Prix du Béarn - Course pmu du 03 juillet 2016
/ / Pronostic Quinté du 03 juillet 2016 – Prix du Béarn

Pronostic Quinté du 03 juillet 2016 – Prix du Béarn

L’analyse de la course avec le cheval de base et le tocard du quinté

pronostic pour le quinté+ du 03 juillet 2016

C’est le prix du Béarn qui a été choisi pour supporter les paris sur la course du quinté en ce 03 juillet sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Il s’agit d’une course de galop qui a réuni 18 partants sur un parcours long de 1600 mètres.

Le favori du pronostic

A ce poids très favorable et avec ce bon numéro de corde, IRON SPIRIT (15) semble détenir une chance prépondérante dans cette compétition. De plus, il adore la piste comme le montre sa troisième place acquise dans le grand handicap de saint-Cloud au mois d’octobre dernier. Il est vrai que la longue ligne d’arrivée favorise ce bon finisseur. Il sera le favori de Fréquence Turf en ce dimanche.

Le cheval de base

XOTIC (2) est un cheval de l’écurie Prod’homme que l’on ne présente plus à ce niveau de la compétition ayant déjà couru à 24 reprises dans des handicaps quintés. Dernièrement, il n’a pas connu le meilleur des parcours lors du prix André Carrus. Toutefois, il s’est montré courageux jusqu’au poteau pour conserver la quatrième place. S’il est monté au mieux de ses intérêts dans cette épreuve, il ne devrait avoir aucun mal à s’emparer d’une des cinq premières places. Attention, ce n’est pas un coup sûr mais on peut le voir comme une base assez fiable.

Le tocard du quinté

MY SOLANGE (13) reste sur une tentative obscure dans une course pmu où elle a terminé loin des chevaux de tête. C’est pourtant une jument de qualité qui possède des lignes très favorables quand on lit ses performances. On notera qu’elle a été supplémentée pour participer à ce quinté du 03 juillet. C’est à dire que son propriétaire l’a engagé tardivement et moyennant finance, elle a obtenu le doit de courir. Voilà qui en fait un bon tocard capable de pimenter les rapports.

L’outsider

CATCH DREAM (9) est un cheval régulier qui compte déjà deux succès dans les quintés. Il s’est montré quelque peu décevant lors de sa dernière sortie à ce niveau mais il découvrait les parcours en ligne droite et il a peut-être été désorienté ce jour-là. De plus, il ne terminait pas très loin des chevaux qui intégrait la combinaison gagnante. Certes, il va effectuer une réapparition à l’occasion de cette compétition mais il a prouvé, au mois de mars à Compiègne, qu’il courrait bien sur sa fraîcheur. Dès lors, il va sûrement falloir compter avec lui dans ce prix du Béarn et on le verra comme un bon outsider capable de faire l’arrivée à une cote spéculative.

Les 4 chevaux incontournables

BANDANETTA (10) vient de se classer deuxième face aux seules femelles dans le prix des Landes mais la fois d’avant, elle avait prouvé qu’elle était capable de rivaliser avec les mâles. On s’en méfiera donc un peu dans cette course qui demeure assez ouverte. ZARIYANO (17) est un cheval en forme comme le montrent ses dernières tentatives. Certes, il n’a pas hérité de la meilleure position dans les stalles de départ mais c’est un cheval qui doit attendre dans le peloton. Cela ne devrait donc pas trop le handicaper et on peut s’en méfier pour une place. AMIRVANN (8) s’était imposé sur ce parcours lors de son avant-dernière sortie puis il s’est bien comporté la fois suivante alors qu’il montait de catégorie et n’était peut-être pas sur sa meilleure distance. Il ne semble pas avoir beaucoup de marge mais on s’en méfiera, tout de même, pour une quatrième ou une cinquième place. Enfin, on citera RAVEN RIDGE (12), un cheval qui ne cesse de dégringoler sur l’échelle des valeurs. Son entraîneur n’ayant pas son pareil pour dérouter les turfistes, on le surveillera de près ce dimanche.

Le pronostic quinté

Conseil de jeu de Fréquence Turf pour ce quinté du 03/07/2016 : 15 – 2 – 13 – 9 – 10 – 17 – 8 – 12

Les autres points de vue sur ce prix du Béarn

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Miroslav Rulec : Mata Utu (1) vient d’effectuer sa semi-rentrée dans une course pmu sur l’hippodrome de Compiègne après un petit break. Il n’était pas affûté ce jour-là. Il est meilleur par bon terrain, d’autre part, et la piste devrait sans doute s’alléger. Le cheval est prêt cette fois-ci. Il a besoin d’un train sélectif pour donner son maximum dans la dernière ligne droite. Il peut être à l’arrivée de ce quinté du 03 juillet malgré le poids.

Didier Prod’homme : Xotic (2) a galopé sur la mauvaise jambe avec un train rythmé le 24 mai. Désormais, il est pris à un poids plus avantageux que l’an dernier. Il est resté très bien et ne fait que monter en condition. On ne l’empêchera pas de bien faire à l’occasion de ce prix du Béarn. C’est un cheval qui se montre toujours généreux dans l’effort.

Jess Parize : Vadanor (3) est bien plus à son affaire sur les pistes assouplies. Ce dimanche, ce ne sera pas le cas. De plus, il a subi une réelle pénalité, ce qui me chiffonne un peu. Maintenant, il est en grande forme. Je serais ravi de le voir bien faire, mais bon…

Mme Carina Fey : Mogadishio (4) a bien couru la dernière fois, malgré une pénalisation, dans un terrain trop pénible pour ses aptitudes. Il est toujours aussi plaisant le matin à l’entraînement. Il peut parfaitement disputer l’arrivée de cette compétition d’autant que la piste devrait davantage lui plaire.

Lionel Larrigade : Multiple Chances (5) a bien gagné récemment sur la piste de Lyon-Parilly en allant devant alors que ce n’est pas sa tactique de prédilection. Il est en forme, donc on a voulu courir un Quinté+. On tente notre chance, pour voir s’il a la pointure à ce niveau. Il n’y va pas pour se promener quand même.

Ahmid Amezzane : Fawley (6) m’a beaucoup plu, et même surpris, en dernier lieu. Ce dimanche, le lot va être plus relevé que la dernière fois. Il a déjà bien fait dans un tiercé. Il est associé à un très bon jockey, qui saura quand il faut le démarrer. Ce dimanche, j’estime qu’il a son mot à dire.

William Mongil : Zlatan in Paris (7) sera à l’aise sur cette distance. Le terrain ne s’assouplira pas. Lors de sa dernière sortie sur la piste en gazon du petit port à Nantes, il a été victime du déroulement de course dans un terrain trop pénible pour ses aptitudes. Il sera monté en attendant. Selon moi, mon cheval peut répondre présent dans cette épreuve.

Stéphane Wattel : Un terrain souple arrangerait Amirvann (8). Il a produit un effort courageux la dernière fois dans une course pmu disputée sur un terrain lourd à Deauville. Il paraît aussi bien d’état le matin à l’entraînement mais il n’a pas de marge au poids. Avant le coup, on verra bien quel sera son comportement face à une telle opposition.

Louis Baudron : Catch Dream (9) découvrait un profil rectiligne récemment. Il n’a pas pu aller devant comme il apprécie. Il ne faut pas le condamner sur cette contre-performance. Pour ce quinté du 03 juillet, mon cheval retrouvera un parcours où il s’est déjà mis en évidence. Il est en forme. Je le crois dès lors capable de se réhabiliter.

Alain Bonin : Si elle répète la course de l’autre jour, Bandanetta (10) ne devrait pas être loin de la vérité dans ce prix du Béarn. Ma jument est toujours aussi bien au niveau de sa condition physique. Le numéro de corde lui est favorable.

Joël Boisnard : Lucky Team (11) est plus performant en terrain léger. La dernière fois, il a évolué sur une piste trop lourde pour ses aptitudes. Selon moi, il faut donc le racheter ce dimanche car il aura son terrain de prédilection. Il n’est pas incapable de surprendre.

Ronan Thomas : Raven Ridge (12) a trouvé les 1400 mètres un peu courts la dernière fois. Il sera mieux sur une distance plus longue. Il paie cependant son succès début mai. Sa marge de manoeuvre à ce niveau est donc faible. Il peut pourtant espérer finir parmi les cinq premiers de ce tiercé à l’issue d ‘un bon parcours.

Mme Myriam Bollack-Badel : Iron Spirit (15) a hérité d’un bon numéro de corde (7). J’espère juste que le terrain va être un peu plus souple que prévu. Il est plutôt à l’aise sur les 1600 mètres et adore l’hippodrome de Saint-Cloud. Je suis assez confiante, avant le coup.

Jean-Pierre Gauvin : Heavensong (16) va être ramené sur 1600 mètres. C’est un cheval caractériel, qui a tendance à se tendre durant le parcours. Avec ce numéro de corde, il sera monté de l’arrière afin de le détendre. Si on peut se faire ramener comme il faut jusqu’à l’entrée de la ligne d’arrivée, je pense que cela devrait le faire.

Yann Barberot : Zariyano (17) vient de bien faire dans une course similaire alors qu’il était bien engagé et cela s’est bien passé pour lui. J’estime qu’il n’a aucune marge au poids dans ce quinté du 03 juillet. De plus, il a un côté coquin, à se calquer sur les autres. Il est brave. On verra bien, avant le coup.

Filip Caenepeel : Roayh (18) a été anormalement pénalisé suite à son récent succès dans une course pmu à Mons en belgique. Donc il est en première épreuve. C’est un cheval qui aime le bon terrain et je pense qu’il va bien courir. Mais à ce poids-là, ce sera très compliqué pour lui dans ce prix du Béarn.

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

les journaux cités : Ouest France, Le Parisien, Paris Courses, Week-End, Bilto, RTL, Tierce magazine
Ouest France15921073517
Le Parisien 92101554812
Paris Courses210159471312
Week-End210891517134
Bilto251541091216
RTL241015178312
Tierce Magazine109215166412

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce Quinté du 03 juillet 2016.

Le cheval du jour

Attention, ce n’est pas un cheval issu d’une longue étude du papier mais plutôt un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants…

HIPPODROME DE LA GACILLY – Réunion 3 – Course pmu n°1 – Prix Bar PMU BHV Sixt-sur-Aff – Départ prévu vers 12h25 : CHER AMI (10) est un cheval bien né par Goetmals wood et Haie (mère des excellents Quelle copine, Bon copain, Ton copain, Petite chérie, etc.). C’est un trotteur avec un très bon potentiel qui montre de belles choses le matin à l’entraînement. Cependant, il a du caractère à revendre et c’est souvent lui qui décide durant le parcours. C’est sûrement pour cette raison qu’il a changé d’écurie cette année passant des boxes de Thierry Raffegeau à ceux d’André le Courtois. D’ailleurs, il avait bien gagné pour ses débuts chez son nouvel entraîneur sur l’hippodrome en herbe de Savenay. Ensuite, les choses se sont gâtées et il a accumulé les disqualifications. Ce dimanche, il semble posséder une chance dans un tel lot mais son classement à l’arrivée dépendra de son comportement. C’est donc loin d’être un coup sûr et on le verra donc plutôt comme un coup de poker à tenter.

A lire également