Quinte du 29 juin 2019

Pronostic quinté du 29 juin 2019 – Prix du Roussillon

L'analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du 29 juin aura comme support le Prix du Roussillon, un course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome d'Enghien Soisy. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 48000 € d'allocations, a réuni 15 chevaux âgés de 7 à 10 ans inclus qui ne doivent pas avoir gagné 239000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces concurrents s'affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2150 mètres corde à gauche de la piste en sable avec un départ donné derrière les ailes de l'autostart (8 chevaux en première ligne).

Le favori du pronostic

Jugé sur ce qu'il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, CALOU RENARDIERE (n°1) semble largement capable de terminer à l'arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l'entraînement de Jean-Michel Baudoin fait figure de cheval de classe dans un lot de cet acabit. Il a, en effet, déjà fait jeu égal avec des chevaux bien plus huppés que ceux qu'il va affronter ce samedi. Voilà plusieurs semaines, il avait notamment dominé des chevaux de Caliu des Bosc, Derby du Dollar et Delfino, vainqueur ensuite d'une étape du Grand National du Trot. On lui trouve également une victoire à Vincennes devant un certain Angle of Attack, un très bon cheval entraîné par Robert Bergh. Ce rejeton de Let's Go Along et Rosée Renardière a donc des lignes très intéressantes quand on analyse ses performances. Bien placé derrière l'autostart et confié aux bons soins d'Eric Raffin, il devrait logiquement lutter pour la victoire s'il fournit sa meilleure valeur. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En grande forme à l'heure actuelle et très régulier dans ses résultats, BRYSSEL (n°11) constitue une base incontournable dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l'écurie de Bjorn Goop reste, en effet, sur toute une série de bonnes performances dans des lots bien composés. Lors d'une récente course pmu disputée sur les 2850 mètres de l'hippodrome du Plateau de Gravelle, alors qu'il n'avait pas couru depuis plusieurs mois, il a devancé un certain Cocktail Desbois, un compagnon de box de notre préféré qui restait sur plusieurs victoires. Auparavant, il n'avait trouvé que le bon angle of Attack pour le battre sur les 2100 autostart de la grande piste de Vincennes. Il est donc capable de tirer son épingle du jeu sur toutes les distances. Samedi, ce fils de Ready Cash et Spacelane aura certes le handicap de s'élancer en deuxième ligne mais il semble avoir un peu de marge. De plus, la longue ligne droite de l'hippodrome d'Enghien Soisy devrait servir ses intérêts. Drivé par l'habile David Thomain, il devrait logiquement s'octroyer l'une des cinq premières places à l'arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s'appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses lignes obtenues en Scandinavie, VASTERBO GROSBOIS (n°15) semble être le bon tocard de ce quinté du 29 juin. Ce fils de Good As Gold et Tatum Trot a, en effet, figuré dans des lots bien composés tout au long de sa carrière. Dernièrement, il a rapidement été disqualifié pour allures irrégulières alors qu'il effectuait ses débuts sur notre sol. A sa décharge, il n'évoluait pas sur un parcours à sa convenance. Samedi, il sera plus à l'aise corde à gauche avec ce mode départ lancé et la distance sera à son entière convenance. Cela pourrait lui permettre de pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L'outsider spéculatif

Meilleur que jamais à l'heure actuelle, BROSSES TROUBADOUR (n°6) aligne les bons classements tant en province qu'en région parisienne. Dernièrement, alors qu'il effectuait une petite rentrée, il a vraiment bien tenu sa partie franchissant le poteau d'arrivée en sixième position. Auparavant, il avait remporté une belle victoire à Meslay du Maine dans un lot valable. Samedi, ce fils de Showtime Bourbon et Houri de Malte s'élancera avec un numéro correct et il évoluera en plein dans sa catégorie. Bien que barré par quelques chevaux, il pourrait néanmoins jouer les trouble-fête à l'arrivée de ce Prix du Roussillon si Jean-Charles Piton le drive au mieux de ses intérêts. Les turfistes à la recherche d'un outsider spéculatif pourront donc s'intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

A première vue, ONCEFORALL FACE (n°9) n'est pas très bien loti avec cette position en deuxième ligne coté corde mais, en y regardant bien, il aura l'avantage de s'élancer derrière le favori, un cheval qui démarre bien. Il pourrait donc se retrouver rapidement en bonne place derrière les chevaux de tête. N'ayant plus à prouver son aptitude au parcours (voir son chrono sur ce tracé), il semble tout à fait capable de figurer dans la combinaison gagnante. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l'inclure dans ce prono. Lors de sa dernière sortie au trot attelé, CRESCENDIS (n°3) a été disqualifiée pour allures irrégulières mais elle évoluait sur une piste en herbe. On ne la condamnera pas sur ce faux-pas et on la jugera plutôt sur ses tentatives précédentes qui étaient toutes valables. Bien située en première ligne derrière l'autostart et de retour sur le sable, une surface plus conforme à ses aptitudes, cette jument entraînée par Jean-François Senet semble en mesure de se rappeler au bon souvenir des parieurs. On l'envisagera toutefois plutôt pour les accessits que pour la victoire car elle est nettement plus confirmée sur les parcours de tenue. Dernièrement, BENOIT ROYAL (n°4) avait le handicap de rendre la distance et il n'a pas bénéficié d'un bon déroulement de course alors que rythme était sélectif. Cela explique sûrement son échec. Confié à Franck Nivard et bien engagé au plafond des gains, il pourrait redorer son blason. TALISKER HORSE (n°14) n'a désormais plus de marge avec ses gains. Mal lotie avec ce mauvais numéro en deuxième ligne, cette élève de la famille Levesque devra compter sur plusieurs défaillances pour s'emparer d'une quatrième ou cinquième place.

La dernière minute en cas de non-partant

CROIX DU BUISSON (n°8) détient une première chance théorique pour les places mais elle n'a vraiment pas été gâtée par le tirage au sort des numéros derrière la voiture. Cette représentante de la casaque de Bernard Desmontils va, en effet, devoir s'élancer complètement à l'extérieur, ce qui ne va pas lui faciliter la tâche. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d'impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 29/06/2019 : 1 - 11 - 15 - 6 - 9 - 3 - 4 - 14

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Conrad Lugauer (n°7) : 66% de réussite
  • Franck Nivard (n°4) : 53% de réussite
  • Michel Lenoir (n°12) : 50% de réussite
  • Eric Raffin (n°1) : 41% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°13) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Loïc Chaudet (n°8) : 60% de réussite
  • Jeppe Juel (n°9) : 54% de réussite
  • Conrad Lugauer (n°7) : 50% de réussite
  • Björn Goop (n°11) : 47% de réussite
  • Jean-Michel Baudouin (n°1) : 44% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Onceforall Face (n°9) : 1'11'0
  • Västerbo Grosbois (n°15) : 1'11'3
  • Calvin Borel (n°7) : 1'11'4
  • Callas du Bouffey (n°12) : 1'11'4
  • Bois du Bosnet (n°13) : 1'11'8

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Onceforall Face (n°9) : 1'12'9
  • Bois du Bosnet (n°13) : 1'13'1
  • Calvin Borel (n°7) : 1'13'5
  • Voss Ringeat (n°10) : 1'14'0
  • Callas du Bouffey (n°12) : 1'14'2

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n'ayant pas gagné 239000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à courir cette épreuve les chevaux n'ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, à l'une des trois premières places d'une épreuve de niveau Groupe I. Distance à parcourir : 2150 mètres. Départ à l'autostart (8 chevaux en première ligne). Piste en sable. Bon terrain. Corde à gauche. 15 partants. Météo : Temps ensoleille (36°). Allocations totales : 48000 € (Vainqueur : 21600 €, 1er accessit : 12000 €, 2ème accessit : 6720 €, 4ème place : 3840 €, 5ème place : 2400 €, 6ème place : 960 €, 7ème place : 480 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Michel Baudouin : Calou Renardière (n°1) vient de gagner facilement une course pmu sur cette piste plate de l'hippodrome d'Enghien Soisy. Mon cheval est resté dans le même état de forme le matin à l'entraînement. Le raccourcissement de la distance ne va pas le déranger. Sur les 2100 mètres de la petite piste, il avait réalisé une grande performance à Vincennes. Il aura aussi l'avantage de s'élancer en première ligne derrière ligne derrière l'autostart. J'en attend évidemment un bon résultat dans ce quinté du 29 juin. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Jérémy Gaston Van Eeckhaute : Création (n°2) n'a pas démérité dernièrement. Elle avait prouvé sa forme sous la selle au début du mois. Elle n'a plus de marge à ce niveau de la compétition mais elle va apprécier cette courte distance et sera cette fois pieds nus. Avec un parcours à l'économie le long de la corde, elle pourrait prendre une petite place parmi les cinq premiers de ce tiercé.

Jean-François Senet : Crescendis (n°3) mérite d'être jugée sur son succès au début du mois. Elle n'a aucune référence sur les parcours de vitesse mais sa forme est sûre. Comme lors de sa dernière victoire dans un quinté+, ma jument sera pieds nus et munie d'artifices ce samedi. A mon avis, elle garde son mot à dire pour les accessits. Sachez qu'elle partira ensuite en vacances.

Bruno Marie : Lors de sa plus récente tentative, Benoît Royal (n°4) n'a jamais donné d'espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. A-t-il été victime de la chaleur ? La prise de sang n'a pourtant rien révélé d'anormal. Il a eu le temps de s'adapter aux températures élevées depuis. La courte distance ne devrait pas le déranger. Je ne demande qu'à le voir répéter sa sortie précédente même s'il n'a pas de marge.

Romain Derieux : Varcoroso (n°5) a eu un petit souci de santé et il a sauté deux ou trois boulots. Mon cheval n'est donc pas prêt à défendre ses chances correctement. Je profite de cet engagement proche de la maison pour lui donner un parcours dans les jambes. Sachez également qu'il va rester ferré. À priori, il n'a aucune chance de participer à l'arrivée de ce quinté du 29 juin. A mon avis, vous pouvez l'éliminer de votre prono.

Jean-Charles Piton (son driver) : Brosses Troubadour (n°6) n'a pas démérité dans l'étape du Grand National du Trot à Reims. Ce jour-là, le lot était bien composé et il n'avait pas couru depuis un mois. Samedi, mon partenaire va se présenter dans de meilleures conditions. Bryssel, Calou Renardière et Crescendis seront les chevaux à battre mais, selon moi, il peut accrocher la troisième ou quatrième place de ce tiercé.

Markus Waldmüller : Le matin à l'entraînement, Calvin Borel (n°7) est en pleine possession de ses moyens mais il aura certainement besoin d'une course ou deux pour revenir à son meilleur niveau. Il a déjà bien couru dans des quinté+ qui se couraient sur cet hippodrome d'Enghien. Ce retour en France nous donnera donc une petite idée sur la suite de son programme. Avec un parcours caché, obtenir une allocation est peut-être possible.

Loïc Chaudet : Croix du Buisson (n°8) n'était pas dans un grand jour dernièrement. Cette semaine, ma jument m'a toutefois rassuré à l'entraînement en travaillant de bonne manière. On a préféré ce prix du Roussillon. Elle a déjà gagné une course pmu sur cette piste et elle ne manque pas de vitesse comme l'atteste sa performance du mois dernier à Vincennes. Je conseille aux parieurs de la racheter. Ils auraient tort de l'écarter de leurs jeux.

Jeppe Juel : Onceforall Face (n°9) n'est pas à 100 % de ses capacités physiques à l'heure actuelle mais je le pense capable de prendre un chèque. Tout se passe bien depuis qu'il est arrivé en France. Je pense qu'il devrait s'en sortir malgré les fortes températures. La victoire semble compliquée mais une petite place n'est pas impossible sinon je n'aurais pas effectué le voyage.

Théophile Loncke : Voss Ringeat (n°10) est un miraculé. En effet, il a été victime d'une cassure osseuse à un antérieur. On a pris notre temps et tout s'est ressoudé gentiment. Il n'a pas l'air d'en souffrir. Il vient d'effectuer sa rentrée sur l'hippodrome de La Capelle. Il aura encore besoin de quelques parcours avant de retrouver la bonne carburation

Monika Hellqvist : Bryssel (n°11) est resté bien depuis sa dernière course où il a bien gagné sur l'hippodrome de Vincennes. Une bon résultat est une nouvelle fois attendue pour ses premiers pas à Enghien. On ne l'a pas travaillé trop dur avec la chaleur ces derniers jours mais il est parfaitement capable de participer à l'arrivée de ce quinté du 29 juin. Tous les feux sont au vert.

Franck Lenoir : Callas du Bouffey (n°12) avait besoin de reprendre de la fraîcheur. Samedi, elle effectuera une rentrée. Ma jument n'est pas revenue à son meilleure niveau et elle aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu dans ce quinté+. Sachez qu'elle aura de bien meilleurs engagements en juillet et il est possible qu'elle retourne à Cagnes-sur-Mer. Elle a encore une belle année à réaliser sur les pistes plates de préférence.

Franck Boismartel : Bois du Bosnet (n°13) reste sur deux sorties encourageantes. Il court de façon rapprochée mais sa prochaine bonne course est dans trois semaines. Mon pensionnaire se plaît particulièrement sur cette piste plate. Je ne vais pas le déferrer des postérieurs mais il sera muni de petits alus. A mon avis, il pourrait compléter la combinaison gagnante de ce quinté+.

Pierre Levesque : Talisker Horse (n°14) a connu un souci pulmonaire dernièrement. Tout semble rentré dans l'ordre. Elle sera plus à son affaire sur ce parcours de vitesse. Certes, elle affronte les mâles mais je la crois capable de finir dans les cinq premiers à l'issue d'un déroulement de course favorable.

Pierre Vercruysse (son driver) : Västerbo Grosbois (n°15) a des excuses en dernier lieu. Cela s'est mal passé au démarrage. Il y avait eu trois faux départs, le dernier était en trop. Mon partenaire a fait la faute dès les premiers mètres. On a rien pu tirer de cette course. Cette fois, face à une opposition relevée, cela s'annonce compliqué avec le numéro 15 derrière l'autostart.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d'encouragement du Cheval Français)... Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette11161493158
Turfomania.fr1111436894
Equidia1113149864
Geny Courses1113498615
Canalturf.com1161314894
Zeturf.fr1111473692
Radio Balances11115384147
Bilto11136815414
RTL111313814156
Tierce Mag.1113896413

L'analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du tiercé quarté quinté du 29 juin 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome d'Enghien Soisy. Les consultants : Paul-Roland Casabianca et Mathieu Mortagne.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en milieu d'après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l'hippodrome d'Enghien Soisy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l'antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s'élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu'il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s'adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d'écurie n'est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l'arrivée car il s'élance souvent à une cote spéculative. C'est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l'on analyse ses résultats. Afin d'augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l'inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d'ordre.

HIPPODROME D'ENGHIEN SOISY- Réunion premium n°1 - Course pmu n°4 (Prix de Neuilly-Levallois) - Course E (trot) - Départ prévu aux alentours de 15h45 - Trot attelé - Allocations totales : 40000 € - Distance à parcourir : 2875 mètres - Piste en sable - 16 partants - Corde à gauche - Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7 ans n'ayant pas gagné 180000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 100000 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce samedi. La première commencera en début de matinée sur la piste corde à droite de Vire en Normandie. L'hippodrome d'Enghien Soisy prendra ensuite le relais avec comme point d'orgue le quinté du jour. C'est sur cette piste que se produira CAGNOISE D'AGON (n°10), le cheval du jour de FT. Cette fille de Jag de Bellouet et Noblesse de Larré fait vraiment preuve d'une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances à chaque tentative. Lors de son avant-dernière sortie, alors qu'elle était déferrée des antérieurs pour la première fois de sa carrière, elle s'octroyait une excellent deuxième place d'une course pmu disputée sur les 2700 mètres de la grande piste de Vincennes. Ce jour-là, elle faisait afficher 1'13'8, un chrono intéressant, et elle n'était devancée que par Diane des Loyaux, une jument de l'écurie Abrivard qui allait doubler la mise deux semaines plus tard. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère une première chance théorique à défendre dans cette compétition. Cette élève d'Emeric Hernot confirmait ensuite en obtenant le même classement lors d'une épreuve pour drivers amateurs qui se courait sur les 2100 mètres autostart de la petite piste. Ce jour-là, sans démériter, elle était encore battu par un cheval plus jeune qu'elle, à savoir le bon Dur d'Oreye (un cheval qui compte 16 victoires en 31 courses). Samedi, cette bonne finisseuse sera beaucoup plus à l'aise sur 2875 mètres et la longue ligne droite devrait jouer en sa faveur car elle est capable de produire une belle accélération lorsqu'elle ne voit le jour qu'à la sortie du tournant final. On notera également qu'elle sera bien engagée à la limite du recul et qu'elle sera encore déferrée des antérieurs. De plus, c'est à nouveau Pierre Levesque s'installera à son sulky. Elle aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il conviendra de suivre sa performance avec un grand intérêt car elle mériterait vraiment de renouer avec la victoire.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c'est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s'il ne franchit pas le poteau d'arrivée en vainqueur.