Quinte du 16 juillet 2019

Pronostic quinté du 16 juillet 2019 – Prix Hubert de Catheu

L'analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 16 juillet aura comme support le Prix Hubert de Catheu, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome de Vichy. Ce gros handicap (référence +21), qui sera doté de 52000 € d'allocations, a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s'affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 3000 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée souple par France Galop (indice pénétrométrique : 4,0).

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, TOP BY COCOONING (n°10) semble tout à fait capable de terminer à l'arrivée de ce tiercé. Très à l'aise sur cette distance, ce pensionnaire de l'écurie de jean-Pierre Gauvin compte, en effet, deux victoires en trois sorties sur 3000 mètres dont une dans un gros handicap en bon terrain. On notera également qu'il a déjà gagné sur cet hippodrome de Vichy. Son aptitude au tracé est donc largement avérée. Mardi, il abordera cet événement après avoir été baissé d'un kilo par le handicapeur et il n'aura pas un long voyage à effectuer. Voilà qui pourrait lui permettre de se rappeler au bon souvenir des parieurs. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens et très confirmée à ce niveau de la compétition, BADIA (n°14) constitue une solide base de jeu dans ce quinté+. Pour le moment, cette élève d'Edouard Monfort a toujours terminé dans la combinaison gagnante. Elle compte, en effet, un accessit d'honneur et deux cinquièmes places en trois tentatives dans les gros handicaps. Mardi, elle va découvrir la piste vichyssoise mais c'est une bonne finisseuse et la longue ligne droite devrait servir ses intérêts. Nullement dérangée par le raffermissement des pistes, cette fille de Siyouni et Baldamelle aura pas mal d'atouts dans son jeu avant le coup et on peut raisonnablement espérer la voir s'octroyer l'une des cinq premières places à l'arrivée de cet événement. Les turfistes qui aiment parier en champ réduit pourront donc s'appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur sa deuxième place obtenue en début de saison dans un gros handicap, SOUVIGNE (n°13) semble être le bon tocard de ce quinté du 16 juillet. Ce jour-là, ce compagnon d'entraînement de notre préféré faisait jeu égal avec As des Flandres, un cheval qui a largement confirmé par la suite. La ligne est donc particulièrement favorable et, s'il vient à répéter pareille valeur, il pourrait pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L'outsider spéculatif

Lors du dernier gros handicap qu'il a couru, PALMERINO (n°3) n'a jamais donné d'espoirs à ses preneurs alors qu'il figurait parmi les favoris (8/1). A sa décharge, le terrain n'était pas assez souple pour ses aptitudes ce jour-là. Mardi, l'état de la piste ne jouera pas en sa faveur mais, le lot sera largement dans ses cordes si on le juge sur ce qu'il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. Dès lors, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l'arrivée de ce Prix Hubert de Catheu. Les turfistes à la recherche d'un outsider spéculatif pourront donc s'intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Très facile lauréate d'un événement, MENUETTO (n°8) avait été remontée de 5 kilos sur l'échelle des valeurs suite à ce succès. Sa tentative suivante fût moins glorieuse puisqu'elle ne franchissait le poteau qu'en sixième position. On notera toutefois qu'elle ne déméritait nullement ce jour-là étant l'une des seules concurrentes à revenir de l'arrière-garde. Mardi, cette représentante de la casaque Godolphin retrouvera un lot à sa portée et un accessit devrait logiquement lui revenir. Avant le coup, on lui accordera donc un large crédit. INCAMPO (n°9) n'a encore jamais couru sur une distance aussi longue. Avant le coup, c'est donc loin d'être un coup sûr. Le lot n'ayant vraiment rien d'extraordinaire, ce cheval entraîné par Jean-Pierre Gauvin pourrait néanmoins s'emparer d'une quatrième ou cinquième place si Maxime Guyon parvient à préserver sa pointe de vitesse finale. Septième de cette même épreuve l'an passé, GONZALO (n°15) tentera de faire mieux cette année. Vu sa situation favorable sur l'échelle des valeurs, il aurait été hasardeux de ne pas l'inclure dans ce prono car il semble en mesure de compléter la combinaison gagnante si son jockey, Valentin Seguy, parvient à rapidement prendre la direction des opérations. En net regain de forme, ROSNY (n°7) est loin de constituer une impossibilité. On aurait pu en citer d'autres.

La dernière minute en cas de non-partant

Mardi, JUST A FORMALITY (n°5) aura l'avantage d'être associé à Christophe Soumillon. C'est bien le seul point positif que l'on puisse lui trouver. Ce pensionnaire de Christophe Escuder reste, en effet, sur toute une série de contre-performances dans des gros handicaps analogues. Il est vrai qu'il n'a désormais plus de marge au poids après son succès à ce niveau en début de saison. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d'impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 16/07/2019 : 10 - 14 - 13 - 3 - 8 - 9 - 15 - 7

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Nicolas Perret (n°12) : 66% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°5) : 43% de réussite
  • Maxime Guyon (n°9) : 41% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°8) : 40% de réussite
  • Alexis Badel (n°3) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Edouard Monfort (n°14) : 66% de réussite
  • Joanna Frances Hughes (n°4) : 50% de réussite
  • Nicolas Bellanger (n°15) : 42% de réussite
  • Henri-Alex Pantall (n°8) : 36% de réussite
  • Ecurie d'Etienne et Grégoire Leenders (n°3) : 36% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l'échelle des valeurs évoluer d'un handicap à l'autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Comme Le Pin (n°2) : +4,5 kilos
  • Stonebridge (n°6) : +3,5 kilos
  • Rosny (n°7) : +2 kilos
  • Just A Formality (n°5) : -0,5 kilo
  • Show The Way (n°16) : -0,5 kilo
  • Top By Cocooning (n°10) : -1 kilo
  • Go Fast (n°11) : -1 kilo

N'ayant disputé que des courses pmu jusqu'à présent, Culmination (n°4) courra ce mardi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +21) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments âgés de 4 ans et plus ayant couru cette année. Après l'arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 3000 mètres. Corde à droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : souple (indice pénétrométrique : 4,0). Météo : Temps ensoleillé dans l'ensemble (29°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Ronny Martens : Rannan (n°1) a rejoint mon écurie voilà peu de temps et la seule chose que je peux affirmer c'est qu'il est dans une très belle condition physique. Il n'a fait que de l'entretien et ce gros handicap est la suite logique de son programme. D'une louable régularité, il est tout à fait capable de participer à lm'arrivée de ce quinté du 16 juillet.

Benjamin Legros : Comme Le Pin (n°2) a été acheté à réclamer il y a quelques jours. Je ne le connais donc pas beaucoup mais c'est intéressant de tenter notre chance dans ce tiercé, raison pour laquelle je l'ai supplémenté afin qu'il court ce gros handicap. En effet, avant sa dernière sortie en demi-teinte, qui comporte des excuses, le cheval restait sur de très bons résultats.

Grégoire Leenders : Plusieurs facteurs peuvent expliquer l'échec de Palmerino (n°3) dans un récent quinté+ : le voyage, le tracé, son mauvais numéro à la corde et sa position de lanterne rouge sur ce parcours où il est toujours compliqué de revenir de l'arrière-garde. Mardi, le tracé de l'hippodrome de Vichy devrait plus convenir à ses réelles aptitudes. Sachez que mon protégé est en bonne forme le matin à l'entraînement. Ses précédentes performances à ce niveau de la compétition étaient très bonnes. S'il venait à pleuvoir, cela jouerait en sa faveur. Selon moi, vous auriez tort de l'écarter de votre prono.

Joanna Frances Hughes : Culmination (n°4) a bon cœur. C'est un cheval qui aime le bon terrain mais il a besoin de longues distances pour donner sa pleine mesure. J'ai été un peu déçue par son dernier résultat dans une course pmu mais le rythme devrait être plus sélectif dans ce Prix Hubert de Catheu, ce qui va servir ses intérêts. Un rythme lent n'est, en effet, pas bon pour mon pensionnaire. Sa valeur handicap est toutefois assez haute.

Christophe Escuder : Lors des dernières sorties de Just A Formality (n°5), les conditions climatiques étaient extrêmement chaudes et il n'a pas fournir sa vraie valeur. Certes, sa marge au poids est réduite mais je pense qu'il est encore capable de tirer son épingle du jeu dans les gros handicaps. On fait un test sur 3000 mètres, une distance qui, selon moi, devrait lui plaire. Sachez qu'une piste souple l'avantagerait. Je le crois capable de se rappeler au bon souvenir des turfistes à l'occasion de ce quinté du 16 juillet.

César Alonso Pena : Stonebridge (n°6) est en bonne forme au boulot et le fait qu'il coure pour la première fois sur 3000 mètres ne pose pas de problème. Il est nettement meilleur en terrain souple. Il reste sur une bonne performance à La Teste. Jugé sur cette prestation, il est capable de participer activement à l'arrivée de ce tiercé.

Michel Planard : Baissé sur l'échelle des poids, Rosny (n°7) vient de renouer avec le succès à l'occasion d'une course pmu d'un niveau moindre. Mon élève est désormais revenu en très bonne forme mais force est de constater qu'à ce poids, il n'a plus de marge et désormais, les engagements favorables se font rares. Il aime animer les courses auxquelles il participe et j'espère qui pourra aller loin pour sauvegarder une petite place parmi les cinq premiers de ce quinté+.

Henri-Alex Pantall : Pénalisée de dix livres par le handicapeur suite à sa victoire dans un événement, Menuetto (n°8) ne s'est pas mal comportée à sa sortie suivante en s'emparant de la sixième place. Ce gros handicap est la suite logique de son programme et, au regard de sa forme qui est toujours au beau fixe, j'en escompte un bon résultat.

Jean-Pierre Gauvin : On a progressivement rallongé Incampo (n°9) et cela lui réussit assez bien, puisqu'il vient d'assez bien se comporter dans une course pmu qui se déroulait sur 2400 mètres. On essaye encore plus long, car il finit toujours bien ses courses et met parfois du temps pour enclencher. Étant donné que cette course est à domicile, c'est le moment opportun pour faire cette expérience. Top By Cocooning (n°10), son compagnon d'entraînement, nous a beaucoup déçu lors de sa plus récente tentative sur l'hippodrome de Compiègne mais tout a l'air d'être rentré dans l'ordre. Toutefois, on est un peu dans le doute avant de courir ce quinté du 16 juillet. Il n'aura pas de voyage à faire, un avantage pour un cheval angoissé comme lui, sujet aux ulcères. Il a bien fait sur cette piste, à une valeur toutefois beaucoup plus favorable. La distance lui conviendra parfaitement. On espère qu'il nous rassure. Souvigné (n°13), mon troisième et dernier partant, vient de très mal courir mais il ne faut pas le condamner car il s'est déferré des deux antérieurs ce jour-là. Il lui était arrivé la même mésaventure l'an dernier, à Vichy, et il avait très mal couru de la même façon. Il n'a certes plus de marge au poids mais il pourrait tirer son épingle du jeu, à condition d'avoir du bon terrain. La distance à parcourir correspondra parfaitement à ses aptitudes.

Nicolas Caullery : Lors d'un récent tiercé, Go Fast (n°11) n'a jamais donné d'espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. C'est un cheval qui se plaît plutôt en terrain souple. Mon pensionnaire ne devrait, hélas, pas être dans son élément mardi au vu de la météo. Même si sa situation au poids tend à s'améliorer c'est selon moi une chance secondaire.

Franck Forési : Desert Warrior (n°12) a prouvé sa bonne condition physique ces derniers temps. C'est un cheval qui se plaît en bon terrain. Maintenant, c'est un essai sur la distance du jour. Quand on le voit bien finir sur 2.400 mètres, c'est tentant d'essayer sur 3.000 mètres. C'est selon moi un cheval de tenue, alors pourquoi pas ?... Show The Way (n°16), son compagnon d'écurie, a montré qu'il pouvait rivaliser à ce niveau quand il trouvait des pistes bien souples comme il les affectionne. Mardi, sauf miracle, il ne trouvera pas une piste à sa convenance. Un problème de vanne ou hacking du système d'irrigation pourraient être salutaire pour lui. Plus sérieusement, en bon terrain, il aura certainement du mal à prendre une part active à l'arrivée de ce quinté+.

Edouard Monfort : En dernier lieu, il s'en est fallu de fort peu pour voir Badia (n°14) s'imposer. Ma jument est restée en très belle condition physique au travail. Sachez qu'elle disputera la dernière de sa carrière car elle a été saillie et va rentrer au haras. Mardi, elle sera munie d'œillères australiennes pour mettre toutes les chances de notre côté. Logiquement, on effectue le déplacement avec les plus hautes ambitions. J'espère qu'elle nous fera plaisir. Tous les feux sont au vert.

Nicolas Bellanger : En dernier lieu, son jockey a monté Gonzalo (n°15) aux avant-postes mais il s'est montré un peu trop brillant. Certes, sa marge est minime mais il se présentera en bonne forme et dans des conditions similaires à l'an passé où il avait obtenu une bonne septième place. À l'issue d'un bon déroulement de course, il est capable de bien finir et semble en mesure d'entrer dans la combinaison gagnante. C'est tout ce que l'on espère.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d'encouragement du Cheval Français)... Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette31486915112
Turfomania.fr
Equidia3148131015912
Geny Courses814391312511
Canalturf.com14836912515
Zeturf.fr
Radio Balances81415391251
Bilto143131685612
RTL14813391561
Tierce Mag.1436981215

L'analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 16 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome de Vichy. Les consultants : Damien Bazerque et Sébastien Longubardo.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début d'après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l'hippodrome de Vichy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l'antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s'élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu'il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s'adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d'écurie n'est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l'arrivée car il s'élance souvent à une cote spéculative. C'est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l'on analyse ses résultats. Afin d'augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l'inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d'ordre.

HIPPODROME DE CABOURG - Réunion premium n°5 - Course pmu n°6 (Prix des Myosotis) - Départ prévu aux alentours de 21h44 - Trot attelé - Allocations totales : 25000 € - Distance à parcourir : 2750 mètres - Piste en sable - 16 partants - Corde à droite - Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans n'ayant pas gagné 95000 € au cours de leur carrière. Ce sont deux réunions premium réservée aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia ce mardi. La première commencera en début de matinée sur la piste corde à gauche de Feurs puis l'hippodrome de Cabourg en Normandie prendra ensuite le relais en début de soirée pour sa traditionnelle nocturne. C'est sur cette piste que se produira DEPIA LOULOMA (n°12), le cheval du jour de FT. Cette fille de Mourotais et Képia Gédé disputera la sixième course du programme, une épreuve sous la selle où elle bénéficiera d'un bel engagement face à une opposition à sa portée. Pétrie de classe mais difficile à canaliser par le passé, elle s'est beaucoup amendé depuis qu'elle a quitté les boxes de Sébastien Houyvet pour ceux de Laurent-Claude Abrivard. En 10 sorties au trot monté pour son nouvel entraîneur, elle compte, en effet, 5 victoires et 2 accessits d'honneur, ce qui fait 70% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. On notera également qu'elle a obtenu ces excellents résultats dans des lots intéressants. On l'a notamment vu faire jeu égal avec un cheval de la trempe de Coyote de Guez tout en dominant facilement Dalila de Viette, une jument de qualité. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s'ils avaient été déclarés partants dans cette compétition. Mardi, elle affrontera donc un lot dans ses cordes et, même ferrée, elle devrait logiquement lutter pour la victoire. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt en espérant qu'elle reste dans les bonnes allures d'un bout à l''autre du parcours.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c'est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s'il ne franchit pas le poteau d'arrivée en vainqueur.