Quinte du 13 septembre 2019

Pronostic quinté du 13 septembre 2019 – Prix Ophélia

L'analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 13 septembre 2019

Ce quinté du vendredi 13 septembre aura comme support le prix Ophélia, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu en nocturne sur l'hippodrome de Vincennes. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 51000 € d'allocations, a réuni 16 chevaux âgés de 6 à 9 ans inclus ans qui ne doivent pas avoir gagné 230000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s'affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la petite piste et ils seront répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 121000 € ou plus).

Le favori du pronostic

Meilleur que jamais à l'heure actuelle, DIABLO DE CAPONET (n°2) semble largement capable de terminer à l'arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l'écurie d'Eddy Planchenault reste sur toute une série de bons résultats. Il a, en effet, obtenu 5 victoires et 1 deuxième place lors de ses 6 dernières tentatives tout en faisant afficher d'excellents chronos dans des lots bien composés. En dernier lieu, on l'a notamment vu s'imposer en 1'13'1 sur les 2700 mètres de l'hippodrome de La Capelle ralliant le poteau avec plusieurs longueurs d'avances sur ses adversaires. Auparavant, ce fils de Korean et Naya de Joudes avait dominé facilement un cheval de la trempe de Duke Josselyn, lequel vient de gagner une course pmu à Vincennes. Il a donc des lignes particulièrement intéressantes à faire valoir. Vendredi, il sera à nouveau déferré des postérieurs et aura l'avantage de s'élancer au premier poteau de départ sur un tracé corde à gauche qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. De plus, il sera mené par Alexandre Abrivard, un driver qui le connaît sur le bout des doigts. Avant le coup, ce bon finisseur aura donc de nombreux atouts dans son jeu et, s'il bénéficie d'un déroulement de course limpide, il devrait logiquement ajouter un nouveau succès à son palmarès. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens, DJANGO DU BOCAGE (n°14) constitue une base solide et incontournable dans ce quinté+. Ce représentant de l'entraînement de Stéphane Meunier a, en effet, remporté ses deux dernières courses dont la dernière sur l'hippodrome de Vincennes. Ce jour-là, il s'imposait de bout en bout faisant afficher 1'11'8 sur les 2100 mètres autostart de la grande piste, un excellent chrono. Auparavant, il avait gagné une épreuve à Cabourg devant Docteur d'Erable, un cheval qui allait ensuite prendre une bonne troisième place à Vincennes. On retiendra également sa victoire du mois de juin sur les 2700 mètres de la grande piste en 1'12'6 devant Django des Charmes, un cheval de qualité entraîné par Sébastien Ernault. Jugé sur ces performances de choix, ce fils de Real de Lou et Plume Bleue s'élancera avec une chance théorique de premier ordre à défendre malgré son handicap de 25 mètres. Associé à Eric Rafin, un driver en très grande forme, et déferré des 4 pieds, une configuration qui lui convient parfaitement (4 victoires et une deuxième place en 5 sorties, soit 100% de réussite dans les trois premiers), il devrait logiquement s'octroyer l'une des cinq premières places à l'arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s'appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Idéalement engagé au plafond des gains, DANCING LOVE (n°16) semble être le bon tocard de ce quinté du 13 septembre. Ce cheval entraîné par Jean-Paul Piton vient d'effectuer une honorable rentrée alors qu'il était ferré. Ce jour-là, il trottait 1'13'0 sur les 2875 mètres de l'hippodrome de Laval dans un très bon lot. Il avait, en effet, sur sa route Duel du Gers et Doum Jenilou, deux trotteurs de classe. Auparavant, il avait bien tenu sa partie dans des lots bien composés. On l'avait notamment vu faire jeu égal avec des chevaux de la trempe de Dollar Soyer, Destin Carisaie, Delfino, Digne et Droit ou encore Eugenito du Noyer, le récent lauréat du Critérium des 5 ans. Autant de concurrents qui auraient été plébiscités par les parieurs s'ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Sa chance sera donc bien réelle ce vendredi. Bien entendu, il devra compter sur un bon déroulement de course pour tirer son épingle du jeu en raison de son handicap initial mais, si Bernard Piton le drive au mieux de ses intérêts, il semble parfaitement de capable de pimenter les rapports pmu.

L'outsider spéculatif

DUC DE CHRISTAL (n°6) fait preuve d'une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. Vendredi, ce rejeton de Ready Cash et Renza d'Eronville aura l'avantage de s'élancer au premier poteau de départ et d'être confié à Yoann Lebourgeois en étant pieds nus. On notera également qu'il compte une troisième place sur ce tracé. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Préparé avec le plus grand soin par son entraîneur, Grégoire Houel, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l'arrivée de cet événement malgré une marge de manoeuvre pas si importante que cela. Les turfistes à la recherche d'un outsider spéculatif pourront donc s'intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

En dernier lieu, DERBY CASH (n°7) n'a jamais donné d'espoirs aux turfistes qui avaient misé sur ses chances mais, ce jour-là, il s'est élancé sur la mauvaise jambe. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif d'autant qu'auparavant, il avait prouvé sa forme en gagnant une course pmu sur un tracé corde à gauche. Vendredi, il retrouvera un parcours plus en rapport avec ses aptitudes et il sera de nouveau déferré des postérieurs. Dès lors, il devrait logiquement prendre une part active à l'arrivée de cette compétition. Avant le coup, on lui accordera un large crédit.

Derrière ces 5 concurrents, c'est plus touffu et ils seront nombreux à pouvoir espérer une quatrième ou cinquième place. En priorité, on s'intéressera aux candidature de DELICE ANGEVIN (n°11), DOMINGO BELLO (n°3) et DAUPHIN DU MAXFRAN (n°9). Ces trotteurs ne sont certes pas toujours très fiables mais ils auront l'avantage de la jeunesse face à des chevaux plus vieux. Bien engagés au premier poteau, ils essaieront de compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute

DON WILLIAMS (n°5) ne veut plus trotter ces derniers temps. Ce protégé d'Emmabuel Allard reste, en effet, sur plusieurs disqualifications pour allures irrégulières. Vendredi, il aura l'avantage de s'élancer au premier échelon et sa chance sera bien réelle dans un lot comme celui-ci mais il devra rester sage d'un bout à l'autre pour obtenir un bon classement. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d'impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 13/09/2019 : 2 - 14 - 16 - 6 - 7 - 11 - 3 - 9

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs participant à cet événement et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Florian Desmigneux (n°1) : 66% de réussite
  • Emmanuel Allard (n°5) : 58% de réussite
  • Franck Nivard (n°9) : 53% de réussite
  • Eric Raffin (n°14) : 44% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°2) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Anne-Françoise Donati Marcillac (n°3) : 100% de réussite
  • Patrice Picot (n°1) : 100% de réussite
  • Franck Terry (n°12) : 66% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°15) : 52% de réussite
  • Eddy Planchenault (n°2) : 50% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Bel Air (n°13) : 1'11'5
  • Defi de Retz (n°15) : 1'11'7
  • Django du Bocage (n°14) : 1'11'8
  • Duc de Christal (n°6) : 1'12'4
  • Dancing Love (n°16) : 1'12'4

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Defi de Retz (n°15) : 1'12'6
  • Bel Air (n°13) : 1'13'5
  • Dauphin du Maxfran (n°9) : 1'13'5
  • Dancing Love (n°16) : 1'13'6
  • Boxeur des Baux (n°1) : 1'14'6

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des chevaux entiers et hongres âgés de 6 à 9 ans inclus n'ayant pas gagné 230000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les concurrents ayant gagné 121000 € ou plus. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Petite piste. Mâchefer. Bon terrain. 16 partants. Météo : Temps partiellement couvert (24°). Allocations totales : 51000 € (Vainqueur : 22950 €, 1er accessit : 12750 €, 2ème accessit : 7140 €, 4ème place : 4080 €, 5ème place : 2550 €, 6ème place : 1020 €, 7ème place : 510 €).

Les interviews des entraîneurs

Patrice Picot : Boxeur des Baux (n°1) réalise une année de toute beauté. Dernièrement à Bernay, il a gagné une course pmu. Forian Desmigneux l'a drivé à la perfection. Il affiche un bon degré de forme à l'entraînement et je me suis laissé tenter par cet engagement. Les 2850 mètres de la petite piste correspondront parfaitement à ses réelles aptitudes. Il sera déferré des quatre pieds. Django du Bocage et Diablo de Caponet s'annoncent redoutables mais, avant le coup, il a une très belle carte à jouer dans ce quinté du 13 septembre.

Eddy Planchenault : Diablo de Caponet (n°2) est en plein boum à l'heure actuelle. Il vient de s'imposer facilement à La Capelle après avoir bénéficié d'un parcours en or. Pour son retour sur l'hippodrome de Vincennes, mon cheval va disposer d'une première chance théorique à défendre. Aux 25 mètres, il faudra néanmoins se méfier de Django du Bocage. Défi de Retz est un bon cheval aussi mais il est ferré. Sachez qu'il est toujours au top de sa forme. C'est un trotteur qui démarre bien mais son driver devra impérativement le cacher jusqu'à l'entrée de la dernière ligne droite pour qu'il obtienne un bon résultat dans ce tiercé. Alexandre Abrivard le connaît parfaitement. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Anne-Françoise Donati Marcillac : Domingo Bello (n°3) a mal négocié les virages à Vire et il s'est mis au galop dans le dernier tournant où il n'a pas eu toutes ses aises. Il est désormais plus à l'aise corde à gauche. Il a pris de l'argent cette année mais je pense qu'il est encore dans sa catégorie. Mon pensionnaire ne sera déferré que des postérieurs et muni de plaques de cuir aux antérieurs. Il sera mis de façon à fournir sa meilleure valeur. Pour moi, il a sa place parmi les cinq premiers de ce quinté+.

Patrice Dessartre : En dernier lieu, Chambord Fromentro (n°4) a terminé son parcours avec des ressources. Ce jour-là, il n'a pas pu s'exprimer dans la ligne d'arrivée ne trouvant jamais l'ouverture. Mon élève est en pleine possession de ses moyens au boulot et ne sera pas contrarié par le tracé des 2850 mètres de la petite piste. Il n'est pas tellement lutteur et il faut absolument lui cacher l'effort afin de préserver sa pointe de vitesse finale. Il évoluera en plein dans sa catégorie et, à mon avis, il a le droit de figurer à l'arrivée de ce prix Ophélia.

Emmanuel Allard : Ces derniers temps, Don Williams (n°5) a joué de malchance à plusieurs reprises. Lors de ses deux dernières courses sur l'herbe, il n'a pas apprécié les pistes irrégulières. Sa forme n'est pas à remettre en cause. Mon protégé va bénéficier d'un engagement favorable au premier poteau de départ sur un tracé à son entière convenance. Selon moi, il lui suffirait de se montrer sage pour terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 13 septembre.

Grégoire Houel : Duc de Christal (n°6) a effectué un petit break cet été après un excellent printemps. Il a eu un très bon comportement lors de sa rentrée sur l'hippodrome de Graignes. J'ai essayé de le préparer au mieux pour cet objectif visé de longue date. À l'occasion de cet engagement favorable, il sera déferré des quatre pieds, muni d'artifices et confié à Yoann Lebourgeois. Tout semble réuni pour qu'il joue les premiers rôles à l'arrivée de ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Jérôme Blavette : J'ai hésité entre ce quinté+ et un engagement dimanche prochain à Ecommoy mais Derby Cash (n°7) aurait eu le handicap de rendre la distance. C'est sa catégorie et il s'élancera au premier échelon ce vendredi. À la volte, il n'est pas facile à démarrer. Il est revenu à son meilleur niveau. Sa dernière sortie sur l'hippodrome de Vichy est à effacer car il a été victime d'un coup de tampon. Déferré des postérieurs et ferré devant, il va subir. J'espère que tout ira bien.

Benjamin Noël : César Madji (n°8) vient de courir en amateurs en étant ferré afin de préparer cet engagement. Cela dit, l'opposition est relevée et on se contentera de la moindre allocation. Normalement, il démarre bien. Il faut ensuite le mener le long de la corde pour son moral. Matthieu Abrivard est le pilote adéquat à mon avis. Bien entendu, il sera pieds nus. Avant le coup, une quatrième ou cinquième place serait déjà un bon résultat.

David Cherbonnel : À Vire, non seulement le tracé corde à droite l'a desservi, mais Dauphin du Maxfran (n°9) avait aussi besoin de cette sortie. Il était resté sans courir plusieurs semaines car il n'avait pas un bon programme. Vendredi, mon cheval trouvera des conditions favorables et il va se plaire sur ce tracé. Je ne dis pas qu'il a une chance de premier ordre mais il a sa place à l'arrivée de ce quinté du 13 septembre. Normalement, il est sûr dans ses allures. Il faut juste se méfier au moment de la volte. (non-partant)

Sébastien Hardy : Il ne faut pas tenir compte du dernier résultat de Crack des Landes (n°10) car il a été desservi par le manque de rythme. Il vaut mieux le juger sur ses résultats précédents. Vendredi soir, il sera bien engagé à la limite du recul dans ce tiercé. Les 6 ans seront à redouter en priorité. Sur les 2850 mètres de la petite piste, la course devrait être sélective. Dans ces conditions, il ne lâche pas le morceau facilement.

Michel Dabouis : Délice Angevin (n°11) s'est un peu relâché à Craon alors qu'il avait course gagnée. Il reste délicat et n'est pas à l'abri d'une faute. Physiquement, il est en excellente condition physique. Il va découvrir un bel engagement en tête. Il peut adopter différentes tactiques durant le parcours. Le profil de la petite piste va convenir à ses aptitudes. S'il reste sage, il détient une bonne chance au premier poteau.

Franck Terry : Best of du Val (n°12) est un cheval que j'ai récupéré depuis deux mois environ. Handicapé de 25 mètres à Plouescat, il ne rencontrait pas une tâche facile. Auparavant, il avait bien tenu sa partie. Il est en forme ascendante. Comme il démarre vite, il devrait être à son affaire sur ce parcours. Bien situé à la limite du recul et déferré des quatre pieds, il n'est pas incapable de participer à l'arrivée de ce quinté+.

Franck Boismartel : Bel Air (n°13) a retrouvé son meilleur niveau après avoir été victime de problèmes de santé. Ses derniers résultats sur des courtes distances sont très bons. Les 2875 mètres de la petite piste ne vont pas le déranger mais il aura le handicap de s'élancer au deuxième échelon, ce qui n'est jamais facile, surtout qu'ils sont nombreux devant. Pour cette raison, il restera ferré en attendant de meilleurs engagements. A mon avis, il n'aura pas la partie facile dans ce prix Ophélia.

Stéphane Meunier : Django du Bocage (n°14) est vraiment au top de sa forme en ce moment. Dernièrement, mon cheval a gagné une course pmu sur les 2100 mètres de la grande piste de Vincennes. Il a pleinement récupéré de ses efforts et paraît en mesure de poursuivre sur sa lancée. Il possède de la classe. Il faut rendre la distance sur la petite piste mais il est capable de le faire. J'attends logiquement une confirmation de ses dispositions actuelles.

Jean-Michel Bazire : Après son très bon printemps (5 victoires) et son succès à Enghien en juillet, Défi de Retz (n°15) a décompressé. Lors de sa rentrée, dans l'étape du GNT à Meslay-du-Maine, il manquait de compétition. Il va encore besoin de courir dans cette épreuve. Et, comme il aura le handicap de rendre vingt-cinq mètres, tout en étant ferré, il aura sûrement du mal à tirer son épingle du jeu. Mieux vaut attendre de le revoir. Selon moi, vous pouvez l'éliminer de votre prono.

Jean-Paul Piton : Dancing Love (n°16) a été castré après sa dernière sortie à Vincennes. Il a été opéré et n'a pas trop perdu de condition physique. Pour sa rentrée, à Laval, sa course est bonne. Il a bien terminé. Il n'a rien perdu de ses qualités de finisseur. Il est dans la même condition physique. Il faut rendre la distance et faire le tour des autres, mais avec un course limpide, il peut jouer un rôle à l'arrivée.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d'encouragement du Cheval Français)... Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti, Bernard de Croix et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette21465971011
Turfomania.fr14267511310
Equidia14925631611
Geny Courses21411691124
Canalturf.com61492531016
Zeturf.fr14265111639
Radio Balances14269316117
Bilto14621011937
RTL2141691634
Tierce Mag.6231457910

L'analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 13 septembre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Thierry Carosini.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Pour regarder cette course pmu en direct depuis l'hippodrome de Vincennes, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l'antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l'arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s'élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu'il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s'adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d'écurie n'est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l'arrivée car il s'élance souvent à une cote spéculative. C'est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l'on analyse ses résultats. Afin d'augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l'inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d'ordre.

HIPPODROME DE VINCENNES - Réunion premium n°1 - Course pmu n°1 - Course D (trot) - Départ prévu aux alentours de 19h00 - Trot attelé - Allocations totales : 37000 € - Distance à parcourir : 2700 mètres - Grande piste - Mâchefer - 16 partants - Corde à gauche - Pour chevaux entiers et hongres âgés de 5 ans n'ayant pas gagné 73000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce vendredi. La première débutera sur l'hippodrome de Toulouse en milieu d'après-midi et la seconde aura pour cadre la traditionnelle réunion en nocturne à Vincennes avec en point d'orgue le quinté du jour. C'est sur cette piste que se produira EL CONDOR PILLIERE (n°3), le cheval du jour de FT. Ce fils d'Oyonnax et Quelzelia Merite n'est certes pas de tous les jours mais il possède un beau brin de qualité ayant déjà laissé quelques belles impressions tant en province qu'en région parisienne. Au cours du dernier meeting d'hiver, il avait d'ailleurs gagné deux courses pmu sur les 2100 mètres autostart de la grande piste de Vincennes et, à chaque fois, il avait perdu ses adversaires en route franchissant le poteau d'arrivée avec plusieurs longueurs d'avance. La suite fût moins glorieuse mais il renouait, tout de même avec la victoire à Caen durant le printemps alors qu'il était pieds nus et confié à Franck Nivard. Il est vrai qu'il est nettement plus performant dans cette configuration (5 victoires en 7 sorties). Vendredi, il sera présenté ainsi par son entraîneur, Antonius Wilderbeek, ce qui n'était pas le cas lors de ses deux dernières tentatives. Cela pourrait lui permettre de renouer avec la victoire. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt même si c'est évidemment loin d'être un coup sûr gagnant.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c'est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s'il ne franchit pas le poteau d'arrivée en vainqueur.