Quinte du 26 juillet 2019

Pronostic quinté du 26 juillet 2019 – Prix Henri Ballière

L'analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 26 juillet aura comme support le prix Henri Ballière, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu en nocturne sur l'hippodrome de Cabourg. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 32000 € d'allocations, a réuni 16 chevaux âgés de 6 à 9 ans qui ne doivent pas avoir gagné 169000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s'affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours classique des 2750 mètres corde à droite de la piste en sable et ils seront répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 98000 € ou plus).

Le favori du pronostic

Bien engagé au premier poteau de départ et confié à Yoann Lebourgeois, CARAT DU GOUTIER (n°5) semble largement capable de terminer à l'arrivée de ce tiercé s'il fournit sa meilleure valeur. Ce représentant de l'entraînement de Markku Vartiainen est un cheval très dur à l'effort qui n'a pas besoin de courir caché pour donner sa pleine mesure. Il est, en effet, capable de boucler son dernier tour de piste le nez au vent sans mollir, un avantage sur une piste comme celle de Cabourg où les attentistes ne reviennent que rarement de l'arrière-garde. Il reste certes sur deux sorties en demi-teinte mais il vaut assurément mieux que cela. On ne le condamnera donc pas et on le jugera plutôt sur sa deuxième place acquise à Nantes derrière le bon Cocktail Desbois ou sur sa victoire à Chartres après avoir pourtant trotté en troisième épaisseur durant tout le parcours. Doté d'une tenue à toute épreuve, il pourrait tirer son épingle du jeu si son driver parvient à rapidement prendre tête et corde. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l'heure actuelle, DIVINE DI LEONE (n°8) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Cette jument entraînée par Gilles Curens fait preuve d'une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. En dernier lieu, elle a encore fourni une probante fin de course pour s'octroyer une honorable quatrième place et nul doute qu'elle aurait obtenu un  meilleur classement si le rythme avait été plus sélectif. Vendredi, cette compagne de couleurs de la toute bonne Ulka des Champs sera idéalement engagée à la limite du recul et elle sera drivée par l'habile François Lagadeuc tout en évoluant déferrée des postérieurs. Autant d'indices qui laisse penser qu'elle a sûrement été préparée avec soin par son entraîneur. Dès lors, on peut légitimement espérer la voir s'octroyer l'une des cinq premières places à l'arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s'appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, DAUPHIN DU PRE (n°7) semble être le bon tocard de ce quinté du 26 juillet. Ce fils de Mickaël de Vonnas et Hésione possède quelques lignes favorables. Il a, en effet, déjà fait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Denzo Montaval et Daddy Cut, deux trotteurs ayant participé à l'arrivée d'un récent événement disputé sur cette piste. On peut également s'apercevoir qu'il a déjà rivalisé avec Dutiful et Delicio Bello, deux concurrents qui auraient été plébiscités par les parieurs s'ils avaient été déclarés partants dans cette compétition. Sa chance est donc de premier ordre et il pourrait éventuellement pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L'outsider spéculatif

Plus connu sous la selle en début de carrière, DON JUAN DU HOULEY (n°4) a été dirigé vers le trot attelé voilà peu de temps et le moins qu'on puisse dire est que ce fils de Kepler et Quakilala s'est remarquablement adapté à sa nouvelle spécialité. Il reste, en effet, sur deux victoires consécutives dans des chronos particulièrement intéressants. A caen, pour son retour dans cette discipline, il avait trotté 1'13'7 s'imposant très facilement. Il avait ensuite confirmé au Mont Saint-Michel franchissant le poteau en tête en 1'14'8 alors qu'il avait pourtant le handicap de rendre 25 mètres. Vendredi, ce pensionnaire de l'écurie d'Arnaud Gilles Maillard courra de nouveau pieds nus et il partira au premier poteau de départ, un gros avantage à Cabourg. Associé à l'habile David Thomain, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l'arrivée de ce prix Henri Ballière. Les turfistes à la recherche d'un outsider spéculatif pourront donc s'intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Alors qu'il avait obtenu de bons résultats dans des courses pmu réservées aux drivers amateurs, BRAKO JIEL (n°3) n'a jamais donné d'espoirs à ses preneurs pour son retour chez les pros. On ne le condamnera pas sur son dernier échec et on le rachètera car cette sortie est trop mauvaise pour être exacte. Bien placé en tête présenté pieds nus, il pourrait s'emparer d'une quatrième ou cinquième place à l'issue d'un bon déroulement de course. DREAM ZAERI (n°2) sera l'un des moins riche du peloton mais il a quelques lignes intéressantes à faire valoir quand on analyse ses performances. Bien engagé au premier échelon, il essaiera de compléter la combinaison gagnante. BLUFF (n°6) porte bien son nom. Ce protégé de Flavien Provost est aussi difficile à conseiller aux parieurs qu'à éliminer d'un prono. A l'issue d'un parcours sans encombres, il essaiera de causer une surprise. Absent des pistes au printemps, DARWIN DU RIB (n°1) n'a qu'une course dans les jambes mais il pourrait accuser des progrès et se rappeler au bon souvenir des parieurs.

La dernière minute

BENURO D'AUVILLIER (n°12) reste sur un succès dans un événement disputé sur l'hippodrome d'Enghien Soisy. Ce jour-là, cet élève de la famille Mottier a eu beaucoup de chance car tout s'est ouvert le long de la corde et son driver a pu placer sa pointe de vitesse au moment opportun. Vendredi, il va encore appliquer la même tactique et rien ne dit qu'il parviendra à ses fins. Malgré l'excellence de sa condition physique, le retenir ou non dans une sélection sera donc surtout une affaire d'impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 26/07/2019 : 5 - 8 - 7 - 4 - 3 - 2 - 6 - 1

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Tony Le Beller (n°11) : 41% de réussite
  • François Lagadeuc (n°8) : 41% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°9) : 40% de réussite
  • David Thomain (n°4) : 39% de réussite
  • Yoann Lebourgeois (n°5) : 36% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jérôme Duclos (n°10) : 100% de réussite
  • Dominique Mottier (n°12) : 47% de réussite
  • Gilles Curens (n°8) : 44% de réussite
  • Jean-Luc Dersoir (n°3) : 21% de réussite
  • Joël Hallais (n°1) : 14% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Dauphin du Pre (n°7) : 1'12'2
  • Donuts Deladou (n°13) : 1'12'6
  • Au Nid de Gassard (n°9) : 1'12'7
  • Darwin du Rib (n°1) : 1'13'1
  • Baron de l'Ormerie (n°10) : 1'13'3

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Au Nid de Gassard (n°9) : 1'14'3
  • Donuts Deladou (n°13) : 1'14'4
  • Absolue Vérité (n°16) : 1'14'6
  • Darwin du Rib (n°1) : 1'14'9
  • Carat du Goutier (n°5) : 1'15'2

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 9 ans n'ayant pas gagné 169000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 98000 € ou plus. Distance à parcourir : 2750 mètres. Corde à droite. Piste en sable. Bon terrain. 16 partants. Météo : Eclaircies (24°). Allocations totales : 32000 € (Vainqueur : 14000 €, 1er accessit : 8000 €, 2ème accessit : 4480 €, 4ème place : 2560 €, 5ème place : 1600 €, 6ème place : 640 €, 7ème place : 320 €).

Les interviews des entraîneurs

Joël Hallais : Darwin du Rib (n°1) devait courir au trot monté durant le printemps avec ma petite-fille, Clara Dersoir, mais elle s'est accidentée. Aussi, il a eu un break et a effectué sa rentrée à Caen le mois dernier. Sa course était propre. Ici, il risque encore de manquer de rythme. Cela dit, il apprécie le profil de l'hippodrome de Cabourg et, à mon avis, il n'est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 26 juillet.

Eric Cailliau : Dream Zaeri (n°2) a décompressé après sa tentative de Craon et il risque d'être un peu trop court au niveau condition physique. C'est un bel engagement en tête. Avant le coup, je pensais être éliminé aux gains mais avec les forfaits, il a été déclaré partant. Mon cheval n'est pas spécialement affûté. Il va essayer d'obtenir le meilleur classement possible mais je serais déjà satisfait s'il prenait la cinquième place de ce tiercé.

Jean-Luc Dersoir : Lors d'une récente course pmu, Brako Jiel (n°3) n'a jamais donné d'espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, mon pensionnaire se frottait à plus forte partie et il n'a pu confirmer ce qu'il faisait en amateurs. Il y a un cap à franchir. Il est à l'aise corde à droite et, vendredi, il sera bien engagé au premier poteau de départ. On se laisse tenter. Il affiche une bonne forme le matin à l'entraînement. Il faudra faire le petit parcours à la corde mais il pourrait prendre une part active à l'arrivée de ce quinté+.

Arnaud Gilles Maillard : Don Juan du Houley (n°4) a fait essentiellement sa carrière sous la selle mais s'y met bien au trot attelé. Cela lui a permis de casser un peu ses allures. Il est devenu plus pratique et maniable à utiliser au sulky. Il vient de bien gagner à deux reprises et, selon moi, il pourrait obtenir un bon résultat dans ce Prix Henri Ballière. Cabourg est un hippodrome proche de l'écurie et on va tâcher de profiter de cet engagement au premier échelon. Le déferrer est le petit plus.

Dany Stoehr : Carat du Goutier (n°5) courait de façon rapprochée à Enghien, ce qui explique sa performance pourtant pas mauvaise en trottant 1'14'6. Il est à l'aise à main droite et évoluer à Cabourg ne sera pas un problème. Mardi matin, il affichait un bon degré de forme au travail. Il doit affronter les chevaux plus jeunes mais il n'est pas hors course à ce niveau de la compétition.

Flavien Provost : Bluff (n°6) devait porter le poids d'un professionnel ce qui l'a un peu handicapé, pour son retour au trot monté. Il aurait pu terminer plus près sans cela d'après son jockey. Il courait bien comme souvent à Cabourg. Je le déferre des quatre pieds. Cela fait très longtemps qu'il n'a pas couru dans cette configuration. S'il reste appliqué, il peut terminer à l'arrivée de ce quinté du 26 juillet. Sachez qu'il est en pleine possession de ses moyens le matin au boulot. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Matthieu Lebrec (son driver) : Dauphin du Pré (n°7) n'était pas à son affaire lors de ses dernières sorties et manquait notamment de souplesse. Depuis, son entraîneur l'a montré à un ostéopathe. Mais quel visage va-t-il afficher dans ce tiercé ?... Bien placé en tête et jugé sur sa meilleure valeur, il est évident qu'il aurait son mot à dire en pareille société. Cela dit, il n'est pas facile d'établir le moindre pronostic avec lui pour le moment.

Gilles Curens : Divine Di Leone (n°8) aurait très bien pu s'imposer dernièrement à Enghien, si son partenaire avait pris la bonne option à l'entrée de la dernière ligne droite. Elle n'a été battue que sur une pointe de vitesse. Ma jument est restée en belle forme pour cet engagement idéal à la limite du recul. Elle est meilleure gauchère mais a toujours fait l'arrivée à main droite et reste sur une victoire sur cette piste. J'espère qu'elle va obtenir un bon résultat dans ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Charles Cuiller : Au Nid de Gassard (n°9) est arrivé récemment à l'écurie. Il me donne entière satisfaction à l'entraînement et me paraît en bonne forme. Il aura le handicap de rendre la distance à des chevaux plus jeunes, ce qui n'est pas évident. Néanmoins, s'il peut progresser dans un wagon de trois, il pourrait prendre une part active à l'arrivée de ce Prix Henri Ballière. Il a prouvé sa forme récente en compétition. Pour moi, ce sera une découverte.

Jérôme Duclos : Baron de l'Ormerie (n°10) a été souffrant, comme beaucoup de ses compagnons d'entraînement, après sa victoire à Saint-Malo et il est resté une quinzaine de jours sans travailler. Il n'a pas l'air mal depuis. Il faut espérer qu'il puisse fournir une bonne valeur vendredi soir. Mais il peut tout aussi bien demander à souffler.

Christophe Henry : Borcina de Viette (n°11) avait été préparée pour une course pmu qui se courait au début du mois mais, ce jour-là, ma jument manquait d'enrênement et elle s'est montrée fautive rapidement. Elle est un peu mieux à droite en plus en ce moment. Aussi, l'hippodrome de Cabourg va convenir à ses aptitudes. Elle me paraît en bonne forme et, à mon avis, elle n'est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 26 juillet même si face aux jeunes et à vingt-cinq mètres, ce n'est pas évident.

Mathieu Mottier : Benuro d'Auvillier (n°12) avait la possibilité d'aller à Pornichet mais j'ai pris l'option de Cabourg même s'il aura le handicap de rendre 25 mètres, ce qui n'a rien d'évident. Il a certes bénéficié d'un très bon parcours à Enghien mais il l'a bien fait pour s'imposer. Il est resté dans les mêmes conditions physiques. S'il veut obtenir un bon classement à l'arrivée de ce tiercé, son driver devra jouer petits bras et avoir l'ouverture dans la ligne droite. Tout sera une question de déroulement de course.

Virginie Moquet : Donuts Deladou (n°13) avait besoin de souffler au printemps. Depuis son retour en piste, mon cheval a participé à deux courses pmu et il approche désormais de son meilleur niveau. C'était dur dernièrement de rendre la distance à Cabourg dans une course très rapide. Ici, le lot est un peu moins fort mais il aura encore le handicap de s'élancer au deuxième échelon. S'il parvient à démarrer plus rapidement, il sera placé plus vite derrière les chevaux de tête, ce qui pourrait lui permettre de faire l'arrivée de ce quinté+.

Antoine Lhérété : Balade Majyc (n°14) n'a pas été revue depuis plusieurs semaines et sa course de Vincennes au monté où elle a été gênée. Il faisait très chaud et elle a pris dur. Je lui ai laissé le temps de récupérer de ses efforts. Elle se plaît à Cabourg et évoluera pieds nus mais elle rendra 25 mètres et on va courir le long de la corde. Si elle venait à se classer sixième ou septième place, ce serait déjà très bien.

Mickaël Charuel : Action du Châtelet (n°15) n'a pas été revue depuis plusieurs mois et risque d'avoir besoin de courir. Elle va partir au deuxième poteau de départ et sa tâche ne sera pas évidente vendredi mais c'est une jument à suivre. Elle avait montré des capacités mais a connu des problèmes de santé. Dans l'immédiat, une petite allocation serait déjà très bien.

Jackie Julien : Absolue Vérité (n°16) était bien au heat aux Sables-d'Olonne. Malheureusement, en course, elle a vite rendu les armes, dès le dernier passage en face. Elle m'a franchement déçu. A-t-elle souffert de la chaleur ?... A-t-elle démarré trop vite ?... Je ne sais vraiment pas. Pour en avoir le coeur net, je l'ai laissée au départ de cet événement mais sans grandes ambitions. Elle disposera d'un engagement à Langon début août. A mon avis, vous pouvez l'écarter de votre prono.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d'encouragement du Cheval Français)... Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette45141278136
Turfomania.fr4578613129
Equidia4813125973
Geny Courses4581361292
Canalturf.com41259681310
Zeturf.fr13547821012
RTL41211395813
Bilto84139561012
Radio Balances4513896107
Tierce Mag.4876591012

L'analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 26 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome de Cabourg. Les consultants : Paul-Roland Casabianca et Alexia Beaucourt.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l'hippodrome de Cabourg. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques propose, sur leur site web, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l'antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s'élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu'il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s'adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d'écurie n'est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l'arrivée car il s'élance souvent à une cote spéculative. C'est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l'on analyse ses résultats. Afin d'augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l'inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d'ordre.

HIPPODROME DE CHATELAILLON - Réunion premium n°4 - Course pmu n°7 - Départ prévu aux alentours de 16h57 - Course D - Trot attelé - Allocations totales : 30000 € - Distance à parcourir : 2500 mètres - Départ à l'autostart (8 chevaux en première ligne) - Piste en sable - 12 partants - Corde à gauche - Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans n'ayant pas gagné 240000 € au cours de leur carrière. Les turfistes auront du pain sur la planche ce vendredi. Ce sont, en effet, pas moins de trois réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia. Les deux premières se dérouleront sur les pistes de Chatelaillon et Pornichet dans l'ouest de la France puis l'hippodrome de Cabourg prendra ensuit le relais pour sa traditionnelle nocturne avec en point d'orgue le quinté du jour. C'est sur la piste corde à gauche de La Rochelle que se produira DEVIRMONT (n°2), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l'entraînement de Joël Hallais disputera la septième course du programme, une épreuve dont le départ sera donné derrière les ailes de l'autostart. Lors d'un récent événement à Cabourg, alors qu'il figurait parmi les favoris des parieurs, ce fils de Kaiser Sozé et Ornaise du Rib a été disqualifié pour allures irrégulières dans le tournant final. Ce jour-là, il a échappé à la main de Yoann Lebourgeois alors qu'il s'apprêtait à passer à l'offensive avec pas mal de ressources et nul doute qu'il aurait pris une part active à l'arrivée sans cette faute. On ne le condamnera évidemment pas sur cet échec relatif et on le jugera plutôt sur sa précédente tentative à Graignes où il avait trotté 1'13'5 sur 2700 mètres faisant jeu égal avec Caprice du Lupin, futur lauréat d'une belle épreuve sur la piste des Sables d'Olonne. Vendredi, il s'élancera avec un numéro ultra favorable derrière l'autostart et il sera confié à l'habile Matthieu Abrivard. Il aura donc pas mal d'atouts dans son jeu et, s'il fournit sa meilleure valeur, il devrait logiquement se rappeler au bon souvenir des turfistes. On suivra donc sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c'est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s'il ne franchit pas le poteau d'arrivée en vainqueur.