'impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 08/06/2019 : 12 - 9 - 5 - 7 - 11 - 10 - 2 - 4

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté au cours des 12 derniers mois.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°2) : 60% de réussite
  • Franck Nivard (n°5) : 54% de réussite
  • Anthony Barrier (n°12) : 41% de réussite
  • David Thomain (n°10) : 41% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°6) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°2) : 54% de réussite
  • Jacques Etienne Thuet (n°7) : 50% de réussite
  • Jens Bergmann (n°5) : 50% de réussite
  • Dominique Mottier (n°11) : 42% de réussite
  • Christian Bigeon (n°6) : 42% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Bandit Brick (n°2) : 1'10'9
  • Aron The Baron (n°10) : 1'11'0
  • Eldrick Boko (n°3) : 1'11'2
  • Thor Di Girifalco (n°5) : 1'11'6
  • Doum Jénilou (n°8) : 1'11'7

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Dollar Soyer (n°12) : 1'13'0
  • Duel du Gers (n°9) : 1'13'1
  • Delfino (n°11) : 1'13'3
  • Destin Carisaie (n°7) : 1'13'4
  • Classic Haufor (n°6) : 1'13'6

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des chevaux entiers et hongre âgés de 6 à 10 ans inclus n'ayant pas gagné 225000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cette épreuve les chevaux n'ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classées, au trot attelé, à l'une des trois premières places d'une épreuve de niveau Groupe I. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. Bon terrain. 15 partants. Météo : Temps partiellement couvert (20°). Allocations totales : 48000 € (Vainqueur : 21600 €, 1er accessit : 12000 €, 2ème accessit : 6720 €, 4ème place : 3840 €, 5ème place : 2400 €, 6ème place : 960 €, 7ème place : 480 €).

Les interviews des entraîneurs

Anders Lindqvist : Now Or Never Flair (n°1) avait la gorge sale lors de sa dernière course. Mon pensionnaire est encore contraint d'affronter de très bons chevaux mais il possède des moyens et n'a pas les gains en rapport avec sa qualité. Il préfère certes les départs à l'autostart mais, s'il s'élance correctement, il n'est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 8 juin.

Jean-Michel Bazire : Bandit Brick (n°2) est à l'écurie depuis une quinzaine de jours. Je me suis assis à son sulky pour la première fois jeudi matin au centre d'entraînement de Grosbois. Il a fait deux bons bouts avant un travail normal. Il n'a pas couru depuis le mois de février. Avant le coup, je ne sais pas s'il est assez prêt et si la longue distance va convenir à ses réelles aptitudes. Certes, il a l'air d'avoir du potentiel mais je suis dans l'inconnu avant de courir ce tiercé.

Matthieu Abrivard : Eldrick Boko (n°3) a retrouvé la bonne carburation ces derniers temps. Mon cheval n'a pas eu d'engagements favorables depuis sa dernière tentative au trot monté mais il sera déferré des quatre pieds d'entrée de jeu. Alexandre Abrivard le connaît bien. Sur ce long parcours, il devra impérativement courir le long de la corde pour obtenir un bon classement. A mon avis, il peut accrocher la cinquième place de cet événement. Duel du Gers (n°9), son compagnon d'écurie, vient de s'imposer facilement sur la piste en herbe de Rambouillet. Lors de sa dernière course à Vincennes, il n'avait été devancé que par le bon Epic Julry. Samedi, il bénéficiera d'un bel engagement. Vous noterez également qu'il a prouvé cet hiver qu'il appréciait ce parcours sélectif. Même s'il ne s'élance pas aussi vite qu'avant, je l'estime capable d'obtenir un bon résultat dans ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Holger Klaus Ehlert : Santiago de Leon (n°4) reste de bonnes sorties au trot attelé. À Modène, dans une course remportée par Arazi Boko, mon élève a dû faire les extérieurs. Précédemment sur une longue distance, il avait longtemps trotté le nez au vent. Il est dur à l'effort, sérieux, et s'adapte parfaitement à la volte. Je le déferre des quatre pour la première fois de sa carrière. J'espère qu'il va participer à l'arrivée de ce prix de Villeneuve-sur-Lot.

Jens Bergmann : Thor Di Girifalco (n°5) courait proprement à Laval. Cette sortie lui a été nécessaire. Il n'a pas beaucoup de courses à son programme. Il aime être à la pointe du combat dans les épreuves qui avancent. Il s'est souvent bien défendu à Vincennes lors de ses précédentes prestations. Il a surtout manqué de réussite. C'est un cheval qui s'adapte à tous les tracés. L'opposition est forte.

Christian Bigeon : Classic Haufor (n°6) vient de renouer avec la victoire à Laval. Ce n'est pas une question de piste mais plutôt de comportement. Il faut qu'il soit bien décidé. Si tel est le cas, il apparaît compétitif pour une place dans les cinq premiers de ce quinté du 8 juin. L'opposition est tout de même plus relevé cette fois avec des 6 ans mais il a conservé un bon degré forme à l'entraînement.

Jacques Etienne Thuet : Destin Carisaie (n°7) a besoin de se faire ramener jusqu'à l'entrée de la dernière ligne droite pour donner sa pleine mesure. Voilà quelques semaines, il avait réalisé une bonne valeur mais terminait seulement sixième. Depuis, il a été malade comme l'ensemble de l'effectif. Pour sa petite rentrée à Lignières, mon protégé gagnait une course pmu mais l'opposition était moins forte. Il pourrait manquer d'une vraie course mais devrait, tout de même, obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Grégory Thorel : Doum Jénilou (n°8) fait preuve d'une belle régularité dans ses performances. Mon pensionnaire est peut-être un peu plus performant sur les courtes distances mais il s'est déjà mis en évidence sur le parcours qui nous intéresse. Il a désormais trois courses dans les jambes. De nouveau déferré des quatre pieds, il a sa place à l'arrivée de ce quinté+. Dollar Soyer (n°12), mon autre partant, n'a été battu que par de très bons chevaux étrangers dernièrement sur ce tracé. Jerry Mom et Alcoy ont regagné depuis. Selon moi, il devrait courir en progrès. Il a bien travaillé en vue de ce bel engagement. Il reste délicat à driver mais, jugé sur sa dernière course, il a une belle carte à jouer.

Tomas Malmqvist : Aron The Baron (n°10) a bien travaillé depuis sa victoire dans un événement à Caen. Il a besoin d'une course à l'économie pour obtenir un bon classement. Mon cheval avait bénéficié d'un bon déroulement de course en Normandie et il avait pu s'imposer. Précédemment, au trot monté, il s'est relâché sous la fatigue en fin de parcours mais il pourra être revu dans cette spécialité.

Mathieu Mottier : En dernier lieu, Delfino (n°11) ne déméritait pas dans un lot très bien composé. Il a eu quatre semaines pour récupérer de ses efforts et va se présenter au départ de ce quinté du 8 juin dans une bonne condition physique. Il ne sera cette fois, déferré que des postérieurs mais c'est dans cette configuration qu'il a pris la quasi totalité de ses gains. Mon élève ne s'élance pas très vite mais il devrait pouvoir se rappeler au bon souvenir des turfistes.

Christopher Nicole : Caporal de Bry (n°13) n'a pas de bons engagements sous la selle dans les prochaines semaines. Ce tiercé va donc lui permettre de se maintenir en bonne forme. Au sulky, il manque de maniabilité pour être compétitif. Il est préférable de le revoir au trot monté. A mon avis, vous pouvez l'éliminer de votre prono.

Stéphane Meunier : Caviar du Vivier (n°14) courait bien à Caen mais il n'a pas été capable de confirmer à Meslay du Maine ne donnant jamais d'espoir aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Il courait toutefois mieux que ne l'indique le résultat. Samedi, il sera bien engagé au plafond des gains, ce qui nous incite à revenir sur l'hippodrome de Vincennes. Sachez cependant que le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste représente le maximum de sa tenue. Benjamin Rochard, son driver habituel, étant suspendu, c'est Jean-Philippe Monclin qui lui sera associé ce samedi. Il essaiera de prendre une petite place dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Jean-Paul Piton : Dancing Love (n°15) ne peut pas trouver meilleur engagement. Je me laisse tenter même s'il connaît Vincennes par cœur. Lors d'une récente course pmu disputée sur l'hippodrome d'Enghien Soisy, mon pensionnaire a couru proprement sans plus. Je m'attendais à un peu mieux dans l'ultime ligne droite. Après cette course, j'envisage de le castrer. Je vais lui mettre des œillères descendantes pour ce prix de Villeneuve-sur-Lot.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d'encouragement du Cheval Français)... Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette91112410872
Turfomania.fr11912107368
Equidia9121162783
Geny Courses29710561112
Canalturf.com91012711628
Zeturf.fr12972116415
Radio Balances29712118310
Bilto9721211684
RTL12796112104
Tierce Mag.9711122456

L'analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 8 juin 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports du quinté pmu. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome de Vincennes. Les consultants : Paul-Roland Casabianca et Mathieu Mortagne.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de la course du quinté pmu du jour sera donné en milieu d'après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l'hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l'antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s'élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu'il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s'adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d'écurie n'est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l'arrivée car il s'élance souvent à une cote spéculative. C'est plus un outsider capable de générer de beaux rapports car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l'on analyse ses résultats. Afin d'augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l'inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE LISIEUX - Réunion premium n°3 - Course pmu n°4 (Prix Association Cassandra) - Départ prévu aux alentours de 13h45 - Trot monté - Course E (trot) - Allocations totales : 20000 € - Distance à parcourir : 2725 mètres - Piste en sable - 16 partants - Corde à droite - Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 et 6 ans n'ayant pas gagné 67000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 35000 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce samedi. La première débutera en fin de matinée à Lisieux puis l'hippodrome de Vincennes en région parisienne prendra le relais avec en point d'orgue la course support du Quinté pmu du jour. C'est en Normandie que se produira DORNADA (n°8), le cheval du jour de FT. Cette représentante de l'entraînement d'Alexandre Lebourgeois disputera la quatrième course du programme, une épreuve sous la selle où elle sera idéalement engagée à la limite du recul. En cette occasion, elle retrouvera une discipline qui lui avait plutôt bien réussi l'an dernier. Elle avait, en effet, obtenu deux accessits à Cabourg pour ses premiers pas dans cette spécialité avant d'être disqualifié à deux reprises. Lors de sa deuxième sortie, elle trottait, tout de même, 1'15'1 sur 2750 mètres, un chrono intéressant pour cette catégorie. En net regain de forme comme le monte sa récente deuxième place obtenue en compagnie de son éleveur-propriétaire dans une course pour drivers amateurs au Grand Fougeray, elle pourrait causer une belle surprise ce samedi avec le concours de l'habile Marion Lemonnier. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt d'autant que, vu le peu de courses qu'elle a disputé depuis son début de carrière, elle a certainement un important retard de gains à combler.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner aux courses : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c'est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s'il ne franchit pas le poteau d'arrivée en vainqueur.