Quinte pmu du vendredi 24 janvier 2020

Pronostic quinté du vendredi 24 janvier 2020 – Prix René Cramail

L'analyse complète de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du vendredi 24 janvier aura comme support le Prix René Cramail, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome de Pau. Ce gros handicap sur les haies (référence +8,5 +10,5), qui sera doté de 100000 € d'allocations, a réuni 16 partants âgés de 5 ans et plus qui s'affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 3800 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée très souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,9).

Le favori du pronostic

S'il fournit sa véritable valeur, SAINT CORNEILLE (n°4) semble tout à fait capable de terminer à l'arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l'écurie d'Isabelle Gallorini fait preuve d'une louable régularité depuis ses premiers pas en piste. On lui trouve, en effet, 5 accessits et 2 succès en seulement 10 sorties, ce qui fait 70% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. On peut également remarquer qu'il a déjà rivalisé avec des chevaux de la trempe de Montgeoffroy, Vimont, Heaven's Night, Last Sparkler, Best Sholo et Kapteen. Autant de concurrents bien connus en région parisienne qui auraient eu une chance de premier ordre à défendre en pareille compagnie. Il a donc des lignes très intéressantes à faire valoir. En forme, on peut légitimement espérer le voir lutter pour la victoire ce vendredi. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l'heure actuelle, DEO GRATIAS (n°9) semble constituer une base solide et incontournable dans ce quinté+. Cette représentante de l'entraînement de Jean-Pierre Daireaux vient, en effet, de s'emparer du premier accessit d'un gros handicap disputé sur ce tracé des 3800 mètres de l'hippodrome de Pau. Sa forme est donc au beau fixe et son aptitude au parcours largement avérée, tout comme sa compétitivité à ce niveau. Avant le coup, cette fille de Saddler Maker et Mea Maxima Culpa semble offrir pas mal de garanties d'autant que l'état terrain sera à son entière convenance. On peut donc raisonnablement espérer la voir s'octroyer l'une des cinq premières places à l'arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s'appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, CANDOS (n°14) semble être le bon tocard de ce quinté du vendredi 24 janvier. Dernièrement, cet ancien représentant de la casaque de Gérard Augustin-Normand a bien tenu sa partie alors qu'il effectuait une petite rentrée. Ce n'était certes qu'une épreuve à réclamer mais il n'affrontera pas que des champions dans ce lot. Il est donc loin de constituer une interdit surtout à ce poids et, à la faveur de quelques progrès, il n'y aurait rien de surprenant à le voir pimenter les rapports pmu.

L'outsider spéculatif

YAYAJONH (n°3) vient de gagner un gros handicap sur cet hippodrome de Pau. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Vendredi, le distance sera un peu plus longue qu'en dernier lieu. Il y aura, en effet, 300 mètres supplémentaires. Cela ne devrait toutefois pas lui porter préjudice car on lui trouve une bonne cinquième place à Auteuil sur 3900 mètres. Bien que pénalisé de 4 kilos par le handicapeur pour son dernier succès, il semble encore capable de tirer son épingle du jeu ayant une certaine marge de progression devant lui. De plus, il affrontera un lot qui n'a vraiment rien d'extraordinaire. Il pourrait donc parfaitement jouer les trouble-fête à l'arrivée de cet événement. Les turfistes à la recherche d'un outsider spéculatif pourront donc s'intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Jugé sur ses deux dernières sorties, SOLDIER'S QUEEN (n°13) semble encore capable de se mettre en évidence ce vendredi. Alors qu'il était plus connu dans les épreuves à réclamer, ce fils de Soldier of Fortune et Jani's Queen vient de prouver à deux reprises, qu'il était compétitif dans cette catégorie des gros handicaps. Ce cheval polyvalent reste, en effet, sur une quatrième place en steeple-chase et une troisième place sur les haies. Aimant galoper aux avant-postes, un avantage sur ce tracé palois, on peut encore en attendre un bon résultat dans cette épreuve. Avant le coup, on lui accordera donc un large crédit même s'il est loin de constituer un vainqueur en puissance.

En dernier lieu, VIOLON DE BREJOUX (n°5) n'a pas démérité après avoir longtemps galopé aux avant-postes franchissant le poteau d'arrivée en cinquième position derrière les protégés de Jean-Pierre Daireaux et David Cottin. Jugé là-dessus, il a parfaitement sa place à l'arrivée. On s'en méfiera donc particulièrement.

Alors qu'elle restait sur toute une série de contre-performances, ALNA TOP (n°6) vient de se rappeler au bon souvenir des parieurs en s'emparant d'une honorable cinquième place sans toutefois faire illusion pour le succès. Vendredi, cette jument intermittente mais douée retrouvera un lot identique et, si elle répète pareille valeur, elle pourrait encore compléter la combinaison gagnante. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l'inclure dans ce prono.

Surprenant sixième de la course référence à la cote de 40/1, MONEY MART (n°12) essaiera de grappiller une quatrième ou cinquième place.

On aurait évidemment pu en citer d'autres.

La dernière minute en cas de non-partant

EDIBOUM (n°7) semble avoir retrouvé la bonne carburation comme le montrent ses récents résultats obtenus sur le steeple-chase de cet hippodrome de Pau. Vendredi, les données ne seront cependant pas les mêmes car il va changer de discipline et rien ne dit qu'il est capable de faire aussi bien sur les haies. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d'impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 24/01/2020 : 4 - 9 - 14 - 3 - 13 - 5 - 6 - 12

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les statistiques des jockeys et des entraîneurs participant à ce gros handicap et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Maëlle Daubry-Barbier (n°7) : 50% de réussite
  • Thomas Beaurain (n°4) : 50% de réussite
  • Tristan Lemagnen (n°1) : 50% de réussite
  • Damien Mescam (n°5) : 45% de réussite
  • Bertrand Lestrade (n°9) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Jean-Pierre Daireaux (n°9) : 100% de réussite
  • Mikaël Mescam (n°5) : 55% de réussite
  • Isabelle Gallorini (n°4) : 50% de réussite
  • François Nicolle (n°1) : 47% de réussite
  • David Cottin (n°13) : 41% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l'échelle des valeurs évoluer d'un handicap à l'autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Yayajonh (n°3) : +4 kilos
  • Saint Corneille (n°4) : +4 kilos
  • Grand Trianon (n°1) : +3,5 kilos
  • Jesuitique (n°10) : -1 kilo
  • Beautiful Secret (n°11) : -1 kilo
  • Candos (n°14) : -1 kilo

N'ayant disputé que des courses pmu jusqu'à présent, Ediboum (n°7), Diable d'Oudairies (n°8), Lanvoler (n°15), Volpone Jelois (n°16) courront ce vendredi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +8,5 +10,5) réservé à des chevaux de 5 ans et plus ayant couru depuis le 1er janvier de l'année dernière inclus et ayant, lors de l'une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d'une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d'un prix (à Réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première Catégorie. Seront qualifiés dans cette épreuve, les chevaux auxquels le handicapeur aura attribué une valeur égale ou inférieure à 64 kilos. La référence de ce gros handicap sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables afin que le top-weight soit fixé à 72 kilos. Après l'arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 3800 mètres. Haies. Corde à droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : très souple (indice pénétrométrique : 3,9). Météo : quelques éclaircies (8°). Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 1er accessit : 22000 €, 2ème accessit : 13000 €, 4ème place : 9000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 3500 €, 7ème place : 2500 €).

Les interviews des entraîneurs

François Nicolle : Grand Trianon (n°1) est un cheval de qualité. D'ailleurs, il a déjà obtenu de bons résultats au niveau qui nous intéresse. Lors de sa première sortie du meeting, j'en espérais évidemment une meilleure performance mais il effectuait une rentrée. À la faveur de logiques progrès, il devrait courir en amélioration à l'occasion de ce quinté du vendredi 24 janvier. La référence l'oblige cependant à porter le top-weight (72 kilos), ce qui n'a rien d'une sinécure. Je demande donc à voir s'il est en mesure de tirer son épingle du jeu.

Mickaël Seror : The Golden Boy (n°2) s'est trompé dernièrement en début de course. Bref, on n'a rien vu ou presque ce jour-là. Il n'est pas marqué par cette bévue et a repris de la fraîcheur depuis cette tentative. Voilà pourquoi j'effectue de nouveau le déplacement avec lui depuis Lamorlaye, pour courir ce tiercé. L'hiver n'est pas très rigoureux pour le moment et notre préparation s'est bien déroulée. Je préférerais une piste pas trop pénible. Yayajonh (n°3), son compagnon d'écurie, a très bien gagné dernièrement. Cet engagement est une suite logique. J'effectue également le déplacement avec lui depuis Lamorlaye. Jean-Claude Rouget se déplace toujours avec bonheur depuis des décennies, dans le sens inverse d'ailleurs. Le cheval est resté en bonne forme à l'entraînement. J'espère le voir confirmer ses bonnes dispositions, malgré un poids plus sévère et la présence de ses aînés cette fois.

Thomas Beaurain : Saint Corneille (n°4) revient du steeple chase, une spécialité où il n'avait pas d'engagement favorable mais ce n'est pas dérangeant. Il est compétitif. Maintenant, je le préfère à Auteuil en haies plutôt qu'à Pau, dans ce terrain qui risque de ne pas être assez profond. Il se peut donc qu'il soit un peu pris de vitesse. C'est toutefois l'engagement qui me paraît le plus judicieux pour le garder en forme avant des disputer les gros handicaps au printemps sur la Butte Mortemart.

Mikaël Mescam : En dernier lieu, Violon de Bréjoux (n°5) a vraiment fait une belle course. Mon cheval a sauté en tête la dernière haie puis a plafonné un petit peu sur la partie plate, battu par des chevaux qui ont un meilleur finish que lui. Il est resté en très bonne forme à Pau et tout se présente bien ici. On peut compter sur lui. Il devrait prendre une part active à l'arrivée de ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Arnaud Chaillé-Chaillé : La dernière prestation d'Alna Top (n°6) a été tout à fait correcte. On a revu la jument qui a le droit de gagner un gros handicap au cours de sa carrière. Ce jour-là, elle a un peu remis les pendules à l'heure. Elle est parfaite mieux qu'en dernier lieu. De plus, cela n'est pas dérangeant qu'elle affronte ses aînés. Logiquement, elle devrait prendre une part active à l'arrivée de ce Prix René Cramail.

Maëlle Daubry-Barbier : Ediboum (n°7) reste sur deux bonnes performances. Sa tâche est différente, avec ce retour en haies sur lesquelles il courra pour la première fois pour moi. Ses problèmes techniques de saut étant réglés, il a de très gros moyens, en espérant qu'il ne soit pas trop sauteur ici. On prend des infos pour la suite du programme mais je pense qu'il sera mieux sur les gros parcours d'Auteuil. Il est en excellente condition physique à l'entraînement.

Hector de Lageneste : Diable d'Oudairies (n°8) me paraît en bonne forme au boulot. Il est bien monté sur sa dernière sortie. Il ne semble pas avoir pris trop dur. C'est peut-être un vrai coup de poker que l'on tente en le déclarant partant dans ce quinté du vendredi 24 janvier mais j'avais envie de le voir évoluer à ce niveau de la compétition. La distance va jouer en sa faveur et la pluie servirait ses intérêts.

Jean-Pierre Daireaux : Deo Gratias (9) nous a fait plaisir dernièrement. Ce jour-là, ma pensionnaire aurait été encore plus menaçante pour le succès si elle avait sauté un peu moins "gros" la dernière haie. Ce grs handicap est une suite logique dans son programme. Avant le coup, il est légitime d'en attendre une bon résultat dans ce tiercé. Bertrand Lestrade, qui la découvrait le dernier coup, la connaît désormais. On annonce de la pluie, ce qui jouerait en sa faveur.

Augustin Adeline De Boisbrunet : Après sa dernière sortie, Jesuitique (n°10) a eu de mauvaises prises de sang. Il est en bonne condition physique au travail. Maintenant, le seul point d'interrogation est que cela fait plus de deux mois qu'il n'a pas couru. J'espère qu'il ne va pas manquer de compétition. Si le terrain est lourd, cela va l'aider. Les 3.800 mètres sont parfaits et je pense qu'il va bien faire Pau. A mon avis, il aura certainement du mal à obtenir un bon résultat dans ce quinté+ mais je le vois bien courir. Beautiful Secret (n°11), mon deuxième partant, n'a pas si mal couru la dernière fois mais cela fait plus de deux mois qu'il n'a pas été revu en compétition. En outre, j'aurais préféré qu'il soit dans la deuxième épreuve du handicap divisé. Il va dans le terrain lourd mais cela n'est pas fait pour l'avantager. Il est bien mais je pense qu'il est un peu en dessous de ce niveau-là.

Louisa Carberry : On a été très content de Money Mart (n°12) dernièrement. Elle a pas mal de tenue, avec un petit changement de vitesse. Le rythme n'a pas été très élevé et elle a manqué légèrement de vitesse sur la fin. Un peu plus de train est souhaité. Avec ce parcours dans les jambes, elle devrait être mieux. Cette bonne sauteuse a bien travaillé à Senonnes. Qualiteuse, elle n'a pas encore gagné mais le mériterait.

David Cottin : Soldier's Queen (n°13) a parfaitement récupéré de ses efforts. Il s'est bien adapté au parcours. Quand les chevaux font bien Pau, on peut alterner haies et steeple. Il a montré qu'il était capable de se défendre dans les gros handicaps étant battu de très peu en dernier lieu. Mon pensionnaire n'a pas de marge pour gagner ce quinté du vendredi 24 janvier mais, s'il venait à franchir le poteau d'arrivée en tête, je ne serais vraiment pas surpris par sa perfromance. Il est dur, saute très bien. Plus ce sera souple, mieux ses chances augmenteront.

Christophe Cheminaud : En dernier lieu, Lanvoler (n°15) s'est fait galoper dedans et a eu mal. Tout est rentré dans l'ordre. Il est très bien. Je l'avais engagé pour être en deuxième épreuve du handicap divisé. Je pense que sa tâche va être un peu compliquée dans ce lot. Il aura donc du mal à faire l'arrivée de ce tiercé.

Richard Chotard : Volpone Jelois (n°16) était engagé avec l'esprit d'être au départ de la seconde épreuve dans laquelle il aurait eu une bonne chance avec la décharge de Corentin Smeulders. Sept chevaux ayant été retiré dans la matinée de mercredi, il se retrouve au départ du quinté+. Les bras m'en tombent ! Dans ce contexte peu favorable, sa tâche s'annonce évidemment plus compliquée. A mon avis, vous pouvez l'éliminer de votre prono. (Non-partant)

Source : Geny courses

Synthèse des meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d'encouragement du Cheval Français)... Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette9135836124
Turfomania.fr9101343586
Equidia93513412611
Geny Courses3913564121
Canalturf.com9135361281
Zeturf.fr1393615124
Radio Balances941353687
Bilto9561334812
RTL913543682
Tierce Mag.913536824

L'analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du vendredi 24 janvier 2020 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l'hippodrome de Pau. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment jouer au quinté+ ?

Pour parier sur la course du quinté+ qui se courra ce vendredi 24 janvier 2020 sur l'hippodrome du Pont-Long à Pau, vous avez plusieurs choix possibles. Vous pouvez, tout d'abord, vous rendre dans un des nombreux points de vente PMU et passer vos jeux au guichet ou sur les bornes interactives. Si vous trouvez plus pratique de jouer via internet (PC, mobile ou tablette tactile), le mieux est d'ouvrir un compte chez un des nombreux opérateurs de paris hippiques agréés par l'ARJEL (Pmu.fr, Betclic, Zeturf, Genybet ou Leturf). Vos gains seront ensuite versés directement sur votre compte bancaire. A noter que, sur le site Pmu.fr, vous trouverez les mêmes paris hippiques que dans les points de vente du PMU (e.multi, e.2sur4, e.Tiercé, e.Quarté+ et e.Quinté+) mais vous toucherez des rapports différents car les masses d'enjeux ont été séparées depuis quelques années.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce vendredi, le départ de la course du quinté du jour sera donné sur l'hippodrome de Pau aux alentours de 13h50. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Depuis peu, M6 diffuse la course sur son appli 6Play. Sachez également que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l'antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l'arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s'élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu'il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s'adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d'écurie n'est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l'arrivée car il s'élance souvent à une cote spéculative. C'est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l'on analyse ses résultats. Afin d'augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l'inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d'ordre.

HIPPODROME DE CAGNES SUR MER - Réunion premium n°4 - Course pmu n°7 (Prix de la Camargue) - Course F (trot) - Départ prévu aux alentours de 19h45 - Trot attelé - Allocations totales : 6000 € - Distance à parcourir : 2150 mètres - Départ à l'autostart - Piste en pouzzolane - 9 partants - Corde à gauche - Pour trotteurs âgés de 7 à 10 ans inclus (A à D) n'ayant pas gagné 124000 € au cours de leur carrière. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia ce vendredi 24 janvier et elle se déroulera à Cagnes sur mer en milieu d'après-midi. C'est donc sur cette piste que se produira DIMPLE (n°7), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l'entraînement de David Békaert participera à la septième épreuve du programme, une course au trot attelé pour drivers amateurs où il sera idéalement engagé au plafond des gains. Il sera, en effet, situé à seulement 280 euros de la qualification. On notera également qu'il redescendra nettement de catégorie par rapport à ses sorties précédentes. On lui trouve, en effet, des lignes avec des chevaux de la trempe d'Eclat de Gloire, Diégo de Banville, Dolina des Plaines, Détales ou Dickens du Vivier. Autant de trotteurs qui auraient été largement plébiscités par les parieurs s'ils avaient été déclarés partants dans cette compétition. Sa chance sera donc de premier ordre malgré la présence de Cazar des Erablais, un cheval qui pourrait lui donner une bonne réplique. Associé à Morgane Le Vexier, une femme souvent redoutable dans cette catégorie des drivers amateurs, on peut raisonnablement espérer le voir renouer avec la victoire. Il conviendra donc de suivre sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c'est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s'il ne franchit pas le poteau d'arrivée en vainqueur.